1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe E
  3. // France/Honduras (3-0)

Mais qui es-tu, l'animation offensive des Bleus ?

Au contraire de l'idéologique « philosophie de jeu » ou encore de la mystérieuse « identité de jeu » , l'animation offensive est concrètement analysable. On peut la définir, l'observer, la classer et en tirer des conclusions objectives. Du fait de la pauvreté de la création hondurienne, analyser les enjeux tactiques du premier match des Bleus au Brésil revenait de fait à analyser les méthodes de la créativité française. L'occasion d'apprécier la diversité des armes de cette équipe de France, et ses limites.

Modififié
21 20
Pour définir l'animation, le Larousse nous parle d' « action de mettre de la vivacité, de l'entrain dans quelque chose » et d' « ensemble des moyens et méthodes mis en œuvre pour faire participer activement les membres d'une collectivité à la vie d'un groupe » . Faire vivre une action collective, en somme. Logique, puisque le mot latin animatio signifie donner la vie, inspirer. L'animation offensive, c'est donc l'ensemble des moyens et méthodes utilisés par une équipe pour donner vie à des actions offensives. D'une part, il s'agit d'impliquer toute l'équipe pour l'attaque, et non pas seulement le secteur offensif. D'autre part, l'emploi du mot « méthode » implique donc une notion d'organisation, de stratégie, de tactique… En clair, comment les Bleus organisent-ils leurs attaques ?

Dans la salle des machines…


Pour optimiser l'organisation de son animation offensive et répéter le plus souvent possible des situations travaillées à l'entraînement, il faut avant tout être capable d'organiser sa possession de balle. Avec 71% de possession et 91% de passes réussies, les Bleus sont parvenus à se défaire du défi physique du Honduras, mais surtout après l'expulsion de Palacios. C'est le défi de Deschamps : trouver un équilibre et hiérarchiser les rôles de trois milieux dont la qualité naturelle est de relayer. Alors que Cabaye a gagné le rôle de gestionnaire du milieu (84 ballons touchés pour 78 passes données), Pogba est plus libre, plus haut, mais très – trop ? – appliqué (59 ballons pour 53 passes). Enfin, Matuidi fait de tout : de la gestion et du risque (94 ballons touchés, 81 passes), mais aussi des percées et une énorme participation aux abords de la surface (une barre sur corner, un tir au point de pénalty, une frappe lointaine).

Alors qu'il joue dans un fauteuil au PSG – la possession étant assurée par le trio Motta-Verratti-Silva – Matuidi doit faire de tout pour Deschamps. Un joueur qui rend la logique des systèmes complètement idiote : quand Blaise offre ses pieds à la possession, Pogba se place entre les lignes et la France se transforme en 4-2-3-1 ; quand il propose une percée côté gauche, on est plus proche du 4-1-4-1 du Bayern, avec Cabaye seul derrière. L'un des défis Bleus sera donc de savoir défendre les phases de transition. Si la France avait dû affronter les Pays-Bas de Van Gaal, Deschamps aurait-il préféré Mavuba à Cabaye ? Enfin, Mathieu Valbuena est logiquement l'attaquant qui participe le plus à l'organisation des attaques, avec deux fois plus de ballons touchés que Griezmann au bout de 78 minutes.

Le jeu long de Cabaye


Si les nombreuses victoires du football espagnol ont fait croire qu'il n'existait qu'un seul « bon » football, le jeu long séduit encore. Pour deux raisons : sauter des lignes rapidement pour profiter en transition de la désorganisation de la défense adverse, ou alors pour mettre le ballon dans la surface adverse sans passer par les côtés. Les Bleus de Deschamps l'utilisent dans les deux situations, grâce au pied droit de Cabaye. Et c'est ainsi que la France a créé ses deux premiers buts. Sur le premier, les blancs ont perdu leur marquage après un corner, les bleus sont nombreux dans la surface, et Cabaye cherche Pogba. Sur le deuxième, Cabaye lit superbement la relance hondurienne, intercepte et sert immédiatement Benzema au deuxième poteau. On est là dans la première situation : balle perdue, désorganisation, attaquant libéré. Cela fera deux passes décisives non comptabilisées pour le milieu parisien.

Et ce n'est pas un hasard : en match amical, Cabaye a systématiquement cherché le torse ou la tête de Giroud – ou la tête de Debuchy – après une récupération, alors que la défense adverse se replaçait. Le rapport de force est évident : la défense se replace en reculant, tandis que Giroud va dans le sens du but. Le Brésil a aussi utilisé cette méthode contre la Croatie, par l'intermédiaire de Thiago Silva et David Luiz. La formule permet de maintenir une pression constante sur l'adversaire avec de la présence dans le camp adverse – comme Mourinho l'a appris à Blanc au mois de mars – mais implique de jouer contre un bloc bas. La France utilise donc les longs ballons après une interception dans le camp adverse, ou sur un corner mal dégagé. Enfin, Deschamps ne gaspille rien : la faculté de Matuidi et Pogba à gagner leurs duels lui offre un grand nombre de seconds ballons.

Les mouvements du trio offensif


On dit souvent que les systèmes ne veulent rien dire. La preuve : Deschamps pourrait nous faire croire qu'on joue en 4-3-3, en 4-1-4-1 ou en 4-3-1-2, on trouverait des arguments pour valider les trois systèmes. La vérité, c'est que certains joueurs sont destinés à évoluer dans une zone précise du terrain, et que d'autres ont la mission de se déplacer, permuter, faire évoluer le schéma. Sur le papier – et sur de nombreuses phases de jeu – il y a Benzema dans l'axe, Griezmann à gauche, et Valbuena à droite. Mais dans le jeu, la France a pu voir Valbuena dans l'axe, loin au milieu de terrain, Benzema à gauche, et même Griezmann à droite. Pour donner de la vie au ballon, Deschamps aime les permutations, et l'option Griezmann lui permet d'avoir une rotation complète, sur la largeur (changement de côtés), mais aussi sur la longueur, avec un numéro 11 capable d'aller prendre la profondeur ou de mettre une tête sur la barre en position de numéro 9, et un Benzema capable de revenir dans le cœur du jeu pour donner de l'accélération ou simplement lâcher son marquage.

La diversité des armes des Bleus autour de la surface est impressionnante : le jeu en pivot de Benzema, le petit jeu rapide de Griezmann et Valbuena, les incursions de Matuidi, les déviations de Giroud, les frappes lointaines attendues de Pogba et Cabaye… La liberté des mouvements des trois attaquants alliée à la flexibilité du milieu des Bleus donne une impression d'imprévisibilité séduisante. Puisque Valbuena et Griezmann sont plus des milieux de l'intérieur que des ailiers de débordement, ils permettent de profiter pleinement de la verticalité de Matuidi (et Pogba, donc on attend plus de liberté) et des montées des latéraux. C'est dans ce rôle de distributeur que Valbuena et sa mobilité sont merveilleux pour Deschamps, et le bordelais l'a une nouvelle fois démontré face à une formation pourtant intimidante physiquement. Enfin, le changement Giroud-Valbuena nous aura permis de voir Griezmann dans un autre rôle, entre les lignes, même si l'on attend plutôt Valbuena dans cette position.

Le retour des centres et l'inconnue défensive


C'est la très bonne nouvelle du 3-0 : la France a retrouvé des combinaisons naturelles sur les côtés. Et si les centres ont été mauvais en première période, la deuxième mi-temps et les matchs amicaux ont montré des Bleus capables de faire mal à la surface adverse sans avoir à inventer des numéros devant la surface. C'est là que le 4-3-3 fonctionne le mieux, avec le jeu en une touche de balle de Griezmann, Valbuena et Pogba, qui permet à Évra et Debuchy de se montrer dangereux (les deux auront touché 82 et 77 ballons). En tout, Valbuena, Debuchy, Évra et Griezmann auront respectivement tenté 11, 8, 7 et 4 centres. Et si ça marche, c'est parce que les Bleus ont de la présence dans la surface. Hier, si Giroud aurait pu créer encore plus d'espaces, la seule présence de Benzema aura suffi. En plus d'avoir évolué comme un vrai 9 sur les deux derniers buts, Benzema aurait pu même mettre un autre but des six mètres.

La diversité des ressources offensives françaises, qui impliquent huit joueurs sur onze, promet donc de belles prestations contre les formations regroupées. Mais l'on peut se demander si ce onze pourrait évoluer contre une équipe plus entreprenante, notamment au milieu. C'est le problème majeur de l'expression « animation offensive » : l'exclusion de la phase défensive, comme si l'on devait distinguer l'animation offensive de la rigueur défensive. Alors, la défense serait destinée à rester figée, sans inspiration ? Il y aurait d'un côté la défense solide et le défenseur sérieux, et de l'autre l'attaque créatrice et l'attaquant artiste ? Bien sûr que non, et ce n'est pas un hasard si l'Argentine n'a pas gagné de titre depuis 21 ans. Pour aller loin, la France devra savoir donner vie à sa défense, et le match contre la Suisse nous en dira certainement plus sur sa maîtrise de ce secteur du jeu.

Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

il est clair que la plus grande inconnue de cette équipe est sa défense centrale. depuis le match aller en ukraine, nous n'avons jamais joué contre une équipe qui avait une grosse possession du ballon (à part peut être les hollandais et encore, ce match n'étant pas très significatif vu le nombre d'absents côté bataves).

comment se comportera notre arrière garde sous pression. j'ai perso un doute sur sackho. un bon guerrier mais ses difficultés dans la relance pourraient nous poser des problèmes face à un gros pressing.
TheBestSinceBest Niveau : Loisir
Il a un gros problème avec Valbuena.
Certes il fait des bons matchs, il provoque c'est bien mais faudrait peut être jouer à droite aussi non ?
Parce que de fait Debuchy est obliger de combler le vide abyssale que laisse Valbuena, et après c'est Varane qui se mange les contres seul à droite.
Après il est impossible de mettre Valbuena sur le banc car il y a simplement personne derrière.
Mais clairsement si petit vélo se bouge pas le fion en défense et qu'il occupe pas un minimum son côté se qui oblige Debuchy à se prendre pour Cafu,contre les gros on va douiller.
Ça me fait mal de dire ça mais à partir des 8emes si il y a pas de changement de rigueur défensive, mettre Sissoko à sa place pourrait être solution.
aaaaaaah les centres, sous domenech, quand un centre arrivait dans la surface, il y avait 1 joueur maximum dans celle-ci, voir pas du tout car le centreur était l'attaquant (anelka en l'occurence)

aujourd'hui, quand un centre est déclenché, on est minimum 3 dans la surface, avec mini 2 récupérateurs aux abords de la surface, alors forcément on marque plus de buts et l'équipe adverse est étouffée pour ressortir le ballon
Bald&bearded Niveau : CFA2
@elmiraculo Je te rappelle qu'on a gagné la finale de la CM98 avec Leboeuf en DC. Pas obligé d'avoir des top players à tous les postes pour avoir une belle équipe.
Il y a un problème avec Valbuena ?

Il est juste à l'origine de 4 actions offensives sur 5 dans l'équipe, avec la réussite et l'efficacité qui est la sienne sous l'ère Deschamps, mais non, il y en a encore qui chipote.

Le jour où nos adversaires comprendront qu'il est le dépositaire de notre animation offensive, et qu'ils appliqueront un marquage plus strict à son égard, je pense qu'on pourra alors se soucier.
Richie Incognito Niveau : CFA2
Message posté par TheBestSinceBest
Il a un gros problème avec Valbuena.
Certes il fait des bons matchs, il provoque c'est bien mais faudrait peut être jouer à droite aussi non ?
Parce que de fait Debuchy est obliger de combler le vide abyssale que laisse Valbuena, et après c'est Varane qui se mange les contres seul à droite.
Après il est impossible de mettre Valbuena sur le banc car il y a simplement personne derrière.
Mais clairsement si petit vélo se bouge pas le fion en défense et qu'il occupe pas un minimum son côté se qui oblige Debuchy à se prendre pour Cafu,contre les gros on va douiller.
Ça me fait mal de dire ça mais à partir des 8emes si il y a pas de changement de rigueur défensive, mettre Sissoko à sa place pourrait être solution.


Bah bizarrement je trouve que c'est l'inverse, certes Valbuena ne défend pas du tout mais c'est normal vu qu'il n'y a que 3 attaquants pour 3 milieux plutôt défensifs. Valbuena justement restait assez souvent a droite et Griezmann se retrouvait aussi souvent sur ce même coter et c'est Evra qui se retrouvait pris dans le dos les rares fois ou le Honduras passait. Le jeu penche autant vers la gauche que la droite mais le vrai problème c'est Pogba: on se rend compte qu'il n'a pas le coffre des deux autres milieux, surtout par rapport a Matuidi qui monte très haut mais redescend des que le ballon est perdu. Pogba ne fait pas ce repli défensif, surement parce que c'était la consigne face a une telle équipe mais ça laisse quand même pas mal de trous.

Je suis persuader que la défense est bien meilleure que ce que l'on pense. La faiblesse c'est pas la vitesse c'est l'accélération et vu les gabarits c'est normal. Sakho fait quand même toujours le ménage quand le ballon traine, c'est sur les longues courses ou les contrôles qu'il montre sa faiblesse et les gens qui critiquent sa relance ne doivent pas regarder les mêmes matchs que moi. Il a transpercer plusieurs lignes hier a ras de terre et proprement. Varane n'a rien eu a faire.

Enfin Evra, tout aussi bon match qu'il ait pu faire contre le Honduras, je le trouve quand même bien inférieur a Digne qui est capable de faire les allers-retour non stop et qui va également plus vite avec une bien meilleure qualité de centre. Apres Evra apporte une certaine assurance, une force de caractère qui intimide l'adversaire alors que Digne fait figure de bisounours.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
"La diversité des armes des Bleus autour de la surface est impressionnante. La liberté des mouvements des trois attaquants alliée à la flexibilité du milieu des Bleus donne une impression d'imprévisibilité séduisante".

C'est vrai. C'est ce qui me fait croire que l'Équipe de France peut réussir à battre à peu près n'importe-quelle défense, malgré l'absence de véritables ailiers de débordement. Une arme que possèdent les Pays-Bas avec Arjen Robben par exemple

lalbatros Niveau : DHR
C'est bandant les articles comme celui-ci, surtout quand il sont aussi clairs et compréhensibles ! A mort la suisse au prochain match (même si j'aimerais bien qu'il sortent du groupe avec nous, mais deuxièmes)
TheBestSinceBest Niveau : Loisir
Valbuena auteur de 4 action sur 5 des bleus ? OK on parle d'un gars qui tape tout les coups de pieds arrêtés et qui centre à outrance.
Un joueurs qui dans sa meilleure saison tape du 5buts 13(dont 8 coups de pieds arrêtés) et tu crois que l'équipe de France dépend de ça ?!
Sérieux la France dépends de son milieu à 3 avec Matuidi qui percute,Cabaye qui joue long et Pogba qui gère la première passe verticale.
Griezmann apporte beaucoup plus que Valbuena, à un moment le haut niveau c'est de concrétiser un maximum de ballon que tu reçois.
À un moment faut arrêter de d'écouter TF1,Valbuena est largement titulaire vu la concurrence mais faut se calmer.
Si Valbuena est notre meilleur joueur bah on est sacrément dans la merde...
Il croque le ballon.
TheBestSinceBest Niveau : Loisir
@Incognito
Que Pogba soit moyen défensivement soit il est de la trempe des joueurs pour qui on s'adapte, mais pas Valbuena.
EverBest is right.
C'est une question de perspective.
Valbuena fait l'affaire contre le Honduras et la Jamaique (voire même l'ensemble des matchs de l'ere Deschamps parait-il) mais l'aile droite était vide hier soir. Debuchy ne pourra pas tout....
Contre une adversité plus sérieuse, Valbuena déstabilisera l'équipe.
Soyons réalistes, la France peut faire un bon tournoi mais ne sera probablement championne du monde dans cette configuration.
Mais je mets quelques pièces sur une gestion pragmatique de la situation par DD.
Les solutions ont déjà été entrevues et Valbuena ne sera pas toujours titulaire.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par TheBestSinceBest
Valbuena auteur de 4 action sur 5 des bleus ? OK on parle d'un gars qui tape tout les coups de pieds arrêtés et qui centre à outrance. Griezmann apporte beaucoup plus que Valbuena, à un moment le haut niveau c'est de concrétiser un maximum de ballon que tu reçois.


Avant France-Honduras, lors duquel il a été très bon, Valbuena a été impliqué sur 12 des 33 buts des Bleus sous l'ère Deschamps (3 buts, 9 passes décisives).

Je crois que beaucoup de milieux offensifs aimeraient atteindre ce niveau de concrétisation.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Sidney G'Ovule


Avant France-Honduras, lors duquel il a été très bon, Valbuena a été impliqué sur 12 des 33 buts des Bleus sous l'ère Deschamps (3 buts, 9 passes décisives).

Je crois que beaucoup de milieux offensifs aimeraient atteindre ce niveau de concrétisation.


(Impliqué sur un tiers des buts, donc.)
Richie Incognito Niveau : CFA2
Message posté par TheBestSinceBest
@Incognito
Que Pogba soit moyen défensivement soit il est de la trempe des joueurs pour qui on s'adapte, mais pas Valbuena.


Bah je trouve que t'as tort. Je supporte le PSG et tu devinera donc le sentiment que je porte pour l'OM et donc cette plongeuse de Valbuena. Cependant je trouve qu'il est le pion essentiel de cette équipe ou il a un niveau clairement supérieur a celui de l"OM parce qu'il est entourer de chèvres. Surement un des meilleurs meneurs dans cette compétition, tu vas me dire que je suis fou mais j'ai vu personne fluidifier le jeu aussi bien que lui que ça soit Pirlo, Iniesta, Ozil, James voir même Modric ou Oscar. Clairement les contextes sont différents mais je trouve que vous sous-estimez énormément valbuena
TheBestSinceBest Niveau : Loisir
Message posté par Sidney G'Ovule


Avant France-Honduras, lors duquel il a été très bon, Valbuena a été impliqué sur 12 des 33 buts des Bleus sous l'ère Deschamps (3 buts, 9 passes décisives).

Je crois que beaucoup de milieux offensifs aimeraient atteindre ce niveau de concrétisation.


2 buts en amical et 6 assists lors des 4 derniers matchs amicaux.
Faut préciser les copains, là on va pas jouer la coupe du monde des matchs amicaux
Luis75
Message posté par Richie Incognito


Bah je trouve que t'as tort. Je supporte le PSG et tu devinera donc le sentiment que je porte pour l'OM et donc cette plongeuse de Valbuena. Cependant je trouve qu'il est le pion essentiel de cette équipe ou il a un niveau clairement supérieur a celui de l"OM parce qu'il est entourer de chèvres. Surement un des meilleurs meneurs dans cette compétition, tu vas me dire que je suis fou mais j'ai vu personne fluidifier le jeu aussi bien que lui que ça soit Pirlo, Iniesta, Ozil, James voir même Modric ou Oscar. Clairement les contextes sont différents mais je trouve que vous sous-estimez énormément valbuena


Je suis d'accord avec toi, à marseille il jouait tout le temps aussi. Malgré que ce soit un marseillais il est extrêmement fort en bleu car il a la confiance de DD et que l'animation lui permet de trouver les espaces.

Je prends mon pied avec ces bleus n'empêche.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par TheBestSinceBest
2 buts en amical et 6 assists lors des 4 derniers matchs amicaux.
Faut préciser les copains, là on va pas jouer la coupe du monde des matchs amicaux


Il sait hausser son niveau de jeu quand les circonstances l'exigent, il l'a déjà prouvé plusieurs fois
DrAwkward Niveau : CFA2
Bon et sinon Cabaye peut arrêter le vis ma vie d'Hamada Jambay à nous sortir ses frappes péringues de 30m 10m au dessus deux fois par match?

Merci d'avance.
shaolin sucker Niveau : District
comme disait notre cher pascal praud à la grande époque fcna: il faut croire pour tenter et tenter pour croire! (réponse à drawkward)
Très bon article, très bien construit. Ca fait plaisir.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
21 20