Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // West Ham-Man. United (0-2)

Manchester martèle West Ham

Sans flamboyer, Manchester démarre l'année par une sixième victoire d'affilée en championnat face à West Ham. Un peu grâce aux buts de Mata et Ibra, beaucoup grâce à un De Gea surpuissant, mais surtout grâce à un arbitre proche de la cécité.

Modififié

West Ham 0-2 Manchester United

Buts : Mata (63e) et Ibrahimović (78e) pour Manchester

Une première titularisation, et un carton rouge en un quart d'heure. Sofiane Feghouli a démarré sa semaine par un bel ascenseur émotionnel. Car ça y est, c'est déjà le mois de janvier avec ses températures polaires. Alors Slaven Bilić avait offert à l'Algérien son premier démarrage en Premier League, en se disant sans doute qu'un ancien Grenoblois saurait gérer le froid. Chaud bouillant et plein d'envie de bien faire, Feghouli se montre, et trouve deux fois en dix minutes Payet, qui écrase trop ses frappes. Jusqu'au quart d'heure de jeu et ce ballon un peu trop poussé par Feghouli, qui se précipite pour tacler et le récupérer. Sauf qu'en face, Phil Jones avait eu la même idée. Le Hammer n'avait sans doute aucune mauvaise intention, mais sa semelle termine quand même contre la jambe d'un Jones bon acteur qui se roule par terre comme un grand blessé. L'arbitre se laisse berner, et sort le rouge. Une décision hautement contestable, dans un match où l'homme au sifflet a dû calmer les nerfs de tout le monde à plusieurs reprises. Et sans toujours très bien s'y prendre.

Les gardiens pour faire le show


Avant la bavure de Feghouli, le match avait démarré de façon propre et équilibrée. Des contrôles osés de Pogba, des caresses sur le ballon de Payet, ou Darren Randolph qui montre ses restes de basketteur et chope les balles aériennes comme des rebonds. Mais avec le soldat de West Ham démobilisé dès le début de la bataille, condamné par un tribunal militaire un peu trop zélé, la tâche devient plus compliquée. Pourtant, si les Hammers reculent de plus en plus et attaquent de moins en moins, ils ne s'affolent pas, et Manchester s'approche très peu des cages de Randolph. Zlatan demande plein de ballons, mais en reçoit peu, malgré les efforts de Darmian et Valencia qui cavalent sur les ailes. Et les seules vraies raisons que trouve le public pour faire du bruit sont les ballons touchés par Phil Jones, coupable d'avoir fait expulser Feghouli, et hué à chaque apparition. Le premier coup de canon n'arrive qu'à la 35e minute, quand Randolph sauve miraculeusement un shoot à bout portant de Valencia, avant que Lingard ne reprenne et tape le poteau à un mètre du but vide. Dans une fin de première période faite d'offensives pour rien de United et de contacts rudes et vilains, Lanzini retente sa chance, mais en enroulant sa frappe cette fois-ci, direction le petit filet, mais surtout le gant de De Gea, qui envoie une parade main opposée exceptionnelle.

Mata d'or


Au retour des vestiaires, West Ham défend toujours bien et bas, et quand Zlatan réussit à partir en profondeur, Randolph le devance avec une sortie à terre autoritaire. Toujours incapables de trouver des solutions et d'enchaîner les bonnes passes, les Diables rouges tournent en rond et Mourinho pense offrir un second souffle à son équipe en envoyant Mata, puis Rashford remplacer Darmian et Lingard. Mais dans les faits, ce sont presque tous les Mancuniens qui auraient pu sortir à cause de leur mollesse, à commencer par Zlatan, inefficace au possible. Pire, United s'expose et, sur une contre-attaque de West Ham, De Gea sauve à nouveau les siens en remportant magistralement son duel contre Antonio. Le cocktail parfait pour envoyer Mourinho sur le banc des accusés, mais l'ouverture du score de Mata à la suite d'un centre impeccable de Rashford de feu le lui épargnera. Le Portugais peut même invoquer le fameux « coaching gagnant » , et passer le reste du match à observer ses joueurs gérer leur avance avec une roublardise d'épiciers. Et après une nouvelle salve d'actions de United, c'est finalement Zlatan le fantôme, qui traînait hors jeu en marchant, qui récupère un ballon dans la surface sans s'y attendre et le bombarde dans le but sans prendre d'élan. Le coup de marteau final pour West Ham, dont le match aura été bien pourri par le corps arbitral.


  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Alexandre Doskov
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 24
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall
    samedi 18 août Leeds enchaîne 19