En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Les pépites de « Football Manager » dans la vrai vie

Maksim Tsigalko, le Ronaldo du geek

Dans un univers parallèle issu de Football Manager, ils ont été des cracks : buteur industriel, muraille infranchissable, artiste ultra-créatif... La réalité a été moins tendre pour eux. Dans cette funeste caste, le plus grand de tous restera à jamais le Biélorusse Maksim Tsigalko, star éphémère de l'Entraîneur saison 2001-2002.

Modififié
Toute personne ayant joué à L'entraîneur 2001-2002 ressent une certaine émotion à chaque évocation de son nom. Maksim Tsigalko a marqué l'histoire du jeu vidéo de football, ainsi que la vie des fans de Championship et Football Manager. Lionel Messi et ses 50 buts sur une saison en Liga ? Cristiano Ronaldo sur un rythme pour atteindre les 60 unités ? Maksim Tsigalko (ou Tsyhalka pour les russophones puristes et casse-couilles), s'offrait des saisons à 100 pions, toutes compétitions confondues. Un précurseur des joueurs hors normes comme peuvent l'être Messi et Ronaldo aujourd'hui, et surtout un symbole de la plus grande spécificité du jeu de Sports Interactive : transformer d'obscurs anonymes, qu'ils soient serbes, thaïlandais, biélorusses ou islandais, en machines de guerre capables de faire gagner la Ligue des champions à St-Brieuc. Dans le cas de Tsigalko, un petit bug bien utile permettait à la machine d'enfiler les buts comme les perles : le marquage individuel sur le gardien adverse. En clair, un truc qui ne marcherait jamais dans le monde réel...

Le Dinamo Minsk sollicité par des fans du monde entier pour les jumeaux Tsigalko


Or, il était écrit que l'existence de l'attaquant biélorusse et de son jumeau Yuri, gardien de but de son état, serait bien plus difficile au milieu des humains que dans le jeu vidéo. Si, dès leur plus jeune âge, les deux Tsigalko brûlent les étapes - Maksim plante 15 buts en 17 matchs de D2 avec la réserve du Dinamo Minsk à 17 ans, puis intègre l'équipe première à 18 -, leur impatience va provoquer leur perte. « À 18 ans, Maksim Tsigalko était déjà titulaire indiscutable au Dinamo Minsk, l'un des deux gros clubs du pays avec le Bate Borisov. Au total, il a mis 24 buts en 53 matchs officiels en 3 saisons » , se souvient Andrey Muravyov, ancien scout de Sports Interactive et géniteur des deux Tsigalko virtuels. Mais ce ne sont pas ses stats en équipe première qui vont gonfler l'égo du buteur, plutôt sa réputation naissante sur PC.

Avec la sortie et le succès de L'entraîneur saison 2001-2002, le Dinamo Minsk commence à recevoir de nombreuses demandes de fans étrangers : photos, maillots et goodies dédicacés... Les frères Tsigalko découvrent la célébrité sans avoir même commencé à vraiment exploser en pro, mais se permettent de réclamer plusieurs fois un transfert vers un plus grand club. Comme les deux gamins ne comprennent pas que ni le Real ni Liverpool ne sont venus aux nouvelles, leur coach de l'époque les envoie plusieurs fois en réserve, en espérant qu'ils se calment... Les années passent, et même si Maksim Tsigalko goûte à l'équipe nationale (2 sélections, 1 but) et vit trois années de bonne facture en 2002, 2003 et 2004, la roue du destin tourne en 2005. Ce qui est l'année du coq dans l'astrologie chinoise est l'année de la lose dans la ligne de vie sportive du Biélorusse : des blessures à répétitions, une saison blanche et un départ de son club formateur par la petite porte.

Kazakhstan, Arménie et dépôt de bilan


La suite ? Après une tentative de relance à Naftan Navapolatsk, puis des détours au Kazakhstan (Qayzar Qyzylorda) et en Arménie (Banants Ereven), Maksim Tsygalko retourne enfin en Biélorussie au Savit Mogilev en 2008, fort d'une condition physique à la Abou Diaby. Quand le destin a décidé de vous pourrir la vie, il le fait jusqu'au bout : pour l'ancienne star de CM, cela prend la forme d'une saison minée par les blessures et d'une faillite sportive et financière de son club d'accueil. Le Savit, avant-dernier du championnat et en banqueroute, est dissout. Maksim Tsigalko, la hanche en vrac, se retrouve sans club. Il n'en retrouvera plus, même si Football Manager continuera de le faire apparaître dans sa base de données jusqu'à 2010, en tant que médiocre joueur libre de tout contrat. Une triste fin sportive pour un jeune homme qui encore aujourd'hui ne peut courir sans ressentir de douleur.

Loin des paillettes d'une vie de star du ballon rond, il a d'abord tenté une reconversion dans la pose de fenêtres, avant d'ouvrir avec son jumeau, en 2013, un café à Minsk... Quand on lui demande comment il a pu à ce point se fourvoyer en faisant virtuellement de Tsigalko le meilleur joueur du monde, Andrey Muravyov préfère se dire que « le jeu se doit d'être amusant » . Et il pense avoir donné une bonne dose de bonheur à plein de mecs en calbute devant leur écran : « Je suis fier d'avoir permis à des millions de joueurs de L'entraîneur de vivre leurs heures de gloire comme manager. » Mais pour l'ancien scout de SI, les promesses du Biélorusse étaient bien réelles car « il était grand, rapide et parfois chanceux. Aux milieux des trentenaires expérimentés et vicieux de la première division biélorusse, il arrivait dès ses 18 ans à les prendre de vitesse et à marquer. » Comment, dans ce cas, le petit génie a-t-il pu dévier de sa trajectoire ? « Il se blessait facilement et il avait aussi un faible pour les casinos, plus précisément les machines à sous. Avec lui, tous les troubles suscités par la célébrité étaient amplifiés... » L'étoile filante passe désormais ses journées à préparer des cafés latte...

Maksim Tsigalko

  • Né le 27 mai 1983 à Minsk
  • Attaquant
  • International biélorusse (2 sélections, 1 but)

    Clubs successifs :

    Dinamo-Yuni Minsk (2000-2001)
    Dinamo Minsk (2001-2005)
    Naftan Navapolatsk (2006-2007)
    Qaysar Qyzylorda (2007-2008)
    Banants Erevan (2008)
    Savit Mogilev (2008)

    Palmarès :

  • Champion de Biélorussie 2004
  • Coupe de Biélorussie 2003

    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    il y a 2 heures 376€ à gagner avec Monaco & Tottenham vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
    il y a 3 heures La fédé espagnole bloque un match à cause d'un maillot catalan 16 il y a 3 heures Un petit garçon de 5 ans meurt sur un terrain 20
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 10:40 Le fou sosie de Marek Hamšík 4
    samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 24 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21