En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 15e journée
  3. // Southampton/Manchester United

Mais que vaut vraiment Koeman ?

Ce lundi soir (21h) face à Manchester United, l'entraîneur de Southampton va se mesurer à ce qui se fait de mieux chez les entraîneurs néerlandais : Louis van Gaal. L'occasion aussi de savoir ce que Ronald Koeman a vraiment dans le ventre. Car pour l'heure, l'homme à la frappe atomique reste une énigme.

Modififié
Ce doit être profondément culturel : les Néerlandais trouvent toujours le moyen de se friter entre eux. Même en truandant à fond, Stéphane Meunier, aurait du mal à tourner l'équivalent des Yeux dans les Bleus à la sauce hollandaise. Prenez le cas de Ronald Koeman par exemple. Celui que l'on présente comme une bonne pâte, un type un peu bonnard, ne peut pas encaisser Louis van Gaal, et réciproquement. Les deux lascars se retrouvent ce soir à l'occasion du choc entre Southampton et Manchester United, et l'on attend déjà la poignée de main entre les deux managers. La brouille fête son dixième anniversaire, quand les deux hommes s'étaient côtoyés à l'Ajax Amsterdam. Koeman, alors entraîneur des quadruples champions d'Europe, n'avait guère apprécié l'intrusion dans son management du directeur sportif, ce bon Van Gaal. Comme lorsque ce dernier avait publiquement demandé à l'avant-centre ajacide, un certain Zlatan Ibrahimović, de davantage couper les trajectoires au premier poteau s'il voulait devenir un vrai buteur. Fou de rage, le Suédois avait néanmoins marqué comme ça au match suivant provoquant la célébration ostensible dans les tribunes de LVG, comme un message à la face du monde : « J'ai encore eu raison, une fois de plus » . Le coup de trop pour Koeman. Et une douce vengeance pour Louis van Gaal qui n'avait guère goûté l'arrogance de ce brave Ronald quand celui-ci l'avait assisté à Barcelone quelques saisons plus tôt. Ou quand la poêle se fout quand même du chaudron. Il n'empêche, Koeman peut bien l'avoir mauvaise, il a aussi conscience que face aux Red Devils, il va se mesurer à la référence quasi absolue en matière d'entraîneur. Une bonne occase pour s'étalonner, car tout le monde se demande : que vaut réellement Ronald Koeman sur le banc ?

La sainte trinité néerlandaise… deux fois !


Évidemment, il y a les résultats bruts de Southampton qui plaident actuellement en sa faveur avec une troisième place - avant le début de cette 15e journée - en forme de bras d'honneur à la Premier League, royaume supposé des puissants, suivez notre regard du côté de MU… Mais d'aucuns disent aussi que les Saints ont largement profité d'un calendrier jusque-là clément, que les choses vont se corser sérieusement en ce mois de décembre, ce que les deux derniers revers coup sur coup face à Manchester City et Arsenal semblent confirmer. Alors quoi ? Juste un opportuniste, ce Ronald Koeman ? L'affaire est évidemment plus compliquée. Car il faut se rappeler que le fringuant cinquantenaire a quand même dû composer avec une équipe proprement saignée l'été dernier, entre les départs de Lovren, Lallana, Lambert, Shaw, Chambers et la blessure longue durée du buteur Jay Rodríguez. Franchement, qui aurait misé la moindre piécette sur une présence de Southampton dans le Big Four après cela ? Hein ? C'est tout le savoir-faire de Koeman d'avoir su compenser ces départs en faisant venir des Pays-Bas des types aussi improbables que Pellè - dans ses valises à Feyenoord - ou Tadić (ex-Twente), véritables sensations de cette première partie de saison. Et d'avoir su taper du poing sur la table pour dire à Morgan Schneiderlin : « Tu la boucles et tu restes encore une saison ! » Suffisant, tout ça, pour dispenser un jeu assez efficace, sans doute un peu plus direct que du temps de Pochettino, mais finalement assez bien calibré pour les qualités de son effectif, solide techniquement et tactiquement, sans être virtuose. Mais au fond, faut-il s'étonner de cette adaptabilité de Koeman ? Car, rappelons que l'on cause ici d'un type passé dans les trois clubs majeurs des Pays-Bas en tant que joueur avant de rééditer cette prouesse en tant qu'entraîneur. La sainte trinité néerlandaise sur le terrain, puis sur le banc, qui dit mieux ? Une gageure quand on connaît les particularismes profonds qui distinguent ces trois entités (à la volée et en faisant très court : Ajax la puriste, Feyenoord la prolo et PSV les bourrins). Bref, un véritable 4x4, ce Ronald Koeman.

Le précepteur de Guardiola


D'ailleurs, preuve supplémentaire de son QI football très supérieur à la moyenne, le champion d'Europe 1988 et double vainqueur de la C1 - avec Eindhoven et Barcelone - avait été missionné au début des 90's par Johan Cruijff en personne pour faire l'éducation tactique d'un petit joueur de la Masia qui s'intéressait de très près à la chose tactique. Son nom ? Pep Guardiola. Koeman faisait même chambre commune avec le milieu catalan pour parler jeu des heures durant. Efficace, visiblement. Fort de cette confiance accordée par Johan 1er, fort de son aura de buteur providentiel sur coup franc lors de la mythique première victoire de Barcelone en Ligue des champions (1992 face à la Sampdoria), Koeman s'était un peu pointé avec le boulard pour assister Louis van Gaal sur le banc de « son » Barça. Et peut-être aussi que le patator batave avait fait preuve de cette même arrogance lors de son passage cataclysmique à Valence une dizaine d'années plus tard. Car son expérience chez le pensionnaire de Mestalla figure une vraie tache sur le CV de Koeman. Bien évidemment, comme souvent, tout n'est pas de la faute d'un seul homme. En 2007, Valence était en crise, institutionnelle et économique, avec une direction souhaitant purger l'héritage vieillissant et coûteux des années Benítez. Et ce brave Koeman va servir de fusible en faisant le sale boulot. Car en écartant des monuments comme Albelda, Angulo ou Canizares, sans la moindre explication, l'ancien défenseur central va se mettre à dos tout le club : joueurs, supporters et journalistes, et tout ça dans l'indifférence de ses dirigeants. Javier Arizmendi, ancien international espagnol, alors à Valence, nous raconte cette situation ubuesque. « Il y a rapidement eu une fracture entre le public et Koeman. Dans le vestiaire, ce n'était pas simple non plus, il ne faisait pas l'unanimité non plus à cause de cette décision. Il y avait beaucoup de tensions. J'étais jeune à l'époque, je n'avais donc pas mon mot à dire, mais je me souviens très bien qu'après les entraînements, j'allais au tribunal pour témoigner. Les joueurs écartés avaient porté plainte contre le club, et d'autres joueurs de l'effectif et moi étions pris dans cette situation inconfortable. On devait sauver le club, travailler avec Koeman et, d'un autre coté, on se retrouvait au tribunal… C'était délicat. »

Une poupée géante à son effigie brûlée


Curieusement pour un joueur passé au Barça et ses méandres, Koeman n'avait pas mesuré la complexité politique d'un club comme Valence. Bien décidé à appliquer ses principes disons très néerlandais, RK avait misé sur l'audace et la technique (là encore un pied de nez au style plus austère hérité de Benítez) avec des jeunes comme David Silva ou Juan Mata. Mais dans un tel contexte, le pari était perdu d'avance, malgré une Coupe du Roi arrachée on ne sait trop comment, quelques jours avant de se faire virer suite à une raclée ramassée en Liga par Bilbao (1-5). D'ailleurs, Arizmendi ne se souvient guère d'une patte particulière de son ex-entraîneur dont une poupée géante à son effigie avait été brûlée cette saison-là, lors de la fête locale annuelle, comme personnalité la plus détestée de l'année à Valence. « Dès qu'il est arrivé, il a mis l'accent sur le travail avec le ballon. Il insistait beaucoup sur les combinaisons, la possession du ballon. Koeman a sans doute été influencé par toutes ses années passées avec Cruijff. À Valence, son adjoint était Tonny Bruins Slot, qui avait été l'un des adjoints de Cruijff au Barça. Au niveau de la philosophie, Cruijff et Koeman se ressemblent, mais je pense qu'il accorde plus d'importance sur le physique que Cruijff. À Valence, il nous a fait cravacher. Quelles sont ses qualités de coach ? On n'était pas dans une situation ou l'on pouvait vraiment faire des conclusions sur son apport à l'équipe. Valence était dans l'urgence, et l'urgence en football, ce n'est pas bon… À vrai dire, je ne suis pas surpris de la bonne saison de Koeman, parce qu'il est arrivé dans un club très stable. À Valence, il était plus dans l'improvisation, alors qu'en Angleterre, il a trouvé une base de travail sur laquelle partir. » Reste à savoir si Koeman survivra à une série de très mauvais résultats. Car le paradoxe est là : son impeccable début de saison, auquel personne ne songeait au coup d'envoi en août, pourrait bien se retourner contre lui si Southampton rentrait salement dans le rang. Et ce goût serait encore plus amer encore si ce recadrage était signé Louis van Gaal ce lundi soir.


Par Dave Appadoo (avec Javier Prieto-Santos)
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:47 334€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham
lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 Hier à 14:36 Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 6 Hier à 14:22 Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 2 Hier à 12:48 Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 Hier à 11:48 Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:44 Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 31 Hier à 10:21 Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 4 lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 15 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mardi 26 septembre Gignac encore à la rescousse des Mexicains 12 mardi 26 septembre Remplaçant, il est contrôlé positif 12 mardi 26 septembre Des rituels taoïstes pour relancer l'équipe 2