Mais qui es-tu, Miguel Lopes ?

Traumatisé par l'expérience Aly Cissokho, l'Olympique lyonnais tente, malgré tout, une nouvelle fois sa chance avec un latéral venu tout droit de la Liga Sagres. Miguel Lopes aura donc deux missions à Gerland : sauver sa carrière au plus haut niveau et soigner l'image du championnat portugais en France. Ou pas...

11 21
Un nom à rallonge (Hugo Miguel Almeida Costa Lopes) et des coupes au gel improbables. Si vous en doutiez encore, c'est bien un Portugais que Jean-Michel Aulas vient d'engager pour un an. Le tout sous forme d'un prêt avec option d'achat à 10 millions d'euros. Une demi-surprise. L'année dernière, avant que la visite médicale de Réveillère au PSG ne fasse capoter les négociations entre l'OL et le club de la capitale, le joueur d'alors du FC Porto figurait déjà dans les petits papiers lyonnais. Son arrivée dans le Rhône est donc loin d'être incohérente sur le plan sportif, et encore moins sur le plan économique. En mode radin depuis plusieurs saisons, Jean-Michel Aulas n'aura qu'à payer le salaire du nouveau-venu - ce qui, soit dit en passant, arrange également un Sporting en pleine crise.

Corchia laissé de côté

Le seul perdant de l'histoire s'appelle Sébastien Corchia. Le Sochalien, tenté par l'aventure lyonnaise et proche d'une signature à l'OL, n'a toujours pas pigé pourquoi Miguel Lopes lui a été préféré. On peut facilement le comprendre. Ok, l'international portugais coûte moins cher - encore que 2,75 millions d'euros pour un type de 22 ans, c'est presque donné - et s'avère être plus expérimenté que le Français, mais... L'OL laisse passer là l'un des plus grands espoirs à son poste, qui plus est connaissant bien la Ligue 1, à l'inverse du nouvel arrivant. Pour couronner le tout, Corchia sort d'une excellente saison.

De plus, peut-on vraiment se réjouir de l'arrivée d'un bonhomme qui n'a jamais su s'imposer chez les grands du Portugal ? À Porto, ni Jesualdo Ferreira ni Vítor Pereira ne lui ont accordé leur confiance. Au Sporting, où il a de nouveau croisé la route de Ferreira, il n'était qu'à moitié titulaire et n'a pas vraiment brillé, en dépit de quelques sorties intéressantes. Le nouveau latéral droit de l'Olympique lyonnais n'est pas non plus une quiche, comme en attestent ses six merveilleux mois à Braga entre janvier et juin 2012, mais malgré un CV costaud, il demeure beaucoup trop irrégulier et perméable à la pression. Si Rémi Garde cherche en Lopes un joueur de grand club, il sera vite déçu, dans la mesure où son protégé a du mal à garder le cap lorsqu'il est exposé à une forte concurrence. Le plus compliqué avec Miguel Lopes, c'est de réussir à le mettre en confiance. Pour tirer quelque chose de l'international lusitanien, l'entraîneur des Gones devra le rassurer, sécuriser sa condition de titulaire, bref, le détendre. Autrement, Gerland se tapera son lot de passes ratées et de centres moisis, trop courts ou trop longs, auxquels ont pu goûter les supporters du FC Porto pendant six mois la saison dernière.

Un défenseur latéral complet

Bref, Miguel Lopes, c'est intelligent économiquement, mais un putain de risque sur le terrain. Cela dit, si Rémi Garde parvient à chasser les démons du Portugais de 26 ans, il pourrait effectivement y trouver de quoi se satisfaire. Car lorsque le gamin peu sûr de lui laisse place à un arrière droit confiant - ce qui, jusqu'ici, n'est pas arrivé très souvent - il peut s'avérer plus qu'utile. Déjà parce que dans le genre polyvalent, on fait difficilement mieux que Lopes au même poste. Il peut évoluer à droite comme à gauche avec un rendement à peu près similaire. Ensuite, parce que son profil colle carrément avec la philosophie de jeu de Rémi Garde. Ce dernier aime que son équipe tienne le ballon, joue haut et s'appuie sur des ailes fortes. L'entraîneur lyonnais possède également une conception très latine du rôle de défenseur latéral, et c'est sans aucun doute pour ça qu'il a choisi un Portugais pour occuper le poste d'arrière-droit. Miguel Lopes a les jambes et le cœur pour faire l'ascenseur pendant 90 minutes au long d'une saison entière. Il défend bien et ses passages chez les grosses écuries portugaises lui ont permis d'acquérir une certaine rigueur tactique défensive. Offensivement, ça reste pas mal non plus. Son volume de jeu lui permet de donner une solution supplémentaire à ses milieux de terrains, ainsi que de provoquer et déborder aux abords de la surface adverse. S'il pouvait arrêter de foirer un centre sur deux, ça pourrait être pas mal. Pour le reste, et en bon Portugais, il est doté d'une certaine aisance technique.

En fait, Miguel Lopes a tout pour réussir, mais aussi tout pour se casser la gueule, comme Aly Cissokho l'a fait avant lui. Une chose est sûre, l'ancien de Porto aura les crocs. Car à un an de la Coupe du monde, sa priorité est d'accompagner la Selecção, avec qui il compte quatre capes, au Brésil en 2014. Encore faut-il que les hommes de Paulo Bento parviennent à se qualifier pour le mondial. Et c'est loin d'être une formalité, puisque le Portugal va sans doute se taper une nouvelle fois les barrages. Avec un peu de chance pour Miguel et ses amis, ils tomberont sur la Bosnie.

par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Miguel Lopes, c'est l'histoire du mec qui arrive dans un club au mauvais moment.
Il signe à Porto à l'époque où Bosingwa est indéboulonnable et où Fucile est impressionnant, à droite comme à gauche. Il est donc prêté.
Quand il revient, Fucile est mis de côté par Sapunaru qui fait partie de la défense athlétique souhaitée par Jesualdo Ferreira et est à nouveau prêté.
Vilas Boas débarque et fait tourner entre Fucile et Sapunaru et Vitor Pereira, lui met Fucile au placard (il revient cette saison, après 1 an et demi prêté/inactif)

La saison dernière, Miguel Lopes était titulaire en début de saison mais Danilo payé près de 19 millions, fait sa boudeuse en disant que pour être bon, il faut qu'il soit titulaire et ne joue pas qu'un match sur deux.. Lopes marquait, faisait marquer, a été sélectionné à la place de cette brêle de Joao Pereira mais à perdu sa place parce qu'il faut faire jouer le "futur latéral de la sélection brésilienne" eh oui, il a couté cher.

Bref, Lopes est tout sauf un pipo à mes yeux et moi j'aurais bien voulu le garder mais l'échange avec Izmailov est tout sauf une mauvaise affaire selon moi.
Jack_Will_Cheer Niveau : Loisir
Oh la gueule de Danny Brillant qu'il se paie !
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
D'accord, il était peut-être barré à Porto.

Mais bon, toutes compétitions confondues :
- 21 matchs au Betis alors que le club évoluait en Liga Adelante
- 13 avec Braga, bon club du Portugal mais c'est quand même pas l'OL
- 14 avec le Sorting sur une demie saison, pas mal mais ils ont terminé 7ème...

Alors, qu'on ne se foute pas de ma gueule.

Je préfère récupérer le meilleur joueur d'un club de bas de tableau de L1 qu'un joueur lambda qui ne s'est imposé dans aucun de ses clubs.
Et en plus de ça, ce prêt est débile parce qu'on ne l'achètera pas l'année prochaine (j'espère pas, vu le prix) et qu'il faudra s'en trouver un autre. Et ce ne sera pas Corchia, avec qui on aurait pu voir un peu plus loin que le bout de notre nez.

Tout ça pour des économies de bout de chandelle.
Karl Socrates Niveau : Ligue 2
Les deux premières phrases de l'article m'ont fait rire de bon matin donc rien ue pour ça merci!
Par contre je ne vois pas comment on peut dire qu'il n'était pas titulaire au Sporting puisqu'il est arrivé en janvier et qu'il a ensuite joué tout les matches en tant que titulaire sauf 3 au mois de mars où il était blessé!
Pour l'OL c'est une solution de transition. Corchia était trop cher donc ils ont pris Lopes en prêt pour une saison avec une option d''achat élevé qu'ils ne lèveront sûrement pas. Ils verront l'été prochain pour recruter un autre latéral ou tout simplement ils attendent l’éclosion de Mehdi Zeffane qui a l'air assez prometteur également.
"Le tout sous forme d'un prêt avec option d'achat à 10 millions d'euros".
Vous êtes sûrs de l'info là?
Ca me parait un peu cher..
Message posté par TsouinTsouin
D'accord, il était peut-être barré à Porto.

Mais bon, toutes compétitions confondues :
- 21 matchs au Betis alors que le club évoluait en Liga Adelante
- 13 avec Braga, bon club du Portugal mais c'est quand même pas l'OL
- 14 avec le Sorting sur une demie saison, pas mal mais ils ont terminé 7ème...

Alors, qu'on ne se foute pas de ma gueule.

Je préfère récupérer le meilleur joueur d'un club de bas de tableau de L1 qu'un joueur lambda qui ne s'est imposé dans aucun de ses clubs.
Et en plus de ça, ce prêt est débile parce qu'on ne l'achètera pas l'année prochaine (j'espère pas, vu le prix) et qu'il faudra s'en trouver un autre. Et ce ne sera pas Corchia, avec qui on aurait pu voir un peu plus loin que le bout de notre nez.

Tout ça pour des économies de bout de chandelle.


L'avenir nous le dira mais je reste persuadé que Lyon est une bonne option pour les deux parties.
Pour ce qui est du prêt, la clause a 10 millions, il faut la relativiser.
Le Sporting n'a pas vendu le joueur parce que Porto a encore 50% des droits. Le vendre c'était lacher 5 millions (admettons) à Porto en sachant qu'ils sont en froid depuis la vente de Moutinho à Monaco. Ils devaient récupérer 10% de la vente et ils pensent que Porto à triché sur le montant (70 millions pour les deux, seulement 35 pour Moutinho alors que sa clause était de 45 millions) donc le prêt permet d'encaisser tout de suite un million sans rien devoir à Pinto Da Costa.
Un POA de 10millions, clairement ce n'est pas un joueur qu'on va garder.

Pour moi il arrive en attendant de savoir si on va jouer la ligue des champions.
Il a l'avantage d'être gratuit pour le moment, et d'être une valeur plus sure que Zeffane dans le couloir droit.
Tant que lyon ne sera pas qualifié en ldc pas moyen de recruter. Sauf si on vend un joueur, on aura pas d'arrivée avant fin aout.

Concernant Corchia, apparemment c'était plus que 2.75 millions. Je soupçonne aussi JMA d'avoir fait venir un autre défenseur droit pour prendre l'ascendant dans les négos avec Sochaux. Maintenant, que le poste est pourvu, on a plus l'obligation d'acheter.

Après, clairement je préfère Corchia que j'attends à l'OL depuis des années. C'est vraiment le profil qu'il nous faut, jeune, expérimenté, leader en équipe jeune, bonne mentalité... Je croise les doigts.
"miguel lopez c'est intelligent économiquement"
ah ben ça c'est sur avec une option d'achat à 10 millions (et qui ne sera donc pas levée) , je dirais même plus, c'est brillant!!!
Ils font vraiment n'importe quoi à l'OL, je veux bien qu'il aient le couteau ss la gorge mais bon 3 millions sur corchia, ca me paraissait être un bon investissement.
Alors que notre ami porrtugais gominé dont on ne sait rien, il va juste coûter son salaire et repartir dans un an...

Autant Aulas est plutôt bon dans la gestion, mais là, vraiment je comprends pas son raisonnement!!

Mou-rinho Niveau : CFA
Message posté par Charybde

Concernant Corchia, apparemment c'était plus que 2.75 millions. Je soupçonne aussi JMA d'avoir fait venir un autre défenseur droit pour prendre l'ascendant dans les négos avec Sochaux. Maintenant, que le poste est pourvu, on a plus l'obligation d'acheter.


Les Bonus c'était que Lyon se maintienne en L1 du coup le prix de Corchia était de 5.5M alors que sa clause était de 5M je veux bien qu'on nous prenne pour de gros pigeons depuis les achats à Lille mais faut quand même pas abusé
Un rendement similaire sur les deux ailes, c'est pas faux quand t'es à chier* sur le côté gauche tu l'es aussi sur le droit en général.
KillerCroc Niveau : CFA
Note : -2
Il est plaquiste ou couvreur?
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
Message posté par Mcfly
Un rendement similaire sur les deux ailes, c'est pas faux quand t'es à chier* sur le côté gauche tu l'es aussi sur le droit en général.


???
Note : 1
Ce qui me rassure, c'est qu'apparemment ils le suivaient avant. Donc ils connaissent le joueur, et ont peut-être vu en lui quelque chose que ces entraineurs précédents n'avaient pas vu. J'espère un coup à la Tiago, qui n'a jamais été aussi bon qu'à l'OL, et qui à l'époque avait été récupéré dans la transaction avec le départ de Essien à Chelsea. La condition du départ d'Essien était de récupérer un milieu de terrain qui avait tapé dans l'oeil de Houiller. Il savait exactement ce qu'il voulait faire de Tiago, il était LE joueur qu'il lui manquait dans son projet de jeu. Et ça a collé à merveille. Peut-être que Rémi Garde sait exactement ce qu'il attend de ce joueur.

Sinon, au pire, c'est une transaction sans trop de risque au point de vu financier. Mais si il n'est effectivement pas au niveau, alors il faudra faire avec Zeffane (qui semble quand même assez prometteur). Peut-être que le calcul est aussi là: privilégier l’éclosion de Zeffane au cours de l'année qui vient.
L'inconnu fait peur...
Après soyons honnêtes, s'il est connu (un minimum) il va coûter une paye..
Corchia est très bon mais c'était minimum 5.75 millions, pour une proposition à 2.75.. C'est que Lyon n'avait pas les moyens. point..


après si Lopes est une pipe, bah c'est une pipe à 1 million....

Dedicace à Zahia!
@Deco10 Oui completement d'accord avec toi que l'echange avec izmailov fait parti de ces inombrables bons coups de porto. Pour moi, Izmailov est l'un des meilleurs joueurs du championnat portuguais, malheureusement les blessures l'ont empeche detre transferer dans un grand club
Message posté par TsouinTsouin
D'accord, il était peut-être barré à Porto.

Mais bon, toutes compétitions confondues :
- 21 matchs au Betis alors que le club évoluait en Liga Adelante
- 13 avec Braga, bon club du Portugal mais c'est quand même pas l'OL
- 14 avec le Sorting sur une demie saison, pas mal mais ils ont terminé 7ème...

Alors, qu'on ne se foute pas de ma gueule.

Je préfère récupérer le meilleur joueur d'un club de bas de tableau de L1 qu'un joueur lambda qui ne s'est imposé dans aucun de ses clubs.
Et en plus de ça, ce prêt est débile parce qu'on ne l'achètera pas l'année prochaine (j'espère pas, vu le prix) et qu'il faudra s'en trouver un autre. Et ce ne sera pas Corchia, avec qui on aurait pu voir un peu plus loin que le bout de notre nez.

Tout ça pour des économies de bout de chandelle.


c'est vrai que braga c'est pas l'OL : ils ont fait une finale de coupe d'europe eux...
quant aux économies de bout de quenelle : on est bien obligés après avoir dépensé comme des anes pendant des années en achetant en ligue 1.
les économies faut aussi savoir les faire quand on a de l'argent des fois
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
@ gregos77
J'aimerai voir le championnat de France avec 16 clubs.
L'année de la finale, Braga termine 4ème, 10 défaites dans la musette, passe un seul tour de coupe du Portugal et ne sort pas du groupe de coupe de la ligue. Ça fait donc peu de matchs dont pas mal de bâclés.
Ce qui, évidemment, n'enlève rien à leur superbe parcours en Europa League ! Mais ça aide.

Ce qui me gène dans ces "économies", c'est la vision à court terme. Faudra dépenser l'année prochaine pour s'en trouver un de latéral. Et si c'est pour récupérer Miguel Lopes pour 10m, c'est débile sachant que Corchia est 2 fois moins cher et a un bel avenir.

J'ai donc un peu de mal à comprendre mais bon, disons qu'avec la prolongation de Grenier, Gonalons et Lopez qui restent, ça atténue (un peu) ce sentiment.
on peut aussi prendre le pari sur un que quelques jeunes sortent du lot : umtiti était sans doute pas attendu aussi vite dans l'équipe type par exemple. lopes (le gardien) n'a rien à craindre à mon avis du retour de vercoutre.
donc à voir.
d'un autre coté corchia pour moi c'est pas vraiment cafu (dans 10 ans il aura peut etre gagné 4 ligues des champions avec le bayern ms je prends le risque de le dire maintenant) : un joueur correct mais sans plus, même si j'ai rien contre lui.
j'ai un peu plus de regret sur le fait de pas prolonger réveillère ou sur le traitement de gomis : ils ne sont au fond pas responsables des achats compulsifs et à des prix prohibitis des années précédentes. quand on cumule les prix de keita, briand, cleber anderson, makoun,etc : ça donne simplement le vertige.
les économies ça parait brutal quand ça arrive mais ça ne me choque pas plus que ça.
dans cette ligue 1 avec les deux mastodontes, un esprit collectif et de la solidarité peuvent suffire à accrocher une belle place.
Jamais vu un joueur de foot piétiner autant que Dabo. Connais pas Lopes, mais il ne peut pas être pire.
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Message posté par gregos77
on peut aussi prendre le pari sur un que quelques jeunes sortent du lot : umtiti était sans doute pas attendu aussi vite dans l'équipe type par exemple. lopes (le gardien) n'a rien à craindre à mon avis du retour de vercoutre.
donc à voir.
d'un autre coté corchia pour moi c'est pas vraiment cafu (dans 10 ans il aura peut etre gagné 4 ligues des champions avec le bayern ms je prends le risque de le dire maintenant) : un joueur correct mais sans plus, même si j'ai rien contre lui.
j'ai un peu plus de regret sur le fait de pas prolonger réveillère ou sur le traitement de gomis : ils ne sont au fond pas responsables des achats compulsifs et à des prix prohibitis des années précédentes. quand on cumule les prix de keita, briand, cleber anderson, makoun,etc : ça donne simplement le vertige.
les économies ça parait brutal quand ça arrive mais ça ne me choque pas plus que ça.
dans cette ligue 1 avec les deux mastodontes, un esprit collectif et de la solidarité peuvent suffire à accrocher une belle place.


Dans l'ensemble, je suis d'accord avec toi.
Evidemment qu'on ne peut pas prévoir l'ascension d'un joueur ni même sa chute. Cependant certains sont sur une phase ascendante, comme Corchia. Je ne pense pas non plus qu'il deviendra un Cafu mais je suis certain qu'il peut faire une Sagnol.
La gestion des joueurs et la com' de Aulas est une vraie catastrophe. Ça a plombé la fin de saison. C'est tout bonnement incompréhensible, c'est Aulas qui a signé les contrats. Il s'est planté, il se doit d'assumer et il en sortira grandi. Pour le moment, il se rabaisse...
Concernant les économies, c'était prévisible. La santé financière de l'OL est très liée aux résultats. 3 ans de galère plus une sans LDC, ça fait une sacrée coupe. On ajoute, comme tu le fais remarquer, les prix et salaires exorbitants, c'est vite la cata.

Enfin, tout ce que je souhaite, c'est avoir tort.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
11 21