1. //
  2. // 9e journée
  3. // Chelsea/ManUnited (2-3)

Manchester peut remercier l'arbitre

Un match de très haut niveau, mais quelques boulettes défensives. Un match on ne peut plus intense, mais un arbitre on ne peut plus idiot. Ou comment gâcher la fête, aider ces diables de Manchester (3-2) et accentuer le Blues de Chelsea.

Modififié
8 78
Chelsea - Manchester United : 2-3
Buts : Mata (44e) et Ramires (53e) pour les Blues. David Luiz (4e csc), Van Persie (12) et Chicharito (75e) pour les Red Devils.

Des Rouges bienheureux, des Bleus meurtris, et un homme en noir à oublier. Pourtant, tout avait très bien commencé, et plutôt vite. Pas le temps de tergiverser. Quatre minutes de jeu, et Wayne Rooney est lancé sur le côté droit. Le roux centre en retrait pour Van Persie, qui trouve le poteau, lenteur de David Luiz, but contre son camp pour le sosie officiel de Tahiti Bob. Manchester United ouvre le score en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire. Tant mieux. Maintenant que Chelsea est vraiment obligé de jouer pour marquer, le match peut commencer. Les Blues cherchent donc à revenir au plus vite, Wayne Rooney est contraint de défendre dans sa propre surface, et Manchester peut contrer. Bim bam boum, et un deuxième but pour Manchester United, très (trop sans doute au goût de Di Matteo) semblable au premier : nouvelle accélération de Valencia, centre depuis la droite de l’Équatorien qui passe entre les jambes de David Luiz, reprise de Van Persie au point de pénalty. Goal. Et 2-0 après douze minutes de jeu. Ce coup-ci, ce n’est plus le match qui commence pour Chelsea, mais la menace d’une déculottée.

Manchester plus vite que l’éclair

Si les deux animations se ressemblent (surtout au vu du placement de Rooney, évoluant tel un meneur de jeu, peut-être même plus qu’Oscar dans les rangs d’en face) dans ce duel entre le 4-2-3-1 de Chelsea et le 4-4-1-1 de Manchester, le résultat est loin d’être le même. Avant tout parce que les ailiers de Manchester prennent régulièrement le dessus sur les latéraux de Chelsea quand, en face, Hazard et Mata ne sont pas encore passés une seule fois et qu’Oscar sucre encore les fraises. Bref, rien ne va pour Chelsea, et les Blues n’ont tout simplement aucune solution, non seulement contre le flanc droit de United, mais également contre le pressing mancunien. Le travail défensif assez énorme de la part des hommes de Sir Alex Ferguson continue et Chelsea est franchement mal barré. Les Reds Devils les attendent et les pressent au bon moment pour mieux les contrer.

Avant la mi-temps, Chelsea décide tout de même de tout faire afin de revenir au score et de se donner ainsi le droit d’y croire. Ainsi, plus approche la pause, plus la pression des Blues se fait pressante. Alors ça commence avec deux bonnes grosses alertes devant les buts de Manchester, d’abord avec Evans qui passe à deux doigts et quelques centimètres de marquer contre son camp, puis avec cette tête de Cahill, sauvée un peu n’importe comment sur sa ligne par De Gea. Ensuite, l’ancien portier de l’Atlético, à la 42e, sort une tête de son ex-coéquipier, Fernando Torres, tête qui semblait pourtant destinée à prendre le chemin des filets. La roue tourne, et Manchester est maintenant en train de prendre salement l’eau face aux attaques des préférés de Damon Albarn. Dernier coup franc de Mata avant la mi-temps. On attend que l’arbitre donne à l’Espagnol l’autorisation de le frapper. C’est fait, et Mata d’enrouler magistralement son ballon dans le petit filet opposé. Une merveille. Une pure merveille. À peine le temps de s’en remettre que, sur une sale relance de De Gea, Mata manque de doubler la mise. Preuve que le match a définitivement basculé : la pause arrive à point pour Manchester. Bon, et un peu aussi pour Fernando Torres, tout rouge et à bout de souffle.

Chelsea revient, l’arbitre dérive

Comme souvent dans ces cas-là, on se dit que la deuxième mi-temps sera forcément plus sage. Que l’orage est passé, que les coachs vont faire des ajustements, que Manchester va fermer la boutique. Que dalle. 53e minute de jeu. Ouverture dans l’axe vers Mata, qui rate un peu son contrôle, mais a la lucidité de ne pas frapper sans angle, de continuer à jouer, de se retourner, de centrer pour Oscar qui remet pour Ramires qui marque de la tête. Non seulement Chelsea est revenu, mais les Blues ont maintenant complètement confisqué le momentum de la rencontre. Et Hazard n’est pas loin de coller le troisième dans la foulée, sur un nouveau placement farfelu de la défense mancunienne. Si ce match est d’un très bon niveau et carrément spectaculaire, il convient tout de même de souligner qu’avec des défenseurs moins enclins à la bourde, le score n’en serait pas là. Il faut dire que le rythme de cette rencontre typique de Premier League et à sa frénésie que les défenseurs (et les gardiens), constamment sollicités, accumulent justement les boulettes. À l’image d’Ivanović, très mal placé au départ, qui reprend Ashley Young à la course, mais fait faute dans la foulée. L’arbitre voit rouge, ce qui est assez incompréhensible. Plus encore à la vue du ralenti. Dommage qu’un tel match finisse en queue de poisson à cause d’un plongeur de première et du zèle d’un arbitre abusé.

Chelsea à dix, Ferguson en profite pour faire entrer Chicharito à la place de Cleverley. Rooney joue milieu central et les Reds Devils passent en pur 4-4-2. Di Matteo, lui, sort Oscar pour Azpilicueta et s’apprête à faire entrer Sturridge en jeu. Pendant ce temps, Torres se fait accrocher par Evans, légèrement certes, mais au moins autant que Young par Ivanović. L’arbitre siffle, s’approche et sort un jaune à l’Espagnol. Pour simulation. Sauf qu’il s’agit du deuxième pour Fernando, et Chelsea se retrouve maintenant à 9. L’arbitre a complètement détruit une rencontre jusque-là aussi intense qu’intéressante et priver tout le monde de la fin dont il rêvait. Le match s’achève, et seuls les supporters de United sont contents. Ils peuvent ainsi admirer Van Persie accumuler les dribbles avant de frapper dix mètres au-dessus, puis Chicharito marquer en profitant d’une position de hors-jeu, et enfin M. Mark Clattenburg coller un nouveau carton jaune à Obi Mikel. Malgré une grosse banane de Ramirès, ce match n’a plus aucun intérêt, hormis celui de ressasser les regrets ou de célébrer une victoire indigne pour les supporters de United. Ce n’est pas de leur faute, d’autant que Chelsea semblait bien parti pour avoir le dernier mot, mais ainsi tronqué, le plaisir n’a pas le même goût. Reste qu’avant cet après-midi, Manchester n’avait pas battu Chelsea à Stamford Bridge depuis 10 ans. Comme quoi, les séries sont faites pour s’arrêter. Même n’importe comment.

Par Simon Capelli-Welter
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 7
Un super match ! Belle perf de ManU avec un effectif pourtant diminué au point de titulariser des mecs que je connaissais même pas, dont un p'tit jeune, c'était comment son nom déjà ? Ah oui, Clattenburg.
Je me demande avec combien de joueurs aurait fini Chelsea si MU n’avait pas fini par marquer …
Sérieux, l’arbitre aurait pu essayer de dissimuler un peu. Là, ça c’est un peu vu quand même.
C'est moche mais c'est pour tous les buts hors-jeu que Drogba nous a planté par le passé ! Fuckin karma
We love United we do, United we love you
Note : -1
Clattenburg complétement dépassé par les événements, ça va faire du bruit dans les médias Anglais...
Non quel article incroyable de mauvaise foi !
Qui était la pour parlé des erreurs d'arbitrage quand MU se faisait voler à Stamford Bridge ces dernières années ? Personne.

Et aujourd'hui, de quel erreurs on parle ? Les cartons rouge ? C'est sévère mais pas impossible à sifflé.
Je me répète mais l'arbitre a été sévère mais pas mauvais si les cartons rouge. Pour le reste, pourquoi je ne lis pas le pénalty non sifflé sur la main de Luiz ? C'est quoi ce parti-pris ? On dirait ce bouffon de Desailly sur C+ !

La seule vrai erreur d'arbitrage dans ce match, c'est le hors-jeu de Chicharito.

C'EST TOUT !
Oui bon l'arbitre n'etait pas bon mais le rouge pour Ivanovic, Clattenburg (l'arbitre) ne pouvait pas faire autrement et la main de david luiz apres le 1er but de chelsea a ete oublie..
Ouais mais l'arbitre est payé pour appliquer le réglement, pas pour nous offrir "la fin dont on rêve". Torres simule, c'est jaune, c'est la deuxième donc il sort. C'est tout. Sur ce coup c'est lui l'abruti, qui savait que son équipe était à 10 et qu'il avait déjà une jaune.
Aucun commentaire sur la superbe main de David Luiz juste avant le but de l'égalisation?
nononoway Niveau : CFA
Comme d'hab' quoi.
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
"autant que Young par Ivanovic"? Euh non? S'il est vrai que Young a tendance à plonger, Ivanovic chope ses pieds en voulant passer derrière lui. Evans sur Torres c moi net, par contre Torres qui tombe pour ça, ça l'est. Et la rouge à Ivanovic j'imagine que sans son tacle, Young partait droit au but. (certes il y avait un autre défenseur pas très loin, mais c'était une claire action de but). Faudra voir les replays. Chicharito était "techniquement hors-jeu" sur son but, comme les commentateurs le disaient, mais bon ça va tellement vite, et ça arrive dans chaque match, ce genre de mauvaise décision.
Le hors-jeu de Chicharito et la main de Luiz non sifflé !
Ivanovic fait la faute sur Young même s'il fait semblant de courir, le carton sur Torres est imaginaire mais peu importe, c'est pareil qu'il soit là ou pas.
Le 3eme but de Man U est difficile à juger pour un arbitre de touche
Y a aussi un peno non sifflé pour Man U.
Sinon, comment Man U peut esperer gagner qq chose avec De Gea et Cleverly dans ses rangs???
A part ça, Van P est un crack mondial mais ça, c'est pas nouveau.
ChelskiSG
On voit quand même assez clairement que Torres est touché ...
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Et oui, il y avait main de Luiz donc.. Mauvaises décisions partout.
appiahlaappiah Niveau : District
Exactement Keano, near et les autres, l'arbitre a plutot bien arbitré le match, hormis la main de david luiz et le hors jeu de chicharito.
Les deux rouges y sont je vois pas ce que tous ces commentateurs comme desailly et son mongol de compère ont a dire. On les entendait pas trop quand united se faisait voler à Stamford bridge (au moins deux ou trois fois 1-0 sur des hors jeu évident)
je repete le rouge de Ivanovic n'est pas "incomprehensible" du tout -_-.. C'etait le derniere defenseur point barre.
C'est pcq vous avez fait un article "portrait" avant le match qu'il fait pas de faute
mais que Cleverly est nul!
Je suis sur le cul à chaque fois que je le vois jouer!
Vivement Strootman!
Y a des mecs qui arrivent à défendre l'arbitre, faut aller loin dans la mauvaise foi quand même.
Il a complètement changé le cours de la rencontre, et dans le mauvais sens, avec des décisions ahurissantes.
Spikelee92 Niveau : CFA2
Pdf c'est vrai que les grands clubs bénéficie de l'arbitrage mais Manchester sur ces 3 dernière saison c'est juste affolant Young est de retour c'est pas près de s'arrêter.
appiahlaappiah Niveau : District
@ChelskiSG

C'est pas du tt clair et l'arbitre est juste derrière je lui ferais confiance
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Liverpool, oui mais non
8 78