Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Toulouse-Bordeaux (0-1)

Malcom offre le derby aux Girondins

Bientôt huit ans que Bordeaux ne s’était plus imposé à Toulouse en Ligue 1. Cette fois, la série s'arrête grâce à Malcom, définitivement l'homme fort des Girondins, plus entreprenants dans le jeu. Bordeaux l'emporte 1-0 et remonte provisoirement à la troisième place du classement.

Modififié

Toulouse 0-1 Bordeaux

But : Malcom 69e

Dans le Sud-Ouest, on aime déguster un mets de fête populaire qui se sert cru, mi-cuit ou cuit. Le problème dans ce derby de la Garonne, ce n’est pas la cuisson du produit, c’est que le foie gras Malcom a longtemps été servi à ces cochons qui l'accompagnent en phases offensives. Quand le Brésilien fout la pagaille chez les Toulousains et crée des décalages, soit c’est François Kamano qui lance son appel dans le mauvais tempo et se retrouve hors jeu, soit c’est Nicolas de Préville qui oublie le deux du une-deux. Pas facile non plus de combiner avec l’ancien Lillois sur coup de pied arrêté quand le coup franc termine directement en six mètres... Alors, du haut de ses vingt ans, Malcom a pris les choses en main : une frappe de bonhomme qui se glisse sous la barre. 1-0, le jeûne a assez duré, Bordeaux tient enfin sa victoire en terre toulousaine.

Les Blitzkrieg toulousains


Bordeaux était prévenu. Incapables de gagner dans l’antre toulousain depuis décembre 2009 (une époque où Jocelyn Gourvennec entraînait La Roche VF, pendant que Pascal Dupraz était encore directeur sportif de l’ETG, en National), les Girondins ont l’habitude de se faire secouer par leur voisin de la Haute-Garonne. Et pourtant, la défense bordelaise se troue dès les premières secondes de jeu devant la mobylette Corentin Jean. Il faut une sortie autoritaire de Benoît Costil pour mettre un stop au milieu de poche, surprise de dernière minute du onze toulousain. À défaut de s’appuyer sur Giannelli Imbula - titulaire pour la première fois au Stadium - pour construire ses actions, le Téfécé se montre dangereux en bombardant sur les côtés en contre. Le style des Violets, c’est le Blitzkrieg. À ce petit jeu, Bordeaux est décontenancé. Andy Delort par deux fois, mais surtout Ola Toivonen de la tête, juste avant la pause, se procurent les meilleures occasions du premier acte. Le Téfécé a laissé passer sa chance.

Merci Malcom


Si son équipe n'a pas encore perdu cette saison en Ligue 1, c'est parce que Jocelyn Gourvennec peut compter sur deux valeurs sûres : Benoît Costil, dans les buts, et Malcom en attaque. Le premier a été impérial en première période, le second va faire la différence à vingt minutes de la fin. Décalé par Kamano à l'entrée de la surface, le sourire do Brasil arme une frappe délicieusement placée sous la barre pour tromper Alban Lafont, peu inquiété sur sa ligne jusque-là. À Toulouse ce soir, Pascal Dupraz pourra se demander avant de dormir si sortir Andy Delort si vite (à la 63e) en lieu et place de Zinédine Machach a été une bonne solution. Pour une fois, les Bordelais, eux, ne feront pas de cauchemar après leur déplacement au Stadium. Bonne nuit les petits.

Toulouse (4-4-2) : Lafont - Amian, Diop, Jullien (cap.), Moubandje - Jean, Somalia (Bodiger, 85e), Imbula, Durmaz - Toivonen (Sylla, 78e), Delort (Machach, 63e). Entraîneur : Pascal Dupraz.


Bordeaux (4-3-3) : Costil - Sabaly, Toulalan (cap.), Jovanović, Pellenard - Lerager, Otavio, Sankharé - Malcom (Vada, 85e), de Préville (Mendy, 78e), Kamano (Cafu, 70e). Entraîneur : Jocelyn Gourvennec.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:55 Une finale de Ligue des champions hors d'Europe ? 79
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible