Manchester City, les cinq hommes du titre

Depuis hier après-midi, Manchester City est officiellement champion d'Angleterre, pour la première fois depuis 1968. Un titre marquant, acquis au bout du suspense grâce à quelques hommes forts, qui ont su guider les Citizens tout au long d'une saison flamboyante.

Modififié
7 19
Sergio Agüero

Le héros. Hier, Sergio Agüero est devenu le premier homme capable d'arrêter le temps. Bien décalé par Mario Balotelli, l'Argentin a, en l'espace de quelques longues secondes, réalisé l'action parfaite. Une feinte de corps splendide, de la lucidité et du sang-froid, et cette frappe, sans pitié, pour enfin tuer Kenny. Fou de joie, celui qui est arrivé cet été en provenance de l'Atletico, est entré hier dans l'histoire du club et ce, de manière indélébile. Impossible, malgré cette folie dominicale, de réduire la saison de l'Argentin à ce simple but victorieux. Auteur de 23 buts cette saison, le gendre de Diego Maradona échoue à un petit but du record de Fernando Torres pour une première année en Premier League. Constant tout au long de la saison, il a été un buteur rassurant en période de galère et un joueur capable de créer le danger quand les défenses adverses étaient trop compactes. Bref, le genre de mec qui ferait passer pour normal un transfert à 45 millions d'euros…



Yaya Touré

L'indispensable. Sur une jambe, il a été capable d'envoyer Zabaleta au but face à QPR. Sur deux épaules, il a été capable de porter une équipe de stars pendant une saison entière. Homme à tout bien faire de Manchester City, l'Ivoirien, dont l'armoire à trophées est déjà bien remplie après un passage au Barça, désirait ce titre plus que tout. Il l'a eu. Ratisseur quand il le faut, créateur quand il en a envie, Yaya Touré, c'est l'assurance d'un secteur défensif solide et d'un secteur offensif imaginatif. Extrêmement influent dans le dispositif de Roberto Mancini, où il fait la paire avec Gareth Barry, l'ancien Monégasque a manqué un gros mois de compétition pendant la Coupe d'Afrique des Nations. Un mois durant lequel les Citizens ont été éliminés des deux coupes nationales et ont perdu contre le Sporting Portugal en Europa League. Taulier au pays des étoiles, Yaya Touré s'est affirmé cette année comme l'un des tout meilleurs milieux de terrain du monde. Si ce n'est le meilleur.



David Silva

Le génie. Six buts, quinze passes décisives, mais tellement plus encore. Meilleur passeur de Premier League, David Silva a été le chef d'orchestre de la troupe la plus talentueuse du pays. Mais également la plus capricieuse. Cette année, Manchester City, c'était : « Quand Silva, tout va.  » Auteur d'un début de saison fabuleux, l'Espagnol a été en dedans au moment où les Citizens se faisaient grappiller des points par le rival de United. Après une première saison compliquée, l'ancien joueur de Valence semble enfin avoir dompté la Premier League et donne la pleine mesure de son jeu. Le fait marquant de sa saison restera évidemment son récital lors du « derby-tennis » face à Manchester United. Capable de briser n'importe quelle défense, David a joué un peu partout, toujours avec réussite, et toujours avec cette classe que Roberto Mancini apprécie. La saison prochaine sera celle de la confirmation.



Vincent Kompany

Le roc. Pour finir l'année en beauté hier, mieux valait regarder Madame Kompany que Vincent. Largué par Armand Traoré sur le deuxième but de QPR, le Belge a pourtant réalisé une saison incroyable. Capable d'endosser le costume du sauveur, comme contre Manchester United, l'ancien d'Anderlecht a reçu le trophée Barclays de meilleur joueur de la Premier League, une première pour un joueur de Manchester City. Élément le plus solide et le plus régulier de la meilleure défense de Premier League, titulaire à 31 reprises en 2011-2012, le défenseur de 26 ans, auteur de trois buts cette saison, s'est également distingué par son calme et sa sagesse, et ce, même au moment de débriefer le débat entre Nicolas Sarkozy et François Hollande. Après une année réussie, le « Diable rouge » va débuter la saison 2012-2013 avec deux titres à défendre. Celui de champion d'Angleterre et celui de meilleur défenseur du monde.



Joe Hart

Le mur. 38 titularisations en Premier League. Oui, vous comptez bien, Joe Hart n'a pas manqué un seul match cette saison. Et il n'a pas pris beaucoup de buts. 29 au total et dix-sept matchs sans encaisser le moindre pion ; les fameuses « clean sheets » . A 25 ans, Joe Hart est l'élu. Il est le dernier rempart le plus sérieux de la sélection anglaise depuis un bout de temps et il compte bien s'installer dans la durée chez les Citizens et les Three Lions. Sacré ce dimanche, il est l'un des « anciens » de Manchester City, l'un des derniers résistants, et par conséquent, l'un des plus heureux hier, quand Agüero a dégainé. Une belle récompense pour un mec qui a pas mal galéré et qui mérite d'être enfin dans la lumière. Même sir Alex a les boules.



Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pas de Ballo?
Ryan Joseph Wilson Niveau : DHR
Club en bois !
Mansour bin Zayed Al Nahyan
Le cheikh (ou les chèques)
Pas mal. J'aurais essayé d'intégrer Mancini qui a su faire les bons choix au bon moment. Newcastle, MU, et enfin, contre QPR...
euh ya pas moyen d'inclur Ferguson qui par ses choix plus que merdiques offre le titre à Shity?
parceque oui Touré, Silva, Aguero c'est bien beau mais ce titre là c'est surtout ManU qui le perd plus que Shity le gagne.
Et encore si QPR n'avait pas écarté les jambes une fois le maintien acquit...
Dr. Balotelli Niveau : District
C'est Supermario qui a fait ce classement, en bon prince il n'y figure pas.
Une belle colone vertébrale, un gardien, un défenseur central, un milieu défensif, un milieu offensif et un attaquant. La base.

Et l'année prochaine avec Hazard et van Persie ? http://goo.gl/aQ2He
waynerooney Niveau : CFA
Vous avez oublié Khaldoon Al Mubarak.
Il manque un homme a cette liste: Soeur Ferguson aka le poivrot senile aka le loser!
waynerooney Niveau : CFA
VIERI t'as tout faux. Cette année ManUtd termine deuxième avec 89 points. L'an dernier ManUtd termine premier avec 80 points. Donc c'est bien l'excellente saison de City qui les couronne et non une saison catastrophique de SAF et son équipe(CQFD). T'en connais beaucoup des équipes qui font des saisons pourries en terminant avec 89 points en 38 matchs.
waynerooney Niveau : CFA
SAF avec ManUtd :


Vainqueur de la Coupe du monde des clubs de la FIFA (1) : 2008
Vainqueur de la Coupe intercontinentale : 1999
Vainqueur de la Ligue des Champions (2) : 1999 et 2008.
Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA (1) : 1991
Vainqueur de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes (1) : 1991
Champion d'Angleterre (12) : 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009, 2011
Vainqueur de la FA Cup (5) : 1990, 1994, 1996, 1999, 2004
Vainqueur de la League Cup (4) : 1992, 2006, 2009, 2010
Vainqueur du Community Shield (10) : 1990, 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008, 2010, 2011
Finaliste de Ligue des Champions (2) 2009 et 2011.

Camp Mou t'en connais beaucoup des entraîneurs "losers" comme tu dis avec un tel palmarès?
Qu'est ce qu'il faut pas lire ici pu***, bande de trolls.
Fernand_Redondant Niveau : District
Crampe molle est dans son rôle, pas grand chose à ajouter.
Il se contente de relayer la légende qui veut qu'on pense que Fergie est un piètre tacticien. Il délèguerait trop et n'aurait que peu de vision.
Foutaises !
Qui a décidé de faire rentrer un soir de 99, Sheringham et Ole Gunnar ?
Le pape ?
DTC-DMC même combat Niveau : CFA
"l’ancien Monégasque a manqué un gros mois de compétition pendant la Coupe d’Afrique des Nations. Un mois durant lequel les Citizens ont été éliminés des deux coupes nationales et ont perdu contre le Sporting Lisbonne en Europa League"

Très cher Swann Borsellino,

Je veux bien qu'il faille trouver des arguments pour expliquer le rôle prépondérant de Yaya Touré au sein de City (ce que je ne remets aucunement en cause, bien au contraire!) mais ce n'est pas non plus la peine d'en inventer au point de dire n'importe quoi...

Comment peut-on dire, en effet, que c'est durant la CAN (et donc en l'absence de Yaya Touré) que City a été éliminé par le Sporting Club du Portugal (et non le Sporting Lisbonne soit dit en passant)?????? Alors que la CAN s'est terminée le 12 février (jour de la finale, jouée et perdue par Yaya contre la Zambie), et que Yaya a même joué le 1/16 aller contre PORTO, 4 jours après, soit le 16 février (alors que le Sporting c'était au tour suivant en 1/8!!!)... Je me le demande!

Faudrait peut-être penser à vérifier ce qu'on écrit plutôt que de risquer de faire confiance à une mémoire pour le moins défaillante... Car ça évite de dire des trucs faux.

Du coup, ça mériterait sans doute qu'on vérifie si City a bel et bien été éliminé en Carling Cup et en FA Cup également durant l'absence de Yaya pour cause de CAN, des fois que...
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
Kompany meilleur défenseur du monde c'est une plaisanterie? Avec le nombre de buts (gag) que prend City, il ne peut pas être exempt de tout reproche... Y a bien 3 ou 4 défenseurs qui lui sont supérieurs.
"Bref, le genre de mec qui ferait passer pour normal un transfert à 45 millions d’euros… "

Javier vient de prendre un tacle
@ Waynerooney,
oui t'as raison. mais seulement si tu veux regarder les chiffres. Et les chiffres ont peut leurs faire dire bcp (comme par exemple Messi qui fait la meilleure saison de sa cariere).
chaque saison a ses réalité.
ManU c'est faire rejoindre apres 8 pts d'avance en perdant des points trop facilement. et ca qu'on soit clair: Shity n'y a rien avoir.
Et faut qu'on m'explique comment ca se fait que pendant que Shity et chelsea trouve Mata, Nasri, aguero et autres, ManU est obligé de rapeler des retraités.
Note : 2
Enfin, perdre 8 points en 5 journées face à City et dire que City n'y est pour rien quand eux même te tape chez eux et te remontent trois points direct, y'a quand même une limite à ne pas franchir. J'aurais préféré voir ManU titré, mais là, faut bien avoué que City a un peu forcé la main à United pour les remonter ces 8 points...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 19