1. // Ligue Europa – 3e tour préliminaire – Mladá Boleslav/Lyon

Mais qui es-tu, Mladá Boleslav ?

Présentation des Tchèques du Mladá Boleslav, adversaires de l'Olympique lyonnais pour le compte du troisième tour préliminaire de la Ligue Europa. Mots clés : Skoda, Jarolím, javelot, château, Bohème, Bamogo, Assouly.

Modififié
11 13

Un newcomer du football tchèque

L'adversaire des Lyonnais est loin de la réputation des fameux clubs tchèques que sont le Sparta Prague, le Slavia Prague, le Slovan Liberec, le Baník Ostrava ou encore la dernière grosse puissance émergente, le Viktoria Plzeň, qui a déjà disputé deux fois récemment les phases de poules de la Ligue des champions. Avec le FK Mladá Boleslav, il est plus question d'un second couteau du football local, qui n'a connu l'élite pour la première fois de son histoire qu'il y a dix ans seulement, en 2004. Depuis, il est parvenu à s'y stabiliser et même à y réaliser à l'occasion quelques belles places d'honneur : une deuxième place en 2006, une troisième place en 2007, puis de nouveau une troisième place au printemps dernier, ce qui lui vaut cette participation à la Ligue Europa. Son palmarès ne compte qu'une Coupe de République tchèque, conquise en 2011. L'équipe joue à domicile devant une audience honnête mais peu fervente, dans le joli Městský stadion, 5 000 places de capacité. Elle est composée en très forte majorité de joueurs locaux, parmi lesquels on retrouve un nom connu : David Jarolím, 35 ans, une ancienne figure de Hambourg, qui avait complètement manqué son transfert à Évian TG en 2012 avant de repartir achever sa carrière au pays. Il évolue désormais sous les ordres de son paternel, Karel Jarolím, récemment promu entraîneur. L'équipe, ordinairement organisée en 4-2-3-1, a débuté sa saison en championnat par une victoire 1-0 dimanche dernier.

Le Sochaux local

La ville de Mladá Boleslav est située à une grosse cinquantaine de kilomètres de la capitale Prague. À l'instar de Sochaux avec Peugeot ou de Wolfsburg avec Volkswagen, elle vit au rythme d'une marque automobile, en l'occurrence la fierté nationale Skoda. C'est là que se trouve son siège social et même un musée dédié. À l'époque de la Tchécoslovaquie communiste, jusqu'à 80 % de la population adulte travaillait à l'usine automobile, ce qui faisait de la ville une véritable Skoda city. Le constructeur reste aujourd'hui encore le poumon économique de la ville, un bienfaiteur qui finance de nombreuses activités locales. Le club de foot du MK Mladá Boleslav en profite forcément, étant son principal sponsor maillot.

Un club de Bohème

En dehors du musée Skoda, l'office de tourisme local signale tout de même en principal intérêt le château qui a donné son nom à la ville, Mladá Boleslav voulant dire « jeune Boleslav » , du nom d'un duc de Bohème qui a vécu à la fin du Xe siècle. Un fort joli et imposant édifice qui domine la modeste cité de 50 000 habitants. Mais la principale personnalité de la ville aujourd'hui est un sportif : l'enfant du pays Jan Zelezny, le plus grand palmarès de l'athlétisme tchèque et la référence en javelot. Un Bubka du planter de bâton, trois fois vainqueur aux Jeux olympiques (1992, 1996, 2000), trois fois vainqueur aux championnats du monde (1993, 1995, 2001). Respect.

Le cauchemar des Marseillais

Enfin, comment ne pas traiter du Mladá Boleslav sans évoquer la déroute qu'y ont vécue les Marseillais en barrage de Ligue Europa en septembre 2006 ? Le printemps précédent, le club tchèque s'était classé deuxième de la Gambrinus Liga, le championnat local, et avait donc eu comme baptême européen une participation au tour préliminaire de la Ligue des champions. Le tirage au sort avait choisi une opposition contre l'OM, avec un match aller plutôt bien géré au Vélodrome, pour une victoire 1-0 des Phocéens. C'était l'époque de Franck Ribéry – Ti'Franck, pas encore Kaiser Franck – mais aussi de Bamogo (l'unique buteur du match aller), d'Habib Beye, de Wilson Oruma, Bostjan Cesar, Laurent Cantareil… Le retour aurait dû être une formalité pour eux, mais il n'en fut rien, malgré l'ouverture du score de Toifilou Maoulida et un avantage de 2-1 à l'heure de jeu. Les Tchèques marquent vite l'égalisation, avant d'inscrire deux nouveaux buts dans les dix dernières minutes pour une victoire 4-3 sur l'ensemble des deux matchs. Le fameux commentateur de France Bleu Provence Avi Assouly, aujourd'hui à l'Assemblée nationale, a pourtant longtemps cru que la qualification était pour SON Ohème. Attention, vidéo malaise.

Youtube


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

elle est où la video ?!!
DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
Haalala quelle belle bande de blaireaux sur France Bleu, pas un pour rattraper l'autre...
Spartakist Niveau : CFA2
Mladá Boleslav veut bien dire « jeune Boleslav » mais ça n'a rien à voir avec un duc de Bohème. L'histoire, c'est qu'à l'époque les villes et les villages se formaient autour des châteaux. Et y'avait déjà un château qui s'appelait "Boleslav" dans la banlieue de Prague. Alors quand le roi Boleslav II a voulu construire un nouveau château, il l'a appelé Mladá Boleslav pour éviter la confusion avec le premier.
Nicolas_MauriceBelette Niveau : District
Message posté par Spartakist
Mladá Boleslav veut bien dire « jeune Boleslav » mais ça n'a rien à voir avec un duc de Bohème. L'histoire, c'est qu'à l'époque les villes et les villages se formaient autour des châteaux. Et y'avait déjà un château qui s'appelait "Boleslav" dans la banlieue de Prague. Alors quand le roi Boleslav II a voulu construire un nouveau château, il l'a appelé Mladá Boleslav pour éviter la confusion avec le premier.



Merci Jean-Paul Ollivier
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Ah So Foot vous faites à la carte ça fait plaisir :) vous mettez hier dans un article une vidéo qui m'était inconnue mais étant déjà culte à mes yeux, et comme elle m'a plu vous la remettez dans un article aujourd'hui.

Je me suis également hyper renseigné pour connaître un peu les travaux de "notre" député Assouvy, eh ben tout ce que je peux dire c'est que le mec est aussi doué en politique qu'en journalisme, n'hésitant pas à, devant des journalistes, insulter un pauvre mec lui ayant rien fait si ce n'est ne ps penser totalement comme lui...

Je ne vais pas en dire + car chacun est libre si il le souhaite de se renseigner sur nos chers députés, mais j'ai rarement vu un élu aussi dégoûtant... cet ex journaliste est le clone à l'assemblée de notre cher Frédéric Haziza (je te veux si tu veux de moi)...
J_Vous_Lavezzi Niveau : Ligue 1
Ces 2 journalistes et le but à l'extérieur se placent nettement plus haut que les vannes éculées sur les femmes et la règle du hors-jeu.


Ils commentent toujours ?
En tant que marseillais, on doit être les seuls à connaître ce club.

PS : Assouly à l'assemblée? Je ne savais pas. Comment a t-il pu entrer?
Slavia Prague, Sparta Prague, Slovan Liberec et Banik Ostrava sont évidemment des clubs très supportés en République Tchèque mais le club le plus populaire, à Prague au moins, est le Bohemians Prague. Même si ses résultats sportifs sont moyens, il reste un club emblématique du football tchèque.

PS: c'est un article sur le football tchèque, pas sur les compétences politiques d'Avi Assouly et encore moins de celles de Frédéric Haziza, allez balancer ce genre de comm' nauséabonds sur fdesouche ou d'autres sites du genre, merci.
Perceval de Galles Niveau : Loisir
"Ils ont pas compris lá ou quoi? hahaha"

Hahaha, grandiose de voir un mec se gourer complètement alors qu'il est en train de se foutre de la gueule des supporters tchèques
on s'en lasse pas de cette video... on envoie vraiment des génies à l'Assemblée nationale.
Charles Ingalls Pujol Niveau : Loisir
Alain Cantareil, pas Laurent.

C'est à se demander si SoFoot est géré par des professionnels.
Soulcialist Niveau : Loisir
Message posté par Thenti
En tant que marseillais, on doit être les seuls à connaître ce club.

PS : Assouly à l'assemblée? Je ne savais pas. Comment a t-il pu entrer?


Il me semble qu'Avi est suppléant sur la liste d'un élu marseillais et pour cause de non-cumul ou de je ne sais quoi il le remplace toute l'année à l'Assemblée. En effet, concours de circonstances, mais c'est pas pire que pas mal de planqués qui viennent lire leur journal, rigoler avec les collègues et ramasser leur chèque à la fin du mois.

Mlada Boleslav, quel déplacement!
Rien à faire dans cette ville-usine. On avait prévu le coup avec un squattage toute la journée à Prague. Certains (persuadés qu'on allait se qualifier tranquillou) n'étaient même pas venus au match pour prolonger les plaisirs dans cette ville au 1000 charmes :-).
Pour les avoir vu jouer plusieurs fois la saison dernière, c'était vraiment pas brillant. Ils s'étaient fait rouler dessus par le Sparta Prague (comme tous les autres clubs du championnat, d'ailleurs), et si on prends en comparaison les matchs contre Plzen que Lyon a battu, Mlada Boleslav n'était pas au niveau.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
11 13