Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale League Cup
  3. // Manchester City/Sunderland (3-1)

Manchester City s'offre la League Cup

Modififié
La folie d’un instant aura suffi à faire basculer une finale pourtant bien mal embarquée pour City. À la 55e minute, Yaya Touré met fin à près d’une heure d’atermoiements et de doutes d’un envoi tout simplement magique qui vient chatouiller la lucarne du pauvre Mannone. Dans la foulée, Samir Nasri fait définitivement chavirer le peuple mancunien. City n’aura eu besoin que de deux toutes petites minutes pour renverser une situation que Fabio Borini avait pris plaisir à compliquer après dix petites minutes de jeu. Partis dans la profondeur, l’Italien surprend Kompany et trompe un Pantilimon jusqu’alors invaincu dans cette compétition.

Touchés au vif, les Citizens vont mettre beaucoup de temps à réagir au cours d’une première mi-temps presque soporifique, mais diablement bien maîtrisé par les Black Cats. Mieux, ceux-ci auraient peut-être pu s’envoler définitivement si Fabio Borini n’avait pas vu fondre sur lui un Kompany revanchard juste avant la mi-temps. Moins fou que l’égalisation de l’Ivoirien, le retour du capitaine des Skyblues est le premier signe de la révolte à venir.

Au final, la deuxième mi-temps ne sera pas beaucoup plus réjouissante que la première, mais les 120 secondes au cours desquelles Yaya Touré et Nasri se décidèrent à passer la seconde valaient à elles seules le déplacement dans le Nord-Ouest londonien cet après-midi. Dans les dernières secondes, Jesús Navas crucifiera pour le plaisir Sunderland (3-1).


Six ans après l’arrivée du Sheikh Mansour à Manchester, City a déjà tout gagné sur sa scène nationale. Manuel Pellegrini n’en est pas encore là, mais tient son premier succès en Angleterre. C'est déjà ça.
MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall lundi 16 juillet La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) lundi 16 juillet La drôle de liste d'invités de la finale 38