Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // MLS
  2. // Finale
  3. // Toronto-Seattle Soundres

Mais qui êtes-vous, les finalistes de la MLS ?

Dans la nuit de samedi à dimanche (coup d'envoi 2h, heure française), le Toronto FC en découdra avec les Seattle Sounders. Et la Major League Soccer sacrera un vainqueur inédit au BMO Field de Toronto. Présentation des finalistes, deux surprises des play-offs.

Modififié

Toronto FC


Quel passé en MLS ?


En 2007, le Toronto FC débarque en MLS, deux ans après la création de la franchise. Les débuts ne sont pas glorieux. L’équipe de l’Ontario se fait tordre saison après saison, terminant même lanterne rouge à deux reprises (2007 et 2012). Sur les quatre dernières saisons, la progression est linéaire avec une première participation aux play-offs lors du dernier exercice. Cette année, en saison régulière, Toronto a terminé avec le cinquième bilan de la Ligue, c’est de loin sa meilleure performance.

Le franchise player : Michael Bradley


Mieux que le latéral gauche ultra offensif Justin Morrow. Mieux que la « Fourmi atomique » Sebastian Giovinco, nommé au titre de MVP de la saison. Le vrai patron des Reds, la boussole de l’équipe, c’est Michael Bradley. En sentinelle qui ratisse large, c’est ce qui se fait de mieux dans la Ligue. Dans les moments chauds, l’ancien Romain est aussi capable de foutre une pression d’enfer sur l’arbitre. Pas pour rien que le fils de Bob Bradley est capitaine de Toronto et de la sélection US.

La petite histoire


Après les résultats calamiteux des premières saisons, en 2011, le board du Toronto FC tente un pari osé : prendre pour modèle l’Ajax Amsterdam. L’organigramme est restructuré, le champion d’Europe 1988, Aron Winter, débarque sur le banc avec son assistant Bob de Klerk (lui aussi de la maison ajacide) dans le but de bâtir autour d'un jeu de possession. La franchise se sépare de son joueur vedette Dwayne De Rosario tandis que des joueurs européens expérimentés comme Danny Koevermans et Torsten Frings arrivent. Mais c’est un fiasco. Aron Winter se fait virer dès le début de sa deuxième saison après neuf défaites consécutives. L’actuel coach, Greg Vanney, est américain et est en charge de l’équipe depuis 2014.

Pourquoi ils vont gagner


Parce qu’ils ont atomisé le New York City FC de Patrick Vieira en demi-finales de conférence (2-0 à domicile puis 5-0 à NYC). Parce qu'ils sont à la maison. Parce que rien ne résiste à la puissance de Jozy Altidore (buteur à chaque match de play-offs) ni à la fougue de Sebastian Giovinco (dix-sept buts et quatorze passes décisives cette saison). Et surtout, parce qu'ils ont Benoît Cheyrou, qui a envoyé Toronto en finale en marquant le but salvateur en prolongation contre l'Impact de Montréal.

Le but de la saison : Sebastian Giovinco



Vidéo


Seattle Sounders


Quel passé en MLS ?


S'ils ont ouvert les portes de la Major League Soccer plus récemment que les Canadiens, les Sounders trustent chaque année le haut du panier. Depuis 2009, Seattle n’a pas manqué une seule fois les play-offs, remportant le MLS Supporters' Shield en 2014, qui récompense la meilleure équipe de la saison régulière. Reste que jusqu’à présent, les Sounders n’avaient encore jamais fait mieux qu’une finale de conférence. Cette année, Seattle a établi le septième bilan de la Ligue en saison régulière.

Le franchise player : Clint Dempsey, out


À trente-trois ans, l’ancien attaquant de Fulham est de loin le meilleur joueur de la franchise. Mais en septembre dernier, les médecins lui ont diagnostiqué un problème cardiaque, qui l’empêche de reprendre la compétition, au moins jusqu’à la saison prochaine.
En attendant, le leader sur le terrain s’appelle Nicolás Lodeiro (photo). Arrivé à la rescousse cet été en provenance de Boca Juniors, le milieu offensif uruguayen, vainqueur de la Copa América 2011, est l’élément décisif du redressement des Sounders. L'homme de la dernière ou de l’avant-dernière passe.

La petite histoire


Si la culture supporters se développe de plus en plus dans les stades de MLS, la capitale de l'État de Washington, dans le coin nord-ouest du pays, vibre pour le soccer depuis les premiers pas de la franchise. Entre cortèges d’avant-match, chants, tifos et tambours, les fans font vibrer le CenturyLink Field avec un mix de culture sports US et de savoir-faire ultra à l’européenne. Depuis 2012, les Sounders attirent une moyenne qui dépasse les 42 000 fans à chaque match. Un Parc des Princes, en somme.


Vidéo

Pourquoi ils vont gagner


Parce qu’ils viennent de faire tomber les deux meilleures équipes de la saison : FC Dallas et Colorado Rapids. Parce que les matchs de phase finale, ça les connaît, contrairement au Toronto FC. Parce qu’après avoir été derniers de la Ligue au début de l’été, les Sounders sont inarrêtables depuis que l’ancien adjoint, Brian Schmetzer, a pris les rênes de l’équipe.

Le but de la saison : Jordan Morris



Vidéo


Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 9 minutes Froger vers l’USM Alger il y a 7 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
il y a 4 heures Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 8 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 5 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 57 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9