Malédiction contre Rooney

Modififié
0 0
Il y a trois jours, Wayne Rooney s'était lâché contre un arbitre avec un très sympathique « Fuck you » , suscitant une vive polémique. L'arbitre lui-même avait prévenu l'attaquant que son attitude risquait de lui valoir une expulsion durant la Coupe du Monde.

L'affaire aurait pu s'arrêter là, mais c'était sans compter sur le trio arbitral du match Angleterre/États-Unis emmené par Eugênio Simon.

Le Brésilien, suspendu l'année dernière par sa fédération pour son inégalable compétence, détient une liste miraculeuse contenant d'une vingtaine d'insultes en english.

Son premier assistant, Roberto Braatz, a déclaré : « On ne peut pas faire ça dans 11 langues différentes, mais on peut au moins connaître les insultes en anglais » .


Son autre assistant, Altemir Hausmann, partage également cette analyse percutante : « On doit apprendre ce que les joueurs peuvent dire. Ils jurent tous, et nous savons que nous allons entendre quelques “fils de pute” » .

Au contraire, Emile Heskey souhaite défendre son ami Wayne face à cette véritable persécution : « Il veut simplement gagner, il est tellement passionné et porte tout sur ses épaules » .

Deux choses sautent aux yeux dans cette histoire : maintenant on en est sûrs, l'arbitrage sera lamentable, et Rooney va apprendre une autre langue.

TF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Pixie Lott kiffe Lampard
0 0