Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Mais que va faire Mesut Özil pendant sa pause forcée ?

Absent pour au moins 2 mois et demi suite à une blessure aux ligaments du genou, Mesut Özil va avoir beaucoup de temps devant lui ces prochaines semaines. Une aubaine pour l'Allemand qui, après des mois de galères, va enfin avoir la possibilité de faire le point et bien d'autres choses encore.

Modififié
  • Se rabibocher avec son père

    Pendant des années, Mesut Özil était indissociable de son papa chéri, Mustafa. Derrière toutes les décisions du fils, on pouvait déceler la patte du père. Mais cette belle entente a volé en éclats lorsqu'Özil fils a dû partir pour Arsenal. Agacé d'être le pantin de son papa, et souhaitant enfin s'émanciper, Mesut en profite alors pour dégager son père de son rôle d'agent et mettre son frère aîné à la place. Depuis, Mustafa Özil n'a pas été vu une seule fois en compagnie de son fils, à Londres comme au Brésil pendant la Coupe du monde. Et si le désir d'émancipation de Mesut semble naturel - même Marion Bartoli a pendant un temps viré son père -, il ne porte pas vraiment ses fruits pour le moment, le meneur de jeu passant le plus clair de son temps à trimbaler son spleen de terrain en terrain. C'est bien de vouloir jouer au grand, mais parfois, on a juste besoin de son papa.

  • Convaincre Sami Khedira de rejoindre Arsenal

    Mesut et Sami (ou plutôt « Samisut » comme ils sont surnommés par leurs fans sur Tumblr), c'est une des plus belles « bromances » du foot. C'est bien simple, Mesut sans Sami, c'est comme Andy Cole sans Dwight Yorke, ça n'a pas de sens. Sami Khedira, c'est le grand frère, celui qui se met en avant pour qu'on foute la paix aux autres, celui qui parle bien. C'est aussi la seule personne à dire frontalement ce qu'elle pense de Mesut Özil, que ce soit à l'intéressé, mais aussi en interview. Une franchise qui ne peut faire que du bien à un joueur sans cesse ménagé par tous ceux qui l'entourent. En plus, sur le terrain, ces deux-là sont copains comme cochons. Si Arsenal veut sauver Mesut, il faut que Sami vienne. Un accord aurait déjà été trouvé entre les deux parties. Seul problème ? Khedira aurait, paraît-il, encore envie de gagner des titres.

  • S'acheter un mental

    Si Mesut n'arrive ni à se réconcilier avec son père, ni à faire venir Sami Khedira, il serait de bon ton qu'il s'achète un nouveau mental. Le talent, il l'a, n'en déplaise à ses détracteurs. Son vrai problème, ce n'est pas vraiment de se bouger, mais plutôt de ne plus savoir encaisser les coups durs et surtout les critiques. Pour être plus solide mentalement, il peut aller chercher conseil auprès de son copain Manuel Neuer. Il lui rappellera l'époque où il n'avait peur de rien et surtout pas des cantinières prêtes à lui voler son pot de Nutella.

    Vidéo

  • Se trouver une vraie nana

    Mesut Özil et les filles, c'est compliqué. Il y a d'abord eu Anna-Maria Lagerblom, sœur de Sarah Connor, célèbre chanteuse allemande, qu'il avait poussée à se convertir à l'islam avant de la quitter trois mois plus tard. Ensuite, à Madrid, il y a eu une série de demoiselles aux occupations douteuses. Puis est arrivée Mandy Capristo, une chanteuse allemande de 3e zone. Celle-ci vient de le quitter car il la tromperait depuis un bon moment avec l'ex du footballeur allemand Christian Lell. Sa vie sentimentale n'a donc rien à envier à celle de Jack Abbott dans Les Feux de l'amour. Problème : tout ça ne l'aide pas vraiment à se stabiliser. Mesut, tu es un joueur important, il te faut une WAG fixe. Il te faut ta Lena Gercke ou ta Colleen Rooney.

  • Apprendre à jouer du saz

    Apparemment Mesut a déjà commencé. Pourvu qu'il n'apprenne pas à jouer du Zaz.

    Chargement

    Baglama icin tesekkürler. #Dr.Aytac Bukiran#baglama#saz

    Afficher sur Instagram


  • Tourner un documentaire sur l'infirmerie d'Arsenal

    L'infirmerie d'Arsenal, c'est l'endroit où il faut être en Angleterre. Un endroit où on s'éclate comme nulle part ailleurs dans la capitale. Enfin, on suppose, au regard du nombre de gens qui y traînent. Si Özil décidait de prendre sa GoPro et de nous filmer tout ça, ça ferait un sacré Enquête exclusive.

  • Apprendre à jouer au poker avec Max Kruse

    Si après tous ses efforts pour revenir au meilleur niveau, Mesut n'y arrive toujours pas niveau football, il pourra toujours se recycler dans le poker grâce aux cours de son ancien coéquipier du Werder et pote Max Kruse. Un gars qui n'est pas allé au Brésil à cause d'une sombre histoire de meufs (comme quoi, les grands esprits...) et qui, à la place, est allé disputer le World Series of Poker à Vegas. Y a pire comme prof.

    Par Sophie Serbini, en Allemagne
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 2 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 11 heures La drôle de liste d'invités de la finale 29
    Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 62
    Partenaires
    Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3