En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale League Cup
  3. // Manchester City/Sunderland (3-1)

Manchester City s'offre la League Cup

Modififié
La folie d’un instant aura suffi à faire basculer une finale pourtant bien mal embarquée pour City. À la 55e minute, Yaya Touré met fin à près d’une heure d’atermoiements et de doutes d’un envoi tout simplement magique qui vient chatouiller la lucarne du pauvre Mannone. Dans la foulée, Samir Nasri fait définitivement chavirer le peuple mancunien. City n’aura eu besoin que de deux toutes petites minutes pour renverser une situation que Fabio Borini avait pris plaisir à compliquer après dix petites minutes de jeu. Partis dans la profondeur, l’Italien surprend Kompany et trompe un Pantilimon jusqu’alors invaincu dans cette compétition.

Touchés au vif, les Citizens vont mettre beaucoup de temps à réagir au cours d’une première mi-temps presque soporifique, mais diablement bien maîtrisé par les Black Cats. Mieux, ceux-ci auraient peut-être pu s’envoler définitivement si Fabio Borini n’avait pas vu fondre sur lui un Kompany revanchard juste avant la mi-temps. Moins fou que l’égalisation de l’Ivoirien, le retour du capitaine des Skyblues est le premier signe de la révolte à venir.

Au final, la deuxième mi-temps ne sera pas beaucoup plus réjouissante que la première, mais les 120 secondes au cours desquelles Yaya Touré et Nasri se décidèrent à passer la seconde valaient à elles seules le déplacement dans le Nord-Ouest londonien cet après-midi. Dans les dernières secondes, Jesús Navas crucifiera pour le plaisir Sunderland (3-1).


Six ans après l’arrivée du Sheikh Mansour à Manchester, City a déjà tout gagné sur sa scène nationale. Manuel Pellegrini n’en est pas encore là, mais tient son premier succès en Angleterre. C'est déjà ça.
MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 8 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 20
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 60 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18