Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Tour préliminaire
  3. // Bilan

Manchester s'en sort bien, la Lazio contre Leverkusen

Ce vendredi midi avait lieu le tirage au sort des barrages de la Ligue des champions. Comme prévu, la « voie des champions » nous offre des affiches toute moisies, tandis que la « voie de la ligue » promet de belles oppositions.

Modififié

La voie de la Ligue

Lazio RomeBayer Leverkusen


Indéniablement l'affiche la plus prometteuse (avec le Monaco - Valence), aussi bien en terme de suspense qu'en terme de niveau de jeu. Les deux équipes ont fini respectivement troisième et quatrième de leur championnat respectif la saison dernière mais le Bayer Leverkusen part tout de même avec l'étiquette de favori. Régulièrement qualifiés pour la phase de poule, et même pour les huitièmes de finale, les Allemands ont failli créer un mini exploit l'année dernière, puisqu'ils ont été éliminés aux tirs au but par l'Atlético Madrid, finaliste la saison précédente. La Lazio, sur la pente ascendante depuis quelques années, pourra miser quant à elle sur la continuité. Après une grosse saison l'année dernière, et un billet pour la C1 décroché lors de la dernière journée contre Naples, les Romains sont parvenus à garder leur meilleurs joueurs, Felipe Anderson en tête. Le Brésilien était convoité notamment par Manchester United. En somme: elle est là, la première grosse affiche de cette Champions League.

Manchester UnitedFC Bruges


Manchester United faisait office d'épouvantail lors de ce tirage au sort. Le quatrième du dernier championnat d'Angleterre a été l'ogre de ce mercato estival. Darmian, Schneiderlin, Depay, Schweinsteiger, les Red Devils n'ont pas hésité à sortir le chéquier pour redevenir un gros d'Europe. Et ça passe inévitablement par une grosse performance en Ligue des Champions. Une mauvaise nouvelle pour Bruges. Les Belges n'ont pas connu la phase de la poule de la plus prestigieuse des compétitions depuis la saison 2005-2006. Et ce ne sera vraisemblalement pas pour cette année. Mais bon, attention tout de même à ne pas trop y aller à la « one-again » pour les Anglais. Bruges a éclaté le Panathinaïkos au match retour du tour précédent. Pas de bêtise, ce serait dommage.

Sporting PortugalCSKA Moscou


On a de bonnes chances de retrouver trois clubs portugais en phase finale de Champions League. Ce qui ne serait pas très bon pour l'indice UEFA de la France si elle veut rattraper son retard sur les Lusitaniens. Le Sporting Portugal, tête de série, a hérité du deuxième de Premier League russe, le CSKA Moscou. Et un CSKA sans Vagner Love et Seydou Doumbia qui ne fait plus peur à personne. D'ailleurs, les Russes ont eu toute la peine du monde à éliminer Sparta Prague lors du troisième tour préliminaire. Le Sporting, de l'autre côté, n'a pas eu à passer par ce tour-là, en tant que troisième de la Liga Sagres. En plein progrès, les Lisboètes sont cette année sous les ordres de Jorge Jésus, volé aux rivaux du Benfica. Mais au-delà des remous que cela a provoqué, la recrue du technicien est d'abord un très bon coup. Et puis, rien que pour vérifier si on ne va pas découvrir le nouveau Figo, Cristiano Ronaldo ou Quaresma, on prend.

Rapid Vienne – Shakthar Donetsk


Clairement la rencontre qui fait le moins rêver. Le vice-champion d'Autriche contre le vice-champion d'Ukraine. Si c'est le Shakthar, grand habitué de la phase de poule de C1, qui est tête de série et donc favori, ce ne serait pas bête de miser une petite pièce sur le Rapid Vienne. Les Autrichiens ont prouvé qu'ils avaient les nerfs solides, en éliminant une autre valeur sûre de la compétition, l'Ajax de Frank de Boer. Au match aller, les Autrichiens étaient menés 2-0 et sont parvenus à arracher le match nul. Au retour cette fois-ci, ce sont eux qui menaient 2-0, avant d'être rejoints au score. Sauf qu'eux ont eu les ressources d'en mettre un troisième pour se qualifier. En face, le Shakthar et sa colonie brésilienne qui se barre dès qu'elle peut sont bien moins reluisants. Après cinq ans de règne sur le championnat ukrainien, le club a perdu son titre l'année dernière. La crise russo-ukrainienne a eu raison de Donetsk.

La voie des champions

AstanaAPOEL Nicosie


Les Chypriotes, toujours difficile à manoeuvrer, devraient se sortir du Astana de Vincenzo Nibali. Même en galérant contre les Danois de Midtjylland, ils finissent toujours par s'en tirer. Du côté des Kazakhs, on peut déjà se satisfaire d'être arrivé jusque-là.

Skënderbeu – Dinamo Zagreb


Les Albanais de Skënderbeu sont les petits poucets de la compétition. La grande inconnue. Du coup, on aimerait bien les voir jouer contre le Barça, juste pour voir. Surtout que le Dinamo Zagreb n'a montré aucune garantie au tour précédent en se qualifiant à l'arrache contre le FK Molde.

Celtic Glasgow – Malmö


Bien sûr qu'on voudrait retrouver l'ambiance folle du Celtic Park en Ligue des champions. Mais, le tour précédent contre Qarabag a plus fait peur qu'autre chose. 1-0 sur l'ensemble des deux matchs. Surtout que Malmö a fait fort en retournant totalement la situation contre le Red Bull Salzbourg.

FC BâleMaccabi Tel-Aviv


Le champion de Suisse va passer. Le FC Bâle s'est débarrassé tranquille de Poznan. Et puis, un club qui est un jour sorti d'une poule où Manchester United est passé à la trappe n'a pas le droit de tombé contre le Maccabi Tel-Aviv.

BATE BorisovPartizan Belgrade


Même si le Partizan a lâché deux gros matchs pour sortir le Steaua, les Biélorusses qui ont battu 3-1 le Bayern Munich champion d'Europe de 2013 devraient être les favoris de la double confrontation.

Par Kévin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 7 heures Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 38