1. //
  2. // Demi-finale
  3. // Chelsea/Manchester City (1-2)

Manchester City rejoint Wigan en finale

Souvent ennuyeuse, rarement délicieuse, la demi-finale de la Cup entre Manchester City et Chelsea a livré son verdict : victoire de Manchester City (1-2). Désormais, les Skyblues doivent battre Wigan pour adoucir le goût amer que laisse leur saison.

Modififié
0 11
ChelseaManchester City : 1-2
Buts : Nasri (36e)et Agüero (47e) pour Manchester City. Ba (67e) pour Chelsea

Chelsea, City, même combat. Pour ces deux équipes, le salut de cette saison décevante passe par les coupes. Chelsea ne défendra pas son titre en Ligue des champions, mais se prend à rêver d'Europe avec la Ligue Europa. Côté citizen, la Cup est le dernier espoir de trophée (hormis le Community Shield), il faut donc remporter ce choc estampillé Premier League, plus enivrant qu'un vulgaire TroyesNancy. Dans le jeu, ça a pris du temps, mais ça s'est finalement vérifié. Lancés par Nasri en fin de première période, les Skyblues n'ont jamais lâché leur avantage comptable. Mieux, ils l'ont accentué dès l'entame de la seconde mi-temps grâce à Agüero avant de voir Demba Ba donner de l'espoir aux siens à 25 minutes du terme. Un but extraordinaire, mais un espoir vain. Manchester City tient sa finale.

Yaya accélère, Nasri conclut

La Cup ne rime pas forcément avec remplaçants, la preuve. Mata, Hazard, Agüero et Touré sont présents au coup d'envoi. C'est bon ça. Avec tout ce talent réuni sur une même pelouse, il ne faut pas longtemps pour lancer le match. Manchester City dégaine dès les premières minutes par l'intermédiaire d'Agüero. Les Citizens ont le ballon, tournent autour d'un Chelsea amorphe en ce début de rencontre, mais ne trouvent pas le cadre. Les corners se multiplient, les Blues repoussent, mais peinent à produire du jeu. Les Londoniens ne sont pas entrés dans leur match, le jeu en pâtit. Ce faux rythme finit par perturber les Skyblues qui lèvent le pied. L'intensité de la partie baisse déjà à l'orée de la 20e minute. Le calme avant la tempête…

Barry se charge de réveiller le stade de Wembley. Sur l'un des rares contres adverses, l'Anglais sèche Ramires dans le rond central. Ça, c'est du foot anglais. Et les hommes de Rafael Benítez tentent d'en profiter. Positionnés plus haut sur la pelouse, ils récupèrent de nombreux ballons, mais manquent cruellement d'imagination. Sauf qu'à jouer loin de son but, Chelsea est moins concentré derrière et laisse des espaces. Yaya Touré, plus libre, s'infiltre dans la défense et sert Agüero qui remet pour Nasri. Coup de billard dans la surface, le ballon revient sur le minot marseillais. But. Chelsea se rue désormais à l'attaque, Agüero et consorts en profitent pour se créer des situations, mais le score en reste là.

Demba Ba, ce génie

Les Blues ne sont pas dans leur assiette ce dimanche. Dès l'entame du second acte, Ramires perd un ballon au milieu de terrain et commet la faute. Premier carton jaune côté londonien. Un carton qui coûte très cher. À la suite du coup franc, Barry centre pour le Kun, laissé seul en pleine surface. Tête, poteau rentrant. À l'image de leur maillot, les Blues broient du noir. Les troupes de Rafa semblent éreintées, fatiguées après leur voyage en Russie et leur match face au Rubin Kazan trois jours auparavant. Oscar ou Mata initient un semblant de révolte, mais City attend patiemment et profite de chaque perte de balle pour aller titiller les gants de Petr Čech. L'horloge tourne, les coéquipiers d'Eden Hazard perdent espoir.
65e minute, l'heure des changements. Logiquement, le technicien espagnol est le premier à frapper et lance son compatriote, Fernando Torres, en lieu et place d'Obi Mikel. Coaching gagnant, l'Ibère entre en jeu, libère un espace à Demba Ba. Le génie sénégalais se charge du reste dans son style si caractéristique. Reprise acrobatique dans la surface. Magnifique. L'intérêt du match est relancé. La défense mancunienne s'emmêle les pinceaux, mais la doublure de Joe Hart, Costel Pantilimon, sauve par deux fois son équipe. Mancini sent que son équipe faiblit et lance des forces vives dans la bataille. Javi García et Lescott font leur entrée. City est perturbé, Torres se procure des occasions, mais Kompany est collé à ses basques. Le score en reste là. Manchester City a su profiter de la passivité de Chelsea pour se qualifier. Pas un grand match, mais une grande victoire au vu de cette saison. Roberto ne dira pas le contraire.

Par Emmanuel Guérin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'ai regardé Man Utd - Stoke juste avant ce match! On croirait un match de L2 française et un match de Champions League!! Sir Alex connait les formules pour remporter la PL mais il ne remportera jamais la Champions League sans un joueur comme Yaya Touré ou Ramires au milieu. Carrick, c'est la volonté et tout mais trop moyen. L'autre problème, c'est le gardien. Regardez la doublure de Casillas ou de Hart, ils sont grands (et longs), ils sont forts, comme van der Sar à l'époque. De Gea est vraiment trop fluet...

Sinon, Nasri s'est rappelé à notre bon souvenir avec un très bon match.
Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
Moi ce que je retiens de ce match c'est que j'ai du me taper un streaming pourri car France 4 ne diffuse plus la FA Cup...
Message posté par Delalune
J'ai regardé Man Utd - Stoke juste avant ce match! On croirait un match de L2 française et un match de Champions League!! Sir Alex connait les formules pour remporter la PL mais il ne remportera jamais la Champions League sans un joueur comme Yaya Touré ou Ramires au milieu. Carrick, c'est la volonté et tout mais trop moyen. L'autre problème, c'est le gardien. Regardez la doublure de Casillas ou de Hart, ils sont grands (et longs), ils sont forts, comme van der Sar à l'époque. De Gea est vraiment trop fluet...

Sinon, Nasri s'est rappelé à notre bon souvenir avec un très bon match.


Correction, il ne remportera PLUS la CL car il l'a déjà remporté deux fois...
Je me rappelle que Hazard justifiait son choix de rejoindre Chelsea plutôt que les Manchester par le fait que Chelsea était engagé sur 6 compétitions différentes et qu'ils pouvaient tout gagner. Il ne reste plus qu'une compétition gagnable et ce n'est sûrement pas une compétition à laquelle il pensait. De la pertinence de certains choix, en disant ça je dis rien...
Aguero la salope sur son agression, incroyale qu'elle n'est pas était sanctionné en direct ! et les footix qui osent encore dire que l'Angleterre a un bien meilleur championnat que l'Espagne... LOL LOL LOL ! Des bourrins alcooliques face à la technique et l'élégance.
J'aime pas jouer les monsieur bescherelle, mais dès les premiers mots du chapeau, il y a un problème.

Soit c'est ennuyeux, délicieux et on parle d'un match.

Soit c'est d'une demi-finale qu'on parle et du coup c'est ennuyeuse et délicieuse.
Note : 1
Message posté par PSG&LFC
Je me rappelle que Hazard justifiait son choix de rejoindre Chelsea plutôt que les Manchester par le fait que Chelsea était engagé sur 6 compétitions différentes et qu'ils pouvaient tout gagner. Il ne reste plus qu'une compétition gagnable et ce n'est sûrement pas une compétition à laquelle il pensait. De la pertinence de certains choix, en disant ça je dis rien...


Je suis pas, mais alors absolument pas fan de Chelsea. Mais je dois dire que Hazard a fait le bon choix. Il rejoint une équipe de jeunes, des joueurs qui s'inscrivent dans un projet sur le long terme, une équipe qui fera très mal dans les années à venir. Quand t'as des Mata, des Oscar, Ramires, Marko Marin etc.. autour, je pense que c très bon pour un jeu et talentueux comme lui. Temps de jeu assuré, matchs de haut niveau à disputer, évolution garantie. Rien à avoir avec City et son équipe de mercenaires, un coach incompétent, un empilement de stars, bref, c peut-être 2è en 1ère league, mais sérieux, c du grand n'importe quoi.
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Bon vous la sortez quand la vidéo de Aguero vs Luiz qu'on l'insulte un peu.
quand on voit ce qu'a fait Aguero et qu'on pense à Suarez, on peut rire... ou pleurer, au choix. Honteux...
Message posté par Delalune
J'ai regardé Man Utd - Stoke juste avant ce match! On croirait un match de L2 française et un match de Champions League!! Sir Alex connait les formules pour remporter la PL mais il ne remportera jamais la Champions League sans un joueur comme Yaya Touré ou Ramires au milieu. Carrick, c'est la volonté et tout mais trop moyen. L'autre problème, c'est le gardien. Regardez la doublure de Casillas ou de Hart, ils sont grands (et longs), ils sont forts, comme van der Sar à l'époque. De Gea est vraiment trop fluet...

Sinon, Nasri s'est rappelé à notre bon souvenir avec un très bon match.


Tu parles du fluet qui a fait 8 arrêts en une mi-temps vs le real a Bernabeu. Celui aussi qui fait gagner la supercoupe d’Europe à l'athletico en arrêtant le peno de Mr Forlan. Ben des fluets comme ça beaucoup d'équipe le voudrait.

Après ta remarque sur le milieu d'utd est pas révolutionnaire tout le monde le sait. Mais je crois que Saf a compris. Déjà il a arrêté avec Cleverley
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Révolté par le laxisme de l'arbitrage sur l'attentat d'aguero, comment un tel acte peut passer à l'as, putain* c'était pas en loucedé à l'autre bout du pitch, mais sous les yeux de tous. Quand je pense à mon suarez qui se fait lyncher pour bien moins que ça. Complètement écœuré.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Lyon n'est pas encore mort
0 11