1. //
  2. // 27ème journée

Manchester, en bons citoyens

City a assuré et les petits ont galéré, un samedi banal finalement. Sinon Chelsea qui s'est incliné face à West Brom (0-1) est doublé par Arsenal. Ça sent le sapin pour Villas Boas.

Modififié
16 2
City tranquille
Manchester City confirme sa bonne forme et sa réputation d'ogre à domicile. Les Sky Blues qui ont enchaîné 18 succès chez eux depuis un an ont battu sans encombre Bolton (2-0). Les Wanderers qui se contenteraient bien volontiers d'un petit 1-0 ont les fesses qui font bravo en rentrant sur la pelouse. Et très logiquement après quelques parades de leur portier Bogdan, les Citizens ouvrent le score à la 20ème. Surprenant c'est Gael Clichy qui marque sur une frappe contrée. Les partenaires de David N'gog réagissent timidement. Le très bon Japonais Miyaichi profite d'un gadin de Kolo Touré pour filer seul au but et mettre un bel intérieur du pied. Problème Joe Hart sort un énorme arrêt. Le brassard du nouveau capitaine des Three Lions ne pèse pas trop lourd apparemment. Plus tard Mario Balotelli ratera un duel face à l'excellent gardien roux des Wanderers, c'est pas le jour du rital. Sans doute les restes de sa nuit dans un strip club de Liverpool jusqu'à trois heures du matin hier...

Pas grave, l'essentiel est assuré et les Mancuniens insistent dès le retour des vestiaires. Pratley met une mine sur sa propre barre en essayant de subtiliser la balle à Dzeko. On a frolé la catastrophe... Mais le deuxième but n'est que partie remise, après un slalom un peu chanceux sur le côté droit de la surface et une superbe passe du talon, Adam Johnson sert parfaitement Super Mario, qui marque après avoir gaspillé comme un cochon une demi douzaine d'occasions. Bref City a bien fait le taff contre des adversaires faiblards et met la pression sur United 5 points derrière. Autant dire que les Red Devils ont intérêt à ramener une victoire de Tottenham.

Villas Boas sur la sellette
Dans le meme temps Chelsea n'en finit pas de décevoir. Les Blues dominés sur la pelouse de West Brom, n'y arrivent pas et s'inclinent (1-0). Franchement les joueurs de Villas-Boas ne l'ont pas volé, dominés toute la partie par les Baggies, ils prennent un vilain coup de poignard de la part de Mc Auley à la 82ème minute et stagnent à cette inconfortable cinquième place. Arsenal que tout le monde enterrait avec délectation a deux points d'avance sur son voisin, comme quoi.. André Villas-Boas, lui peut être inquiet. Depuis Shanghai, Nicolas Anelka attend Drogba le sourire aux lèvres. Comment dit-on licenciement en portugais?
Peu de buts sur les autres pelouses britanniques cet après-midi. Les équipes de bas de tableau sans doute paralysées par l'enjeu n'ont quasiment pas scoré. Les Gallois de Swansea se sont imposés 2-0 à Wigan grâce à l'excellent Islandais Sigurdsson, histoire de prouver que les Swans sont plus qu'un feu de paille cette saison. Le Stoke City de Peter Crouch s'est également imposé face à Norwich sur un but de Matthew Etherington. Les Potters déjà assurés du maintien, peuvent se concentrer pleinement sur la Cup et l'UEFA.

A Blackburn Charles N'Zogbia a été l'auteur d'un très bon match face à des Rovers en difficulté, le milieu de terrain ouvrant le score pour Aston Villa. Un peu tard pour se rappeler au bon souvenir de Laurent Blanc, pas payé Charlie. Les burnes noires finiront par égaliser par David Dunn (1-1).
Enfin Queens Park Rangers et Everton n'ont pu se départager à Londres, Bobby Zamora répondant du tac au tac à cette fraîcheur de Royston Drenthe, un nul qui n'arrange pas les potes de Djibril Cissé qui respirent à peine à la 16ème place. D'ailleurs, le trou est fait entre Aston Villa 15ème et les cinq vilains petits canards, 8 points derrière. QPR, Wolverhampton, Blackburn, Bolton et Wigan (dans l'ordre du classement) n'en ont pas fini de souffrir. Avec cinq prétendants pour trois places dans la charrette, les chaises musicales risquent d’être un peu glauques en cette fin de saison.

Par Arthur Jeanne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Sauf que c'est pas Hart le capitaine de l'Angleterre mais Scott Parker.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Robin Van Perceuse
16 2