1. //
  2. // 17e journée
  3. // Newcastle/Manchester City (1-3)

Largement dominateurs en première mi-temps, les Citizens ont ensuite longtemps souffert. Avec cette victoire à Newcastle (1-3) lors de la 17e journée de Premier League, Manchester City met la pression sur United.

Modififié
0 10
Newcastle-Manchester City: 1-3
Buts : Ba (50e) pour Newcastle ; Agüero (10e), Javi García (39e) et Yaya Touré (78e) pour Manchester City.



« C'est très difficile de jouer contre Yaya Touré. Il est grand, costaud et très puissant, mais j'ai hâte de jouer ce match pour pouvoir le tacler ! » La phrase est de Cheick Tioté, un mec qui aime vraiment les tacles puisqu'il compile pas moins de 28 cartons jaunes en 61 matchs de Premier League. Une jolie moyenne. Le milieu défensif de Newcastle n'a pas tellement réussi à contenir son coéquipier et ami de la sélection ivoirienne. Au contraire. Après une ouverture lumineuse sur le premier but de City, Yaya Touré a assuré la victoire des siens (1-3) dans une seconde période où Manchester City a souffert.

La première mi-temps avait pourtant été largement maîtrisée par les hommes de Roberto Mancini (0-2). Newcastle s'enfonce un peu plus dans les bas fonds de la Premier League. Les Magpies n'ont remporté qu'une victoire lors des 11 derniers matchs et ils ne comptent plus que deux points d'avance sur la zone rouge. Les Citizens reviennent, eux, à trois points de Manchester United, une semaine après la victoire des Red Devils dans le derby mancunien.

Nasri, la rédemption avant la blessure

Ça n'avait pourtant pas trop mal démarré pour Newcastle. On peut même dire que Manchester City s'est fait croquer sur cette entame de match. Une reprise de Papiss Cissé et un corner rentrant d'Anita obligent Joe Hart à s'employer par deux fois. Mais les Magpies n'auront pas fait illusion très longtemps. L'écart au classement se fait vite ressentir sur le terrain. Pourri toute la semaine pour avoir eu peur de la balle sur le coup franc de Van Persie dimanche dernier, Samir Nasri se rachète. Magnifiquement lancé par Yaya Touré, le nouvel ami de Gary Neville devance la sortie de Tim Krul pour servir Sergio Agüero qui marque dans le but vide (10e). Il n'en fallait pas moins pour assommer Newcastle. Incroyablement fragiles, les Magpies sont acculés dans leur camp et voient les vagues déferler sur leurs buts. Tévez d'abord, puis Agüero, manquent de doubler la mise. Nasri contribue lui aussi à préserver un peu le suspense. Alors qu'il peut offrir une deuxième passe décisive à un Agüero seul en retrait, le milieu français fait le gourmand. Dans un angle fermé, il tente la frappe, mais ne trouve que le poteau.

Sur la pelouse de St James's Park, le ton monte. Après un coup de coude de Coloccini sur Tévez, c'est Jonás Gutiérrez, l'homme sans cou, qui y va fort sur Nasri. Ce qui passe d'abord pour un simple coup dans les rouleaux s'avère finalement un peu plus grave que ça. Le numéro 8 des Citizens doit céder sa place.
Newcastle tente timidement sa chance sur quelques contres, mais le petit miracle prend fin à cinq minutes de la mi-temps. City finit par planter un deuxième but grâce à ses deux Espagnols. C'est Javi García qui propulse de la tête un corner de David Silva (39e).

Le hold-up de Yaya Touré

Newcastle semble spécialisé dans les entames. Demba Ba y va de son coup de casque, Davide Santon de sa frappe au ras du poteau. Revenus sur la pelouse le couteau entre les dents, les Magpies réduisent rapidement le score. Sur un corner dégagé de la tête par David Silva (oui, vous avez bien lu), Coloccini renvoie le ballon dans la boîte. Demba Ba, encore lui, est à la réception pour ajuster Joe Hart de la tête (50e). Son onzième but en Premier League cette saison. Ce qui n'a pas manqué de chauffer Papiss Cissé, l'autre moitié du duo d'attaque sénégalais de Newcastle. Mais la frappe de l'ancien Messin passe de peu au-dessus. Aux grands maux, les grands remèdes. Manchester City méconnaissable, Roberto Mancini passe à cinq derrière. Sans grand succès. Les Citizens continuent à subir et ne parviennent pas à avoir le contrôle du ballon.

Tim Krul n'avait plus été sollicité depuis un moment. Et quand il l'a finalement été, le portier néerlandais n'a rien pu faire pour empêcher Yaya Touré de réaliser le hold-up de cette deuxième mi-temps. Le capitaine ivoirien des Citizens s'est bien jeté pour couper un centre en retrait de Zabaleta. Un ballon glissé entre les pattes de Tim Krul (75e). Les dernières minutes voient Newcastle continuer à pousser, mais Ba et Ameobi ne font qu'inquiéter Joe Hart. Manchester City procède en contre, mais n'arrive pas à aggraver la marque. C'est assez difficile vu que Džeko et Agüero semblent se boycotter sur chaque action. Si les Citizens s'imposent finalement (1-3), l'essentiel est ailleurs : Cheick Tioté a réussi à terminer la rencontre sans carton jaune.

Par Arnaud Di Stasio
Modifié

FootAddicted Niveau : CFA2
Note : 1
Cette équipe de Newcastle est méconnaissable par rapport à la saison dernière, et on a vu l'impact de l'absence de Cabaye et de Ben Arfa sur les résultats et le jeu, même si ces 2 absences n'expliquent pas tous les maux de l'équipe (Trop de blessures pour une équipe sans profondeur de banc,un Cissé fantômatique, une défense en carton, beaucoup d'erreurs de relance, un niveau technique global assez faible etc.). Aujourd'hui on a bien senti la différence de niveau entre les deux équipes même siles MagPies auraient pu à un moment revenir à 2-2...
La fin d'année s'annonce très compliquée avec des matchs à disputer à l'extérieur contre Arsenal et Man U, comment vont-ils s'en tirer?
Je pense néanmoins qu'ils devraient redresser la barre en deuxième partie de la saison, parce que derrière les deux Manchester les écarts restent serrés entre le 3ème et la deuxième moitié de tableau.
Alex_Magpie Niveau : CFA2
Note : 1
On est complètement à la rue cette saison. Taylor et Cabaye manquent énormément et on voit bien qu'il n'y a aucune profondeur de banc du côté de Newcastle. La défense est à chier*, Williamson court avec un 36 tonnes aux fesses, Simpson ne sait pas défendre, Perch titulaire en Premiere League alors qu'il a le niveau de Championship... Ajoutez à cela une maitrise technique largement insuffisante et vous avez l'équipe de Newcastle de cette saison. Ce sera très dur et j'espère que Pardew ne finira pas la saison, étant donné les choix complètement tirés par les cheveux qu'il fait cette saison.
Krul, Coloccini et Santon en défense, c'est quand même pas nul...
Dommage que Ben Arfa soit si souvent blessé et que Pardew ne le fasse pas jouer en 10 axial. J'ai de la peine pour ce garçon, perdu dans une équipe sans technique, qui est en train de passer à côté de sa carrière.
Partenaires
Vietnam Label Le kit du supporter Trash Talk basket
0 10