1. //
  2. // Gr.D
  3. // Manchester City/Borussia Dortmund

Manchester City n'a déjà plus le choix

Manchester City se trouve dans une étrange de situation au moment de recevoir le Borussia Dortmund. Les Citizens sont sous pression dès le deuxième match de leur groupe, alors que perdre en ouverture à Bernabeu n'a rien d'infamant, sous pression après un début de saison cahin-caha, mais sans être en crise pour autant. Une deuxième élimination en poule en deux ans ferait quand-même tache pour un (nouveau) riche d’Europe.

Modififié
2 2
Une défaite après avoir mené deux fois, une défaite après avoir mené 2-1 à la 85e minute face au Real Madrid, une défaite dans les derniers instants, une défaite après un superbe match, mais une défaite quand même. Le match contre le Real aurait pu permettre à City de basculer dans une spirale positive, d’enfin marquer son territoire en Ligue des champions. Mais deux buts en trois minutes ont renvoyé City à ses doutes européens et mis les hommes de Mancini dans une position déjà inconfortable. Oui, c'est la drôle de situation dans laquelle se trouve Manchester City, déjà sous pression avant de recevoir Dortmund lors de cette deuxième journée.

Où est l’expérience ?

De son côté de la Manche, City a mis du temps mais a appris à gagner. Sauf que défaite de Bernabeu a validé un autre récit en vogue, celui sur l'inexpérience chronique des troupes de Mancini à l'échelon continental. Théorie que les CV des employés de Mancini contribuent à alimenter. Des joueurs comme Hart, Kompany ou Lescott ont grandi avec City et manquent de vécu européen. Les deux plus expérimentés à ce niveau sont Tévez et Yaya Touré, puis Silva, Agüero et Balotelli juste derrière. Un peu juste. Sans parler du fameux vécu collectif, forcément insuffisant.

Une élimination et la crise ?

Une nouvelle contre-performance contre le Borussia pourrait vite rendre la situation problématique. Dans ce groupe de la mort (où l’Ajax a une bonne tête de victime), un retard à l'allumage ne se rattrape pas. Manchester City le sait bien. Déjà l'an passé, les Mancuniens y avaient eu droit. Déjà, il avait démarré mollement avec un nul contre Naples enchaîné avec une défaite contre le Bayern. Le mal était déjà fait. Après un début de saison mitigé qui voit les Citizens prendre des buts (au moins un but encaissé par match), et remporter peu de rencontres (seulement 4 victoires en 9 matchs), après une élimination en Carling Cup, pas dramatique (mais qui fait tâche), une deuxième élimination prématurée en Ligue des champions provoquerait un début de crise.

Par Antoine Mestres


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Götze-Reus-Lewandowski ça va faire mal en contre si Manchester City se dévoile...
et clichy et nasri ils en ont pas de l'experience en ldc ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 2