Mais qui es-tu, Bournemouth, leader de D2 anglaise ?

Après 22 journées de Championship, c'est le petit poucet Bournemouth qui trône en tête du classement. Avec un mélange de vieilles gloires, de jeunes espoirs et un football résolument offensif, l'équipe guidée par Eddie Howe continue de surprendre son monde. Jusqu'à quand ?

14 10
Après la dinde et le pudding, place au football. Tradition oblige, le football reprend ses droits dès le lendemain de Noël, pour le fameux Boxing Day, sûrement la période la plus excitante des championnats anglais. Car si l'on salive déjà à l'idée des différents chocs que va proposer la Premier League pour les trois journées de championnat disputées d'ici le 1er janvier, n'oublions pas qu'au royaume du football, on joue sur tous les terrains. Sans exception. Ainsi, à l'approche de la mi-saison, le temps est venu de faire un petit point sur le Championship et de jeter un petit coup d'œil au classement. Et là, surprise ! Car en tête du classement trône un petit poucet, une anomalie au regard des écuries alignées en deuxième division anglaise. Cette anomalie nous vient tout droit du Sud de l'Angleterre et porte un nom des plus sobres : l'AFC Bournemouth. En effet, dans un championnat qui compte des clubs comme Leeds, Blackburn ou Nottingham Forest, avec leur histoire et leurs solides bases de supporters, retrouver en tête du classement le club d'une ville côtière du Dorset, doté d'un stade de 12 000 places relève d'une énigme, pour le moins que l'on puisse dire.

Vieux briscards et jeunes espoirs


Bournemouth donc, une jolie station balnéaire située à 150 kilomètres de Londres, élue ville la plus heureuse du Royaume-Uni en 2007, et dont l'équipe de foot arbore une tunique largement inspirée de celle du Milan AC, avec ses longues bandes verticales rouge et noir. Concernant le CV, c'est à peu près tout. En effet, les Cherries, promus en Championship à l'issue de la saison 2012-2013, ne disputent cette année que la troisième saison de leur histoire en deuxième division, une misère.

Portée par Eddie Howe, ancien joueur du club et aujourd'hui l'un des plus jeunes coachs du championnat à 37 ans, l'équipe avait terminée la saison passée à une encourageante dixième place, arrachée notamment grâce aux 22 buts de Lewis Grabban, quatrième meilleur buteur du championnat l'an passé. Parti cet été monnayer ses talents du côté de Norwich, l'Anglo-Jamaïcain a cependant été bien remplacé. En effet, il faut dire que si le club ne roule pas sur l'or, il sait se montrer relativement malin sur le marché des transferts. Comptant déjà dans son effectif des cadres tels que Ian Harte - oui, oui, l'ancien de Leeds - ou le Français Yann Kermorgant, les Cherries ont pu compter sur plusieurs renforts de choix cet été. Ainsi, Dan Gosling est arrivé libre en provenance de Newcastle, alors qu'Artur Boruc est venu apporter son expérience dans les cages, prêté par Southampton. Et pour remplacer Grabban, les Cherries ont misé sur le jeune Callum Wilson, auteur de 21 buts en League One la saison passée. Pari gagnant, puisqu'en 21 apparitions cette saison, le néo-international espoir anglais a déjà claqué 11 pions et délivré 7 passes décisives.

Scores fleuves et football champagne


Pourtant, en début de saison, la mayonnaise a du mal à prendre. Après deux victoires initiales, les Cherries s'enfoncent dans une longue série de six matchs sans victoire. Au soir de la dixième journée, après une défaite face à Derby County, les hommes de Howe ne pointent qu'à une triste quinzième place, et les supporters s'attendent logiquement à une saison galère. À la surprise générale, c'est le moment que choisit Bournemouth pour se réveiller, et ne plus jamais se rendormir. Ainsi, depuis le 30 septembre dernier, l'équipe n'a pas perdu un match en championnat, restant même sur une série de neuf victoires sur les douze derniers matchs, avec un jeu des plus offensifs. Attention, quand certaines équipes profitent d'une réussite passagère pour engranger des points arrachés sur des toutes petites victoires, la team d'Eddie Howe ne fait pas dans la dentelle. Fin octobre, elle enchaîne en trois jours un 0-8 infligé à Birmingham à l'extérieur, puis s'offre West Bromwich Albion, 2-1, en huitièmes de finale de la League Cup. Aujourd'hui installés en tête du classement avec une hallucinante différence de buts de +25, les Cherries peuvent aborder les fêtes avec le plein de confiance. En effet, les coéquipiers de Harte restent sur une gifle donnée à Cardiff City, 5-3, et une fessée adressée à Blackpool, 1-6. Des scores dignes du grand Milan AC donc, et un véritable conte de Noël pour les fans.

À lire aussi : Bournemouth, un roman russe

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
AirForceOne Niveau : CFA2
Ian Harte un des meilleurs arrières gauche au monde une vraie merveille qui s'est perdue. Sa version 2.0 pour moi est Baines qui a un talent fou mais qui a un défaut dans ce football circus actuel : il est trop fidèle
Message posté par AirForceOne
Ian Harte un des meilleurs arrières gauche au monde une vraie merveille qui s'est perdue. Sa version 2.0 pour moi est Baines qui a un talent fou mais qui a un défaut dans ce football circus actuel : il est trop fidèle


Baines est surtout hyper léger défensivement. Pour l'avoir vu jouer plusieurs fois en live, son placement laisse régulièrement à désirer. Il sauve régulièrement ses rencontres grâce à sa patte gauche merveilleuse mais en tant que latéral pur, son pendant à droite (Coleman) est deux tons au dessus.

Sinon l'article ne fait que balayer l'effectif de Bournemouth (club historique du gros Redknapp d'ailleurs) mais quelques lignes sur les méthode de Howe ou sur l'excellentissime Matt Ritchie??
Aldosivimiamor Niveau : District
Terribles à l'extérieur !!! Championship c'est toujours Bournemouth X2 et Charlton X
C'est sympa d'en parler mais cet article a été fait uniquement en regardant un classement et un effectif, on ne sait rien du jeu qui permet de marquer autant de buts, on ne sait rien de cet entraineur, on ne sait rien des forces en présence dans ce championnat. Bref c'est un peu vide.
saddam_usain_bolt Niveau : CFA2
Plus encore que Bournemouth, l'équipe qui me choque en Championship, c'est Brentford, qui est 3e après leur première accession depuis plus de 20 ans!
Message posté par grincheux
C'est sympa d'en parler mais cet article a été fait uniquement en regardant un classement et un effectif, on ne sait rien du jeu qui permet de marquer autant de buts, on ne sait rien de cet entraineur, on ne sait rien des forces en présence dans ce championnat. Bref c'est un peu vide.


NAN!!!
PAS MILOU!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Message posté par grincheux
C'est sympa d'en parler mais cet article a été fait uniquement en regardant un classement et un effectif, on ne sait rien du jeu qui permet de marquer autant de buts, on ne sait rien de cet entraineur, on ne sait rien des forces en présence dans ce championnat. Bref c'est un peu vide.


http://www.theguardian.com/football/foo … eddie-howe

Tiens cadeau.
Ce n'est pas vraiment une surprise,çà joue bien depuis un bon moment et surtout ils en veulent davantage que l'an dernier.
Le club s'est construit une philosophie de jeu qui fonctionne pour l'instant,et les joueurs qui l'intègrent jouent leur partition à merveille,c'est ce qui permet aux joueurs offensifs par exemple d'être performants.

Au delà de l'aspect purement sportif c'est la gestion du board qui est intéressante, il y a des investisseurs fortunés mais plutôt que de dépenser à outrance pour bâtir le plus rapidement possible un géant,la priorité est donnée au long terme,à une (re)construction à partir de la base.
Çà me fait plaisir d'ailleurs de voir que la formation a obtenu l'intérêt du board,
en ce moment en Angleterre,c'est malheureusement devenu très compliqué,car l'exigence des résultats ne permet pas de donner beaucoup d'opportunités aux jeunes.J'espère que ce sera différent ici.


Je leur souhaite sincèrement la montée,avec le jeu qu'ils développent,ils mériteraient. Mais à l'étage du dessus,ils devront bien négocier leur mercato et surtout, maintenir leur projet.
Ça fait toujours plaisir de voir une équipe équipe qu'on prend dans FIFA ou FM fait les mêmes résultats que dans la réalité
Aldosivimiamor Niveau : District
Encore une victoire cet aprèm et... un nul de Charlton !!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Obertan perdu
14 10