1. //
  2. // 8e
  3. // Manchester United/Bilbao (2-3)

Manchester à terre

Le théâtre des rêves… basques. En développant un football lumineux, l'Athletic Bilbao l'a emporté à Manchester United (2-3). Et l'addition aurait pu être autrement plus salée pour les Red Devils.

Modififié
8 25
Manchester United - Athletic Bilbao : 2-3
Buts: Rooney (22e et 90+2e) pour MU. Llorente (44e), De Marcos (72e) et Muniain (89e) pour Bilbao

« C'est une équipe qui progresse fort et cela va être très difficile pour nous. On doit absolument se réveiller sur la scène européenne. » Alex Ferguson en est conscient. Si MU joue, ou plutôt déjoue, comme lors de son seizième de finale retour face à l'Ajax, à l'humiliation du déclassement en Europa League s'ajoutera sans doute celle d'une nouvelle élimination prématurée. Car l'Athletic Bilbao n'est pas l'Ajax. Repris en main par Marcelo Bielsa, les Basques, après une douloureuse mais courte période d'apprentissage des préceptes de l'Argentin, récitent désormais avec brio les leçons d'El Loco. Résultat : une remontée à la cinquième place de la Liga qui ne devrait pas s'arrêter là, et une finale de la Coupe du Roi à jouer face au Barça. Beware of Athletic !

Première constatation : 8000 supporters basques, cela fait du bruit. Plus que le reste d'Old Trafford, en tout cas. La véritable invasion ne se déroule cependant pas en tribunes, mais bien sur le terrain, où les hommes verts, la couleur de Bilbao ce jeudi soir, n'ont cessé de chahuter les Red Devils. L'Athletic déroule son jeu au sol, tout en redoublement de passes, avec en solution alternative de longues perches vers Llorente. Les Basques profitent de l'écueil du 4-4-2 de Ferguson, avec au coeur de l'entre-jeu une paire Giggs-Jones qui offre peu de garanties défensives. Les Basques avancent d'ailleurs avec une aisance déconcertante jusqu'aux 25 mètres locaux. Seul le manque de réalisme de Susaeta et un De Gea impeccable permettent à MU de ne pas se faire corriger. Une décision arbitrale aussi, puisqu'un pénalty aurait dû être sifflé quand Llorente était tiré au sol par Smalling (19e).

Suite aux sueurs froides provoquées par l'Ajax, Ferguson s'était repenti d'avoir aligné une équipe expérimentale. Cette fois, même avec un onze quasi-type, MU vacille. Reste le talent individuel. Qui peut parfois suffire. Ainsi, à la 22e minute, au terme d'un échange avec Giggs, Chicharito crochète soudainement pour placer une superbe frappe repoussée par le portier basque, mais dans les pieds de Rooney qui ouvre le score contre le cours du jeu. On doit appeler ça le réalisme des grands. Car il faut vraiment fouiller pour trouver trace d'une autre opportunité mancunienne en première période. De quoi couper les jambes des Lions ? Pas vraiment.

Malheureux à la finition, Susaeta va finir par voir son activité récompensée quand son centre atterrit sur le front de Llorente, qui smashe le ballon dans les filets de De Gea. On joue la 44e minute. Un score nul paraît alors le minimum auquel peut aspirer un Bilbao intenable. La preuve ? Dès la reprise de la deuxième période, les Basques continuent de bombarder De Gea. Ce jeudi soir, même côté Red Devils, le meilleur joueur est espagnol. Auteur d'un match référence, De Gea sort notamment deux immenses parades devant Muniain et Llorente en début de seconde période (49e, 53e).

L'inéluctable advient à la 72e minute. A la réception d'une louche à caviar de Herrera, De Marcos ajuste le portier mancunien d'une demi-volée à bout portant. De Marcos se trouvait en légère position de hors-jeu. MU ne peut cependant mégoter, le tableau d'affichage pourrait lui être autrement plus défavorable. Reste que MU, avec l'entrée d'Anderson à la place de Park-Ji-Sung (62e) et un passage en 4-3-3, avait retrouvé un semblant de contrôle sur le match.

La réalité du soir est cependant implacable pour les locaux : l'Athletic s'est montré supérieur. Le retour à San Mamès s'annonçait d'ailleurs injouable quand Muniain inscrit un troisième but à la 89e minute. Plutôt heureux, les Reds Devils bénéficient finalement d'un pénalty dans les arrêts de jeu, pour une main basque. Rooney exécute la sentence. Le réveil des hommes de Ferguson sur la scène européenne aura t-il finalement lieu à San Mamès ?


Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ryan Joseph Wilson Niveau : DHR
Tout est dit, on prend une leçon ce soir, le déplacement à San Mames sera très dur... :/
Je vois vraiment pas gagner Man U au pays Basque, en tout cas bravo a cette equipe que j'apprecie pour sa simplicité et sa ligne de conduite loin du foot show biz des autres man city, chelsea... et du qsg.

Bielsa c'est vraiment l'un des meilleurs coach en Europe, il fait vraiment du beau travail avec Bilbao comme il l'avait fait avec la sélection chilienne.
Et en plus de sa c'est un mec de valeur, il me semble qu'il avait refusé un club comme l'Inter parce qu'il préférait la mentalité du club basque. Joli.
Quel match ! Quelle ambiance! Je me serai plus amusé que devant la C1 !
la premier league est ka meilleure league de la terre lol
Sinon , athletico bilbao est une des equipes les plus sous cotées surla terre. Ils avaient fait match nul vs barca, se sont fait battre par le real grace aux arbitres, et maintenant ils viennent de battre manu, a domicile, qui est le champion en titre de la meilleure league de la terre
TheLizardKing Niveau : District
Je suis né à 10 km de Bilbao et je vis maintenant à Liverpool. Autant vous dire que ce match a été pour moi un orgasme pur.
J'hésite entre très bon match de Bilbao et défense désastreuse de MU, en tous cas ils ont bien joué le coup, mais attention a ne pas trop s'emballer, il reste 90 minutes et MU, ça reste MU.

vav1 : oui la meilleure league de la "terre" lol
Le milieu mancunnien a pris de l'eau de partout ! Tactiquement Bielsa est un monstre ! Bilbao peut aller très loin, cela dépendra de la qualité de son banc !
maxouille Niveau : CFA2
forza om
tu post pas sur france football aussi?y'avait le meme !
lizard
MDR
VIVA ESPANA!
L'Athletic, un Ovni dans le monde du foot business actuel. C'est incroyable que l'on puisse monter une équipe aussi compétitive avec une politique de recrutement aussi stricte.
Au total, un 11 super jeune (23 ans de moyenne, avec un gardien de 30 ans pour faire monter la moyenne) et de qualité (Llorente, Martinez, Iraola et maintenant Muniain internationaux ; De Marcos, Herrera, Aurtenetxe, Iturraspe dans les équipes d'ages espagnol). Avec un entraineur 4 étoiles qui propose du beau jeu pour courroner le tout.
J'espère vraiment qu'il parviendront à se qualifier !!! San Mames est un des stades les plus chaud d'Europe, ça va être la folie !
Bielsa un monstre, cet Athletic est celui de Bielsa, possession de balle, jeu en triangle, aucuns ballons balancé (pratiquement), il a une telle capacité a transceder les jeunes (cf OR aux JO2004 avec l'argentine , 2nde place zone AMSUD avec le Chili en 2010), un Homme qui mérite le respect.

ANECDOTE: lorsqu'il a pris en mains l'équipe du Chili en 2007 il a demandé a ne toucher son salaire de selectionneur qu'en cas de Qualification du Chili pour la coupe du monde, et il les a qualifiés. La CLASSE tout simplement, un fossé sépare ce genre d'entraineur à avec d'autre tel qu'un Domenech qui va demander des millions apres avoir ruiner l'equipe de France...
letonnelier Niveau : DHR
Bielsa et son équipe sont incroyables !!! Vive les équipes qui ne se définissent que par leur force collective ! Bielsa est un poète et il a gagné ce soir...contre MU... Quel pied !!!
MU s'en sort plutot bien avec 1 seul but de retard... Et non 2 comme vous l'écrivez 2 fois en haut de la page (1-3)... Faites gaffe qd meme svp
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Pas terrible la défense de MU! Des buts trop faciles!
Un régal ce match c'est fou comme bilbao joue bien et uniquement avec des joueurs basque, bielsa est un génie, Mu ne gagnera pas à l'extérieur!

La finale de coupe du roi promet également!
Fantastique cet athletic, ça promet effectivement pour le match retour et la finale de la copa...
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
très très belle équipe basque et plaisante à voir jouer!

MU ca reste MU mon cul* oui! Vu le jeu de Bilbao et le mauvais niveau de MU cette année (oui mauvais), ils vont se prendre une valise au retour

et c'est tant mieux
J'ai bien l'impression que l'Europa League va se jouer entre Valence, l'Atletico et l'Athletic.

Autrement dit les seconds couteaux de la Liga.

Vous savez, cette compète hyper facile, qui se joue à deux.

Un peu comme la Champion's.
@ mario : "J'ai bien l'impression que l'Europa League va se jouer entre Valence, l'Atletico et l'Athletic."
Je n'en mettrais pas ma main à couper Mario, je pense qu'il ne faut pas oublier City. Ils n'ont qu'un but à rattraper face au Sporting et j'ai peur que les Portugais subissent le même sort que Porto au tour précédent avec tarif maison au City of Manchester, genre 3 ou 4-0 sans forcer. Mancini a l'effectif pour remporter la PL et l'Europa, reste à savoir ce qu'il pense de cette compétition. Mais il est vrai que les clubs espagnols font forte impression. Valence en tête. Néanmoins Bilbao ça reste un régal pour les yeux, MU peut s'estimer heureux sur le match d'hier.
J'ai vu jouer Bilbao une fois. C'était en début d'année contre le PSG de Kombouaré. En 10 mn, j'avais compris que les parisiens ne s'en sortiraient pas. Ils ont perdu 2-0 et pris une lecon de foot. Bielsa a réussi a onter un collectif capable de déstabiliser n'importe quelle défense en trois passes, trouver des ouvertures saignantes facilement, garder le ballon. Je crois qu'Abramovich vient de trouver son futur coach.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
City se complique la vie
8 25