En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Mais qui es-tu, Felipe Anderson ?

Après plusieurs semaines, voire plusieurs mois de tractations, la Lazio et Santos sont parvenus à un accord pour le transfert du jeune Felipe Anderson, 20 ans. Un nouveau crack ou un (énième) feu de paille brésilien ?

Modififié
Il a fallu du temps. Et de la sueur. Mais finalement, l'accord a été trouvé. Felipe Anderson, jeune prodige brésilien de 20 ans, est un nouveau joueur de la Lazio. Le club italien s'est accordé avec Santos sur une base de 8 millions d'euros (7,8 ou 8,5 selon les sources), avec un salaire de 800 000 euros par an. D'accord. Mais 8 millions d'euros pour un joueur qui a fêté ses 20 ans en avril dernier, c'est que le type doit envoyer du lourd, non ? C'est en tout cas ce que l'on dit au Brésil. À Santos, Felipe Anderson a repris la place de Ganso, parti à São Paulo. Le gamin a déjà disputé 108 matchs avec le maillot de Santos, ce qui est colossal pour un joueur de 20 ans. Il vante aussi, déjà, deux titres de championnat paulista, une Copa Libertadores et une Recopa Sudamericana. À croire que le joueur a déjà fait le tour au Brésil, et qu'il avait déjà envie de faire le grand saut. C'est en effet lui qui a fait le forcing pour signer à la Lazio, alors que le fonds anglais qui détenait une partie de son contrat, Doyen Sports, mettait un frein à la transaction. Igli Tare, le directeur sportif de la Lazio, a fini par prendre les choses en mains, est allé au Brésil pour discuter directement avec les deux parties et a convaincu tout le monde. On appelle ça la diplomatie.

Pote avec Neymar et Ganso

Felipe Anderson a fait ses grands débuts avec le maillot de Santos le 6 octobre 2010, alors qu'il est âgé de 17 ans. Très vite, ses capacités techniques impressionnent, dans une équipe où évoluent déjà Neymar et Ganso. Il devient l'une des réserves de luxe du Peixe et accumule du temps de jeu. Quelques semaines après son baptême, Felipe Anderson offre la toute première passe décisive de sa carrière pro. Devinez à qui ? À Neymar, bien sûr, qui inscrit ce jour-là un triplé en 7 minutes. Mais c'est véritablement à partir de mai 2011 et le début du championnat national qu'il va s'imposer. D'abord en tant que « remplaçant qui entre à tous les matchs » , puis en tant que titulaire, notamment sur la fin de la saison. En réalité, l'explosion définitive de Felipe Anderson est quelque peu bloquée par Ganso, qui occupe le même poste. Le coach de Santos, Muricy Ramalho, trouve toutefois la solution, en faisant jouer Felipe Anderson un peu plus haut sur la pelouse. Du coup, lors de la saison 2012, les deux hommes évoluent ensemble, derrière Neymar. Il s'agit là de la première vraie saison complète de Felipe Anderson, qui dispute 35 matchs et inscrit 6 buts, dont un doublé contre Grêmio, et un but décisif inscrit contre les Corinthians, lors de l'avant-dernière journée.

Buteur, passeur, doté d'une très bonne technique, le jeune joueur devient l'une des nouvelles attractions de Santos, surtout après le départ de Ganso pour São Paulo. Et la progression se poursuit en 2013. Lors du dernier jour du mercato hivernal, il est pourtant à deux doigts de signer avec la Lazio, mais repousse finalement les débats au mois de juin. Dans la foulée, il est sélectionné en équipe du Brésil U20 et aligne les prestations en championnat paulista avec Santos, numéro 10 sur les épaules. Le 6 juin 2013, lors de la 4e journée du championnat brésilien, il dispute ce qui restera peut-être son dernier match avec Santos. Il se blesse à l'heure de jeu face à Criciuma et sort du terrain. Il n'a plus rejoué depuis. Et ne rejouera plus avec le maillot de Santos, a priori.

Session jeunesse


« Il ne manque plus que les détails administratifs et les signatures. Santos a dû établir quelques limites dans les formes de paiement et a donné son accord uniquement lorsque le club était d'accord avec tous les détails.  » Voilà ce qu'a assuré Odilio Rodrigues, vice-président de Santos, en parlant de l'accord avec la Lazio. Le joueur devrait donc signer avant la fin de la semaine, et pourrait même débarquer à Rome pour les visites médicales ce week-end. Pour le club romain, récent vainqueur de la Coupe d'Italie et donc qualifié pour la prochaine édition de l'Europa League (avec, en prime, une Supercoupe d'Italie à disputer au mois d'août contre la Juve), il s'agit là, déjà, d'une quatrième recrue depuis l'ouverture du mercato. La Lazio s'est en effet attaché les services du jeune attaquant colombien Perea, 20 ans aussi, du défenseur argentin Novaretti (inconnu au bataillon) et surtout du milieu de terrain argentin Lucas Biglia, ex-Anderlecht. 100% Amérique du Sud, et des recrues tournées vers la jeunesse, pour une équipe qui était cette saison l'une des plus « vieilles » de Serie A.

En revanche, certains voient en l'arrivée de Felipe Anderson un signe annonciateur d'un potentiel départ d'un autre Brésilien, Hernanes. Celui qui dispute actuellement la Coupe des confédérations au Brésil est convoité par plusieurs clubs, dont le PSG, et n'a pas encore affirmé avec certitude qu'il resterait à Rome. Felipe Anderson ne joue pas exactement au même poste (Hernanes joue souvent plus bas), et une association des deux est donc envisageable. Néanmoins, il se pourrait que Felipe Anderson ait également été engagé par le club romain dans une perspective d'avenir. S'il ne part pas cet été, Hernanes s'en ira l'an prochain. Une année aux côtés du Prophète pourrait permettre au jeune Brésilien de grandir, et de détenir les clefs du jeu laziale pour la saison suivante. Dans tous les cas, un coup pour l'avenir. À condition de bien s'acclimater en Europe. Ce qui n'est pas donné à tous les jeunes Brésiliens que l'on annonce comme des futurs cracks.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3