1. //
  2. // 4e journée
  3. // Bordeaux /Bastia (1-1)

Makelele et la main de Pallois

Modififié
0 11
Après le résultat nul (1-1) obtenu par les siens à Chaban-Delmas, dimanche après-midi, Claude Makelele avait les boules. Certes, les Bastiais menaient devant les Girondins, et ça pouvait rendre le nouveau coach heureux. Mais alors qu'ils étaient sur le point de doubler la mise par Floyd Ayté (75e), un fait de jeu a bouleversé la donne.

L'attaquant corse avait dribblé Cédric Carrasso, et sa frappe en suivant prenait la direction du but. Mais Nicolas Pallois, de retour vers sa cage, détournait le cuir, de la tête, sur la barre transversale. Problème majeur : ce n'était pas avec la caboche, mais avec la main !

Sauf que personne ne l'a vu en direct, pas même l'arbitre. Sanction suprême : trois minutes plus tard, les insulaires concédaient l'égalisation. Et ça, Makelele ne l'a pas digéré.

« On a des regrets, oui, parce que s'il y a penalty/expulsion, le match est différent ! Mais je disais à l'arbitre (Fredy Fautrel, Ndlr) que les choses allaient très vite et qu'il avait fait une erreur, expliquait le Claude. C'est mon adjoint qui m'a dit qu'il y avait main, donc je suis vite allé demander des renseignements à l'arbitre. Nous sommes partis voir les images et on a vu qu'il y avait main et expulsion derrière, poursuivait-il, digne. Mais bon, au niveau du point pris, c'est quand même satisfaisant et mérité. »

Ce que le technicien retiendra, c'est que son équipe commence à bien voyager. Et c'est lui qui l'a dit…

LB, à Bordeaux.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Eugène Samonacco Niveau : CFA2
Il y a mille fois mains dammit, mais le football doit-il être robotisé ??
Gardons nos yeux comme outils, nos âmes s'y déchirent mais c'est bien ce qu'on cherche avant que nos corps expirent !

J_Vous_Lavezzi Niveau : Ligue 1
Ca fait plaisir un entraineur qui a cette réaction après un raté d'arbitrage. Il en parle à l'arbitre mais ne fait pas de scandale.
Avec Bielsa qui parle tactique en conférence de presse, et Bordeaux qui passe à l'offensive, décidément ces nouveaux coaches amènent un vent de fraicheur sur notre ligue 1.
J espere que Palois va prendre une sanction, j ai envie de lui cracher dessus
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 11