En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options

Mamadou Sakho n'aurait pas dû être condamné pour dopage

Modififié
La nouvelle du contrôle antidopage positif de Mamadou Sakho avait fait l'effet d'une bombe il y a un an.

C'était le 28 avril 2016. Le monde découvrait que le Français avait consommé un brûleur de graisse illicite, et qu'il serait suspendu. Adieu l'Euro, et adieu la confiance de Liverpool. Après ça, son séjour chez les Reds avait tourné au cauchemar et même après avoir été relaxé en juillet, Sakho n'avait jamais réussi à redorer son blason.

L'Agence mondiale antidopage (AMA) vient d'apporter du neuf au dossier en déclarant que le produit utilisé par le Français n'était pas interdit, et que l'UEFA n'aurait pas dû le punir. « Cela montre qu'il y a un problème. La faute est pour l'Ama, sa liste de produits interdits et surtout sa communication avec ses laboratoires » annonce le communiqué de l'UEFA.


Justice est faite. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 23 février OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1
Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 17 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 20 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 15
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 23 février Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24