Manchester City se métamorphose

Plus encore que le fait de gagner 5 à 1 sur la pelouse d'un outsider, Manchester City a secoué le Royaume dimanche par sa façon de jouer. Du jamais vu jusqu'à présent.

Modififié
0 16
Aujourd'hui, Nasri la ramène un peu dans les colonnes de France Football, s'en prenant à la gestion de son cas par Laurent Blanc. S'il fait le serment solennel de s'occuper de l'équipe nationale de la même manière qu'il gère ses débuts dans son nouveau club, les pancartes « Blanc dégage » pourraient rapidement fleurir au Stade de France. On exagère, hein, mais quand même... A voir son premier match avec Manchester City, il est dur de ne pas choisir de le camp de Nasri. En 90 minutes, « le petit prince de Marseille » , comme les commentateurs se remettent à l'appeler, n'a pas seulement régalé de trois passes décisives, il a également - et surtout - transformé City. Jamais l'équipe de Mancini n'avait proposé un football aussi attractif. Ce week-end, les amateurs comme les détracteurs des Citizens ont vu évoluer une équipe de milliardaire, certes, mais une formation complète, au collectif solide et audacieux. Enfin, serait-on tenté de souffler.


Parce que dans un peu moins de quatre mois, cela fera tout de même deux ans que Roberto Mancini a repris l'équipe de Manchester. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que jusqu'à la semaine dernière, il était encore possible de douter de son réel apport. Au mieux, il était l'entraîneur bon copain, un peu cool à la Keegan, l'ancien joueur dont les séances d'entraînements se composent de mini-oppositions. Au pire, il n'était qu'un mec qui savait soigner les apparences en mettant des costumes sur-mesure et l'écharpe aux couleurs du club. C'est dur à dire, mais sa troisième place et le gain de la Cup la saison dernière n'ont pas convaincu ceux qui ne se contentent pas des résumés de matchs. «  Ils étaient vraiment trop inconstant. Toutes leurs victoires se basaient sur des exploits individuels de garçons comme Tevez, Silva ou Adam Johnson, enfonce Patrick Ferri, qui commente régulièrement les rencontres de City*. Avec les joueurs dont il dispose désormais, ceux que l'on voyait comme une faiblesse chez Mancini devient un atout. Les joueurs de devant ont une grande liberté, que ce soit Nasri, Aguero, Silva et Dzeko » . Et c'est d'autant plus dur à suivre pour les défenseurs adverses que les trois premiers cités peuvent aussi bien bouffer de la ligne de touche que jouer dans l'axe. Au vrai, ce n'est pas l'arrivée de Nasri qui change fondamentalement tout. Mais avec le recrutement d'un joueur de ce calibre, Yaya Touré doit se résoudre à reculer d'un cran. Et elle est là, la bonne nouvelle. Car l'an dernier, avec un milieu De Jong – Barry - Touré, les Citizens avaient une fâcheuse tendance à ne pas se sortir les doigts. Désormais, ils sont deux pour trois postes, et il y a bizarrement moins de réticences à être rigoureux sur les tâches défensives.


L'autre symbole de ce nouveau City, c'est Edin Dzeko, auteur d'un quadruplé de grande classe dimanche face aux Spurs. Alors qu'il en faisait douter plus d'un lors de l'exercice précédent quand, esseulé devant, il devait contrôler la balle, il semble parti pour faire péter ses records de Wolfsburg dès le mois de février. Peut-être parce que, cette fois, il a effectué toute la préparation avec l'équipe. Peut-être aussi parce qu'il a perdu du poids - de quoi faire naître un espoir dans le sud de la France -. Surtout, le Bosnien n'est plus livré à lui-même dans la boîte adverse, obligé de se démener pour gratter un ballon ou se procurer l'esquisse d'une occasion. Non, désormais, au coup d'envoi, Dzeko sait qu'avec des joueurs comme Nasri ou David Silva derrière les attaquants, il n'a plus qu'à passer la majorité son match dans les six mètres de l'adversaire, là où les ballons de but risquent de pleuvoir cette saison - en témoignent ses trois premières réalisations ce week-end -. La confiance retrouvée de Dzeko symbolise, quelque part, le renouveau de cette équipe bleue ciel au groupe si étoffé. Fini le temps où chacun voulait (devait) prouver à tout prix pour mériter sa place dans une équipe où la hiérarchie semblait floue et où l'on pouvait se retrouver à la cave, ou presque, à jouer l'Europa League. Aujourd'hui, même ces têtes de mules de Tevez ou Balotelli affichent la banane quand ils sont confinés au banc de touche. En fait, en finissant troisième du championnat au printemps dernier, Mancini a peut-être fait le plus dur ...

Romain Canuti

* Patrick Ferri participera ce soir à The Specialist, la nouvelle émission de Canal + Sport

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je n'arrive pas à trouver la compo-type de Manchester City, quelqu'un peut m'aider?
C'est un 4-4-2? Mais donc il n'y aurait que deux places pour Dzeko, Balotelli, Kun et Tevez?
@nadalito_15 : dimanche, il s'agissait d'un 4-5-1, avec deux récupérateurs et un trio offensif très libre : Hart - Clichy, Lescott, Kompany, Zabaleta - Barry, Touré - Kun, Nasri, Silva - Dzeko.
Tout a fait, avec Dzeko-Aguero titulaires et Tevez (dur dur pour le meilleur buteur du club l'an dernier, en même temps fallait pas faire la gueule!!!) et Balotelli sur le banc. En même temps, cette réalité s'applique à tous les secteurs du jeu où les postes sont doublés voire triplés.
ouais en gros y a une pointe (Dzeko) et un attaquant de soutien (Aguero)
D'accord, merci à vous tous.
Donc Balotelli pour remplacer Dzeko de temps à autre.
Mais Tevez et Kun peuvent jouer à tous les postes offensifs ou presque, non?
@nadalito_15: Pas tout à fait, Balotelli n'est pas un attaquant de pointe mais un attaquant de soutien. En fait le trio offensif derrière l'attaquant de pointe, ça va être au choix trois des mecs là: Adam Johnson-Nasri-Milner-Aguero-Balotelli-Silva. Et pour ce qui est de la pointe: Tevez-Dzeko-Bellamy (s'il reste). Avec des paires "types": Dzeko-Nasri, Milner-Bellamy, Aguero-Tevez selon le type de défense en face.

Pour ce qui est du milieu de terrain c'est pareil: 2 mecs entre Barry-Yaya Touré-De Jong (voire une 4eme recrue), avec de préférence Yaya Touré-De Jong pour les matches contre ManU et Chelsea dont le milieu est assez musclé.

Le gros souci c'est en défense, ou un mec comme Kolarov qui a quand même coûté 18 M se retrouve troisième choix derrière Zabaleta et Bridge et Kolo Touré qui décidément à son retour de suspension sera barré définitivement par Lescott et Savic, car on ne peut pas bouger Kompany d'un poil.

Je crois que c'est de ces deux là que vont venir les problèmes
@zakariya1111 : Ah oui d'accord, je me plantais vraiment surla façon de jouer de Balotelli (je n'ai encore jamais vu de match où il a joué...)
Il faut que je me mette à la page, je ne connais quasiment pas les défenseurs (ou juste de nom).
Merci !!
Kolarov joue à gauche, il est en balance avec Clichy
Euh pardon derrière Clichy et Bridge...mince le temps que je m'en rends compte...z'êtes forts les mecs
@nadalito_15: Balotelli est doué en dribble et en vitesse et c'est l'un des meilleurs à gagner du temps quand tu mènes 1-0 et que tu veux que quelqu'un te fasse gagner des minutes sans balancer en touche...il a aussi le don de provoquer des fautes en dehors et en dedans de la surface, et aussi de provoquer tout court...son match référence avec City c'est peut être le match contre Red Bull Salzburg en Europa League, l'un des rares où je l'ai vu titulaire.

Sinon pour les défenseurs, à droite y a Micah Richards avec Zabaleta remplaçant, à gauche Clichy avec Bridge remplaçant et Kolarov remplaçant du remplaçant et Cunningham remplaçant du remplaçant du remplaçant, en charnière centrale y'a Kompany avec soit Savic soit Lescott soit Kolo Touré (suspendu pour une histoire de pommade vaginale)
Sur le dernier match, Super Mario et Carlitos étaient sur le banc, et ne sont même pas entrés en jeu.
Au milieu Touré et Barry pour le secteur déf, Silva Nasri pour l'offensif. Dzeko en pointe avec Aguero en soutien il me semble
@maximinou: Là il est quasi impossible pour Mancini de faire jouer Tevez et Aguero car Tevez boude toujours...je n'ai fait que répéter ce qui traîne sur les forums citizen à propos des plans de Mancini pour la saison 2011-12.
La paire Dzeko-Nasri n'empêche pas qu'Aguero joue derrière la poite, y a bien 3 places. La paire c'est donc juste 2 des 4 places en question. (pointe+ligne de soutien)
Balotelli peut jouer en pointe, rappelle toi la demi finale de Cup l'an dernier quand il joue seul devant dans un 4-3-3. Il était vraiment bon.
En effet, Balotelli, comme Tevez et Aguero, peut jouer aux quatre postes offensifs (avec plus ou moins de facilité). Les deux lignes offensives sont vraiment impressionnantes. Le seul défaut serait un manque athlétique (surtout en taille) si Dzeko se blesse mais les autres joueurs sont suffisamment techniques et rapides pour adapter leur jeu et que ce ne soit pas un défaut.

Savic ne jouera pas tout de suite à mon avis. Touré est suspendu jusqu'à quand? Il se pourrait qu'il intègre une rotation avec Lescott à son retour si l'équipe tourne toujours aussi bien.

On a aussi Milner qui peut jouer/dépanner au milieu à la construction/récupération.

Enfin, pour Tevez, je risque de me répéter mais je n'ai pas aimé son apport l'année dernière sur les quelques matchs que j'ai vu. Il est certes meilleur buteur de l'équipe mais qu'attend on d'un avant-centre titulaire? Il voulait trop tout faire tout seul, décrochait bien trop et n'a pas aidé à fluidifier le jeu et faire monter l'équipe quand celle-ci avait le ballon.

L'effectif est bien dense maintenant en tout cas! J'ai hâte de voir ce que ça va donner lors des duels de LDC. Ils risquent d'être vraiment durs à bouger!
@Superpoy: T'as raison, j'avais zappé ce match, et puisque tu me rafraichis la mémoire, y a aussi le match contre Aston Villa où il met un Hat Trick que j'oublie, mais bon faut dire quand même que ce n'est pas son poste de prédilection, et qu'avec Dzeko, Bellamy, Tevez et Aguero (même si j'ai toujours été convaincu que ce gars est nul en pointe et qu'il perd tout son charme quand il joue ainsi), il va presque jamais jouer à ce poste là.

Je crois que Kolo est suspendu jusqu'au 12 Septembre, enfin c'est ce qu'il me semble, mais je ne suis pas très sûr non plus. Je pense cependant que c'est cuit pour lui car il a trop arrêté la compétition et que Savic aura plus de temps de jeu. Je mise sur une charnière Kompany-Savic à partir du Boxing Day.

Les matchs où Tevez voulait tout faire lui même, c'est les matchs où il devait se coltiner cet imbécile d'Adam Johnson qui a tendance à trop s'excentrer puis essayer de percuter. Ce jeune est bourré de talent, mais il est aussi très con des fois.

Depuis quelques heures, y a eu la signature d'Owen Hargreaves, donc Milner en récup ça ne se reproduira plus cette année, et c'est tant mieux car ça ne correspondait pas trop à son style de jeu.

Faudra à mon avis régler les cas Kolarov, Kolo Touré voire Tevez avant le mercato d'hiver car ça risque de plomber l'ambiance s'ils restent comme ça sans à priori même pas une place de remplaçants.

Vous pensez qu'on reverra Bellamy sous le maillot Citizen, ou ce sera encore un autre cas Stephen Ireland?
Je ne pense vraiment pas. Comme tu l'as évoqué, ils ont trop de pointes talentueuses qui passeront avant lui.

Hargreaves reste une énigme. A voir si il retrouvera un niveau suffisant. En tout cas, d'accord avec toi sur le fait que Milner en 6 ou 8, ça ne fait pas le poids!

Si Kolo s'est entraîné assidument, il retrouvera du temps de jeu juste pour ne pas froisser son frère je pense. Ils ont plus de poids à deux dans le vestiaire surtout qu'ils jouent aux deux postes les moins pourvus de City à mon sens (tout est relatif hein!).
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 16