1. //
  2. // 3e journée

Malaga et Majorque prennent la tête

Vainqueurs respectivement de Saragosse (1-0) et de la Real Sociedad (1-0), Málaga et Majorque ont pris provisoirement les commandes du championnat. En bas du classement, le Celta Vigo a signé sa première victoire depuis son retour en Liga en dominant Osasuna (2-0).

Modififié
0 0
Une victoire contre le Celta Vigo, un nul contre Majorque et une nouvelle victoire sur la pelouse de Saragosse en fin d’après-midi (1-0). Trois buts, sept points et une première place provisoire. Málaga rentabilise son paisible début de saison. Quatre jours après sa qualification pour la première Ligue des champions de son histoire, la bande à Pellegrini a conclu une belle semaine en allant prendre les trois points à La Romareda grâce à une tête sur corner de Camacho, né à… Saragosse. Pas de gros frissons pendant ce match, hormis l’entrée en jeu à la mi-temps de Javier Saviola, une des deux recrues andalouses de dernière minute (avec Roque Santa Cruz, pas convoqué, Ndlr). L’autre mètre 69 argentin a remplacé Fabrice, deux fois plus jeune que lui, sans vraiment se distinguer. Qu’importe, Málaga commence à ressembler à une équipe correcte sur le papier, en plus de montrer un goût prononcé pour la victoire. À confirmer face à des rivaux plus sérieux.

Le labeur de Montanier

Autre équipe dans le bon rythme de la fin de saison dernière, qu’elle avait terminée à la 8e place, le Real Majorque, qui s’est payé sur son île la Real Sociedad (1-0). Le héros du jour n’est cette fois pas Hemed, trois fois buteur lors des deux première journées, mais le fidèle Casadesús, son compère de l’attaque, pour sa 8e saison en Liga avec son club formateur. Chez les joueurs de Caparros, le Français Michaël Pereira a encore été convaincant dans son couloir (droit cette fois-ci). Griezmann, lui, était sur le banc au coup d’envoi. Entré pour les vingt dernières minutes, le Mâconnais a été tout proche d’égaliser. Cette saison s’annonce encore compliquée pour les hommes de Montanier.

Promus prometteurs

Côté promus, pas mal, comme d’habitude depuis le début de saison. Pas de signe d’infériorité criante, la preuve avec le Celta Vigo qui, après deux matchs frustrants, a signé sa première victoire en Liga, dans son beau Balaídos, face à un Osasuna qui n’a toujours pas pris un point (2-0). Les gars de Pampelune ont affronté deux p’tits nouveaux et le Barça, et, paradoxalement, c’est face aux Catalans qu’ils ont réalisé leur plus digne prestation. Dominateurs, les Celtistas ont fait la différence dans la dernière partie du match, par leur - très bon - attaquant Iago Aspas et le vétéran Mario Bermejo. De son côté, le Depor recevait Getafe, tombeur du Real Madrid la semaine dernière. Dans un match ouvert et engagé, aucune des deux formations n’a réussi à empocher les trois points, Barrada répondant à l’ouverture du score précoce de Riki pour les locaux (1-1). Formé et jeté par le PSG, déjà buteur et passeur contre le Real, le Marocain est dans la lancée de sa belle saison dernière, sa première dans l’élite. Un joueur à suivre.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0