Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

« Manchester ? Une ville remplie d'ivrognes et de mecs qui s'embrassent »

Modififié
Sergei Rafailov, l'un des dirigeants du club du ukrainien du Zorya Luhansk, a comme un léger problème avec l'Angleterre.

Alors que son club s'était rendu à Manchester pour affronter les Red Devils fin septembre, Rafailov a été selon lui témoin de scènes insoutenables pour son petit cœur fragile : « C'était très sale. Près de l'hôtel, qui était d'ailleurs dans le centre-ville, il y avait des personnes sans-abri qui dormaient sur le trottoir la nuit. Je suis sorti pour une promenade dans la soirée et je me suis éloigné du centre. C'était encore pire là-bas. Des masses de gens ivres. Ça m'a fait bizarre de voir des hommes marcher dans la rue et s'embrasser. Je n'ai pas aimé ça. »

Un cerveau qui carbure à plein régime ne pouvait accoucher que de cette conclusion : « Je dirais que nous devrions y repenser à 20 fois avant de poursuivre notre intégration européenne. Je ne voudrais pas que mes petits-enfants voient des hommes s'embrasser et des sans-abri dès qu'ils sortent dans le centre-ville. »


D'autant plus, que, c'est bien connu, l'Ukraine est exclusivement peuplée d'hétérosexuels et de gens ayant une répugnance totale de l’alcool. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25