1. //
  2. //
  3. // Résumé

Manchester déroule, la Roma surprise

Manchester joue enfin à son niveau en Ligue Europa. Fenerbahçe en fait les frais (4-1). L'autre carton du jour est à mettre à l'actif de l'Olympiakos, vainqueur de l'APOEL Nicosie sur le même score. La Roma se fait remonter deux buts dans les dix dernières minutes et concède le nul contre l’Austria Vienne. Le fait de la soirée ? Le triplé de Guillaume Hoarau.

Modififié
1k 24

Groupe A

Manchester United FC 4-1 Fenerbahçe SK

Buts : Pogba (31e sp, 45e), Martial (34e sp), Lingard (48e) pour United // Van Persie (83e) pour Fenerbahçe

Manchester décide enfin d'endosser son costume de favori en Ligue Europa. Dans le sillage de Pogba, format MVP, les Red Devils corrigent Fenerbahçe. Dans le jeu, il y a encore des progrès à faire, mais difficile de faire la fine bouche quand le score final affiche 4-1. Pogba, puis Martial font la différence à la demi-heure de jeu grâce à des penaltys. Pogboom surenchérit avec une frappe, tout en force, dont il a le secret dans le temps additionnel de la première mi-temps. Il nettoie la lucarne. 3-0 à l'entracte, les jeux sont faits. Pas assez pour Lindgard qui profite d'un beau mouvement à trois avec Pogba et Rooney pour tromper Volkan. Van Persie marque en fin de match pour sauver l'honneur, mais c'est déjà trop tard.


Feyenoord Rotterdam 1-0 Zorya Louhansk

But : Jorgensen (55e)

Le Feyenoord nous a habitués à mieux depuis le début de la saison. Le leader d'Eredivisie a assuré le service minimum contre Zorya. Un but signé Jorgensen peu avant l'heure de jeu suffit. Le point d'orgue d'une partie manquant de relief, mais que les protégés de Giovanni van Bronckhorst ont maîtrisé.


Classement :

1. Manchester United FC - 6 pts
2. Feyenoord Rotterdam - 6 pts
3. Fenerbahçe SK - 4 pts
4. Zorya Louhansk - 1 pt


Groupe B

Olympiakos 4-1 FK Astana

Buts : Figueiras (25e), Elyounoussi (33e), Seba (34e, 65e) pour l'Olympiakos // Kabananga (54e) pour Astana

Du jeu et de l'intensité au Pirée ce soir. Dans un match très engagé et sans retenue, l'Olympiakos a largement dominé Astana. Figueiras conclut une première demi-heure largement dominée par les Grecs. Le début d'un récital. Elyounoussi permet le break d'un superbe enroulé. Seba s'offre un doublé : un but en première mi-temps, un en deuxième. Entre les deux ? Kabananga réduit le score, Twumasi aurait pu obtenir un penalty, mais au lieu de relancer le match, le suspense est tué par l'expulsion de Canas. L'Olympiakos monte en puissance, une bonne nouvelle pour la suite de la compétition.


BSC Young Boys 3-1 APOEL Nicosie

Buts : Hoarau (18e, 52e, 82e sp) pour les Young Boys // Efrem (14e) pour l'APOEL

Guillaume Hoarau est éternel ! L'attaquant français inscrit un triplé face à l'APOEL Nicosie. Un match à sens unique qui avait pourtant bien mal commencé pour les Suisses. Efrem ouvre le score en faveur des protégés de Christiansen au quart d'heure de jeu. Ça sera le seul tir cadré des Chypriotes. L'ancien goleador havrais et parisien égalise quatre minutes plus tard. Au retour des vestiaires, l'ancien Parisien s'y reprend à deux fois pour mettre son penalty. En fin de match, il n'a besoin que d'une tentative pour trouver le chemin des filets depuis le même point de penalty.


Classement :

1. Olympiakos - 6 pts
2. APOEL Nicosie - 6 pts
3. BSC Young Boys - 4 pts
4. FK Astana - 1 pt


Groupe C

AS St-Étienne 1-0 FK Qabala

But : Ricardinho CSC (70e)



1.FSV Mayence 05 1-1 RSC Anderlecht

Buts : Malli sp (10e) pour Mayence // Teodorczyk (65e) pour Anderlecht

Saint-Étienne réalise la bonne opération de la soirée dans le groupe C. Grâce à qui ? Au nul entre Mayence et Anderlecht. Les Allemands frappent les premiers grâce à un penalty de Malli. Dominateurs, les coéquipiers de Gaetan Bussmann poussent pour faire le break. En vain. Sur une de ses seules opportunités, le club bruxellois égalise grâce à un coup de tête de Teodorczyk. Un but contre le cours du jeu qui fait bien les affaires des Mauves : ils gardent la tête de la poule.


Classement :

1. RSC Anderlecht - 5 pts
2. 1.FSV Mayence 05 - 5 pts
3. AS St-Étienne - 5 pts
4. FK Qabala - 0 pt


Groupe D

Dundalk FC 1-2 Zénith Saint-Pétersbourg

Buts : Benson (52e) pour DDundalk // Mak (71e), Giuliano (77e) pour le Zénith

Dundalk a failli réaliser l'exploit de la soirée : une victoire contre le Zénith Saint-Pétersbourg. Un but de Benson au retour des vestiaires donne l'avantage aux Irlandais. Après un nul et une victoire, le petit poucet est provisoirement en tête du groupe D. Une joie de courte durée : les Russes remettent les choses en ordre. Mak égalise à l'entrée dans le money time, Giuliano donne l'avantage cinq minutes plus tard. Une victoire arrachée de justesse à l'expérience.


AZ Alkmaar 1-2 Maccabi Tel-Aviv FC

Buts : Muehren (72e) pour l'AZ // Scarione (24e), Golasa (81e) pour le Maccabi

Le Maccabi Tel-Aviv décroche sa première victoire en Ligue Europa. Sur la pelouse d'Alkmaar, c'est une belle surprise. Un hold-up ? Pas loin. Les Néerlandais ont dominé le match, mais un manque cruel de réalisme dans le dernier geste coûte cher. D'autant plus que les Israéliens sont en réussite. Scarione ouvre le score sur la première offensive des visiteurs. Muehren aura beau égaliser de la tête, Golasa marque dans les dernières minutes.


Classement :

1. Zénith Saint-Pétersbourg - 9 pts
2. Dundalk FC - 4 pts
3. Maccabi Tel-Aviv FC - 3 pts
4. AZ Alkmaar - 1 pt


Groupe E

AS Roma 3-3 FK Austria Vienne

Buts : El Shaarawy (19e, 34e), Forenzi (69e) pour la Roma // Holzhauser (16e), Prokop (82e), Kayode (84e) pour l'Austria

La Roma a attendu de se faire secouer pour jouer. Les coéquipiers de Francesco Totti ont été surpris au quart d'heure de jeu. Holzhauser donne l'avantage d'une superbe volée du gauche après une récupération de Kayode. Un exploit de courte durée pour l'Austria sur la pelouse du Stadio Olimpico. El Shaarawy répond deux minutes plus tard. Bien lancé, sa balle piquée lobe parfaitement Almer. Le Pharaon se démène sur le front de l'attaque et signe un second but. Juste après la demi-heure de jeu, l'ancien Monégasque donne l'avantage aux siens. Totti, passeur décisif sur ce but, offre un nouveau caviar à Florenzi à vingt minutes du terme. L'attaquant n'a plus qu'à marquer de près. Ça a l'air tellement simple d'être quarantenaire en Ligue Europa... Prokop relance le match à dix minutes du terme. Ça semble un peu gros, mais les Giallorossi sortent du match. Kayode touche juste ce qu'il faut un ballon en retrait pour permettre aux Autrichiens de repartir de la ville éternelle avec un point. Un scénario incroyable qui peut laisser beaucoup de regrets à Luciano Spalletti.


FC Viktoria Plzen 1-2 AFC Astra Giurgiu

Buts : Horava (86e) pour Plzeň // Alibec (41e), Horava CSC (64e) pour Giurgiu

Cette soirée ne restera pas dans la mémoire d'Horava pour son but. Le milieu de terrain tchèque n'a pas été en réussite : un but contre son camp et un penalty raté. Heureusement, il le reprendra pour réduire le score en toute fin de match, mais le mal est fait. L'Astra Giurgiu a déjà deux buts d'avance. C'est trop. Alibec est l'homme en forme chez le champion de Roumanie. Un but de près, une pression sur Horava et son équipe s'envole. Une première victoire dans cette phase de poules qu'il faudra confirmer au retour.


Classement :

1. AS Roma - 5 pts
2. FK Austria Vienne - 5 pts
3. AFC Astra Giurgiu - 3 pts
4. FC Viktoria Plzeň - 2 pts


Groupe F

KRC Genk 2-0 Athletic Bilbao

Buts : Brabec (40e), Ndidi (83e)

Bilbao est dans le dur dans cette Ligue Europa. Rien ne va dans le sens des Basques. Dominateurs en Belgique, ils se font cueillir par un but peu orthodoxe de Brabec juste avant la mi-temps. Une réalisation qui coupe les jambes des hommes de Valverde. Ndidi enterre définitivement les espoirs du finaliste 2011 avec une volée de vingt mètres.


SK Rapid Vienne 1-1 US Sassuolo

Buts : Schaub (7e) pour le Rapid // Schrammel CSC (66e) pour Sassuolo

Le Rapid Vienne peut se mordre les doigts après ce match. Largement dominateurs, les Autrichiens n'ont marqué qu'un but grâce à Schaub en tout début de match. Un but qui donnait le ton et laissait espérer une fin de match heureuse. Mais un but casquette vient tout gâcher. Schrammel met une superbe tête dans le petit filet opposé de son propre gardien, alors qu'il n'y avait aucun danger. Sassuolo n'en demandait pas tant. Les deux équipes auront beau pousser, elles terminent dos à dos. Pas une bonne chose dans ce groupe très homogène.


Classement :

1. KRC Genk - 6 pts
2. US Sassuolo - 4 pts
3. SK Rapid Vienne - 4 pts
4. Athletic Bilbao - 3 pts

  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Nicolas Kohlhuber
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Une belle Roma, bien ridicule comme on l'aime. Avec un Radja en dessous de tout et un Allison totalement apathique. A ce rythme la il va vite repartir au Bresil et Taffarel n'y changera rien.

    Gerson a du ballon, Totti se ballade comme il y a dix ans et la défense est ridicule.

    Avec la défense type c'est 3 à 1 à la 70 ème. Ce tocard d'Emerson rentre 3/3 20 min plus tard. Merci pour tout et au revoir.
    La Roma qui nous ressort son grand cycle on est même plus surpris!
    Très belle réaction d'Old Trafford après le but de Van Persie
    Deux constats émergent systématiquement lorsqu'on observe les formations italiennes actuelles lors des confrontations européennes : leur manoeuvre est invariablement plus lente que celle de leurs adversaires, quel que soit leur pays de provenance, et les défenseurs qui composent l'arrière-garde des clubs de serie A sont d'une maladresse technique et d'une inattention tactique absolument sidérantes.
    Gunner's Dude Niveau : CFA2
    Barzagli, Bonucci et Chiellini t'embrassent.
    Hier entre Sassuolo et le Rapid je t'assure que ça allait vite et qu'il y avait de l'intensité. Mais beaucoup de jeunes, une équipe qui voulait absolument revenir au score, un entraineur qui prend des risques...
    Ma réflexion était d'ordre général; il est clair que si on analyse les prestations cas par cas, certaines formations rentrent dans le cas de figure que j'ai décrit, d'autres beaucoup moins et d'autres encore, pas du tout.

    @Gunne's Dude; moins aussi, je les embrasse, surtout Bonucci qui a, actuellement, besoin d'un maximum de soutien pour affronter sa situation privée.
    Moi le constat que je fais, c'est que je suis un couillon et que je vais aller vite fait sur Bein.

    Parce qu tous les ans depuis un bon momnt, il y a des mauvais résultats qui se voient gros comme une patate.

    Ls Italiens sont les spécialistes pour se mettre dans la merde à la 3è journée hormis la Juventus.
    Une victoire du Napoli et de la Roma permettant de mettre un pied en 1/8è ?

    Mais non ma bonne dame, perdons plutôt des points pour se compliquer la tâche !
    4 réponses à ce commentaire.
    Barry Allen Niveau : CFA2
    Juan Jesus.

    Ce mec ne fait que confirmer que Sabatini est une bien belle pipe.
    toto_da_don Niveau : CFA
    Hoarau est légendaire
    Et je suis dépité. Premier triplé depuis des lustres et il le sort hier soir.
    1 réponse à ce commentaire.
    Contrairement à ce que dit le résumé, le match entre Mayence et Anderlecht était assez équilibré, à part les 20 premières minutes dominées par les allemands. Avec environ trois occasions de chaque côté, le match nul est assez logique. Tant mieux pour Saint-Etienne d'ailleurs qui réalise effectivement la bonne opération ce soir. Avantage néanmoins à Anderlecht qui va recevoir ses deux concurrents.
    @flash

    Clairement un mec qui te ramène Benatia, Marquinhos ou Manolas c'est le roi des pipes question central.


    Jesus c'est le remplaçant du remplaçant du remplaçant. Il fait deux grosses matchs contre l'Inter et le Napoli, on s'en fiche pas mal de sa perf en Europa qui est pas plus nulle que celle des autres.
    Barry Allen Niveau : CFA2
    Un mec qui n'a pas était capable de les garder bien longtemps et qui n'a pas conservé Romagnoli également.
    Et surtout faut remettre les choses dans leur contexte. Benatia, bon DC mais loin d'être un crack, sortait de 3 saisons pleines avec l'Udinese et Manolas était suivi par de nombreux tops clubs. Bref, on avait un joueur rodé à la serie A dans le cas du 1er et un autre à fort potentiel. Ce sont de belles opérations sur le mercato mais je vois pas un coup de génie en allant les prendre. Dans le cas de Marquinhos, là par contre chapeau bas.
    J.Jesus était déjà un fléau à l'Inter, il s'attendait à quoi en le prenant pour 10M même en étant que le remplaçant du remplaçant (qui a déjà 12 matchs dans les jambes)?
    Après si sa prestation de ce soir contre le 4e du championnat autrichien te convient... Ce joueur n'a pas le niveau pour un club comme la Roma.

    Ca n'engage que moi mais je trouve que l'excellente réputation dont il bénéficie n'est pas mérité. Alors oui, il vent bien et il a réussi d'excellents transferts (Naingo, Strootman, Pjanic, Kostas) mais la liste des ratés de la Roma lors de ces dernières saisons est bien longue (Iturbe, Falque, Doumbia, Ibarbo, Castan, Digne, Uçan, Ljajic, Vainqueur, Emerson, Cole, Mapou, Astori....) et c'est de sa responsabilité (bien qu'il a pas été aidé par les demandes made in ligue 1 de Rudi à l'époque).
    1 réponse à ce commentaire.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
    Question à l'auteur de l'article : n'ayant pas pu voir le match de la Roma, y a une phrase que je trouve complètement incompréhensible : "Totti, passeur décisif sur ce but, offre un nouveau caviar à Florenzi à vingt minutes du terme. L'attaquant n'a plus qu'à marquer de près."
    Du coup c'est Florenzi ou l'attaquant (cad Totti) qui marque ? Je connais la réponse mais c'était juste pour vous signaler ce contre-sens. ;)
    Note : 2
    ce qui est bien avec la roma, c'est qu'on est toujours déçu !
    Sinon, c'est quand que s'arrête la farce Iturbe? Alors oui, le mec se bat, il est rapide mais quel manque d'intelligence dans le jeu. On dirait qu'il fait exprès de faire le mauvais choix à chaque fois.

    Sur les côtés ma préférence va clairement à El Sha et Salah même si ce dernier a de gros problèmes de finition. Mais comme d'habitude, on se la joue tranquille en laissant les meilleurs éléments sur le banc.

    Une fois de plus, une équipe de la Roma qui me fout des aigreurs d'estomac et la rage avant d'aller me coucher. Supporter ce club, c'est définitivement pas sain.
    @Ronniesheva, Old Trafford avait ovationné Ronaldo lors de leur rencontre en huitième de LDC et c'était un but qui faisait mener le Real au score.

    Bon ça fait plaisir de voir un peu de jeu! M.U cest bien facilité le match rapidement avec un peu d'aide du Fenerbahçe mais on peut se rendre compte que ça devient tout de même plus fluide dans le jeu, sur certaines phases de jeu c'était même très appréciable !

    Sacré ouverture de Carrick pour mata qui amène le premier penalty !

    Espérons que cette fois après un match plutôt réussi on ne retourne pas dans nos vieux travers, car ce week end cest Chelsea et eux aussi commence à avoir un semblant de jeu.
    zinczinc78 Niveau : CFA
    Note : 4
    "Pogboom surenchérit avec une frappe, tout en force, dont il a le secret"

    Cette frappe est tout sauf en force les gars.. C'est un amour d'enroulé déposé dans la lucarne.. Pensez à regarder les matchs ou au moins les highlights, la prochaine fois..
    Vollstrecker Niveau : District
    Totti... mais c'est quoi ce monstre...
    À 40 piges, il est exceptionnel, et pas seulement aujourd'hui d'ailleurs. Quel joueur... y a encore de la marge avant la retraite encore. Et puis, j'aimerais bien qu'il batte son propre record en ligue des champions.
    Comme il y a de moins en moins de profils similaires dans le panorama actuel, on est logiquement admiratif lorsqu'un joueur fait un geste technique que l'on n'a plus tellement l'habitude de voir. Lorsqu'il était au sommet de son art, il y a quelques années, Totti devait "partager" cette admiration avec d'autres éléments du même acabit comme Del Piero, Baggio ou d'autres.
    1 réponse à ce commentaire.
    Hôtel avec Beauvue Niveau : DHR
    Je croyais que le club de Louhans-Cuisaux n'existait plus.

    je suis content, en fait ils ont délocalisé en Ukraine, ont un petit peu changé leur nom mais conservé leur fond de jeu, et jouent l'Europa League!
    @barry

    Il y a du dechet dans ses recrutements c'est une évidence mais il a aussi fait avec les moyens du bord. C'est pas Marotta ou Monchi mais son bilan reste positif.

    Les chèvres estampillées ligue 1 et Romagnoli c'est Rudi.

    Jesus est bien le remplaçant du remplaçant du remplaçant puisqu'il remplace Rudiger, Rui, Nura, Vermaalen. C'est trop cher je suis d'accord avec toi mais fait dans l'urgence et par obligation. Mauvais hier soir mais il sort de deux gros matchs face à l'Inter et au Napoli.

    Pour la deuxième liste de joueurs que tu cites en dehors d'Iturbe y à prendre et à laisser c'est sur.

    Bref c'est sympa de nous regarder comme un grand club mais on ne l'est définitivement pas, ni en Europe ni en Italie. Quand le Mister revient à des choses de notre niveau en jouant de manière sérieuse ça donne les deux derniers matchs de Serie a contre des gros ou on met deux gifles.

    L'humilité c'est ce qui nous manque en premier lieu.
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Sympa ce que fait Genk.

    Ils viennent quand même de se payer Sassuolo et Bilbao!
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    1k 24