Manchester City déjoue, Newcastle avance

On jouait des matchs de la 24e journée de championnat ce mardi soir en Premier League. Manchester City loupe une belle occasion de mettre la pression sur les Red Devils en concédant un nul face à QPR. Stoke et Wigan se neutralisent également tout comme Sunderland et Swansea, alors que le club français de Newcastle gagne à l'extérieur.

Modififié
3 14
Queens Park Rangers - Manchester City : 0-0

Match des extrêmes entre le 2e, Manchester City, qui se déplaçait à Londres pour y affronter les Queens Park Rangers, 20e. Un match que les Londoniens attaquent à toute berzingue, mais qui perd de son intensité après le premier quart d'heure. City en profite pour prendre les manettes du match sans pour autant trouver de solutions. QPR tient et les supporters donnent de la voix. Sur une contre-attaque foudroyante à la 38e minute, Adel Taarabt accélère et se retrouve seul face à Joe Hart, mais l'international anglais sort un arrêt exceptionnel. Sûrement jaloux, Júlio César lui répond quatre minutes plus tard en réalisant un arrêt tout aussi compliqué sur une frappe de Gareth Barry. 1-1 entre les gardiens, 0-0 au tableau d'affichage. Samir Nasri, visiblement pas dans son assiette, laisse sa place à Džeko dès la 58e minute et les Citizens se retrouvent donc avec trois attaquants (Agüero et Tévez). Peu d'effet cependant, les attaquants loupent tout et Tévez sort, remplacé par Rodwell. Deuxième super arrêt de Júlio César à la 82e sur une frappe à bout portant de Silva. 0-0 score final, Taarabt et Loïc Rémy ont été très dynamiques. De son côté, City a totalement déjoué et laisse l'occasion à United de prendre 7 points d'avances.

Stoke - Wigan : 2-2
Buts : Ryan Crawshaw (23e) et P. Crouch (48e) pour Stoke. J. McAthur (50e) et F. Di Santo (61e) pour Wigan

Stoke-Wigan, c'est avant tout un match d'hommes. Dès la 3e minute, Robert Huth, défenseur de Stoke, se prend un coup dans la tête et est obligé de mettre des bandages. Stoke tente globalement de répondre avec la balle et d'apporter le danger grâce à des centres tirés au hasard dans la surface, mais personne n'arrive à les reprendre. Wigan de son côté se contente de ne rien faire... Sur un des nombreux coups de pied arrêtés de Stoke, Ryan Shawcross profite de la stupidité des défenseurs de Wigan pour placer une reprise de volée seul face au gardien. Il marque là le premier but de sa saison et donne un avantage mérité à Stoke City. Peter Crouch double la marque à la 47e minute après avoir récupéré un ballon repoussé par le gardien sur une frappe de Charlie Adam. Les joueurs de Stoke se déconcentrent et laissent partir McArthur qui réduit le score à 2-1 sur la première réelle action du 19e de Premier League (49e). Di Santo imite l'Allemand et s'ouvre également le crâne à la 58e minute. Sûrement réveillé par ce coup sur la tête, l'Argentin reprend de volée en retrait et égalise d'une belle volée pour Wigan. 2-2, score final. Le reste du match ne sera qu'un ramassis de fautes pour Wigan et d'imprécisions pour les joueurs de Stoke City.

Aston Villa - Newcastle : 1-2
Buts : Benteke (46e) pour Villa. Cissé (19e) et Cabaye (30e) pour Newcastle

Ils étaient quatre. Quatre Français à faire partie du onze titulaire de Newcastle pour affronter Aston Villa ce soir à Villa Park dans le choc des mal-classés. Alignés d'entrée, Debuchy, Cabaye, Gouffran et Sissoko ont grandement participé à la victoire des Magpies. Largement dominateur en première mi-temps, « Nouveau-Château » prend l'avantage peu après le quart d'heure de jeu grâce à Papiss Cissé. Superbement servi dans la profondeur par Moussa Sissoko, l'attaquant sénégalais fusille le portier des Villans, Guzan, pour inscrire son cinquième but de la saison (19e). Dix minutes plus tard, Yohan Cabaye inscrit le bijou de la soirée. L'ancien Lillois profite d'un mauvais dégagement de la défense locale pour envoyer un amour de volée dans la lucarne du malheureux Guzan (30e). Et du côté de Villa, alors ? Hormis une très belle frappe de Charles N'Zogbia sur le poteau (20e), les joueurs de Paul Lambert n'ont absolument rien montré. Du moins, durant les 45 premières minutes. Car c'est un Aston Villa transformé qui entame la deuxième mi-temps. Les Villans reviennent rapidement dans la rencontre grâce à un pénalty (sifflé contre Debuchy) de Benteke (46e) et dominent un Newcastle beaucoup moins entreprenant. Insuffisant, cependant, pour accrocher le point du match nul. La french team de Pardew parvient, tant bien que mal et grâce à un Krul des grands soirs, à neutraliser les assauts des Villans et à ramener trois points capitaux dans la course au maintien. Mapou Yanga-Mbiwa (entré en cours de jeu), Sissoko et Gouffran peuvent avoir le sourire : leur aventure en Premier League commence bien.

Sunderland - Swansea : 0 – 0

À 388 kilomètres du Loftus Road, les filets du Stadium of Light n'ont pas tremblé non plus. On s'attendait à un match engagé entre deux escouades en forme, on a vite été déçu. Dès les premières minutes, Swansea a la mainmise sur la rencontre et s'appuie sur son jeu à ras de terre fait de redoublement de passes. Sans grand succès. Les vingt-deux acteurs rentrent aux vestiaires suite à une première mi-temps insipide. Onze petits tirs pour seulement deux cadrés entre les deux formations. C'est dire la purge. La reprise des débats ne se montre guère plus reluisante. Stéphane Sessegnon est le seul Black Cat remuant sur le front de l'attaque. Mais, pas de chance pour l'ancien Parisien, ses coéquipiers ont décidé de se la toucher ce soir. Avec plus de 60% de possession stérile tout au long de la partie, les ouailles de Michael Laudrup ratent le coche en fin de match. Enfin, surtout De Guzmán. Résultat : un score de parité qui - vous l'aviez deviné - n'arrange aucune des deux équipes. Elles restent chacune engluée dans le ventre mou du championnat. Reste que Sunderland demeure invaincu depuis trois matchs et Swansea sept. C'est toujours ça de pris.

Par Lucas von Dorpp et Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pas mal du tout Sissoko en 10 ! Et c'est fou l'importance que Cabaye a dans cette équipe ... Son absence a était très préjudiciable à Newcastle. ( Ou Nouveau chateau, Chateauneuf, ce que vous voulez hein )
RahXephon Niveau : CFA
Note : 3
Gouffran aligné d'entrée ? J'aurais pas cru...
Sinon, par pitié, arrêtez d'appeler Newcastle "Nouveau-Château", c'est affreux. Si vous tenez tant que ça à franciser le nom, "Châteauneuf" correspondrait plus.
Vous trouvez pas que cette saison, y'a plus de match tout pourris* que les saisons passés ? Que le niveau de la PL a baissé ?

Simple impression.
Chateauneuf les gars, Chateauneuf !!!
Bizarre ce compte-rendu qui ne dit pas que Debuchy a fait un match absolument désastreux. Que Gouffran n'a pas fait beaucoup mieux. Et que Mapou est rentré pour jouer... milieu défensif.
Il fait pas son caca nerveux parce qu'il joue pas en pointe Gouffran ?
@Yoda D'accord sur le fait que Debuchy ait proposé une prestation vraiment indigeste (à part une ou deux bonnes interventions défensives sur des débordements), moins sur Gouffran qui m'a finalement agréablement surpris (alors que j'ai toujours trouvé ce joueur assez médiocre) en étant très actif en attaque, proposant sans cesse des solutions, créant des décalages, et en désorganisant continuellement la défense adverse en passant d'une aile à une autre. Tout du moins c'était le cas avant la mi-temps, c'est vrai qu'il s'est éteint en seconde période mais c'est à l'image de tout le milieu de Newcastle qui n'arrivait plus a suivre la cadence.
Tim Krul a vraiment fait un match fantastique sinon, les supporters de Newcastle peuvent le remercier.
Crawshaw comme Shawcross? :/
Ça doit être son nom sur PES
Message posté par Saint-Yoda
Bizarre ce compte-rendu qui ne dit pas que Debuchy a fait un match absolument désastreux. Que Gouffran n'a pas fait beaucoup mieux. Et que Mapou est rentré pour jouer... milieu défensif.


pas vu le match mais bon, une équipe qui fait jouer sissoko en 10, normal qu'elle fasse jouer mapou au milieu. Pour être DC faut au moins être Sammy Traoré ou Jean-Jaques Pierre... c pas donné a tout le monde
J'ai regardé la 1ère mi temps d'Aston Villa - Newcastle, gros match de Sissoko qui délivre un amour de caviar pour Cissé. Et que dire de Cabaye ... pffiou finis la saison et barre toi dans un meilleur club mon gars. Tu pues trop le foot pour rester là.
En meme temps des équipes comme Swansea qui jouent cup et premier league, ca va finir par s'essoufler...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 14