En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 27 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Football amateur

Mais qui es-tu le Torpedo 1917 ?

Il y a le football champagne et il y a le football 8.6. Il y a le football paillettes et il y a le football pétards. Il y a le football national-professionnel et il y a le football régional-amateur. Il y a les équipes dont tout le monde parle et il y a les équipes évoquées par Philippe Poutou au hasard d’une interview politico-sportive. Devinez à quelle catégorie appartient le Torpedo 1917 ?

Modififié
Comment raconter l’histoire d’un club amateur, quand existent des milliers de structures équivalentes que rien ne distingue à première vue ? Chacun aura son quart d’heure de gloire, prophétisait Andy Warhol, et celui du Torpedo 1917 a commencé (en tout cas aux yeux du grand public) grâce à Philippe Poutou, qui l’évoquait au détour d’un entretien pré-premier tour de l’élection présidentielle qu'il nous avait accordé. « À la base, on ne savait même pas qu’il venait à l’IEP. Quand j’ai vu qu’il était présent, je suis venu le voir pour lui dire qu'on était l’équipe communiste de Sciences Po. Il était super réceptif et a clairement fait son effet parmi les membres du Kokollektif » , raconte Hugo, actuel défenseur central du Torpedo. L’occasion était trop belle, il fallait en savoir plus sur ce club universitaire qui, depuis maintenant quatorze ans, enchaîne les défaites sur des terrains pourris en portant fièrement la bannière du football populaire, de la franche camaraderie et de l’autodérision. Le tout sur fond d’esthétique « URSSienne » .

Torpédale dans la choucroute


L’histoire naît en Gironde, mais c’est à Paris qu’elle se raconte. Par ses anciens, qu’ils soient fondateurs ou héritiers. Le rendez-vous est pris dans un bar de la capitale, où ils sont un certain nombre à travailler depuis la fin de leurs années estudiantines. La causerie a lieu quelques jours avant le premier tour de la présidentielle, mais de politique, il n’en sera que très peu question ce soir-là. Car en dépit de l’identité visuelle communiste affichée, le Torped', comme le surnomment ses membres, ne roule pour personne. « Je crois que si on devenait un club politique, on perdrait notre raison d’exister car cela créerait un clivage entre nos membres qui ne sont pas forcément du même bord » , explique Étienne, qui faisait partie des fondateurs lors de la saison 2003-2004 et sévit aujourd’hui « au sein du grand Kapital, dans le secteur du luxe. » « Malgré son côté soviétique, le Torpedo n'est pas un club de communistes, renchérit Maxime, qui sera diplômé à la fin de l’année. Même si en général, les joueurs votent aux trois quarts à gauche. »

Le Torpedo évolue au dernier échelon du championnat universitaire de la région bordelaise. Dans ses rangs, un mélange de rebuts des terrains et de joyeux drilles qui utilisent le prétexte du football pour se faire une place au sein d’une bande de potes. « On apporte un vrai plus aux étudiants de première année, avance Thomas, ancien lui aussi. L’école est riche de centaines d’associations, mais malgré tout, les nouveaux restent souvent cantonnés au cadre de leur promo, alors qu’il y a mille manières de vivre ses années Sciences-Po à fond. » Comprenez, en dehors des amphis. Si le Torpedo parvient à se renouveler depuis bientôt quinze ans, c’est en grande partie grâce à ses campagnes de communication, souvent assez sauvages. « Quand on a créé le club, l’école comptait trois équipes, donc on devait sortir du lot, se souvient Étienne. On a capitalisé sur notre niveau footballistique qui s'apparentait à la D3 post-soviétique. L'objectif, c’était de faire autant de foot que de propagande et, toutes les semaines, on faisait des affiches d'inspiration marxiste assez délirantes, bourrées de références soviétiques. Du coup, au bout d'un an, les gens pensaient que c'était le Torpedo qui avait remporté le crit' (un tournoi où s'affrontent les différentes associations sportives de tous les IEP de France, ndlr), alors qu'en fait, c'était l’équipe première. »


« L’important, c’est les trois grammes »


De fait, les joueurs du Torped' ne sont pas du genre à mettre la victoire en tête de leurs priorités. « L'objectif, c’est de se raconter une histoire ensemble, afin de développer une existence commune, en dehors des terrains » , philosophe Édouard, qui roule désormais sa bosse dans les travées du Red Star. Une histoire qui commence par donner une identité unique à chacun des joueurs, en perfectionnant au rang d’art l’usage du surnom post-soviétique : « On ne s’appelle quasiment jamais par nos vrais noms. Le surnom, c'est une tradition qui perdure depuis le début. Y en a un qui est pro-Macron dans l’équipe, on l’appelle "En Marx". On a aussi un Marcus Kolkhoze qui est un fan de Guingamp. Ou encore un Papus Camarade, supporter du PSG » , sourit Quentin, actuellement latéral droit. Même les formations rivales du Torpedo ont droit à leur surnom : « L’équipe première de l'IEP avait un sponsor "Éléphant bleu" sur leur maillot. Du coup, on les a surnommés les Babars. C’est resté » , se marre Hugo.


Sur le pré, l’expérience kokollektive prend donc le pas sur la quête du résultat sportif. « Attention, sur les 90 minutes, on veut gagner. Mais le truc, c’est qu’on préfère perdre 8-0 et que chaque joueur, même celui qui a les pieds carrés, puisse jouer quelques minutes » , assène Maxime. Quitte à développer des stratégies défensives qui feraient passer l’Inter d’Helenio Herrera pour une formation adepte du joga bonito. Comme l’explique Thomas, un autre ancien de la maison : « Être une équipe condamnée à prendre au moins trois buts par match mène à d'intenses réflexions. Notre grande tactique, c’est le "katenaccioff" : un 4-4-2 redéveloppé en 8-1-1. L’autre dogme collectif, c’est la "Konsigne" : un précepte qui veut que chaque joueur se dévoue pour découper l'adversaire, mais sans jamais chercher à lui faire du mal non plus. »

Finalement, au Torped', les choses sérieuses commencent après la rencontre. « Moi, je ne me préparais pas pour les matchs, mais pour les repas, balance Peio, jadis stoppeur du Kokollektif. Une fois par mois environ, on sort dans un resto portugais où, pour douze euros, t'as un plat sordide et du vin de cubi en illimité. Et c'est grâce à ce type d’événements que nos meilleurs potes, on se les fait au Torpedo. On réunit souvent des tablées de trente et on a dû se faire blacklister d'une quinzaine de restos, vu notre tendance à finir en bataille de bouffe entre mecs pas forcément très frais... » D'où la devise : « L'important, c'est les trois grammes. » Un esprit de fraternité qui trouve son apogée lors du grand rendez-vous annuel du Torpedo, le trophée Karl Marx. « Il y a une équipe à Sciences-Po Grenoble qui s'appelle le Lokomotiv. Ce sont des camarades de lutte qu'on affronte chaque année. Les résultats sont décidés à l'avance, à la manière d'un plan quinquennal. Cette année, on a perdu 19-17, comme un symbole du centenaire de notre création officieuse. C'est un peu la célébration de l'esprit coco inter-IEP » , résume Quentin.

Un prophète : Tony Vairelles


Et puis, il y a la Coupe Tony Vairelles. « Pas le trophée, pas le tournoi, la coupe. Les mots ont un sens, surtout ici. J’espère que vous l’avez... » , s’amuse Quentin. La compétition brille surtout par son jeu de mots, le reste étant assez classique : un tournoi de futsal dans un gymnase un peu naze. Tony Vairelles et sa légendaire coupe mulet sont devenus un symbole de l’image véhiculée par le Torpedo : populaire, sympathique et héritière d’un football à l’ancienne. Mais, organisation bancale oblige, la Coupe ne parvient pas à avoir lieu tous les ans. Plus aucune tentative depuis 2014, la plus belle édition de l’histoire, puisque Vairelles s’est déplacé en personne pour remettre le trophée à l’équipe vainqueur : le Torpedo.

L’intéressé lui-même n’a pas oublié l’événement : « Ils m’avaient contacté via mon site personnel. Je redescendais justement à Bordeaux pour retaper une maison, donc j’ai accepté d’aller remettre la coupe. J'ai quand même halluciné en voyant ma tête gravée sur les médailles. L’ambiance était très sympa, mais l’organisation avait l’air assez improvisée. J’avais juste reçu un message avec une adresse dans un coin perdu de Bordeaux et on a quitté les lieux en escaladant le portail, car il était fermé à clé. »


Et si, plutôt qu'une équipe de foot nostalgique de l'URSS, le Torpedo 1917 n’était pas avant tout un projet qui rassemble des types aspirant à sortir d'un sérail un peu trop contraignant à leurs yeux ? « La première chose qu'on nous dit en rentrant à Sciences-Po, c'est quelque chose comme : "Vous êtes sur la voie de l'excellence", s'indigne Peio. Alors qu'au mieux, tu vas fermer ta gueule, trouver un taf comme tu peux et faire ta vie. Le Torped' c’est notre manière à nous de montrer qu'on ne prend pas trop ce système au sérieux. »

Par Julien Duez et Adrien Candau Tous propos recueillis par JD et AC.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 14:56 Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 7 Hier à 11:01 Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 30
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:57 Le but fou d'Enzo Pérez 13 Hier à 10:00 Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 100
mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 22 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 16 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66
À lire ensuite
Rashford Mustang