Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 2e journée
  3. // Man City/Liverpool (3-1)

Manchester City douche Liverpool

Ce premier choc de la saison en Premier League n'a certainement pas accouché d'un match d'anthologie entre un champion en titre et son dauphin. Simplement d'une démonstration de force de la part des Citizens qui, sans être flamboyants, croquent Liverpool (3-1).

Modififié

Man. City - Liverpool
(3-1)

S. Jovetić (41'), S. Jovetić (55'), S. Agüero (69') pour Manchester City , R. Lambert (83') pour Liverpool.


L'attraction de la journée, c'est bien lui. C'est encore lui. C'est toujours lui. Mario Balotelli. Même loin de la pelouse de l'Etihad Stadium, assis dans les tribunes, caché sous son bonnet et son écharpe, Super Mario attire tous les regards et caméras. Les tabloïds s'en frottent déjà les mains, les supporters des Reds aussi. D'autant que sans l'Italien - dont l'arrivée, qui traînait depuis des jours, a été officialisée en fin d'après-midi - Liverpool est tombé sur le pré du champion en titre. Bien tombé même, la tête la première face aux Bleu Ciel. Les Mancuniens ont ronronné, beaucoup, avant de griffer, trois fois. Facile. Le pire dans tout ça, c'est qu'on n'a pas encore vu Yaya Touré.

Jovetić allume la mèche


Mario Balotelli, Adam Lallana, Rickie Lambert. Tout ça promet certes, mais pour l'heure, c'est Daniel Sturridge qui occupe la pointe de l'attaque de Liverpool, bien épaulé par Raheem Sterling. Comme un gamin qui s'amuse à faire courir après lui ses parents, le dragster des Reds balade Martín Demichelis et sa caravane sur tout le front de l'attaque. Un coup à gauche, un coup à droite. Souvent, l'enfant finit par se faire choper et prend une bonne raclée. Mais la punition ne vient pas. Ni d'un côté, ni de l'autre en fait. La partie est sympa, ça joue vite vers l'avant, mais elle devient vite ennuyeuse. Les milieux red et citizen s'accordent à porter le ballon, à prendre leur temps pour relancer. Il manque clairement quelque chose, un coup de folie, un exploit individuel. Même une erreur défensive, on prend. Ça tombe bien, la voilà servie sur un plateau par Alberto Moreno. Pour son premier match avec Liverpool, l'Espagnol se troue sur son dégagement. Stevan Jovetić, plus prompt, en profite et claque une volée entre les jambes de Mignolet (40e). Il suffisait juste de demander.

Dix secondes de jeu et un but pour Agüero


L'efficacité – offensive et défensive -, c'est ce qui a fait la différence entre les deux équipes la saison dernière, lorsque Liverpool avait coincé dans la dernière ligne droite, laissant les Citizens s'échapper vers un nouveau titre de champion. En ce lundi soir pluvieux, la différence, c'est surtout Jovetić qui la fait. Dix minutes après la pause, le Monténégrin talonne superbement pour Nasri. Le Marseillais lui remet dans la foulée et l'ancien de la Fio fait le break d'un plat du pied un peu dégueu. Peu importe, sur son premier véritable mouvement d'équipe, City exécute froidement son adversaire. Avant cela, Sturridge a pourtant trouvé la faille sur un centre de Glen Johnson, mais l'Anglais est justement signalé hors-jeu. Après cela, les hommes de Brendan Rodgers sombrent et Sergio Agüero inscrit le troisième pion sur son premier ballon. La réduction du score du genou de Zabaleta contre son camp (82e) a failli tout relancer, mais non, Lambert manque son plat du pied dans la foulée. Liverpool a eu des opportunités, Liverpool savait qu'il y avait moyen de ramener un petit quelque chose à la maison. Mais comme souvent avec Manchester City, Liverpool se réveillera demain matin avec la marque d'une belle claque sur la joue et deux nouveaux joueurs - Škrtel et Moreno - à l'infirmerie.

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur