1. //
  2. // Manchester City/Manchester Utd

Manchester City a les crocs

Les deux Manchester s'affrontent après l'heure du thé lors de la première des deux demi-finales de FA Cup. Si du côté des Red Devils cette rencontre peut être considérée comme une nouvelle étape vers de multiples conquêtes, l'objectif Citizen est clair : mettre fin à l'hégémonie du rival dans le derby. Et valider les investissements colossaux par un trophée.

0 0
C'est peut-être le début d'un beau fil rouge. Celui qui mêle les Red Devils au stade de Wembley. Avant de songer à revenir fouler la pelouse habituellement réservée à la sélection de Capello en mai prochain, à quinze jours d'intervalle, en finale de Cup et de C1, Manchester United doit pour cela sortir victorieux de sa demi-finale de coupe nationale, première étape d'un fabuleux triplé encore impensable il y a deux mois. S'il est clair que les hommes de Ferguson, qui sortent d'une double confrontation européenne face à Chelsea durant laquelle ils ont été impressionnants de sérénité, font figure de favoris, il apparaît également évident que pour se qualifier cet après-midi, il faudra lutter. Car le sort a réservé à United ni plus ni moins que son rival préféré, Manchester City.

Et en face, peu dire que l'on a les crocs acérés. Pendant que l'ennemi se dirige tranquillement vers un nouveau sacre domestique et une possible finale de Champions League, City ronge son frein dans l'ombre de son voisin qui monopolise encore et toujours l'attention. L'année même où les Citizens pouvaient envisager ouvertement d'inverser la hiérarchie entre les deux clubs de la ville sans pour autant que cela prête à sourire. Mais non, les faits sont là : Unitd compte treize points d'avance sur les Sky Blue en championnat, et Man U est encore sorti vainqueur de la double confrontation face à City (0-0 chez les Mancini boys, 2-1 à Old Trafford). Au vrai, ça fait même trois ans que le Cheik Mansour attend de célébrer une victoire dans un derby. Battu deux fois en 2008-2009, les Citizen ont également pris zéro point face aux Red Devils l'an passé, encaissant à chaque fois un but fatal dans le temps additionnel. Mais le plus dur à avaler pour Tevez & Co reste sûrement la demi-finale de Carling Cup qui a opposé les deux clubs au printemps 2010. Victorieux 2-1 à l'aller, les nouveaux riches durent s'incliner 3-1 à Old Trafford lors de la seconde manche, suite à un but de Wayne Rooney à la 92ème.

Bonne nouvelle pour City, Rooney ne foulera pas la pelouse de Wembley cet après-midi. Shrek purgera en effet son deuxième et dernier match de suspension suite à son langage estampillé « Explicit Content » sur la pelouse de West Ham il y a deux semaines. Et à voir le rendement actuel du numéro 10 mancunien, c'est un véritable ouf de soulagement que peut pousser la charnière centrale des ciel et blanc. A y regarder de plus près, et jalousie mise à part, le fait que United soit encore engagé sur les trois tableau devrait réjouir les supporters Citizen. Car pendant que United disperse ses forces sur plusieurs fronts, et plusieurs fois la semaine, Mancini, lui, prépare cette demi-finale depuis un bout de temps. La qualification pour la prochaine C1 pratiquement en poche, le manager transalpin a fait de cette Cup un objectif prioritaire, voire vital. Il n'y a qu'à voir avec quelle négligence se sont pointés ses ouailles sur la pelouse d'Anfield lundi soir (victoire des Reds 3-0) pour constater que le derby du week-end suivant était déjà dans les têtes... Priver l'ennemi du triplé, la carotte est belle. Avoir l'occasion de glaner le premier trophée de l'ère Mancini face à Stoke ou Bolton le 14 mai prochain est également une perspective alléchante. Mais pour cela, il faudra quand même penser à rester concentré jusqu'à la fin des arrêts de jeu.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Thèse antithèse
0 0