Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Real Madrid-Liverpool

Mais quel âge avait donc Ronaldo ce jour-là ?

Cristiano Ronaldo vient de l'affirmer en interview : « J'ai un âge biologique de 23 ans. » À partir de cette révélation, il est facile de calculer l'âge qu'il avait réellement lors des moments forts de sa carrière et d'expliquer certaines de ses réactions.

Modififié

29 septembre 2002 – Sporting Portugal-Moreirense


Le jour où il est titulaire pour la première fois avec les pros du Sporting Portugal, Cristiano Ronaldo a dix-sept ans. Enfin, ça, c'est ce que disait son passeport. Parce que biologiquement parlant, Cricri avait à peine onze ans et demi. Ce qui permet de comprendre pas mal de choses, à commencer par la facilité déconcertante avec laquelle il a slalomé dans la défense du Moreirense avant de marquer son tout premier but. Eh oui, si ce jour-là Ronaldo ressemblait à un gamin en train de jouer dans un jardin, c'est parce que c'est exactement ce qu'il était. Qui oserait mettre un vrai tacle à un enfant ? Personne, c'est pourquoi les défenseurs l'ont laissé tranquille en se contentant de faire semblant de vouloir l'arrêter. Qu'est-ce qu'on ferait pas pour rendre heureux un bambin... D'ailleurs, le petit Cristiano était tellement heureux ce jour-là qu'il a même marqué un autre but de la tête. Un geste très déconseillé à cet âge-là, car le cerveau des enfants est beaucoup plus fragile que celui des adultes. Les neurologues recommandent donc d'empêcher le plus possible les moins de 15 ans de jouer avec cette partie du corps.

Vidéo


4 juillet 2004 – Portugal-Grèce


Cristiano ne rigole plus. Quand il entre sur la pelouse du stade de la Luz pour la finale de l'Euro 2004, il a treize ans et part tête baissée pour en découdre avec les Grecs. Avec son numéro 17 dans le dos (le 7 étant à l'époque propriété de Luís Figo), Ronaldo se démène et tente tout, en vain. Un coup, il bute sur Nikopolidis, un autre il balance sa frappe dans les nuages. Autour de lui, ses coéquipiers font de même et à la fin du match le Portugal a tenté 17 tirs dont 5 cadrés. Le souci, c'est que le tableau d'affichage est formel : le Portugal n'a marqué aucun but, tandis que les Grecs n'ont eu besoin que d'un tir cadré pour marquer et gagner la finale. Comme n'importe quel adolescent éconduit par la belle qu'il convoite, le jeune Portugais a logiquement craqué au coup de sifflet final. En même temps, Cristiano aurait sans doute versé moins de larmes s'il avait respecté son âge et disputé l'Euro U17 à la place, un tournoi que le Portugal avait remporté l'année précédente.

Vidéo


21 mai 2008 – Manchester United-Chelsea


Cricri vient de souffler ses seize bougies et il compte bien marquer le coup. Ça tombe bien, il s'apprête à jouer une finale de Ligue des champions avec Manchester United contre Chelsea. Tout avait plutôt bien commencé pour l'ado qui avait ouvert le score de la tête en première mi-temps. Mais comme Chelsea est un os difficile à ronger, Lampard égalise, et la soirée s'éternise jusqu'à la séance de tirs au but. Et là, patatras. Ronaldo est le troisième tireur de Manchester et est paralysé par l'émotion. Normal, quand on est à peine assez âgé pour la conduite accompagnée. Dès la course d'élan, on sent que le Portugais s'emmêle les pinceaux et son penalty est une catastrophe. Pas assez croisé, pas assez puissant, frappé à mi-hauteur... Une succession de mauvais choix qui ne pardonnent pas face à un type comme Petr Čech. Heureusement, Ronaldo avait une bande de copains pour rattraper le coup et lui offrir son premier titre en C1. Pas mal, pour un sweet sixteen.

Vidéo


17 novembre 2010 – Portugal-Espagne


« Il venait d'avoir dix-huit ans, ça le rendait presque insolent de certitude » , chantait Dalida, et ce n'est pas CR7 qui la contredira. En cette fin 2011, l'attaquant du Real est presque majeur et ne veut plus rendre de comptes à personne. Ce qui se ressent sur le terrain où il est plus intenable que jamais, comme il le prouve un soir de novembre face à l'Espagne en match amical. Alors que le score est toujours vierge, Ronaldo prend le ballon et saccage tous les défenseurs espagnols avec un mélange inquiétant de sadisme et de cruauté. Après avoir fait quelques saloperies à ceux qui tentaient de le stopper, il lobe Casillas d'un lob délicieux avant que Nani n'arrive de nulle part pour pousser le ballon dans les filets. Erreur numéro 1 : la balle y allait tout droit et Nani s'est comporté comme un affreux voleur. Et erreur numéro 2 : Nani est signalé hors jeu et le but annulé. Un peu comme si, après avoir observé Michel-Ange peindre le plafond de la chapelle Sixtine, Nani s'était précipité pour balancer un seau de peinture rouge sur le chef-d’œuvre. Suffisant pour mettre Ronaldo hors de lui, et pour que Nani soit obligé de s'excuser après le match en conférence de presse. « La candeur infernale de sa jeunesse » , aurait commenté Dalida.

Vidéo


3 avril 2018 – Juventus-Real Madrid


Quand on a vingt-trois ans, on ne se comporte plus comme un gamin. Fini les crises de nerf contre les coéquipiers qui gâchent des buts, oublié les jambes qui tremblent au moment de tirer un penalty décisif. CR7 n'a plus besoin de tout ça et se comporte enfin comme un homme raisonnable. Et comme en plus de ça, il est dans la forme de sa vie, il peut se permettre de marquer des retournés acrobatiques contre Gianluigi Buffon en quarts de finale de Ligue des champions et d'apprécier humblement l'ovation du Juventus Stadium comme le garçon mature qu'il est. Fini le binge drinking, désormais, Ronaldo sait déguster le bon vin et n'a plus besoin de se mettre dans tous ses états pour se faire remarquer. En fait, on en viendrait presque à croire qu'en prenant de l'âge, le quintuple Ballon d'or devient un petit peu chiant. Qu'est-ce que ça va être quand il aura 33 ans...

Vidéo


Par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 4 heures NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement ! il y a 2 heures Le but contre son camp lunaire d'un Russe en finale de futsal aux JOJ 8 il y a 10 heures OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1
il y a 5 heures Un coin de pelouse du Mondial 1998 mis aux enchères 13
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom
il y a 8 heures Enzo Zidane rate un tir au but, son équipe éliminée 29