Aujourd’hui en Premier League, pas d’énormes affiches. Manchester a tranquillement pris la place de leader face à une équipe de QPR qui a tranquillement conservé sa place de lanterne rouge. Everton trébuche un peu face à Norwich et Jordi Gómez marque, trois fois.

Modififié
4 9
West Bromwich toujours là…

West Bromwich n’en finit plus de surprendre. Insatiables depuis le début de saison, les hommes de Steve Clark sont allés chercher un huitième succès de rang sur la pelouse de Sunderland. C’est Zoltan Gera qui ouvre le score pour les visiteurs, avant que Shane Long n’alourdisse la marque peu avant la mi-temps. La réduction du score de Craig Cardner n’aura pas grande utilité puisque Lukaku, puis Fortuné viendront donner encore plus d’ampleur au score. Le but de Sessegnon pour les locaux ne fera que sourire les supporters du PSG, score final 4-2. Un résultat qui permet à West Bromwich de monter sur la troisième marche du podium, en attendant le match de Chelsea, demain. Apparemment ils n’en ont rien à foutre de la théorie du Big Four

QPR, oui… Bah, non en fait !

Jamie Mackie a permis à QPR de tenir sa première victoire de la saison… Douze minutes durant. Mais malheureusement pour les coéquipiers de Cissé, Evans, d’une tête sur corner, remettra les deux équipes à égalité. Bon après, c’est un peu comme si c’était écrit, Manchester est allé chercher sa petite victoire, tranquillou. Fletcher et Hernandez porteront le score à 3-1. Les Red Devils s’installent donc, pour la nuit, dans le fauteuil de leader, en attendant le match de City, demain. À l’inverse, QPR conserve son fauteuil de loser, dans les bas fonds de la Premier League, toujours quatre points, et toujours pas de victoire, donc. Bonne chance, Harry !

Gómez x 3

Wigan recevait Reading. Et Wigan peut remercier un certain Jordi Gómez. L’Espagnol, formé à la célèbre Masia, a claqué un triplé cet après-midi permettant à son club de s’imposer 3-2. Ce sont pourtant les visiteurs qui ouvrent le score par l’intermédiaire de Sean Morrison, avant que Gómez, par deux fois, ne donne l’avantage aux siens. Le but contre son camp du gardien de Wigan, Ali Al Habsi, à dix minutes du terme a donné des espoirs de match nul à Reading, mais c’était sans compter sur Gómez, donc, qui dans les ultimes secondes a permis à Wigan d’arracher les trois points.

Everton, qui recevait Norwich, avait l’occasion de conforter sa cinquième place. Les Toffees ont d’ailleurs cru tout le match avoir fait le travail, après l’ouverture du score de Steven Naismith à la 11e minute. Mais voilà, dans les arrêts de jeu, Sebastien Bassong permettait à Norwich de repartir avec le point du match nul. Une mauvaise opération pour Everton qui pourrait voir Arsenal passer devant en cas de victoire des Gunners à Aston Villa. Enfin, Fulham qui se déplaçait sur la pelouse de Stoke City s’est incliné, 1 but à 0. Les coéquipiers de Peter Crouch se sont imposés sur le plus petit des scores, grâce à un but de Charlie Adam à la 26e minute de jeu.

Par Gaspard Manet
Modifié

MUTD fait peur, ils ont joués 15 min pendant le match, suffisant pour gagner contre QPR mais pour les gros matchs ca sera plus compliqué. D'ailleurs ils se prennent une fois de plus le 1er but. Bonne rentrée de Chicha super sub et bon match de Fletcher de retour après un an d'absence en PL. Vivement un milieu Carrick-Fletcher.
En espérant un petit match nul demain pour le big match.
Le Bayern cartonne, Dortmund cravache Le PSG sans se fouler
4 9