1. //
  2. // Groupe C
  3. // 4e journée
  4. // Milan AC/Málaga (1-1)

Málaga en cador à San Siro

Alors que le Milan avait à cœur de remettre de l’ordre dans la hiérarchie de son groupe, c’est Málaga qui a géré le match comme il l’entendait (1-1).

Modififié
3 8
Milan AC - Málaga : 1-1
Buts : Pato (73e) pour le Milan AC. Eliseu (40e) pour Málaga

C’était le match idéal pour se reprendre. Un adversaire certes en confiance mais à l’effectif limité, qui peut voir là une belle occasion de faire tourner, et une victoire en championnat à confirmer. Ok c’était contre le Chievo, mais c’était un 5-1 quand même. Au final, ce Milan a fait match nul (1-1), mais ce sont eux qui ont fait tourner. Visiblement, la Ligue des champions, ce n’est plus si important que ça. En même temps, on ne peut pas savoir, on ne l’a pas gagné 7 fois…

Milan inefficace devant

Mais Allegri non plus. C’est peut-être alors dans une optique de vendre le maximum de tickets à San Siro qu’il aligne au départ un onze offensif : trois attaquants (Bojan – El Shaarawy – Pato), Emmanuelson et Montolivo en relayeur. Surtout, Kévin Constant joue arrière gauche. Oui, Constant, le mec qui luttait avec Châteauroux pour pas descendre en National il y a à peine plus de deux ans… Après un petit quart d’heure difficile, où Saviola et ses copains montrent qu’ils peuvent se promener sans difficulté avec la balle, cette première mi-temps marcherait presque pour les Rossoneri : les attaques s’enchaînent, en vitesse et en mouvement. Bojan semble enfin trouver son rythme de croisière. Il faut revivre à Demichelis ses plus sombres heures du Bayern. Mais s’il a beau être en retard quasiment à chaque fois, l’Argentin ne grimace pas trop non plus. Ce n’est pas super dangereux. Et dans ces cas-là, on sait comment ça se passe : il suffit d’un contre. Il intervient en fin de première période. Isco, pas intimidé par les semelles à répétition de De Jong, porte le cuir avant de lancer Eliseu dans le dos de Kévin Constant. La frappe croisée du Portugais est contrée par Abbiati mais finit au fond des filets.

Une réaction tactique

Le milieu italien est trop léger et la pause n’y change rien. En fait, on a l’impression que la grosse écurie européenne qui gère ce match à l’expérience, c’est l’équipe qui joue avec un maillot Nike digne des championnats FSCF. La solution d’Allegri ? Dire à Constant de passer ailier gauche. Emmanuelson compensera. Et puisqu’il faut équilibrer, Boateng remplace un El-Shaarawy plutôt transparent à l’heure de jeu. Ça marche. Un quart d’heure plus tard, le Français délivre un bon centre dans la boîte pour Pato qui smashe sa tête comme il faut. Une minute plus tard, Boateng bouffe son vis-à-vis pour frapper au but. Stoppé. Málaga se repliera pour ne pas voir la première place du groupe lui échapper bêtement. Nacho Camacho ou Jesus Gamez ont montré tout de même qu’ils étaient de sacrés manieurs de ballon et pouvaient durer. Pour Milan, il faudra attendre le prochain match. Pour enfin se relancer…

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Wait wait wait... Pato a joué au moins 73 minutes d'affilée ?!
RahXephon Niveau : CFA
Note : 1
Et la Toule en a joué 15 ! Yessss. J'espère qu'il reviendra à son meilleur niveau.
Abbiati touche absolument pas le ballon sur le but car il ne plonge pas (il y peut rien contrairement au marquage low coast de Constant).
Milan a totalement dominé le match (19 frappes contre 4 je crois) et méritait mieux. Enfin du "beau" jeu et des phases offensives cohérentes face à une équipe plutôt costaud.
J'ai encore bien aimé Mexes derrière il doit être titulaire!
Gros gros match de Bojan mais l'homme du match reste le gardien espagnol.
Le zénith tapé en Belgique, pas mal pour Milan.
Le Milan tapé en Belgique.
C bon ca...
Ca fera marre l Europe entière =D
Il a fait quoi avec ses cheveux mexes ?
Ce qui m'a fait plaisir, c'est de voir l'apparition d'automatismes, une animation offensive sérieuse et de l'application chez certains. Je vais penser à changer mon discours, ce match me donne envie de voir plus haut. Même si la victoire aurait du être présente aujourd'hui. C'est assez encourageant.
'Alors que le Milan avait à cœur de remettre de l’ordre dans la hiérarchie de son groupe, c’est Málaga qui a géré le match comme il l’entendait' Serieusement? On a vu le même match? Le gardien de Malaga qui sort au minimum deux parades venues d'ailleurs en première période (Emmanuelson et Bojan) et Malaga qui marque sur sa première frappe.... Les espagnols n'ont eu que les 15 premières minutes mais après c'est Milan, Milan, Milan. Ils méritaient largement la victoire, dommage! En tout cas Isco c'est du lourd.
Forza_Milano Niveau : CFA2
The imp : C'est Canuti l'auteur, le même qu'a noté les joueurs du match Espagne-France

Sans doute un espingouin ;)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 8