En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 13ème journée

Manchester, encore un couac

Dans la continuité d’un début de semaine compliqué, les Red Devils ont concédé le match nul (1-1) à Old Trafford face à un Newcastle courageux. Chelsea lui a pris sa respiration face aux Wolves (3-0) avant d'aborder sa quinzaine de l'année.

Modififié
Swansea City / Aston Villa: 0-0

Ce match, à peu près tout le monde s’en foutait. Le Pays de Galles avait la tête ailleurs, au recueillement, après l’annonce du suicide de Gary Speed, le sélectionneur national, retrouvé pendu chez lui ce matin et ancien partenaire de Jenas ou encore Shay Given, inconsolable cet après-midi.


Arsenal / Fulham : 1-1
Buteurs : Vermaelen (82’) pour les Gunners ; Vermaelen (65’ csc) pour les Gunners, euh non pour les Cottagers
Série terminée pour Arsenal. Après cinq succès consécutifs dans une Premier League si mal débutée, les Gunners ont mordu la poussière contre le voisin de Fulham. Les hommes de Wenger n’ont pourtant pas déjoué. Bien en place, ils se sont avant tout heurtés à deux arrêts grande classe de Schwarzer. Les Cottagers n’ont pas souvent mis le nez dehors mais une fois a suffit. Pour une de leurs seules incursions dans le camp adverse, Zamora et Riise se font des politesses dans la surface de réparation avant que Vermaelen ne vienne mettre la panique sur un tacle glissé mal senti, dans le petit filet de Szczesny. Contre le cours du jeu. Arsène fait rentrer de la vitesse et de l’impact (Diaby contre l’inutile Mertesacker, Gervinho contre Ramsey) et Arsenal termine son match à pilonner la surface de Fulham. Et sur un énième centre, Vermaelen arrive à se racheter pour caler une tête piquée dans la lucarne du portier australien, enfin battu. Les Gunners sauvent l’essentiel mais sont désormais doublés par Chelsea, et pire, à cinq points de Tottenham, troisième, le grand gagnant de cette 13ème journée.


Man United / Newcastle : 1-1
Buteurs : Hernandez (49’) pour les Red Devils ; D. Ba (63’ sp) pour les Magpies
Compressé dans le premier quart et le dernier quart d’heure du match, Newcastle s’en est mieux sorti que face aux voisins de City. Après un but flipper involontaire du renard Hernandez dès le retour des vestiaires, Manchester s’est fait rejoindre après une énième percussion de Ben Arfa, taclé maladroitement par Ferdinand, pour une fois à terre, en pleine surface de réparation. Battus à l’Etihad Stadium avant tout sur leurs propres boulettes, celles de Ryan Taylor, les Magpies n’ont cette fois-ci aucun regret à avoir. Globalement mis en danger derrière, ils ont été sauvés par les pieds qui traînent de Coloccini, de Steven Taylor ou de Simpson (un sauvetage sur la ligne), les parades magistrales de Tim Krul (un Fergie time de haute volée), les maladresses en première période de Chicharito et forcément, quand le mojo défensif s’invite dans la partie, par un poteau qui va bien. Avec l’expulsion de Gutierrez à la 80’, les Geordies repartent chez eux avec le sourire, avant d'accueillir Chelsea, alors que Man U lâche encore des points. Et à Old Trafford, c’est plutôt très rare.


Stoke City / Blackburn : 3-1
Buteurs : Delap (28’), Whelan (58’), Crouch (72’) pour les Potters. Rochina (86’) pour les Rovers.
Le désert technique de cette 13ème levée de Premier League, malgré le score et beaucoup d’engagement entre deux équipes malades. Le principal se passait dans les tribunes du Britannia Stadium, avec la multiplication de banderoles anti-Steve Kean ( « Comment ruiner un club en une année? Kean Out! les Venky’s Out! » ), le coach des Rovers, qui vient de gagner une revalorisation salariale de la part de ses propriétaires indiens en dépit de résultats catastrophiques depuis sa prise de fonction. Les 300 fans de Blackburn qui avaient fait le déplacement n’ont même pas eu l’occasion de voir le but pour l’honneur de Rochina, ayant quitté le stade après le troisième cachou de Crouch. Dommage, c’était le seul beau geste du match.


West Bromwich / Tottenham : 1-3
Buteurs : Mulumbu (10’) pour les Baggies ; Adebayor (25’, 92’), Defoe (81’) pour les Spurs
25 points sur les 27 derniers mis en jeu pour les Spurs. Difficile de faire mieux. Pourtant les affaires étaient mal engagées au Hawthornes. Sans Modric et Van der Vaart, Tottenham s’est fait bouger, par Youssouf Mulumbu notamment, auteur du premier but mais pas loin d’ajouter une autre ficelle avant la pause s’il n’avait pas croisé les gants de Friedel. Les Baggies ont remis en selle leurs visiteurs sur un pénalty, une fâcheuse tendance depuis cinq matches (quatre concédés), transformé en deux temps par Adebayor. Dans une deuxième période très enlevée, les deux gardiens ont retardé l’échéance sous les coups de boutoir du Togolais et de Shane Long. Puis une accélération du milieu de terrain, Defoe, qui remplaçait VdV a fait basculer la rencontre avant qu’Adebayor, dans le temps additionnel, ne scelle définitivement la victoire. The Hawthornes, the place to be de la 13ème journée.


Bolton / Everton : 0-2
Buteurs : Fellaini (49’), Velios (78’) pour les Toffees
Everton n’a même pas eu à forcer pour infliger la huitième défaite en neuf matches à domicile aux Wanderers. Flippés au Reebok Stadium, les Vagabonds se sont en plus tirés une grosse balle dans le pied, après l’expulsion de Wheater dès la 19ème minute sur un tacle d’assassin pour se rattraper d’une passe faisandée.


Chelsea / Wolverhampton : 3-0
Buteurs : Terry (7’), Sturridge (30’), Mata (45’) pour les Blues
Voilà. Chelsea peut maintenant se tourner vers une quinzaine de jours ultra-consistante (Liverpool en Carling, Newcastle en PL, Valence en C1 pour finir sur l’ogre City en PL). Après avoir plié la rencontre en une mi-temps, avec Lampard et Torres sur le banc, les Blues ont géré les 45 dernières minutes. Les choses sérieuses peuvent maintenant commencer et permettront de voir ce que ces Bleus ont vraiment dans leurs Dim.


Sunderland / Wigan : 1-2
Buteurs : Larsson (8’) pour les Black Cats ; Gomez (44’ sp), Di Santo (93’) pour les Latics
Les Black Cats peuvent se mordre les doigts. Après une pelletée d’occasions non converties en première période, à cause aussi d’arrêts multiples d’Al-Habsi, Sunderland est tombé en miettes sur le premier coup du sort de la rencontre: un pénalty douteux accordé à Gomez. Mentalement aux abonnés absents et incapables d’avoir la maîtrise du cuir ensuite, les hommes de Steve Bruce se sont fait balader par des Latics toujours dangereux lorsqu’on leur laisse le temps de multiplier les passes. Et forcément, ce qui devait arriver arriva. Dans les arrêts de jeu, Wes Brown a la tremblote balle au pied et se la fait piquer par Di Santo qui offre une victoire méritée à Wigan, désormais avant-dernier.


Norwich / QPR : 2-1
Buteurs : Martin (15’), Holt (74’) pour les Canaries ; Young (59’) pour les Rangers
Du rythme, du rythme et encore du rythme pour ces retrouvailles entre les deux promus, les deux premiers de l’étage inférieur l’année dernière. Chaque équipe a eu sa mi-temps mais les Rangers ont laissé une ouverture en seconde période, au plus fort de leur domination, et ont vu le remplaçant Holt donner la victoire aux Canaries.


Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 17 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6