En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // OL-PSG

Mais t'es où, Umtiti ? Mais t'es pas en EdF !

Invité du Canal Football Club dimanche dernier, le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, n'a même pas évoqué le cas Samuel Umtiti. Pourtant, le jeune défenseur lyonnais réalise une grosse saison et mérite qu'on parle au moins autant de ses aptitudes que de celles d'Aymeric Laporte.

Modififié
L'éventualité de convoquer Samuel Umtiti l'avait fait rire, en début de saison, elle ne lui traverse visiblement même plus l'esprit. C'est désormais quasiment évident, le défenseur lyonnais ne participera pas à l'Euro cet été. Certes, l'équipe de France peut compter sur de nombreux défenseurs centraux de talent : Laurent Koscielny, Raphaël Varane, etc. Seulement, avec la blessure de Kurt Zouma, une place semblait s'être libérée à ce poste clef. Très rapidement, le cas Aymeric Laporte a été évoqué par l'ensemble de la sphère footballistique française, tandis que l'avenir de Mangala semblait s'assombrir à la vue de ses dernières performances. On a même eu l'audace d'évoquer un possible retour d'Adil Rami avant même de se décider à poser les yeux sur une pépite qui, du haut de ses 22 ans, tient une défense à lui tout seul. Bien évidemment, il ne s'agit pas ici de faire de Samuel Umtiti le meilleur défenseur du monde. Mais simplement de présenter ses statistiques cette saison, qui sont d'autant plus impressionnantes du fait de son jeune âge. Après ça, impossible d'évoquer une possible convocation d'Aymeric Laporte sans y accoler celle de Samuel Umtiti.

Indispensable à l'OL


Avec Samuel Umtiti, l'Olympique lyonnais a joué cette saison 21 matchs de Ligue 1 et a encaissé pendant ces rencontres 13 buts. Sans son défenseur central, l'OL a disputé six matchs pour 16 buts encaissés. Le constat est sans appel : Samuel Umtiti est bel et bien indispensable à la survie défensive de l'Olympique lyonnais. En même temps, vu les personnages que les Gones doivent supporter quand il n'est pas là... Même lorsque l'équipe est en déroute, comme ce fut le cas dimanche dernier à Lille (1-0), Umtiti impressionne par ses qualités de relance et sa sérénité. S'il a encore des progrès à faire dans le placement, un bel avenir semble s'offrir à lui. Car présenter de telles statistiques à 22 ans tout en conservant une marge de progression, ce n'est pas donné à tout le monde. Que vaut par exemple Samuel Umtiti si on le compare au taulier de la Ligue 1, l'un des meilleurs défenseurs centraux du monde, Thiago Silva ? Une cacahuète ? Eh bien, un peu plus que ça.
Sur la saison en cours de Ligue 1, Thiago Silva a joué trois matchs de plus qu'Umtiti (23 contre 20). Sur les qualités essentielles à un bon défenseur central, les deux se tirent pourtant la bourre. En matière de duels remportés, le Parisien affiche 65,5% de réussite contre 64,46% pour le Lyonnais. Lorsque ces duels étaient aériens, Samuel Umtiti s'est montré un peu plus convaincant (72,97% de duels remportés contre 68,06% pour Thiago Silva). C'est mieux que David Luiz, Marquinhos ou Nkoulou. Qu'en est-il de la relance du Gone ? Avec 86% de passes réussies, il se situe loin derrière les cadors parisiens : Thiago Silva (94%) et David Luiz (93%). Du point de vue des interceptions, Samuel Umtiti se positionne au même niveau que David Luiz (50 chacun sur la saison en cours). Ces statistiques sont bien belles, mais le sont-elles autant lorsqu'on les compare à celles d'un cadre de l'équipe de France et à un prétendant au maillot bleu ?

Pas moins bien que Laporte


Comparer les statistiques de joueurs qui n'évoluent pas dans le même championnat invite à analyser les résultats obtenus avec une certaine retenue, bien qu'ils soient tout de même de bons indicateurs. En matière de duels aériens, Samuel Umtiti semble une nouvelle fois être le plus serein (72,97% de duels remportés), loin devant Koscielny (60,40%), Mamadou Sakho (61,86%) et Raphaël Varane (66%). Seul Aymeric Laporte, son concurrent direct, le talonne de près (70,49%). Sur les duels (aériens et au sol), même constat : le Lyonnais a les statistiques les plus séduisantes (64,46% de réussite contre 52,20% pour Laporte et 59,26% pour Sakho). Laporte, Koscielny et Varane commettent tous beaucoup de fautes (respectivement 24, 19 et 16), tandis qu'Umtiti et Sakho en commettent peu (16 et 9). Concernant les tacles réussis, c'est en revanche Laporte qui tient la dragée haute (24), devant le Lyonnais (21). La liste est non exhaustive et est encore une fois à analyser avec toutes les précautions nécessaires.



Cette courte étude pose une simple question : pourquoi évoquer tant de noms de possibles défenseurs sélectionnables en équipe de France sans jamais évoquer celui d'Umtiti ? Évidemment, les statistiques ne sont pas le football. Elles n'expliquent pas tout et servent surtout à étayer l'argumentaire d'un esprit déjà convaincu. Mais qu'a fait le défenseur lyonnais pour mériter cette absence de considération de la part du sélectionneur, qui a carrément préféré évoquer Kalidou Koulibaly, qui compte 5 sélections... en équipe du Sénégal. Umtiti a déjà complètement raté sa campagne européenne, et c'est un très mauvais point pour lui. Il a également quelques années en moins : 22 ans pour jouer un Euro, c'est effectivement assez jeune. Mais Aymeric Laporte n'a lui que 21 ans. Il n'a vraisemblablement pas de problèmes de comportement et semble avoir gagné en jugeote depuis l'épisode de la Maserati à Tola Vologe. Mais pas suffisamment pour gagner les faveurs de Didier Deschamps, apparemment.

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 22
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60 lundi 22 janvier Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
À lire ensuite
Koeman, ce rêve bleu