Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Angleterre – Insolite

Mais qui es-tu le FC Wembley ?

On a tous lu ces derniers jours sur le flux RSS des sites d’actu sportive que l’inconnu club anglais FC Wembley avait recruté d’anciennes gloires du foot, les Caniggia, Keown, Parlour, etc. Soit une formation évoluant en 9e division s’attachant les services de quarantenaires à la retraite depuis des années. WTF ? Explications.

Modififié
Club fondé après-guerre, a toujours vivoté dans les championnats amateurs et semi-pro régionaux, évolue depuis ses débuts au Vale Farm Stadium, enceinte d’à peine 3000 places n’ayant rien à voir avec le stade national, seulement connu pour avoir hébergé les entraînements de l’équipe d’Angleterre lors de la Coupe du monde 1966, surnom « Les Lions » . Voici résumés en quelques mots les 65 paisibles premières années d’existence du FC Wembley, anonyme formation de la grande banlieue nord-ouest de Londres.

Moyenne d’âge : plus de 42 ans

Plus d’un demi-siècle sans jamais faire parler d’elle jusqu’à ce qu’on apprenne le 21 juin dernier qu’elle avait recruté cinq ex-gloires du foot anglais et international pour rechausser les crampons. Martin Keown, 45 ans, 43 sélections avec l’Angleterre, plus de 300 matchs avec Arsenal, retraite en 2005 ; Parlour, son ancien coéquipier d’Arsenal, plus de 300 matchs lui aussi avec les Gunners, 10 sélections, 39 ans au compteur, éloigné des terrains depuis 2007 ; Graeme Le Saux, 43 ans, autre ancien international anglais aux 36 capes, connu surtout pour son passage chez les Blues de Chelsea, n’a plus joué depuis 2005 ; Claudio Caniggia, 45 piges, 50 sélections avec l’Argentine, une carrière en Italie et en Écosse notamment, retiré il y a déjà huit ans ; enfin Brian McBride, international américain de 40 ans, quelques saisons à Fulham avant une fin de carrière en MLS en 2010.

À ces cinq joueurs, il faut aussi ajouter l’arrivée à Wembley du légendaire combo moustache/queue de cheval des cages anglaises et d’Arsenal, David Seaman, qui ne porte désormais plus ni l’une ni l’autre, recruté en qualité d’entraîneur des gardiens de but. Se pose dès lors cette question bien légitime : bon sang, mais que viennent foutre ces stars d’un autre âge dans ce club de neuvième division, l’équivalent de la PH française ? Pour y répondre, il faut en fait remonter à l’été dernier. À l’époque, le géant américain de la brasserie Budweiser vient d’acquérir le sponsoring principal de la Coupe d’Angleterre, la FA Cup. Carling avait la Coupe de la Ligue, Heineken la Coupe d’Europe de rugby, Budweiser tient sa compétition.

Un docu TV par des producteurs de téléréalité

Bien décidé à faire parler de lui sans avoir à attendre l’entrée en compétition des grosses écuries de Premier League, le brasseur décide de diffuser de manière inédite sur le Net un match du premier tour. La rencontre bucolique entre Ascot United et le FC Wembley est désignée, les visiteurs s’imposent 2-1 et charment le sponsor du tournoi. À tel point qu’en mars dernier, Budweiser décide de parrainer directement le club : rénovation du club house, un peu d’argent investi dans les structures et équipements du quotidien, arrivée d’un nouvel équipementier, Umbro, puis surtout la venue de l’ancien sélectionneur anglais Terry Venables en tant que superviseur technique.

La démarche n’est bien sûr pas purement charitable. L’accord inédit entre le leader de la bière yankee et le club de la banlieue londonienne prévoit que le prochain parcours de Wembley en FA Cup sera cette fois non seulement diffusé, mais donnera carrément lieu à un documentaire, retraçant pas à pas les aventures de ce nain du foot anglais dans la plus vieille des compétitions. « Dream. On. The Journey of Wembley FC » sera retransmis sur ESPN, avec à la baguette les producteurs de The Amazing Race, la téléréalité adaptée en France sous le nom de Pékin Express.


Comme si Loko et Angloma évoluaient à Bergues

Pour encadrer l’effectif habituel de 34 amateurs et pimenter un peu la chose, Terry Venables a eu carte blanche pour faire venir d’anciens grands noms du foot bien connus des téléspectateurs anglais. Alors, le bon Terry s’est offert un petit kiff. Pour tenter de comparer la chose, c’est un peu comme si Aimé Jacquet se voyait proposer par Pitch de faire venir Jocelyn Angloma, Patrice Loko, Corentin Martins, Japhet N’Doram et Anto Drobnjak pour passer les premiers tours de Coupe de France sous les couleurs de l’US Palaiseau, du FC Penn Ar Bed ou du RC Bergues. On n’est plus très loin du résumé des Seigneurs, le prochain film d’Olivier Dahan, dont la sortie est prévue en septembre.

En principe, les quarantenaires recrutés ne sont là que pour disputer les matchs de coupe. « Cela étant, a précisé le président du club, Brian Gumm, si les gars prennent du plaisir et veulent jouer des matchs de championnat, je n’y vois pas d’inconvénient, à condition qu’ils aient le niveau. » Réponse le 11 août, date du premier tour préliminaire de la FA Cup.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 7 heures Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 19
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall