1. // Tous championnats
  2. // Réflexion

Mais qui es-tu, le joueur qui ne célèbre pas son but ?

Le monde du foot se divise en deux catégories. Ceux qui préparent leur célébration, qui vont chercher l’originalité, qui s’époumonent quand ils font trembler les filets, l’école Pippo Inzaghi. Et aujourd'hui, de plus en plus, ceux qui font la gueule.

Modififié
Visage neutre. Impassible. Pas la moindre émotion. Geoffrey Kondogbia, chasseur de ballon, n’est pas un habitué de la chose. Et pourtant, aujourd’hui contre le Torino, il vient d’inscrire son premier but avec l’Inter. Son premier aussi en Serie A. Une reprise de volée pas dégueulasse pour couronner le tout… Ça se fête, non ? Pas du tout. Pas aujourd’hui en tout cas. Icardi, Palacio, Felipe Melo et consorts explosent de joie, lui sautent dessus. Mais, lui court, puis marche vers le poteau de corner, le regard braqué sur ses pieds. À le regarder, on dirait qu'il s’en fout. Complètement. Ou alors, il feint de ne pas s’en préoccuper. Quoi qu’il en soit, son attitude dénote. D’accord, le spectacle proposé par les Nerazzurri depuis le début de saison ne donne pas envie de sourire, mais de là à tirer la gueule en pleine euphorie collective ? Vraiment ? Il n'est pas le premier, et ne semble pas non plus être le dernier.

La fin d’un cycle


Ça a peut-être commencé avec le King. Éric Cantona ou quand l’arrogance, un col relevé et un dos tourné aux supporters, ou un buste offert à tous, suffisait à ponctuer un chef-d'œuvre. Non, pas besoin de sauter dans tous les sens parce que marquer des buts, c’est son quotidien. « C’est son métier » , comme dirait Balotelli. « T'as déjà vu un facteur sauter de joie quand il livre le courrier ? » Vingt-cinq ans après les premières danses de Roger Milla, la célébration prend donc un coup de vieux. La sobriété revient sur le devant de la scène : la rage de Zlatan, la transe de CR7, les accolades du Barça. Court, simple et efficace. Et même plus encore : le refus catégorique de manifester sa joie à la Balotelli. Qui n'est pas le respect que peuvent témoigner certains joueurs à leur ex-club.

Vidéo

Et si les joueurs étaient simplement lassés ? Mathis Chamalidis, psychologue du sport : « Aujourd’hui, célébrer son but, ça semble téléphoné. Il y a une sorte de conformisme dans la célébration d’un but. » Et c’est peu dire qu’après vingt années de célébration, tous les joueurs ont eu le temps de faire le tour du sujet. Des sniffs de lignes de touche à la Fowler, en passant par les glissades de Rooney, le berceau de Bebeto, la mitraillette de Batistuta, les saltos de Klose, l’avion de Pauleta et le maillot retourné de Ravanelli, il ne reste plus beaucoup de place pour les créatifs. Et donc la non-célébration serait une nouvelle sorte de célébration : « Je suis différent, j’ai envie et j’ai besoin de cultiver ma différence… Bref, ça fait partie du style et de l’image que la personne veut renvoyer. Certains cherchent à se démarquer en célébrant leur but d’une certaine manière. D’autres font l’inverse. »

La célébration, ce cancer


D’ailleurs, cet anticonformisme est bien le dénominateur commun de ces nouveaux abstentionnistes : « Il n’y a pas d’études là-dessus, mais j’ai l’impression que ce sont souvent des "mauvais élèves". Des joueurs qui ne veulent pas se laisser enfermer, qui veulent créer quelque chose d’unique et qui ont besoin de faire les choses à leur manière et ne pas tomber dans le "copier-coller". » C’est d’ailleurs un courant qui ne touche pas que le foot. Quand, en finale des championnats d’Europe de volley, Earvine N'Gapeth marque l’équivalent d’une Panenka sur la dernière balle, « un point spectaculaire, inattendu, créatif, il a tout fait pour ne pas le célébrer. Ça semblait un peu fou. Après, ça ne l’a pas empêché de fêter la victoire avec son équipe. Mais son point, non. »

À travers les sports, cet attaquant qui s'arme avant tout de confiance veut en fait communiquer avec le public et lui dire : « Ce n’est qu’un but. Sous-entendu : je peux en marquer régulièrement... Rien d’extraordinaire là-dedans. Ça fait partie de mon répertoire et c’est tout à fait normal. Je fais mon métier et je n’ai pas besoin de m’exciter comme les autres. » Ce qui, en soi, n’est pas forcément une mauvaise chose quand on y pense, tant la célébration est devenue dangereuse pour l'instinct de tueur : « J’ai connu des attaquants qui étaient parasités par cette idée. Sur le point de marquer et qui, avant de tirer, pensait déjà à comment il allait célébrer son but. C’est le monde à l’envers, on met la charrue avant les bœufs. Et ça, ça peut devenir une phobie. » Balotelli est le mieux placé pour le savoir. À ne pas célébrer, on ne prend pas de risque en cas de panne future. Autre hypothèse plus terre-à-terre : ces joueurs sont tristes ou déprimés. Et là, effectivement, la thérapie du but n'y pourra pas grand-chose.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Pauleta il faisait l'aigle plutot non? C'est pas l'avion des acores sont surnom.

Sinon y'a le syndrome tête de con aussi, genre Alessandrini qui a fait la gueule toute une saisonà Rennes
Balo a pas totalement tort quand il dit qu'un facteur ne saute pas de joie quand il livre le courrier, mais le facteur il a pas des milliers voir des millions de gens qui le regardent faire.
Le football à l'instar de tous les sports de haut niveau, médiatisés, ce sont avant tout un spectacle. Le Balotelli il ne gagne son argent que parce que des gens le regardent, et les gens regardent le foot parce qu'ils veulent vivre des émotions par procuration.
Si le mec à 25ans il est blasé de faire ce qu'il aime, et d'être payé pour ça, tant pis pour lui, personne l'oblige à continuer.
Personnellement je préfère sans conteste un Inzaghi qui aurait donné sa vie pour mettre un but même contre Cesena. Au moins il y'a une connexion qui s'établit l'espace d'un instant entre ce qu'il vit et ce que je vis, et c'est pour moi ça l'unique sens du foot, regardé.
Funky_samurai Niveau : CFA2
Le mec peut aussi trouver ça ridicule de sauter partout, ce n'est pas son tempérament. Nous ne somme pas tous des copies conformes et ce qui éclate certains n'intéresse pas d'autres.
Je ne vois pas où est le mal, ne pas célébrer ce n'est pas ne ps respecter le maillot. Rien qu'a un anniversaire ou un mariage, y en a qui exprime leur joie comme des dingues et d'autres plus réservés.
Demander et exiger une célébration à chaque but c'est rendre la chose débile et sans intérêt. Un peu comme le haka de la nouvelle Zélande au rugby, à force de la voir on a juste envie de leur dire "bon on peut démarrer le match là ?".
"L'avion de Pauleta"?? Really?

Donc c'est l'Airbus des Acçores pas l'aigle?

Respectez les légendes les mecs.
Funky_samurai Niveau : CFA2
Message posté par Asimaac
Balo a pas totalement tort quand il dit qu'un facteur ne saute pas de joie quand il livre le courrier, mais le facteur il a pas des milliers voir des millions de gens qui le regardent faire.
Le football à l'instar de tous les sports de haut niveau, médiatisés, ce sont avant tout un spectacle. Le Balotelli il ne gagne son argent que parce que des gens le regardent, et les gens regardent le foot parce qu'ils veulent vivre des émotions par procuration.
Si le mec à 25ans il est blasé de faire ce qu'il aime, et d'être payé pour ça, tant pis pour lui, personne l'oblige à continuer.
Personnellement je préfère sans conteste un Inzaghi qui aurait donné sa vie pour mettre un but même contre Cesena. Au moins il y'a une connexion qui s'établit l'espace d'un instant entre ce qu'il vit et ce que je vis, et c'est pour moi ça l'unique sens du foot, regardé.


Ne pas sauter de joie ne veut pas dire être blasé. C'est être fermé d'esprit ce que tu dis. On voit le mec qui est dans la joie instantanée et démonstrative. Si ta nana n'en rajoute pas une tonne tu te sens mal et te dis que tu ne lui as pas donné de plaisir ?
Justement tu mélange la vie courante ( le facteur, ta nana) avec un show.
Ce que je reproche c'est pas tant le fait d'être réservé, c'est plutôt le fait que ce soit une attitude, un genre à se donner. On est d'accord qu'Inzaghi c'est une exception, mais tu va pas me dire que quand tu marque un but qui par exemple qualifie ton équipe nationale pour la finale de la coupe d'Europe ça te fait pas un peu bander( pour rester dans l'imagerie subtile dans laquelle tu as commencé). Surtout que généralement les mecs qui adoptent cette attitude sont pas les mecs les plus discrets.
Estebanana Niveau : CFA
Y a une différence entre être Inzaghi et juste serrer le poing. Zidane qui n'est pas la personne la plus expressive et démonstrative du monde célébrait ses buts. Ne pas célébrer un but c'est renier le football, bon sang!

À part une actrice porno, rien d'autre qu'un but ne peut rendre autant de monde heureux en même temps. Il faut célébrer ce fait.
Pour Kondogbia qui est pris en exemple dans l'article, cela me paraît bizarre qu'il ne célèbre pas pour se démarquer des autres (il célébrait ses (rares) buts à Monaco). Je pense plutôt que c'est une façon de rester humble (pensant que ses prestations ne sont pas bonnes) ou tout simplement de montrer qu'il n'est pas forcément heureux actuellement.
Je vois pas comment on peut être blasé de marquer. Même pour un CR7 ou Messi, je pense que c'est toujours un bonheur.

Puis je sais pas, de mon expérience personnelle, y'a rien de plus kiffant que de marquer pour son équipe. La forme de la célébration on s'en frappe mais exprimer le fait d'être content, ça me parait être la base. Après ça vient peut être du fait que des pions j'en mettais pas beaucoup mais putain, c'était génial !
il y a 13 heures 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 9 heures Nantes, la mascotte et le plagiat 25 il y a 11 heures Brian Fernández arrive à Metz 4
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8
Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)