1. //
  2. // 8e de finale retour
  3. // Málaga/Porto (2-0)

Málaga, de la tête et des épaules

Bien aidés par l'expulsion stupide de Defour, les Andalous de Málaga sont allés chercher le premier quart de finale de leur histoire. Une victoire méritée qui doit autant au talent XXL de la pépite Isco qu'au courage des siens. Grandiose.

Modififié
2 45
Málaga – Porto : 2-0
Buts : Isco (43e) et Santa Cruz (77e) pour Málaga.

Et M. Rizzoli siffla… Au bout du bout d'un temps additionnel irrespirable, Málaga est allé chercher son premier quart de finale de Ligue des champions. Une qualification méritée qui a mis une éternité à se dessiner pour des Espagnols aux cœurs énormes. Submergés par l'enjeu, ou tout simplement pas dedans, les poulains de Pellegrini ont connu une première demi-heure des plus difficiles. Le réveil andalou est venu du pied droit d'un Isco génial, de la grinta d'un Toulalan au taquet, et de l'expérience d'un Joaquín toujours aussi juste. Les Portugais, eux, peuvent se les mordre. Ou plutôt maudire leur coéquipier Defour, expulsé stupidement au début du second acte. En infériorité numérique, les Dragões n'ont pas vu le jour. Et ne verront pas les quarts de finale. Des quarts que Málaga découvrira pour la première fois de son histoire. Pour ce qui sera le plus beau des jubilés européens pour un club suspendu pour les quatre prochaines saisons de toute compétition UEFA. Mais en ce soir de fête, la Rosaleda n'en a que faire, elle profite.

Du retard à l'allumage

Pendant que les « si se puede » se mêlent à l'hymne de la Champions, les spectateurs de la Rosaleda apprécient leur premier huitième de finale. Paradoxalement, cette fierté paralyse le début de match des Andalous. Gênés par le pressing très haut des Portugais, ils n'arrivent pas à enchaîner la moindre action construite, n'assurent pas leurs passes et, surtout, manquent de grinta. La première action chaude vient d'une interception dans le rond central. Sur une ouverture de Toulalan, Joaquín, parti à la limite du hors-jeu, foire son contrôle et voit Helton cueillir le cuir. Du tac au tac, Danilo se retrouve seul dans la surface andalouse, mais envoie sa frappe dans les gradins. Ça y est, après dix minutes assez ternes, ce choc ibère est bien lancé. Viril mais correct, il en devient même une bagarre de chiffonniers au milieu de terrain. Un milieu propriété de Moutinho qui, d'un pied de maître, impose sa cadence. Toujours groggy, les Boquerones attendent la demi-heure pour sortir la tête de l'eau. Après une frappe sèche d'Antunes détournée par Helton, le gardien brésilien y va de sa cagade. Parti à la pêche, il foire totalement sa sortie aérienne et envoie le ballon dans les pieds de Saviola. Le Lapin croit bien remettre les pendules à l'heure jusqu'au coup de sifflet de M. Rizzoli. Pas même le temps de se plaindre qu'Isco, d'un café-crème enroulé depuis l'entrée de la surface, trouve la lucarne opposée. La Rosaleda exulte enfin : l'exploit est en marche.

Le cerveau d'huître de Defour

Un exploit qui prend de l'épaisseur sitôt la deuxième mi-temps reprise. Mis à l'amende par un dribble de Joaquín, Defour fait parler son intellect en écrasant la cheville de l'ailier espagnol. L'arbitre italien n'a d'autre choix que d'expulser pour une deuxième biscotte l'international belge. En infériorité numérique, les ouailles de Pellegrini se montre oppressants. Toujours à la limite défensivement, les Dragões reculent. Isco, dans tous les bons coups, est même à quelques centimètres de doubler l'avantage lorsque son tacle termine sa course dans le filet extérieur d'Helton. Sans idée et sans ballon, les Portugais s'en remettent donc aux exploits individuels. Et aux coups de pied arrêtés. Esseulé au milieu de la surface, un Jackson Martínez tout étonné foire sa reprise à bout pourtant. Dans la foulée, le nouvel entrant Santa Cruz ne rate pas le coche : à la retombée d'un corner, il ne donne aucune chance au portier de Porto. Un temps en ébullition, la Rosaleda découvre la peur. La boule au ventre, l'enceinte andalouse se fait dessus lorsque le but de Maicon est refusé, à raison, pour un hors-jeu. Brouillonnes, tendues, les dernières minutes n'en restent pas moins intenses. Comme la joie du peuple malagueño, pour la première fois, et la dernière pour quatre ans au moins, en quart d'une compétition européenne.

par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ralph Louren Niveau : DHR
Putain* c'est vraiment solide Malaga
LaPaillade91 Niveau : Loisir
C'était qui déjà qui ironisait sur le niveau de la Liga après les matches aller ?
On mérite à 100% notre élimination ! Aucune envie, aucun pressing, rien. Le néant. Bravo à Malaga qui contrairement à nous, à su jouer avec envie, au lieu de se chier* dessus.

Et merde* ! ça me fait bien chier* !
Stephanek 94 mukongo
Isco la nouvelle star du ballon rond espagnol !
Chez Sofoot, le rond est féminin : "une récupération dans le rond centrale"
Message posté par Pessoa
On mérite à 100% notre élimination ! Aucune envie, aucun pressing, rien. Le néant. Bravo à Malaga qui contrairement à nous, à su jouer avec envie, au lieu de se chier* dessus.

Et merde* ! ça me fait bien chier* !




_______________________________________________________________________

Je ne suis pas d'accord. Je pense que sur le match aller, Porto aurait du marquer 5 buts minimum. Bon sur le match retour, sûr que Malaga mérite sa victoire, vu l'état d'esprit des Portugais, qui d'ailleurs stupide expulsion ^^ !

Après les matches aller, on disait que l'Espagne était au fond du trou : si Valence avait créer l'exploit (comme Real et Malaga et surtout le Barca..), il y aurait eu 4 clubs espgnols ! Chapeau à eux..
Mtn les journalistes vont dire que c'est la 1ère League anglaise qui est nulle ^^
allan simonsen Niveau : Loisir
dommage pour le porto,un club que j'aurais bien aimé voir au tour suivant
le foot espagnol montre qu'il est toujours en bonne santé...
Malaga ça respire le football tout simplement !
GhjuvanFilippu Niveau : CFA2
Juste pour faire chier Platini, j'aimerais vraiment qu'ils gagnent la Ligue des Champions (c'est juste une envie, pas un pronostique hein ?).
Helton le Edel de Porto, sur corner il fait tellement peur.
@A-Pitchou D'accord pour le premier match. Le truc c'est que on a aucun réalisme. On va finir par sortir une saison vide à cause de ça ! (Cf: Sporting 0-0 Fc Porto). J'espère au moins que cette défaite nous servira de leçon pour jouer TOUT nos matchs à fond de la première à la dernière minute. On a commencé à jouer à partir du 2.0
N'empeche que les scènes de liesse à la fin du match étaient belles à voirs pour ce club qui joue bien au foot. Le but du Dinosaure Santa Cruz montre a quel point il est toujours présent la ou il faut !
Y aura pas un peu un gros conflit d'intérêt si le PSG tombe contre Malaga en quart ?
C'est pas vraiment nouveau mais Pellegrini est vraiment un p* de bon coach.
ßrestoâ Niveau : DHR
En tant que même pas trentenaire ayant déjà des cheveux blancs, je ne peux qu'être content de voir Toulalan en quarts de CL !
Vamos Touloulou !
milanello44 Niveau : CFA
Futur phénomène Isco, je l'avais vu contre Milan il m'avait impressionné.
Nul doute qu'Iniesta a trouvé son futur remplaçant car à mon avis sa va finir au Barça.
Il a leur style de jeu et n'aura aucun problème à se fondre dans l'équipe contrairement à d'autres.
Vitor Perreira... No comment, heureusement qu'il s'en va l'année prochaine. Mettre Defour, qui joue (mal) milieu axial, en position d'ailier gauche alors que t'as James et Atsu sur le banc, c'est une faute professionnelle grave. Et ce qui devait arriver arriva... Carton rouge stupide et ensuite changement stupide (Maicon à la place de Varela, donc 3 défenseurs axiaux alors qu'il fallait renforcer le milieu de terrain quitte à laisser seulement James en électron libre derrière Jackson).
Je n'ai pas suivi le match mais vu comment les joueurs de porto ont été peints sur sofoot, j'aurais bien voulu qu'ils soient en 1/4. Le foot est ce qu'il est...
Note : 2
Message posté par Pessoa
@A-Pitchou D'accord pour le premier match. Le truc c'est que on a aucun réalisme. On va finir par sortir une saison vide à cause de ça ! (Cf: Sporting 0-0 Fc Porto). J'espère au moins que cette défaite nous servira de leçon pour jouer TOUT nos matchs à fond de la première à la dernière minute. On a commencé à jouer à partir du 2.0


----------------------------------------------------------------------

Le Real a mal débuté sa saison.
Le Barca a eu 3 ou 4 matches à vide.
Le Bayern s'est fait bien peur ce soir..
Le MU, la Juve vont bientôt avoir un creux (mm si MU est bien parti en PL)

Porto a perdu sur son match aller je pense. Sur le match retour, je pense que c'est une question de mentalité, de motivation.
J'aurai bien aimé voir Porto égalemment en 1/4, mais tout comme Galatasaray, Malaga m'a fortement impressionné, et avec leurs jeunes (Isco...), ca peut être une surprise !
Surtout que l'an prochain (et d'autres années), ils sont suspendus pour la LDC, non?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 45