1. //
  2. // 1/4 de finale
  3. // Manchester/Bayern Munich (1-1)

Manchester résiste (presque) au Bayern

Offensivement peu inspiré, le Bayern Munich a ramené un match nul d'Old Trafford (1-1) et abordera tout de même le retour avec l'avantage du but inscrit à l'extérieur. Manchester, à qui l'on avait promis l'enfer, s'en sort avec les honneurs.

Modififié
4 82

Man. Utd - B. Munich
(1-1)
N. Vidić (58') pour Manchester United , Schweinsteiger (66') pour Bayern Munich.


Sympathy for the Devil(s). Depuis que les boules tirées à Nyon ont fait de Manchester l'adversaire du Bayern, l'hymne des Stones n'a jamais autant collé à une équipe anglaise. S'il y a quelques saisons, l'affiche aurait constitué un choc, celle de cette année ne devait être qu'un long chemin de croix pour des Mancuniens qui en venaient presque à souhaiter une certaine mansuétude de la part du champion d'Allemagne. Dans les faits pourtant, Manchester a résisté avec ses armes à la partition jouée par les hommes de Munich. Bien en place, dangereuse par moments, la victime supposée s'est débattue avec vigueur contre les statistiques. Passé devant grâce à un coup de boule de Vidić, United n'a cédé que sur un solo de passes interminable auquel Schweinsteiger est venu apporter la note finale. Et si les Anglais se rendront en Bavière avec le désavantage du but concédé à domicile, ils auront au moins la satisfaction d'avoir respecté leur passé dans le théâtre des rêves.

Welbeck loupe le coche

En cette soirée de Ligue des champions, Old Trafford s'est paré de ses plus beaux habits. Seul îlot de bonheur dans une saison plus que compliquée, la coupe aux grandes oreilles offre aux supporters de Red Devils une occasion d'espérer. Sans doute sont-ils même les seuls à croire encore à un possible exploit de United face à la montagne bavaroise. Le début de rencontre n'est pourtant pas si alarmant. Depuis son banc, David Moyes assiste la bonne entrée en matière des siens, ponctuée d'un but refusé de Welbeck pour pied haut. Limitant les espaces, les partenaires de Rooney contiennent la machine allemande de l'ami Pep. Inéluctablement pourtant, les hommes de Guardiola confisquent le ballon à Carrick, Giggs et Fellaini. Et si la bataille de champignon capillaire n'a pas lieu entre le Belge et Dante (resté en Allemagne), la guerre se déroule en revanche dans les 30 mètres anglais. Contraints de reculer, les Anglais subissent peu à peu les assauts de Robben et Ribéry, et contemplent le jeu de passes courtes aux abords de leur surface. D'une sérénité discutable, la défense mancunienne tient pourtant le choc face à des attaquants que l'on a connus plus inspirés. Et si le Hollandais chauve se décide à mettre à l'emploi De Gea d'une frappe des 25, c'est bien United qui a l'occasion d'enlever la mi-temps à 5 minutes de la pause. Lancé en profondeur par Rooney, Welbeck profite de la cagade de Boateng pour s'en aller défier Neuer. D'un piqué maladroit, Danny vendange l'offrande et fait enrager son coach. Une opportunité comme celle-ci ne se rate pas en temps de famine.

Coachings gagnants

À la mi-temps, David Moyes prend pourtant la meilleure décision de sa carrière sur le banc des Red Devils : faire entrer Shinji Kagawa à la place de l'invisible Giggs. Cantonné au banc depuis le début de la saison, le brillant japonais inverse le cours de la rencontre dès ses premières foulées. Incisif, il fait peu à peu remonter United sur le rectangle et gratte quelques minutes plus tard un précieux corner : Rooney botte, Vidić s'envole, United convole. Profitant du mutisme inhabituel des Allemands, Manchester prend les devants et tient son « exploit » . Très vite pourtant, l'équipe reprend ses mauvaises habitudes. En reculant de nouveau, les Anglais s'exposent et craquent 10 minutes après l'ouverture du score sur une action de classe initiée par Robben. Décalé côté droit, Rafinha trouve le nouvel entrant Mandžukić qui, d'une remise de la tête, permet à Schweinsteiger de s'illustrer dans un exercice qu'il maîtrise à la perfection : la mine dans la lucarne. Passeur décisif sur l'action, le Croate justifie la réponse de Guardiola à son homologue Moyes dès son entrée. Le but à l'extérieur en poche, le Bayern essaye pourtant de l'emporter et allume encore quelques cartouches dans la surface mancunienne. Vigilante, la défense repousse les offensives et offre même quelques contre-attaques à ses artilleurs. Le match en reste néanmoins à un coaching gagnant partout et s'achemine vers son terme, le temps que trouve Schweini pour réaliser un deuxième geste dont il a le secret : le tacle un peu trop appuyé. Le milieu allemand manquera donc un retour où le Bayern, bien qu'en position de force, devra se méfier de cette équipe qui sait encore parfois résister aux plus grands.

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bon... match stérile.
Dommage qu'il manquait les deux meilleurs joueurs : Van Persie et Ribery.
Au moins, il sera frais pour la coupe du monde.
Magnifique plongeon de Air Rooney.

Sinon, on a assisté au remake Barça-Chelsea: une équipe qui domine outrageusement mais dont la possession reste stérile, et une vaillante équipe qui y est allé au courage. Le retour risque d'être plus compliqué pour Manchester, malgré l'abscence de Schweini et de Javi Martinez.

Bon, on s'est quand même un peu fait chier*..
C'est souvent ce qui se passe lorsqu'on prédit une sale défaite à une équipe avant que le match ait lieu.
Les joueurs de MU ont montré qu'ils en avaient. Çà promet pour le retour.
MU résiste au Bayern et ça fait vraiment plaisir à voir. C'est ça le Bayern, la meilleure équipe du monde ? Ils m'ont vraiment pas impressionné. Une circulation et une possession de balle à la Barça. Beaucoup de passes pour pas grand chose au final. Je miserai bien une petite pièce sur MU au retour connaissant les anglais et leur fighting spirit. Le Bayern sera privé de Schweini et Martinez sans compter l'absence de T. Alcantara pour blessure... Attention à la chute.
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Quel daube ce Welbeck quand même, tout ce qu'il a raté, c'est dommage United avait les armes, il leur manquait juste un certain Néerlandais.
Limitless10 Niveau : CFA2
Bonsoir

J'ai misé 10 euros sur Chelsea contre Crystal Palace,20 euros sur Manchester City contre Arsenal et 30 euros sur le Bayern ce soir.

Je crois que je me suis fait marabouter
Van_Hooijdonk Niveau : Loisir
Je ne sais pas pour vous, mais revoir Ferdinand, Vidic et Carrick à ce niveau, quel plaisir!
United pas rassurant dans le jeu mais purée, ils étaient remontés comme des pendules ! C'est franchement dommage de les voir perdre le ballon si vite. Et Welbeck qui choisit le lob, raah !

Bref, bien content, avantage Bayern mais ça c'est pas une surprise. Sans Schweini ni Martinez, y a moyen de faire un coup là-bas, même si ce sera super dur.
Schweinsteiger qui se fait injustement expulser sur simulation de l'autre schrek afin de l'empêcher d'inscrire un triplé.
Valencia qui devrait se prendre 4 cartons sur tout le match.
Deux mains dans la surface non siflées.
Neuer qui se fait lapider par le public à coups de cailloux.
Fellaini qui joue à l'auto-tamponneuse en toute impunité.
Guardiola qui se fait insulter d'hijo de puta par l'arbitre après l'expulsion de Schweini.

ARBITRE CORROMPU

Si MU recrute pas cet été on saura pourquoi ils ont plus de fric à dépenser.
Bernard_Madoff Niveau : District
Putain Welbeck ce qu'il rate face Neuer c'est juste pas possible. Ce piqué déguelasse !! Par contre sur le but du Bayern Fellaïni est clairement fautif il aurait du suivre Schweini au lieu de trottiner et le regarder tirer ! Trop de suffisance côté Bayern à jouer à la baballe devant la surface de MU au lieu de tenter (à part Robben qui a dû caler son exter' du gauche puis frappe au moins 10 fois). Par contre Van Persie devrait être présent au retour non ? ça sera autre chose que Welbeck même si ce dernier a fait un bon pressing avec Rooney sur la défense.
Gros résultat pour ManU qui reste toujours dans la course à la qualif' ce qui promet un retour chaud bouillant !
Message posté par RonHarris
Je ne sais pas ce qu'il adviendra au match retour - et je me garderai bien de faire tout pronostic. Mais sur le match de ce soir, United a montré qu'ils en ont dans le pantalon. Bien sur ils sont en dessous, bien sur le Bayern est l'une des (la) meilleur équipe d'Europe. Mais ils n'ont pas baissé les bras, contrairement à ce que certains experts du foot qui pullulent sur ce forum nous affirmaient.

Mais le Bayern va l'emporter 9-1 au retour, hein Ashram?


Le mec qui attend depuis 2 semaines en embuscade, tartine son analyse de merde sur wordpad pendant 90 minutes puis me lèche les balloches... what else ?
Wayne Né-roux Niveau : DHR
Ce soir, enfin, j'ai une bonne raison d'être fier envers l'équipe que je supporte cette saison. Les mecs, vous avez fait honneur au maillot même si c'était pas évident. On se fait sucrer un but d'entrée, on touche pas une chique pendant trente minutes. Et pourtant, on ouvre le score. "Comme un symbole (lolilol), c'est ce bon vieux Nemanja, à la rue depuis le début de la saison, qui vient poser un bon vieux coup de casque commme à la belle époque. Bon derrière, le Bayern égalise logiquement. Mais on n'est pas morts. Maintenant, une petite pensée pour les Scousers, Gunners, ou autres fans de City depuis 2 ans : les gars, nous on a des burnes et de la fierté. Vous pouvez toujours pronostiquer sur vos clubs à l'avance. Avec nous, quand ça en vaut la peine, jamais vous y arriverez. Amicalement.
Message posté par Limitless10
Bonsoir

J'ai misé 10 euros sur Chelsea contre Crystal Palace,20 euros sur Manchester City contre Arsenal et 30 euros sur le Bayern ce soir.

Je crois que je me suis fait marabouter


Si pour gagner il suffisait de jouer les favoris ça se saurait
gündojeanne Niveau : Loisir
quel magicien ce guardiola !!! il est même capable de coacher deux matches de LDC en même temps !
Message posté par Ashram
Schweinsteiger qui se fait injustement expulser sur simulation de l'autre schrek afin de l'empêcher d'inscrire un triplé.
Valencia qui devrait se prendre 4 cartons sur tout le match.
Deux mains dans la surface non siflées.
Neuer qui se fait lapider par le public à coups de cailloux.
Fellaini qui joue à l'auto-tamponneuse en toute impunité.
Guardiola qui se fait insulter d'hijo de puta par l'arbitre après l'expulsion de Schweini.

ARBITRE CORROMPU

Si MU recrute pas cet été on saura pourquoi ils ont plus de fric à dépenser.


Prends un lexomil.
Le Kaiser a 100% raison, ce Bayern est stérile et ennuyeux.

Schweini et Kroos qui jouent à la baballe à 30m du but alors qu'on connaît leur frappe...
Je ne parle même pas de la façon dont sont menés les attaques et les contres : ralentis par le dogmatisme de Guardiola : pas de passes directes, l'équipe en face a le temps de se regrouper; où est passée l'explosivité et les dédoublements meurtriers de l'année dernière.
Guardiola le pseudo-génie tactique qui met 60min avant de remettre sa doctrine en cause et de faire rentrer un VRAI 9 (et encore ce n'est que le gros Mandzukic, pas le Bomber Müller), et bizarrement il amène le but. Ah mais sinon c'est sûr que c'est du pur "génie" de replacer Lahm 6 hein, ça se voit vachement sur les non-dédoublements sur l'aile, Rafinha c'est niveau Genoa et puis c'est tout.

Tout ça me laisse présager du pire, je crois qu'on est bien plus prenables que l'année dernière et encore ce n'est que United qui est en état de mort clinique, avec leur défense de vieillards et leur milieu fantôme ils arrivent à bloquer notre attaque. L'Atletico nous sortirait vraiment tranquille je pense. Merci Señor Guardiola, c'est super d'écraser une Buli sans concurrence, Dortmund est mourant à cause de ses blessés mais la vérité c'est qu'avec un effectif complet, ils nous explosent comme en Superpokal en août dernier...rendez-nous Jupp bordel

NB : on en profitera pour remettre en question le niveau de la Buli, surtout au niveau défensif...un championnat où Modeste casse tout...ça laisse songeur...Ok c'est spectaculaire mais n'est-elle pas surestimée ?

Voilà c'est mon coup de gueule, je suis dans une sale humeur...
Schweinsteiger signifie "égorgeur de cochons" en allemand. Physiquement, il a du prendre Rooney pour ces cochons...
Limitless10 Niveau : CFA2
Message posté par Panasonix


Si pour gagner il suffisait de jouer les favoris ça se saurait


C'est pas seulement le fait qu'ils étaient favoris... C'est que le Bayern roulait sur tout ce qui bougeait jusqu'à ce soir,tandis que MU est d'une nullité honteuse cette saison.En plus sans Van Persie et Mata quoi...

Arsenal perd d'habitude toujours contre les gros,ils prennent 6-0 contre chelsea et là sortent le match de la saison contre City
Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
Limitless10.
C'est ton age le 10???
OMG le first :rire:
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 82