Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // Ballon d’or FIFA 2015

Mais qui va donc briser le règne de Messi ?

Lionel Messi a remporté un cinquième Ballon d’or. Quand ce n'est pas lui, c'est Ronaldo. Alors, quel joueur va rompre le règne, et quand ?

Modififié

Luis Suárez


Pourquoi il va le gagner en… 2017. Il était énorme à l'Ajax. À Liverpool, il a rapidement fait oublier Fernando Torres. On pensait qu'à Barcelone, il allait se retrouver dans l'ombre de Messi, comme tous ceux passés avant lui. Bah non. À Barcelone, Suárez a encore pris une autre dimension. Avec Messi et Neymar, il forme peut-être le plus beau trio de l'histoire. Et lors de l'année 2016, il va devenir encore plus énorme. Buteur lors de tous les matchs de Ligue des champions, il s'offre un doublé en finale face au Bayern. Quelques semaines plus tard, sa suspension enfin levée, il retrouve la Céleste, et l'emmène jusqu'en finale de Copa América, où il affronte... l'Argentine de Messi. Et pour la troisième fois en trois ans, l'Albiceleste chute sur la dernière marche, à cause d'un nouveau doublé de Suárez. Sur sa lancée, l'Uruguayen marque en Supercoupe d'Espagne, en Supercoupe d'Europe, et démarre sa saison par un quadruplé face à Levante, match au terme duquel il mord dans le ballon et le crève à la force de ses dents. Le monde entier se résigne : le nouveau Ballon d’or, c'est lui.

Thomas Müller


Pourquoi il va le gagner en… 2018. Thomas Müller est incontestablement le joueur le plus sous-coté du football mondial. Parce qu’il n’est pas spectaculaire, parce qu’il ne la ramène jamais. Pourtant, le joueur du Bayern dispose à 25 ans d’un palmarès long comme le bras, en plus de statistiques phénoménales. Mais le meilleur reste à venir. Auteur de 10 réalisations en Coupe du monde, Müller ne pointe qu’à six longueurs de Miroslav Klose au classement des meilleurs buteurs de l’histoire de la compétition. Un écart qu’il comblera en 2018 en plantant 7 buts, pour entrer ainsi dans la légende et enfin bousculer la hiérarchie du Ballon d’or. Thomas le méritera alors plus que quiconque.

Neymar


Pourquoi il va le gagner en… 2019. À 23 ans, le Brésilien est sans aucun doute le mieux placé pour succéder un jour à Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Techniquement au-dessus du lot, en pleine progression devant les buts, l’attaquant du Barça est en outre devenu depuis son arrivée en Europe une véritable coqueluche médiatique. Un engouement qui risque bien de s’amplifier au fil des ans, d’autant que Neymar est le successeur désigné de Messi chez les Catalans. Ne reste qu’à attendre que les jambes de la Pulga se fassent lourdes pour lui piquer la vedette.


Anthony Martial


Pourquoi il va le gagner en… 2020. 80 millions pour un garçon n’ayant que quelques matchs en Ligue 1, cela paraissait beaucoup trop. Sauf qu’Anthony Martial, à défaut de justifier entièrement son prix, a fait taire beaucoup de critiques depuis ses débuts à Manchester United. Et ne risque pas de s’arrêter. Meilleur buteur de Premier League en 2018, 2019 et 2020, Toto atteint la consécration en inscrivant une reprise de volée décisive en finale de l’Euro 2020. Juste avant de décrocher facilement le Ballon d’or avec 80% des votes. Forcément.

Paul Pogba


Pourquoi il va le gagner en… 2022. Paul Pogba est un talent brut, qui reste encore à polir, mais va bénéficier des années pour se bonifier. D’ailleurs, l’année 2022 sera la bonne. Bénéficiant de l’arrivée d’Andrea Pirlo sur le banc de la Juventus, la Pioche réalise le doublé Scudetto-Ligue des champions, avant d’enlever le titre de meilleur joueur de la Coupe du monde 2022 malgré la défaite en demi-finale face à la Belgique. Qu’importe, Paul a illuminé la planète football de son talent et débarque à la cérémonie du Ballon d’or avec l’assurance du vainqueur. Et une coupe de cheveux spéciale pour l’occasion.


Mario Balotelli


Pourquoi il va le gagner en… 2024. Mario Balotelli est fou, et ses maintes prises de conscience déclarées ne lui suffisent pas à entrer définitivement dans le monde adulte. Jusqu’à la saison 2023-2024. SuperMario a alors 33 ans, et l’âge du Christ sonne comme une révélation à ses yeux. De retour au Milan AC pour la quatrième fois de sa carrière, l’Italien promet un comportement « digne du fils de Dieu » . Les rugueuses défenses de la Botte n’arrivent désormais plus à le faire dégoupiller. Balotelli finit champion et meilleur buteur de Serie A avec 43 buts inscrits, et gagne sa place avec la Nazionale pour l’Euro. Qu’il remporte en inscrivant un triplé en finale face au Portugal de Ronaldo, qui met un terme à sa carrière à 39 ans. Le miracle s’est enfin réalisé : Mario finit Balo d’or.


Article paru initialement en novembre 2015 dans SO FOOT CLUB #17

Par Eric Marinelli et Raphael Gaftarnik, avec Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 3 heures Michel Platini non poursuivi par la justice suisse 19 Hier à 16:46 Le fair-play financier renforcé 19
Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
jeudi 24 mai Le maillot du Maroc pour le Mondial enfin dévoilé 63 jeudi 24 mai La finale de la C1 2020 à Istanbul 36 jeudi 24 mai Roy Contout en garde à vue 39 jeudi 24 mai Ronaldinho va se marier avec deux femmes 100