Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Manchester City/Porto (4-0)

Manchester City plie Porto en quatre

Dans un match parfaitement maîtrisé, où Porto a joué sa chance, les Citizens n’ont laissé aucune chance aux Dragons (4-0). Avec un Aguero éblouissant, les Mancuniens affronteront le vainqueur de Sporting du Portugal-Legia Varsovie en 1/8ème de finale.

Modififié
Manchester City - Porto : 4-0

Buts : Aguero, Silva, Dzeko et Pizarro pour les Citizens

De retour de Naples, Andre Villas-Boas avait eu la bonne idée d’être à l’heure pour profiler Manchester City et revoir son bon vieux Porto. Une nostalgie qui remonte à un an quand tout ce qu’il touchait se transformait en or. Un triplé pour sa deuxième saison (championnat et coupe du Portugal, ligue Europa). Et un aller simple à 15M€ pour Londres. Depuids tout ce qu’il touche se transforme en plomb. Solidaire avec son ex-cornac, Otamendi, l’ancien central prodige de Velez Sarfield, relance tout droit sur De Jong et deux passes plus loin avec Yaya Touré en intermédiaire, les Citizens ouvrent le score après vingt secondes de jeu. Apeuré, Porto ne sait pas où donner de la tête. Après une énorme occase ratée par Yaya devant Helton (16è). Sur le retour, Vasela, servi par Lucho Gonzalez, échoue devant Joe Hart.

Les joueurs de City jouent à leur main, abandonnent le ballon aux Dragons. Lucho régale en distributeur pour un résultat peu probant. Moutinho expédie un coup-franc au ras de la transversale (27è). Retrouvant son standing phocéen, Lucho Gonzalez perd une balle dans son camp et Aguerro est tout près du doublé. Il esquive Helton mais le ballon frappe la transversale (29è). Porto domine mais il n’y a pas de suspense. Hulk se démultiplie et avec l’aide james Rodriguez permet à Lucho, bien en jambes, de tirer de peu à côté (35è). A chaque opportunité portugaise succède un contre mancunien : une attaque rapide, qui permet à Aguerro de croire un instant au doublé, succède à un coup-franc dans le mur de Hulk. Dans sa loge, Villas-Boas doit regretter 2011 ; pour lui comme pour son ancienne équipe.


Au retour des citrons, la litanie attaque plus ou moins placée des Portugais succède une contre-attaque anglaise. Aguerro en verve rate encore de peu. James Rodriguez marque bien un but sur une habile déviation de la tête de Hulk mais celui-cio est signalé hors-jeu. Mancini envoie ses remplaçants se dérouiller les jambes. Si le match a lieu si tôt c’est parce que les effectifs doivent se diviser puisque United affronte l’Ajax juste après . Deux matchs à Manchester un mercredi soir sur la scène européenne, ça sent bon la Champions mais ce n’est que la ligue Europa. La fin de match devient carrément pénible pour les footballeurs de Pinto da Costa. Dzeko creuse définitivement le score après un numéro d’Aguero (76è) avant que le match ne tourne à la farce et au calvaire pour les visiteurs. Après l’expulsion de Rolando, Silva et Pizarro (86è, 88è) salent l’addition du tenant du titre. Au prochain tour, l’équipe de Mancini retrouvera peut-être des Portugais (Sporting) ou les Polonais du Legia. Rien de terrifiant avant - on ne sait jamais- de retrouve Manchester United en finale. Cela aurait de la gueule.



Par Rico Rizzitelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 11
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 9
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi