1. //
  2. //
  3. // Barcelone-La Corogne

Mais qui es-tu, l’électrochoc ?

Il ne nécessite aucun contact direct avec du courant électrique, mais il fait un bien fou à n’importe quelle équipe en quête de confiance. Lui, c’est l’électrochoc, un terme souvent utilisé dans le milieu du football pour exprimer un changement aussi radical qu’efficace. Mais qui est-il vraiment ?

Ce samedi, le Deportivo La Corogne se déplace sur la pelouse du FC Barcelone. Si les Culés partent évidemment avec l’étiquette de favoris, cette rencontre constitue en soi l’une des affiches de cette 15e journée de Liga. De quoi en surprendre plus d’un, puisque l’an passé, les Coruñés avaient beaucoup souffert pour obtenir leur maintien dans l’élite. Mais aujourd’hui, le Depor se retrouve sixième du championnat et bataille pour les places européennes. Une véritable transformation, qui trouve son origine lors du… Barça-Depor de mai dernier. Longtemps menés 2-0 et virtuellement relégués, les Blanquiazules arrachent un match nul essentiel à leur survie dans l’élite contre le tout récent champion d’Espagne (2-2).

Capitaine du Super Depor au début des années 2000, Francisco Javier González, dit Fran, avait observé attentivement ce moment crucial. « L’an passé, le match nul du Depor au Nou Camp était fondamental dans son évolution actuelle, analyse-t-il. Après avoir traversé de multiples problématiques liées aux transferts, ils ont planifié leur logique de recrutement cette saison, avec un effectif plus soudé, plus fort. Depuis la pré-saison, ces joueurs travaillent ensemble et cela change véritablement le visage d’une saison. » Au-delà de l’aspect sportif, le fait d’être passé très proche d’une descente en deuxième division a remobilisé les troupes et donné une nouvelle dynamique positive. La Corogne est aujourd’hui en pleine bourre, et cela est dû à un bel électrochoc.

L’entraîneur ou la joie intense


Pour beaucoup, l’électrochoc footballistique peut se rattacher à des changements sur la forme, afin de refaire marcher à plein régime un moteur qui tourne au ralenti. Dernier exemple en date, le Lille OSC. Après une saison 2014-2015 pour le moins monotone, les Dogues ont remercié René Girard pour apporter du sang neuf avec Hervé Renard. Pas de pot, la décharge n’a pas eu lieu assez rapidement selon les dirigeants, et Renard a dû faire ses valises avec seulement treize matchs de championnat au compteur... Toujours portés sur le sanguin, les Dogues viennent donc de nommer Frédéric Antonetti pour redonner du tonus aux Nordistes. Espérons pour eux que cela leur convienne. Non loin de Lille pourtant, l’US Boulogne peut témoigner d’un autre type d’électrochoc au cours de son histoire. La scène se passe le 16 mai 2008, dans le stade de La Libération. Dans cette dernière journée de Ligue 2 2007/2008, l’USBCO se retrouve dans l’obligation de battre Niort pour éviter une descente en National. De son côté, Niort doit éviter de perdre pour assurer son maintien. On joue la 93e minute de jeu, le score est de 0-0. Sur une dernière occasion, Damien Perrinelle s’arrache et marque plus qu’un but pour son équipe : il vient de changer le destin de Boulogne-sur-Mer.

Coéquipier du buteur ce soir-là, Johann Ramaré est catégorique. « C’est indescriptible… C’est le meilleur souvenir de ma carrière, sans hésitation. D’ailleurs, quand on se revoit entre anciens coéquipiers, on ne parle pas de la montée en Ligue 1. On parle de ce match contre Niort. » Boulogne se sauve, et va par la même occasion retrouver un second souffle. La saison suivante, le club réalise l’impensable : une montée à l’échelon supérieur. Une vraie belle histoire d’hommes, pour un club parti d’en bas. « Un groupe de 5 ou 6 joueurs était passé par la CFA, le National puis la Ligue 2. Déjà, le noyau dur de l’équipe venait de loin… Du coup, ils nous parlaient de leurs anecdotes et nous transmettaient cette simplicité du monde amateur, se souvient l’actuel milieu de terrain sochalien. Contre Niort, le club nous avait fait une surprise. Quand on reconnaît le terrain d’habitude, les supporters ne sont pas encore dans le stade… Là, deux heures avant, le stade était plein à craquer, tout le monde chantait… Clairement, ça nous a galvanisés. » De l’électricité dans l’air, une fois de plus.

Youtube

« Il faut un déclic »


Une fois le précipice évité de peu, le plaisir de jouer revient, les liens se solidifient, tout cela naturellement. « Ce match nous a fait prendre conscience que les groupes les plus solidaires s’en sortent, surtout en Ligue 2, avoue Ramaré. Sincèrement, on se mettait le cul par terre les uns pour les autres, on était une vraie bande de potes. Quel que soit le résultat du match, après la rencontre, on allait manger un bout ensemble, boire un verre… C’est une garantie de réussite sur le long terme, celle qui prouve que personne ne triche et qu’on tire tous dans le même sens. » De quoi pousser l’analyse de l’électrochoc un peu plus loin. « Il faut un déclic, synthétise Ramaré. Le plus répandu, c’est le changement d’entraîneur, mais ce n’est pas toujours la bonne solution. Un électrochoc peut parfois venir d’un moment de réunion pour un groupe, comme une semaine de stage. Là, les joueurs se retrouvent entre eux, font une soirée ou une activité qui permet de vivre des choses différentes, de créer une vie commune en dehors du football. Ce sont des rapports humains. Quand on se coupe du monde, des téléphones et qu’on est ensemble, on crée du lien. »

Toujours agréable à vivre pour un groupe, l’électrochoc n’en reste pas moins temporaire. Parce que d'une manière ou d'une autre, la routine finit souvent par prendre le dessus. « Si on se limite à changer de coach, l’effet est sur du court terme, pense Ramaré. En revanche, si l’aspect du groupe change, l’effet est plus long. Quand il y a un changement de coach, les cartes sont redistribuées. Tout le monde doit fournir les mêmes efforts à l’entraînement, les titulaires habituels se remettent en question. Pendant un mois, tout le groupe fait des efforts égaux, le temps d’établir un certain ordre, les attitudes changent. Ensuite, le groupe reprend un rythme normal. Pour nous à Boulogne, cette vague positive aura duré bien entre trois et quatre mois, le temps d’enchaîner les victoires la saison suivante. » Le groupe, Fran y attache aussi beaucoup d’importance. D’autant que, fruit du hasard, l'ancien international espagnol avait connu pareille mésaventure avec son Depor lors d’un barrage aller-retour remporté face au Betis Séville en 1991, pour éviter la relégation en Segunda. Et la saison suivante ? Le Depor concurrençait le Real Madrid et le FC Barcelone pour l'obtention du titre. « C’était un véritable soulagement ce soir-là, conclut le Galicien. Nous avions l’assurance de pouvoir se frotter aux meilleurs du pays pour la saison prochaine, et cela fait un bien fou au moment où la chose est rendue officielle. Ce n’était pas la même situation qu’aujourd’hui, mais cela se ressemble un peu. La Corogne, c’est une équipe en confiance, mais elle ne peut pas être un adversaire sérieux pour le Real ou le Barça. » Toujours se méfier du court-circuit…

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Aucun commentaire sur cet article.
il y a 4 heures Ederson atteint d'un cancer des testicules 46
il y a 9 heures Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 160 il y a 10 heures Droit de réponse "Mistral Gagnant" 31
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 12 heures La praline de Castillo au Mexique 2
Hier à 16:33 Reading présente ses maillots en réalité virtuelle Hier à 14:59 Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 52 Hier à 14:36 Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 Hier à 13:52 Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 Hier à 11:08 Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 Hier à 09:53 Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 32 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43