1. //
  2. // 1/4 de finale
  3. // Lyon/Juventus (0-1)
  4. // Notes

Malbranque et Pirlo, trentenaires glorieux

À 34 ans, l’ancien joueur de Fulham s'est montré omniprésent au milieu de terrain. Il a eu la chance de coller Andrea Pirlo pendant 90 minutes tout en se rendant utile à son équipe. Dans l’ensemble, et à l'image de Steed, les Lyonnais se sont montrés à la hauteur, mais cela n’a pourtant pas suffi.

Modififié
7 48

Olympique lyonnais


Lopes (6.5) : Le gardien portugais ne s’est pas déballonné quand il a fallu aller au charbon. Que ce soit face à Tévez ou Vučinić, le mec s’est donné. Il se détend bien sur une vicelardise de Pirlo mais ne peut rien faire sur le but de Bonucci. Dans l’histoire, il s’est quand même fait humilier au contact physique de Giovinco. 1m64, 62 kilos. Une majorette, quoi.

Tolisso (5.5) : Le même numéro de maillot que Dikembe Mutombo mais pas forcément la même capacité à bien défendre. À sa décharge, il n’est pas latéral droit de formation. Cela dit, il a su se rendre disponible en première période avant de plonger physiquement après la pause.

Koné (4) : Il est de bonne composition mais il doit absolument garder ses yeux ouverts quand il joue. C'est la base. Directement impliqué sur le but où il rate complètement son intervention après avoir donné bêtement le corner. Globalement, le défenseur central ne dégage pas une énorme sérénité défensive. Bref, il fait flipper.

Umtiti (6) : Une petit minasse sur coup franc, Osvaldo kidnappé dans sa poche de short très rapidement, de l’autorité et une certain élégance dans les relances, Samuel a bien géré son test. En même temps, depuis l’affaire de la Maserati, on le savait amoureux des belles Italiennes.

Bedimo (5) : Moins percutant qu’en championnat, le Camerounais a passé une soirée tranquille puisque personne ne voulait vraiment l’emmerder de son côté avant l’arrivée de Giovinco. Ce fut nettement plus compliqué ensuite.

Gonalons (5.5) : Le capitaine a retrouvé son poste de prédilection et le jeu lyonnais s’en est ressenti. Discipliné et appliqué, il n’a jamais débordé de son rôle. Comme les enfants à la maternelle lors des ateliers coloriage.

Ferri (6) : Quel coffre ! Le jeune Lyonnais est de plus en plus intéressant dans son rôle de relayeur. Il se projette, court, couvre énormément de terrain et propose. Un vrai bon petit milieu.

Mvuemba (4) : La Juve avait Pirlo, l’OL avait Arnold. On a vu la différence.

Malbranque (6.5) : En individuel sur Pirlo pour un remake de Cocoon, l’ancien retraité a livré une grosse prestation. De la présence entre les lignes, de la volonté et même un belle occasion quand il va inquiéter Buffon avant la demi-heure de jeu. C’est tout sauf sexy mais c’est intelligent et utile.

Lacazette (5) : Conte flippait de la vitesse du numéro 10 lyonnais, sur quelques percées, il a donné des frissons à tout le banc turinois mais, dans l’ensemble, il a manqué de fraîcheur. Remplacé par Gomis, qui s’offre un shadow retourné défensif lors du but italien.

Briand (5.5) : Remuant et plutôt bon dans ses appels, l’ancien Rennais se procure même une bonne occase du pointard dans la surface. Dommage pour lui, ses chevilles ont dégusté sur certaines interventions italiennes. Remplacé par N’Jié.

Juventus Turin


Buffon (6) : Une petite horizontale pour détourner le coup franc d’Umtiti histoire de montrer que le meilleur gardien du monde, c’est toujours et encore Jean-Louis.

Cáceres (6) : Il porte les chaussettes comme Jallet et comme son frère de bas, il a livré un très bon match défensif tout en s’appliquant au maximum dans les relances. Martin brille.

Bonucci (6) : Monsieur jeu long, il en d’ailleurs trop abusé au point d’en faire un running gag en première période. Mieux en seconde où il se transforme en buteur dans la surface, d’un pointard rageur. Un but qui place les siens dans une position idéale pour le match retour.

Chiellini 6) : Il a pris ses aises en seconde période, s’autorisant des montées autoritaires tout en éteignant les éventuels départs de feu dans sa défense. Défensivement, il était partout, attirant tous les ballons comme un aimant. Bouga en moins.

Isla (5) : La isla bonita. Rapide et volontaire, le Chilien est quand même un poil maladroit dans le dernier geste. Remplacé par Lichtsteiner, fidèle à sa neutralité.

Pirlo (6) : Un amour de aley-oop pour Tévez, sur un pas, dos à l’action en première période. Ou comment le joueur de 35 ans peut tout changer sur une caresse. Après 45 minutes de n’importe quoi, il a demandé à Bonucci de lui laisser le jeu par-dessus la défense adverse. On a vu la différence. C’est lui qui joue finement le corner victorieux. Talisman.

Pogba (5) : On le disait cramé, il l’est. On le disait moins tranchant dans les duels, il l’est. On le disait en froid avec son coiffeur, il l’est. Malgré tout, Paul reste notre meilleur prétendant au challenge « Patrick Viera de demain » .

Marchisio (4.5) : « Tout va très bien, madame la marquise. Tout va très bien, tout va très bien. Pourtant il faut, il faut que l'on vous dise, on déplore un tout petit rien, un incident, une bêtise, la mort de votre jument grise. Mais à part ça, madame la marquise, tout va très bien, tout va très bien. » À noter que « Tout va très bien, madame la marquise » est devenu une expression proverbiale pour désigner une attitude d'aveuglement face à une situation désespérée.

Asamoah (5.5) : Pius N’Diefi avec un cou et un pied. Cette boule de nerfs a longtemps ennuyé le côté droit de la défense lyonnaise avant de rentrer dans le rang.

Tévez (4) : 5 ans de disette au niveau européen (il n’a plus marqué depuis Man Utd/Porto en avril 2009) et cela va au moins s'étirer une semaine de plus. L’Argentin est sorti sur blessure après une entame de match volontaire. Remplacé par l’esthète Vučinić, qui croque la feuille de match après un caviar de Giovinco mais trouve le moyen de se rattraper sur l’action du but.

Osvaldo (4) : Bel homme, belle peau, épiderme très doux, regard perçant. Dans QG, Pablo serait parfait. Sur un terrain de football, il l’est beaucoup moins. Remplacé par Giovinco, éternel espoir depuis 2007, qui a eu le mérite d’envoyer un peu de jeu sur le dance-floor. Sur un pas de danse, il enrhume Koné avant de régaler Vučinić. La fourmi atomique a clairement fait basculer le match du côté italien en amenant énormément de vitesse et de rythme.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Je vous trouve dur avec Tolisso, il a fait son match, et est pas loin d'être le meilleur lyonnais du soir avec Ferri et Malbranque.

Et sinon 6 pour Buffon ? Le mec a juste passé son temps à mettre en corner des frappes pas cadrées.
Vu que Paul Pogba n'aime pas defendre il n'a rien de Patrick vieira. Faudrait l'essayer en 10.
Pirlo et Buffon putain.. Ces deux là me font rêver depuis mon plus jeune âge et ça continue.
Ca va faire un sacré vide de plus les voir
The Unflying Dutchman Niveau : Loisir
"Discipliné et appliqué, il n’a jamais débordé de son rôle. Comme les enfants à la maternelle lors des ateliers coloriage." pour Gonalons. elle m'a tué celle-là ;)

Sinon j'ai bien peur que ce soit cramé pour les lyonnais. Dommage car même décimé comme ils l'étaient il y avait quelque chose à faire ce soir vu le niveau de la Juve. La juve à domicile cette année c'est chaud mais si ils refont jouer Osvaldo il y a une chance. Ce mec a tout raté ce soir. C'est déjà un miracle qu'il soit resté si longtemps sur la pelouse...

Et sinon Pogba déjà cramé à ce moment de la saison à 20 ans (ça sent pas très bon pour le mondial tout ça) et Pirlo qui nous la régale comme d'habitude à 34 ans c'est normal?

je veux dire je comprends que pogba n'ait pas l'habitude de jouer à ce point là mais bon... 34 ans, quoi. Et le mec il glisse...
nathaninho Niveau : CFA2
Pour Lopes il faudrait quand même préciser que Giovinco ou Vidic, quand un mec te rentre dedans volontairement quand tu es en l'air, tu te ramasse. Il a vraiment rien d'une majorette le bonhomme.
nathaninho Niveau : CFA2
On pourrait aussi mettre une bonne note pour l'arbitre, qui a fait du bon travail. Tout en dialogue, mais le carton qu'il faut quand il le faut.
D'ailleurs il faut souligner aussi le très bon esprit de tous ce soir. Des mecs qui jouent un quart de finale et qui se tapent dans la main après les duels un peu plus rudes, ça fait plaisir à voir.
Tre bonne entrée de Giovinco
The Unflying Dutchman Niveau : Loisir
Message posté par smanel
Tre bonne entrée de Giovinco


Surtout très bonne sortie d'Osvaldo.

Je suis pas pour la Juve mais j'étais content qu'il dégage. Juste pour que ça arrête de me piquer les yeux
Après ce match je m interroge vraiment sur le niveau de a série a
Après pirlo et pogba c'est pas du tt le même jeu. Pirlo je sais même plus si il a fait un sprint ces dernières années puis bon tu fais un marquage strict sur lui pendant 90minutes par une teigne et le mec sera efficace que sur coup de pied arrêté donc bon
Pogba est quand même complètement cramé c'est flagrant... Sans lui en forme à la CDM ça va pas être simple.


Un grand bravo aux lyonnais mais quelle dommage de se prendre un but si moisi.
Il est vrai que l'entrée de Giovinco nous a fait beaucoup de mal il va peut être jouer plus souvent si la blessure de Tevez est un peu longue . Ensuite j'ai pas trouvé que Pirlo avait fait un match de fou mais c'est surtout grace ou à cause ( ça dépend du point de vu ) de Malbranque qui lui a collé aux basques toute la soirée. C'est assez simple il a dut le lacher deux fois et sur ces deux fois il y a une passe magistrale pour Tevez et une autre passe pour Vucinic dont la frappe est contrée par Umtiti . Sinon petit mot pour Buffon je trouve que ce mec a la classe c'est tout .

Enfin bref les carottes semblent cuites mais il faudra aller au Juventus Stadium pour jouer notre "finale" à nous et sincèrement depuis un bon moment l'état d'esprit est irréprochable chez les gones j'espère que l'on va rester au minimum 5 eme en championnat et pourquoi pas gagner la coupe de la Ligue, sur un math on ne sait jamais . Ce qui me fait le plus peur c'est le mercato qui va arriver car c'est déjà presque sur qu'on va perdre Gonalons mais j'ai peur que Lacazette et Grenier soient très courtisés et enfin on perd Gomis et Briand également..
Message posté par Easylife
Pirlo et Buffon putain.. Ces deux là me font rêver depuis mon plus jeune âge et ça continue.
Ca va faire un sacré vide de plus les voir


ça m'a fait pareil avec Raymond Kopa.

Non, je déconne.
J'ai aussi trouver que Tolisso avait fait un bon match. Les moins côtés Lyonnais étaient clairement Bako et Mvuemba.

Dédicace à Gomis qui a décidé de pourrir la deuxième partie de saison Lyonnaise avec aujourd'hui une feinte de défense et une entrée en tant qu'homme fantôme.

Briand est quant à lui toujours aussi nul mais au moins il se bat, c'est déjà ça.

Perso je pense que si la Juve joue comme ce soir, y'a moyen d'en marquer un la bas. Après il faudra être costaud.
L'entrée de fekir, qui a dû toucher deux trois ballons, rater une passe, était sacrément bonne je trouve.
et je rappelle que Lyon est l'équipe qui a joué le plus de match cette année (sauf erreur).
DrAwkward Niveau : CFA2
Pour Pogba c'est vrai qu'il a l'air fatigué. Comme d'autres l'ont dit plus haut, sûrement pas l'habitude de jouer autant à une telle intensité dans une saison. Et surtout il a eu un été sans trop de repos, c'est normal de ressentir un peu de fatigue au bout d'un moment.

Après je ne m'en fais pas pour lui, il aura un break avant le début de la Coupe du Monde et toute une préparation avec ses potes de l'Equipe de France, repos, récup, dodo et il nous reviendra tout frais.
Qu'est-ce qu'on est obligé de lire sur Tevez et Marchisio p..... Au fait, l'apache n'est pas blessé. Impressions du virage sud, 60 minutes de merde, pour une fois Conte a réussi ses changements, Giovinco change la fin de match, Vucinic a régalé ce qui prouve une fois de plus que les interistes n'ont rien compris, comme Mathieu Faure d'ailleurs.
Que giovinco, vraiment pas en odeur de sainteté du côté de turin et relégué dans la hiérarchie des attaquants à la quatrième, voire cinquième place, se soit démontré le plus dangereux et incisif en fin de rencontre parce que plus frais que la majorité de ses équipiers démontre bien que la baisse de forme de la juventus ces dernières semaines est essentiellement due à une condition physique déclinante. Ceux qui ont connu la première juve de conte qui déferlait sur les ailes et asphyxiait tous ses adversaires pendant la grande majorité de la rencontre et qui déployait une possession de balle uniquement inférieure à celle du grand barca à cette époque, ont, en effet, du mal à la reconnaître. Si l'efficacité, au final, est souvent au rendez-vous, il n'y a plus de surclassement de l'adversaire; rien de plus qu'un bon collectif, magnifié par quelques actions décisives de l'une ou l'autre individualité. Pour être de nouveau respectée en europe, la juventus ne doit pas seulement gagner mais retrouver le rouleau compresseur qu'elle était lors de la prise en fonction de conte, qui avait, c'est vrai, l'avantage cette année-là de pouvoir se ressourcer plus rapidement, de par la non-présence du club aux joutes européennes.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 48