1. //
  2. // 5e journée
  3. // ManCity/ManUnited

Manchester City brise, broie, détruit United

Superbe victoire de Manchester City face à l'ennemi United (4-1) dans le 166e derby de Manchester. À l'Etihad Stadium, les Citizens ont offert un véritable récital à leurs supporters, explosant par la même occasion leur plus sérieux concurrent au titre. Nasri a brillé, Touré a rayonné.

Modififié
29 39
Manchester City - Manchester United : 4-0
Buts : Agüero (16e, 46e), Touré (45+1) et Nasri (50e) pour City. Rooney (87e) pour United.

Conquérir le cœur des supporters, recoller au classement et envoyer un signal fort à la concurrence. En écrasant son premier derby de Manchester, Manuel Pellegrini a fait d'une pierre trois coups. Pour leur premier choc de la saison, ses hommes ont surclassé l'ennemi d'en face, et accessoirement champion en titre, Manchester United (4-1). Solide en défense, précieux au milieu et génial en attaque, Manchester City s'offre un vrai match référence, dans la lignée de la fessée donnée à Old Trafford en 2011. Pour cela, Manuel Pellegrini a pu compter sur les fidèles. Yaya Touré d'abord. Omniprésent à la récupération comme dans la surface adverse, l'Ivoirien a encore sorti un match dont lui seul a le secret. Sergio Agüero ensuite. L'Argentin a d'abord mis United à terre avant de l'achever. Enfin, Vincent Kompany a éteint Welbeck et rendu fou Wayne Rooney. Bref, il n'y a pas eu de derby.

Yaya « Filippo » Touré

City, comme United, compte sept points et une défaite après quatre matchs. City, comme United, a brillé cette semaine en C1, mais éprouve des difficultés à produire du beau jeu en championnat. City, comme United, surprend au coup d'envoi. Negredo est titulaire chez les Citizens, mais surtout, aucune trace de Robin van Persie, blessé à l’aine, sur la feuille de match. Wayne Rooney, lui, est bien dans le game avec son bandeau ridicule, mais l'Anglais assiste impuissant à l'ouverture du score des Citizens. Après un bon travail de Nasri, Kolarov déboule sur son côté gauche et centre pour Sergio Agüero qui claque une reprise de volée imparable dans les filets de De Gea (16e). Un but logique qui récompense le bon début de match des Citizens. Bien emmenés par un côté gauche Nasri-Kolarov dans le tempo et un Yaya Touré au four et au moulin, les hommes de Manuel Pellegrini dominent leur sujet. Replacement efficace, longues séquences de jeu et combinaisons impeccables, le nouveau City a enfin de la gueule. Quarante minutes de jeu et voilà la première frappe des visiteurs, non cadrée, écrasée et sans conviction. Dans la foulée, Touré assène un deuxième coup sur la tête des Rouges juste avant la pause (45e+1). Un vrai but de renard, du genou. Peu importe, le break est fait.

Nasri dans les bons coups

À la pause, on se dit que David Moyes saura regonfler à bloc son équipe, connue pour son mental de guerrier. Cinq minutes de jeu à peine prouvent le contraire. Sur une nouvelle inspiration de Nasri, Negredo centre pour Agüero qui surgit au point de pénalty et signe un doublé (46e). Puis le Marseillais s'offre le luxe d'enterrer un peu plus encore les Red Devils d'une belle reprise du droit sur un centre de Navas (50e). En cinq minutes, United a encaissé autant de buts qu'en quatre matchs de championnat. CQFD. Bien sûr, le match est plié. Par orgueil, Rooney et consorts n'abandonnent pas. Fellaini fait briller Joe Hart, Évra touche le poteau, mais les carottes sont bien cuites. Les Citizens gèrent tranquillement le reste de la partie, plaçant quelques accélérations bien senties. L'Etihad Stadium chante, saute, chambre et ovationne Sergio Agüero. Touché au fond de lui, Wayne Rooney marque son onzième but dans le derby de Manchester – un record - sur coup franc en toute fin de match (87e). Un but superbe qu'il ne prend pas la peine de célébrer. Cet après-midi, City était bien trop fort.

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

nyakichan Niveau : CFA2
Je me demande si les dirigeants d'United savent que Kagawa peut avoir une autre utilité que de vendre des maillots
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
je ne suis meme pas surpris. un match de united sans RVP et avec smalling arriere droit, forcement, ca jure.
et on devrait etre surpris que cette equipe avec un seul nouveau joueur au coup d'envoi ne fasse pas plus de jeu.
mais depuis quand united n'a pas produit du jeu? c'est rapide, de belles individualités devant(encore que welbeck, c'est un scandale) mais au milieu.. c'est difficle de comprendre comment ils peuvent gagner un championnat avec ce milieu.
on va surement taper sur le coach mais pour moi le vrai problème est plus ancien
Amiral Général Aladeen Niveau : Loisir
"Broit", vraiment ?
Je n'aime pas jouer à Maitre Capello, mais franchement là, faut pas déconner.
Jean-Bernard Niveau : Loisir
What a rape that game was.
Message posté par Amiral Général Aladeen
"Broit", vraiment ?
Je n'aime pas jouer à Maitre Capello, mais franchement là, faut pas déconner.


Du verbe "broire". Assurément.
Pas mal ce match de FA cup youth juste avant le derby des grands.
SpitShineTommy Niveau : District
Putain mais Kompany quoi!!!
Benito-Bx Niveau : CFA
Note : 8
City a été magnifique aujourd'hui...Ils avaient envie et la colonne vertébrale Kompany-Touré-Aguero a fait très très mal. A ce propos, David Silva est-il blessé ?

Mentions spécials à Yaya Touré et Kompany qui étaient partout...Je crois que Kompany a pris tous les centres en direction de la surface de Joe Hart...infranchissable...et que dire de Yaya...le mec est partout, joue simple juste et dégage une impression de puissance phénoménale...il glisse sur le terrain.

Par contre ce match pointe du doigt à lui seul ce que beaucoup disent depuis longtemps...

La prestation des flancs de United, tant offensivement que défensivement, a été indigne...Young, transparent, il a centré trois fois...toujours des offrandes pour Joe Hart. Valencia a été plus combatif mais il est à la rue sur deux des trois buts et il a un jeu complètement stéréotypé. Le mec n'apporte aucune idée...

Du coup, au milieu de terrain, Carrick et Fellaini, pourtant pas mauvais l'un comme l'autre, ont été étouffés. D'ailleurs avec l'entrée de Cleverley à la place de Young, on a un peu plus vu United avec quelques bonnes actions de Carrack et de Fellaini...

Du coup, à quand un retour en grâce de Kagawa ?

United a besoin de créativité !!

Un 4-5-1 ou un 4-3-3 comme vous voulez avec Kagawa derrière Van Persie et Rooney, c'est la meilleur solution. RVP en pure pointe et Rooney...bah Rooney il est toujours partout de toute façon. Foutez le sur le terrain et il fera le taffe.

Carrick et Fellaini derrière ça tient la baraque, sens du placement et physique plus une bonne qualité de passe chez les deux...

En tous cas jouer en 4-4-2 avec des ailiés pareils, c'est pas possible !!!
Vous parlez surtout du mauvais match de United, mais faut pas oublier qu'en face c'est très fort.
Navas est vraiment sous côté, en tant qu'ailier droit ya pas beaucoup mieux, Nasri sort un match de folie, et le milieu est vraiment très costaud, ils leur ont marché dessus, rien de moins.
Ce qui prouve si c'était encore à démontrer que Pellegrini est un des meilleurs entraineurs au monde.
Et j'ai crié, criééééé, Fergie, pour qu'il revienne,
Et j'ai pleuré... pleurééééé, oh ! j'avais trop de peine...
FootAddicted Niveau : CFA2
Pour le titre, "City baise, broute et en***e utd" marche aussi
Marek Hamsik Niveau : National
Note : 3
Nasri élu homme du match, ça situe la performance quand même...

Et ouais, la Kagawa, a moins qu'il soit blessé, je pige pas, quand tu vois le manque de maîtrise technique...
FootAddicted Niveau : CFA2
Pour le titre, "City baise, broute et en***e utd" marche aussi
FootAddicted Niveau : CFA2
Pour le titre, "City baise, broute et en***e utd" marche aussi
FootAddicted Niveau : CFA2
Pour le titre, "City baise, broute et en***e utd" marche aussi
Nerazzurro Niveau : CFA2
Putain*, c'est la journée des titres de merde* à rallonge aujourd'hui, entre "Le Bayer ne se laissera pas faire, ne lâchera pas l'affaire" et celui-là.
Bon on va pas tirer de conclusion hâtive mais il faut souligner le grand grand match de Nasri:
_ sur le premier but d'Aguero, il mystifie Smalling d'une talonade pour Kolarov
_ un amour de corner sur le but de renard de Yaya
_ une magnifique reprise sur son but perso

Quand il joue comme ça, il peut être un titulaire dans n'importe quel équipe.

Après autre satisfaction coté City: Touré-énorme (pourquoi le Barça s'est débarrassé de lui?) , Aguero en 10 super dans le collectif et un amour de reprise de volée et Kompany-Solide.

Par contre va falloir lancer un avis de recherche pour Chicharito, Nani et Kagawa.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
29 39