Angleterrre - Premier League - 27e journée - Manchester City/Chelsea (2-0)

Par Thomas Porlon

Manchester City sérieux dauphin

Le choc du week-end en Angleterre aurait pu redistribuer les cartes dans cette course à la deuxième place derrière United. Finalement, il n'a fait que creuser l'écart entre les deux Manchester et le reste du Royaume. Au terme d'un match un peu triste mais sérieux, City domine Chelsea (2-0) et laisse son adversaire du jour à sept longueurs.

Note
2 votes
2 votes pour une note moyenne de 4.75/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

La lumière est encore venu de Yaya Touré pour City.
La lumière est encore venu de Yaya Touré pour City.
Manchester City-Chelsea : 2-0
Yaya Touré (63ème), Tevez (85ème) pour les Citizens,Les journées défilent et cette Premier League cuvée 2012/2013 semble de plus en plus promise à Manchester United. Du coup, derrière, on commence à se faire à l'idée qu'il faudra bien se contenter de cette deuxième place en guise de restes. Et à ce petit jeu de charognards, c'est l'autre Manchester, City, qui prend une légère option. Sur leur billard de l'Etihad Stadium, les Citizens ont livré une partie sérieuse de bout en bout et s'imposent grâce à un Yaya Touré monstrueux, apparemment toujours pas fatigué après son 68e match de la saison. Plus que solides derrière, les hommes de Mancini ont neutralisé leurs adversaires grâce à un pressing efficace. D'une tristesse inquiétante en première mi-temps, Chelsea, qui a raté un pénalty, a attendu le retour des vestiaires pour commencer à jouer. Trop tard.Etihad Stadium < Marcel PicotPour ce premier choc d'un intense dimanche européen, Roberto Mancini, l'autoproclamé meilleur entraîneur d'Angleterre, qui semble chaque jour basculer un peu plus vers la dépression nerveuse, a préféré verrouiller et laisser Tevez, Dzeko et Nasri sur le banc. Après un quart d'heure de domination stérile, les Citizens tirent enfin une première flèche. Sur un corner, Nastasic, qui a définitivement pris la place de Lescott dans l'axe, passe devant tout le monde et claque une tête détournée par Cech (15e). Mené par les indiscutables Touré, Silva et Agüero, bien épaulés par un très bon Clichy, City multiplie les assauts. En vain, il y a toujours un pied de David Luiz, une tête de Gary Cahill ou un gant de Cech pour stopper le ballon comme sur cette volée du droit de Zabaleta (39e) ou cette frappe sèche de Rodwell (41e). Le tout dans un Etihad Stadium aussi bruyant que Marcel Picot un soir d'allégresse. A l'image d'une rencontre bien triste. Côté Chelsea, Hazard a beau humilier Zabaleta et Ramires se battre sur tous les ballons, rien n'y fait. Les Blues sont inexistants devant le but de Joe Hart. Demba Ba, masqué et préféré à Torres, est muselé par la paire Touré-Nastasic et Mata ne peut pas faire deux pas sans avoir un Citizen sur le dos.Yaya Touré à la TitiIl faut attendre la 49e minute pour voir Chelsea cadrer sa première frappe du match. Elle est signée Hazard et n'inquiète pas vraiment Hart. Visiblement perturbé par son inactivité, le gardien anglais sort dans la foulée comme un bourrin sur Demba Ba dans la surface. Pénalty mais pas de double peine, pour une fois. Du coup, c'est le même Joe Hart qui détourne la frappe d'un Lampard fantomatique (52e). Si la première période a été d'un calme inquiétant, la deuxième s'emballe enfin. Par deux fois, Agüero, servi sur des plateaux par ses milieux, s'infiltre dans le défense des Blues mais manque son dernier geste (55e, 57e). Finalement, le salut des Citizens viendra de leur Ivoirien préféré. Servi par Silva à l'entrée de la surface, Yaya Touré se permet de déposer Mikel Obi et Lampard d'un coup de rein avant d'ajuster délicieusement Cech d'un plat du pied dans le petit filet opposé (1-0, 63e). Roberto Mancini, chanté par ses supporters, peut enfin souffler. Benitez lance Moses, Oscar et Torres mais c'est Tevez qui enfile le costume de « super sub ». Entré à la place de Rodwell, l'Argentin, servi à l'entrée de la surface, envoie une frappe d'apache dans la lucarne de Cech (2-0, 85e) et fait le break. Mancini, de nouveau chanté par les fans, joue les diplomates et fait entrer les bannis Nasri et Lescott. Manchester City creuse l'écart et laisse Chelsea à sept points.

Par Thomas Porlon
Parier sur les matchs de Chelsea FC

 





Votre compte sur SOFOOT.com

6 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par leoçiraptor le 24/02/2013 à 17:09
      

    un peu avant l'match, j'ai pris les blues sur fifa. J'ai transformé un penalty avec lampard en assurant à mon père que jamais je n'avais vu lampard rater un pénalty ... bah voila.

  • Message posté par juda le 24/02/2013 à 17:43
      Note : 2 

    Ben t'as de la chance. Moi, quand j'etais petit et que le paternelle me voyait une manette a la main, il etait plus du genre a me gueuler d'arreter de gaspiller l'electricite familiale avec ses c@nneries et d'aller faire mes devoirs ou un truc du genre.

  • Message posté par Smooth le 24/02/2013 à 19:11
      

    68ème match de Yaya Touré, seulement ?
    je pensais qu'il en était à 108 cette saison

  • Message posté par Makaveli le 24/02/2013 à 20:13
      

    Chelsea est exaspérant sérieux, ça fais de la peine a voir!

  • Message posté par 2yemklubapanam le 25/02/2013 à 01:36
      

    il n'a pas de double peine parce que ba pousse le ballon en 6 m et que l'arbitre considère qu'il ne pouvait pas marquer.
    je trouve que c'est bien arbitré. et l'arrêt de hart sur le penalty sort de nulle part: le penalty est une fusée, a terre et tout prêt du poteau. sinon oui monstrueux touré. mais bon il est le joueur le mieux payé de PL, je pense que les gens de city savent ce qu'ils font.

  • Message posté par Faïçal le 25/02/2013 à 10:32
      

    Bon match hier de City. Grosse contribution non récompensée du Kun. Et ce Nastasic, et ce Nastasic ...


6 réactions :
Poster un commentaire