1. //
  2. // IF Strømsgodset
  3. // Portrait

Mais qui es-tu vraiment, Martin Ødegaard ?

Il n'a pas encore 16 ans mais l'Europe entière se l'arrache. Lui, c'est Martin Ødegaard, pépite norvégienne de l'IF Strømsgodset, sur le point de quitter son pays pour rejoindre un très grand club en Angleterre, en Espagne ou en Allemagne. Mais qui est vraiment ce phénomène venu du Nord ? Réponse avec Jérémy Berthod, le seul Français à l'avoir croisé sur un terrain.

0 30
Jogging du club sur le dos, entre Steven Gerrard et Brendan Rodgers, Martin Ødegaard se comporte comme s'il était là depuis toujours. Pourtant, le petit prodige norvégien n'est à Melwood, le centre d'entraînement des Reds, que pour un test. Mais contrairement aux gamins de son âge qui rêvent de passer pro, c'est lui le juge. Car le LFC, comme les autres grands clubs européens, a déjà son avis sur lui : c'est un crack, un vrai. Alors, conscient de sa cote, Ødegaard poursuit sa tournée. Après Dortmund, le Bayern, Manchester United, le Barça et le Real, c'est au tour de Liverpool d'avoir accueilli le blondinet et lancé l'opération séduction pour arracher sa signature. Un peu comme si la plus belle fille du lycée passait deux jours chez tous ses courtisans avant de décider qui elle enlacerait devant la grille.

La réponse tombera sans doute aux alentours du 17 décembre, jour où Ødegaard soufflera ses 16 bougies et aura le droit d'entamer des négociations avec d'autres clubs. En attendant le verdict, presque tous les cadors du Vieux Continent ont tenté leur chance. Une telle unanimité en dit long sur le potentiel du milieu offensif de l'IF Strømsgodset. S'il n'a pas encore de barbe, l'ado le plus connu de Norvège a déjà de jolis cuissots qui lui permettent de résister aux duels dans une Tippeligaen pas franchement réputée pour ses techniciens. « Il faut qu'il prenne encore du muscle, il n'est pas encore formé complètement, mais il est rapide, explique Jérémy Berthod, qui l'a affronté plusieurs fois en championnat avec son équipe de Sarpsborg. Il a surtout une vitesse d'exécution qui est assez impressionnante, il voit vite le jeu et il est vif sur les premiers mètres.  »

« En Norvège, tout le monde n'a d'yeux que pour lui »


Mais c'est balle au pied que la magie opère. Appuis très courts, ballon qui ne quitte pas le pied gauche, crochets rapides, capable de glisser des caviars ou de déclencher une frappe dans de petits espaces, Ødegaard rappelle forcément quelqu'un du côté de Barcelone. Voilà pourquoi personne ne veut passer à côté. « Même s'il est jeune, je trouve qu'il utilise son talent à bon escient, souligne Berthod. Il est déjà intelligent tactiquement. Il sait quand il faut dribbler, quand il faut faire la passe. Il n'utilise pas son niveau technique pour faire n'importe quoi. Pour son âge, c'est quand même quelque chose d'exceptionnel. Il peut être plus décisif, mais il a une faculté à éliminer qui est assez impressionnante. Dans les petits espaces, il est vraiment très fort. Il a un peu le style de Messi. Quand il joue à droite, il aime bien trouver quelqu'un en appui et mettre des frappes enroulées du gauche. »

Quand les autres garçons de son âge galèrent à remplir leur CV, Ødegaard a, lui, déjà de quoi raconter. À 13 ans, il débute en équipe première de Strømsgodset lors d'un match amical. À 15, il devient le plus jeune joueur à débuter et marquer en D1 norvégienne. Il enchaîne en devenant, en août dernier, le plus jeune international de l'histoire de son pays, à 15 ans et 253 jours. 47 dodos plus tard, face à la Bulgarie, il est le plus jeune joueur à disputer une rencontre éliminatoire d'un Euro. « Cette année, il a vraiment explosé. Tout le monde demande qu'il soit titulaire en équipe nationale, poursuit l'ancien latéral gauche de l'OL. Tous les jours, vous ouvrez les journaux sportifs, et on ne parle que de lui. En Norvège, c'est vraiment la star ! Tout le monde n'a d'yeux que pour lui. C'est un peu dangereux, car il n'a que 15 ans, et un petit peu dommage pour la Norvège, car ils comptent sur un joueur aussi jeune, c'est dire le niveau de leur équipe ! »

Messi, Adu ou Ben Arfa ?


La Norvège devenue trop petite pour lui, le fils d'Hans Erik Ødegaard, un ancien honnête joueur pro, va donc bientôt faire le grand saut. Mais si le talent est indéniable, les chances de réussir sont peut-être moins élevées que prévues dans un championnat plus compétitif et dans un club où il devra se faire une place au milieu de stars. Alors cet Ødegaard, un nouveau Lionel Messi ou le Freddy Adu du Nord ? Jérémy Berthod se permet un conseil : « Je pense qu'il faut qu'il y aille étape par étape, qu'il confirme dans son club une année ou deux et après il pourra peut-être aller voir ailleurs. Il faut qu'il fasse des saisons remplies en Norvège. La L1 ? C'est physique, mais je pense qu'il pourrait s'en sortir. » Avant de tenter une comparaison qui, avec le recul, résonne un peu comme un compliment, mais beaucoup comme un avertissement : « Il me rappelle un peu Hatem Ben Arfa. C'était le joueur le plus doué techniquement que j'ai connu et Ødegaard me fait un peu penser à lui.  » Qui sait, peut-être qu'Hull City aussi va lui proposer de passer un test.

Par Axel Bougis
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Karine Benzedur Niveau : District
Arrêtez l'apéro les gars, si vous voyez en ce joueur un sosie de Griezmann...
AutrucheLaAutruche Niveau : District
L'info qui m'intéresse dans cet article en fait, c'est que Jérémy Berthod est toujours vivant et joue en Norvège.
J'en avais déjà entendu parler et là je viens de me taper quelques vidéos youtube du gaillard. C'est vrai qu'il a l'air fortiche pour son âge et qu'il a un petit quelque chose de Messi dans le geste. Mais bon, on en a vu plein des fortiches à 15 ans qui font rien ensuite. S'il n'est pas con, il n'ira pas se perdre dans un grand club direct mais essayera d'abord de s'imposer dans un championnat un peu moins relevé. Mais qu'il soit déjà aussi fort à son âge risque de le desservir et de bloquer son évolution future. Pourquoi il accepterait un salaire de merde alors que des grands clubs lui proposent déjà un pactole? Et là il finira à faire banquette et à 18 ans il jouera moins bien qu'à 14 ans... Enfin, on verra...
Selon Sport1 (qui est pas vraiment du genre à colporter des ragots), un membre bavarois leur aurait affirmé, qu'à priori le contrat est prêt en bavière....

(en général quand le bayern commence à faire quelques vagues médiatiques au sujet d'un joueur c'est que l'affaire est dans le sac (hormis pour Vidal... que Leverkusen refusa de vendre au Bayern...)).

on verra demain ou après demain, la fiabilité de cette information.
Je veux pas tomber dans les préjugés, mais j'ai souvent l'impression que les joueurs "nordiques" ont moins tendance à s'enflammer et à prendre un boulard démesuré. C'est con mais je m'inquiéterais plus si c'était un joueur de type latin
nyakichan Niveau : CFA2
Message posté par jacadi
Je veux pas tomber dans les préjugés, mais j'ai souvent l'impression que les joueurs "nordiques" ont moins tendance à s'enflammer et à prendre un boulard démesuré. C'est con mais je m'inquiéterais plus si c'était un joueur de type latin


Nicklas Bendtner te salut !
Bourlareine Niveau : CFA2
Message posté par jacadi
Je veux pas tomber dans les préjugés, mais j'ai souvent l'impression que les joueurs "nordiques" ont moins tendance à s'enflammer et à prendre un boulard démesuré. C'est con mais je m'inquiéterais plus si c'était un joueur de type latin


Encore plus si c'était un Arabe.
Les noirs je ne les mentionne pas, ils n'ont pas l'intelligence tactique pour évoluer au plus haut niveau.
Note : 18
Je crois connaitre un suédois avec un grand nez et un catogan qui n'a jamais tendance à avoir un boulard démesuré ...
jean-registre Niveau : CFA2
Bourlareine ---> par exemple Eto'o ou Essien ?
Message posté par nyakichan


Nicklas Bendtner te salut !


Oui bon y'a forcément des exceptions, et encore Bendtner n'a jamais été prédisposé à devenir un joueur de classe mondiale. Ibra a le melon, mais il a réussi à devenir un grand joueur
Thérèse je te retourne Niveau : CFA2
Footballeur précoce, d'accord.

Mais est-il encore puceau ?!
LucaBrazzi Niveau : CFA
On sait jamais Neymar a 14 ans faisait la une de téléfoot et il a reussit a confirmer
après voila tout dépend de son mental de son environnement aller sitôt dans un top club pour être prété ensuite il n'y a pas trop d'intéret mais bon il est jeune et tel que c'est parti il aura un paquet de chance comme a eu Adu donc voila on en reparle dans 7 ans .
Perdu SO FOOT, puisqu'il va signer au FK Goblémo-leuchafoune, près de chez lui ...
Message posté par Thérèse je te retourne
Footballeur précoce, d'accord.

Mais est-il encore puceau ?!


Bah oui quelle honte ce serait d'être puceau à 15 ans...
shamoidor Niveau : DHR
La famille berthod sont partout !!
Bazibouzouk Niveau : CFA2
Message posté par jacadi
Je veux pas tomber dans les préjugés, mais j'ai souvent l'impression que les joueurs "nordiques" ont moins tendance à s'enflammer et à prendre un boulard démesuré. C'est con mais je m'inquiéterais plus si c'était un joueur de type latin


Va faire un tour dans une école scandinave, tu seras surpris. Saletés de mioches pourri-gâtés.

Plus sérieusement, des footballeurs nordique qui ont foiré la carrière qu'ils auraient du avoir pour cause de bollard ou manque de professionnalisme il y en a un paquet. En France on a bien connu Jesper Olsen et Wilhelmsson.

Le pire des gâchis a été Erik Mykland.
mamadou sarkho Niveau : Loisir
Message posté par Bazibouzouk


Va faire un tour dans une école scandinave, tu seras surpris. Saletés de mioches pourri-gâtés.

Plus sérieusement, des footballeurs nordique qui ont foiré la carrière qu'ils auraient du avoir pour cause de bollard ou manque de professionnalisme il y en a un paquet. En France on a bien connu Jesper Olsen et Wilhelmsson.

Le pire des gâchis a été Erik Mykland.


Mykland:En septembre 2008, il est arrêté pour "possession et utilisation de cocaïne" et aurait un rôle dans un trafic4.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par jacadi


Oui bon y'a forcément des exceptions, et encore Bendtner n'a jamais été prédisposé à devenir un joueur de classe mondiale. Ibra a le melon, mais il a réussi à devenir un grand joueur


A ses débuts tout le monde(enfin tous les gunnix) disait que Bendtner aller devenir Zeus
Message posté par ILOVEBAYERN
Selon Sport1 (qui est pas vraiment du genre à colporter des ragots), un membre bavarois leur aurait affirmé, qu'à priori le contrat est prêt en bavière....

(en général quand le bayern commence à faire quelques vagues médiatiques au sujet d'un joueur c'est que l'affaire est dans le sac (hormis pour Vidal... que Leverkusen refusa de vendre au Bayern...)).

on verra demain ou après demain, la fiabilité de cette information.


Leverkusen, ou le seul club allemand qui a les couilles pour vendre ses meilleurs joueurs avant la fin de leur contrat et surtout pas au Bayern, mais qu'est ce que j'aime ce club allemand, un club qui fini toujours second en plus, Le foot romantique.....
La référence en tant que gamin surmédiatisé ayant confirmé, c'est évidemment Neymar... (Hatem fallait soit habiter en France ou être recruteur ou s'appeler Aulas pour bien le connaitre) il n'avait même pas 14ans lors de ses premiers test à Madrid, alors pour ce jeune norvégien on va pas d'office être pessimiste parce que ça fait tendance.

Rester dans son petit club ne l'aidera pas tellement je pense, sauf s'il veut nous enjailler avec des compilations dribbles, mais bon on finira de toute façon par le réclamer face à de bonnes défenses (bah ouai on est jamais content). Il a déjà les épaules pour le grand saut selon moi et je le verrais bien signer au Bayern (équipe pleine de talents loin du star system).
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 30