1. //
  2. // 15e journée
  3. // Southampton/Manchester United

Mais que vaut vraiment Koeman ?

Ce lundi soir (21h) face à Manchester United, l'entraîneur de Southampton va se mesurer à ce qui se fait de mieux chez les entraîneurs néerlandais : Louis van Gaal. L'occasion aussi de savoir ce que Ronald Koeman a vraiment dans le ventre. Car pour l'heure, l'homme à la frappe atomique reste une énigme.

Modififié
Ce doit être profondément culturel : les Néerlandais trouvent toujours le moyen de se friter entre eux. Même en truandant à fond, Stéphane Meunier, aurait du mal à tourner l'équivalent des Yeux dans les Bleus à la sauce hollandaise. Prenez le cas de Ronald Koeman par exemple. Celui que l'on présente comme une bonne pâte, un type un peu bonnard, ne peut pas encaisser Louis van Gaal, et réciproquement. Les deux lascars se retrouvent ce soir à l'occasion du choc entre Southampton et Manchester United, et l'on attend déjà la poignée de main entre les deux managers. La brouille fête son dixième anniversaire, quand les deux hommes s'étaient côtoyés à l'Ajax Amsterdam. Koeman, alors entraîneur des quadruples champions d'Europe, n'avait guère apprécié l'intrusion dans son management du directeur sportif, ce bon Van Gaal. Comme lorsque ce dernier avait publiquement demandé à l'avant-centre ajacide, un certain Zlatan Ibrahimović, de davantage couper les trajectoires au premier poteau s'il voulait devenir un vrai buteur. Fou de rage, le Suédois avait néanmoins marqué comme ça au match suivant provoquant la célébration ostensible dans les tribunes de LVG, comme un message à la face du monde : « J'ai encore eu raison, une fois de plus » . Le coup de trop pour Koeman. Et une douce vengeance pour Louis van Gaal qui n'avait guère goûté l'arrogance de ce brave Ronald quand celui-ci l'avait assisté à Barcelone quelques saisons plus tôt. Ou quand la poêle se fout quand même du chaudron. Il n'empêche, Koeman peut bien l'avoir mauvaise, il a aussi conscience que face aux Red Devils, il va se mesurer à la référence quasi absolue en matière d'entraîneur. Une bonne occase pour s'étalonner, car tout le monde se demande : que vaut réellement Ronald Koeman sur le banc ?

La sainte trinité néerlandaise… deux fois !


Évidemment, il y a les résultats bruts de Southampton qui plaident actuellement en sa faveur avec une troisième place - avant le début de cette 15e journée - en forme de bras d'honneur à la Premier League, royaume supposé des puissants, suivez notre regard du côté de MU… Mais d'aucuns disent aussi que les Saints ont largement profité d'un calendrier jusque-là clément, que les choses vont se corser sérieusement en ce mois de décembre, ce que les deux derniers revers coup sur coup face à Manchester City et Arsenal semblent confirmer. Alors quoi ? Juste un opportuniste, ce Ronald Koeman ? L'affaire est évidemment plus compliquée. Car il faut se rappeler que le fringuant cinquantenaire a quand même dû composer avec une équipe proprement saignée l'été dernier, entre les départs de Lovren, Lallana, Lambert, Shaw, Chambers et la blessure longue durée du buteur Jay Rodríguez. Franchement, qui aurait misé la moindre piécette sur une présence de Southampton dans le Big Four après cela ? Hein ? C'est tout le savoir-faire de Koeman d'avoir su compenser ces départs en faisant venir des Pays-Bas des types aussi improbables que Pellè - dans ses valises à Feyenoord - ou Tadić (ex-Twente), véritables sensations de cette première partie de saison. Et d'avoir su taper du poing sur la table pour dire à Morgan Schneiderlin : « Tu la boucles et tu restes encore une saison ! » Suffisant, tout ça, pour dispenser un jeu assez efficace, sans doute un peu plus direct que du temps de Pochettino, mais finalement assez bien calibré pour les qualités de son effectif, solide techniquement et tactiquement, sans être virtuose. Mais au fond, faut-il s'étonner de cette adaptabilité de Koeman ? Car, rappelons que l'on cause ici d'un type passé dans les trois clubs majeurs des Pays-Bas en tant que joueur avant de rééditer cette prouesse en tant qu'entraîneur. La sainte trinité néerlandaise sur le terrain, puis sur le banc, qui dit mieux ? Une gageure quand on connaît les particularismes profonds qui distinguent ces trois entités (à la volée et en faisant très court : Ajax la puriste, Feyenoord la prolo et PSV les bourrins). Bref, un véritable 4x4, ce Ronald Koeman.

Le précepteur de Guardiola


D'ailleurs, preuve supplémentaire de son QI football très supérieur à la moyenne, le champion d'Europe 1988 et double vainqueur de la C1 - avec Eindhoven et Barcelone - avait été missionné au début des 90's par Johan Cruijff en personne pour faire l'éducation tactique d'un petit joueur de la Masia qui s'intéressait de très près à la chose tactique. Son nom ? Pep Guardiola. Koeman faisait même chambre commune avec le milieu catalan pour parler jeu des heures durant. Efficace, visiblement. Fort de cette confiance accordée par Johan 1er, fort de son aura de buteur providentiel sur coup franc lors de la mythique première victoire de Barcelone en Ligue des champions (1992 face à la Sampdoria), Koeman s'était un peu pointé avec le boulard pour assister Louis van Gaal sur le banc de « son » Barça. Et peut-être aussi que le patator batave avait fait preuve de cette même arrogance lors de son passage cataclysmique à Valence une dizaine d'années plus tard. Car son expérience chez le pensionnaire de Mestalla figure une vraie tache sur le CV de Koeman. Bien évidemment, comme souvent, tout n'est pas de la faute d'un seul homme. En 2007, Valence était en crise, institutionnelle et économique, avec une direction souhaitant purger l'héritage vieillissant et coûteux des années Benítez. Et ce brave Koeman va servir de fusible en faisant le sale boulot. Car en écartant des monuments comme Albelda, Angulo ou Canizares, sans la moindre explication, l'ancien défenseur central va se mettre à dos tout le club : joueurs, supporters et journalistes, et tout ça dans l'indifférence de ses dirigeants. Javier Arizmendi, ancien international espagnol, alors à Valence, nous raconte cette situation ubuesque. « Il y a rapidement eu une fracture entre le public et Koeman. Dans le vestiaire, ce n'était pas simple non plus, il ne faisait pas l'unanimité non plus à cause de cette décision. Il y avait beaucoup de tensions. J'étais jeune à l'époque, je n'avais donc pas mon mot à dire, mais je me souviens très bien qu'après les entraînements, j'allais au tribunal pour témoigner. Les joueurs écartés avaient porté plainte contre le club, et d'autres joueurs de l'effectif et moi étions pris dans cette situation inconfortable. On devait sauver le club, travailler avec Koeman et, d'un autre coté, on se retrouvait au tribunal… C'était délicat. »

Une poupée géante à son effigie brûlée


Curieusement pour un joueur passé au Barça et ses méandres, Koeman n'avait pas mesuré la complexité politique d'un club comme Valence. Bien décidé à appliquer ses principes disons très néerlandais, RK avait misé sur l'audace et la technique (là encore un pied de nez au style plus austère hérité de Benítez) avec des jeunes comme David Silva ou Juan Mata. Mais dans un tel contexte, le pari était perdu d'avance, malgré une Coupe du Roi arrachée on ne sait trop comment, quelques jours avant de se faire virer suite à une raclée ramassée en Liga par Bilbao (1-5). D'ailleurs, Arizmendi ne se souvient guère d'une patte particulière de son ex-entraîneur dont une poupée géante à son effigie avait été brûlée cette saison-là, lors de la fête locale annuelle, comme personnalité la plus détestée de l'année à Valence. « Dès qu'il est arrivé, il a mis l'accent sur le travail avec le ballon. Il insistait beaucoup sur les combinaisons, la possession du ballon. Koeman a sans doute été influencé par toutes ses années passées avec Cruijff. À Valence, son adjoint était Tonny Bruins Slot, qui avait été l'un des adjoints de Cruijff au Barça. Au niveau de la philosophie, Cruijff et Koeman se ressemblent, mais je pense qu'il accorde plus d'importance sur le physique que Cruijff. À Valence, il nous a fait cravacher. Quelles sont ses qualités de coach ? On n'était pas dans une situation ou l'on pouvait vraiment faire des conclusions sur son apport à l'équipe. Valence était dans l'urgence, et l'urgence en football, ce n'est pas bon… À vrai dire, je ne suis pas surpris de la bonne saison de Koeman, parce qu'il est arrivé dans un club très stable. À Valence, il était plus dans l'improvisation, alors qu'en Angleterre, il a trouvé une base de travail sur laquelle partir. » Reste à savoir si Koeman survivra à une série de très mauvais résultats. Car le paradoxe est là : son impeccable début de saison, auquel personne ne songeait au coup d'envoi en août, pourrait bien se retourner contre lui si Southampton rentrait salement dans le rang. Et ce goût serait encore plus amer encore si ce recadrage était signé Louis van Gaal ce lundi soir.


Par Dave Appadoo (avec Javier Prieto-Santos)
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Ian Curtis
Dommage que son travail au Feyenoord et surtout à l'Ajax au début des années 2000 n'aient pas été évoqués.
Le mec nous a quand même sorti une putain d'équipe en C1 avec les VDV, Sneijder, Zlatan, De Jong, Heitinga...etc sortie, on ne sait comment, par Inzaghi à la dernière minute du match retour.
Entre les cadres de son Ajax et ceux de son Feyenoord, la sélection des PB lui doit énormément.
Hilltop Hoods Niveau : CFA2
Son passage à Valence je l'ai encore en travers de la gorge. Il a détruit des légendes du club (bien qu'ils aient aussi leur part de responsabilité hein).
Il vaut un coup franc victorieux en finale des clubs champions et ca, ca n'a pas de prix.
Pffff...vous vous égarez, il vaut Koedal.
Message posté par aquatre
Pffff...vous vous égarez, il vaut Koedal.


le +1 vaut juste pour le jeux de mot !
Message posté par ellyus


le +1 vaut juste pour le jeux de mot !


Merci, et effectivement ce n'est pas un jugement sur Koeman.

J'essaye de te rendre la pareille mais je ne peux plus plusser ni moinser, y'a du bug today.
il y a 27 minutes Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2
dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23