1. //
  2. // Reconversion d'anciens joueurs

Mais que deviens-tu, Christophe Cocard ?

Dans les années 90, Christophe Cocard était l'une des stars du championnat de France de Ligue 1, avec l'AJ Auxerre, puis, dans une moindre mesure, avec Lyon. Aujourd'hui, le bonhomme a 47 ans et gère un complexe de futsal. Rencontre.

Modififié
Il a fait les belles heures de l'AJ Auxerre des années 90. Cet Auxerre de Guy Roux, champion de France en 1996. Aujourd'hui, Christophe Cocard n'est plus cet ailier droit aux dribbles chaloupés, mais il n'est pas loin des terrains pour autant. A défaut de gérer un club de haut niveau, l'ancien Auxerrois et Lyonnais tient aujourd'hui un complexe de futsal. Pour le moment à Salon de Provence, et bientôt du côté de Nîmes. « Je suis en négociation pour vendre celui de Salon, je préfère me rapprocher de la région de Montpellier, d'où l'idée d'ouvrir à Nîmes. Avec 300 000 habitants, le potentiel est supérieur » nous explique-t-il. Pour Cocard, cette reconversion n'est pas une vocation, juste « un investissement comme un autre. J'ai des employés qui gèrent la salle » . Tenir un futsal quand on a été international français - 10 sélections, 1 but - c'est pertinent, mais pas forcément gagné d'avance : « Le public répond plus facilement, mais vu la conjoncture, on ne peut pas se reposer sur ses lauriers. » Ce qui pousse « Coc » à ne pas forcément recommander sa voie à tout le monde : « C'est sympa, car on reste dans le milieu du foot, mais l'investissement est lourd pour un petit chiffre d'affaires. C'est simple, quand tu investis dans un futsal, la première année tu perds de l'argent, la seconde, tu espères en perdre moins, voire pas du tout, et la troisième, tu espères commencer à en gagner un peu. »

Souvenirs d'Écosse


S'il ne se plaint pas, l'ancien « bouffeur de craie » se veut réaliste : « Les banques ne prêtent pas comme ça, elles ont des retours sur les bilans des futsals, il y en a très peu qui marchent. Ce n'est pas parce que l'on est joueur de foot que cela va se faire tout seul. Vous ouvrez un camion pizza et vous vous installez à côté d'un rond-point, vous allez travailler moins longtemps et vous allez peut-être gagner plus, car l'investissement n'a rien à voir. » Si bien que le numéro 7 des grandes années de l'AJA a la bougeotte, et s'imagine, pourquoi pas, partir à l'étranger, son épouse rêvant d'Australie. Ou revenir dans le monde du foot pro. « Quand je vois la manière dont certains gèrent leur club, je me dis que je pourrais faire mieux. Cela me titille depuis quelque temps. Président, je ne pense pas avoir les reins assez solides, mais recruteur ou directeur sportif pourquoi pas. » Un poste d'entraîneur, en revanche, ne le tente pas : « Il faut vivre 24h sur 24 football. Les seuls que je connaisse qui vivent football, s'habillent football, mangent football, lisent football, voire baisent aussi football, c'est Didier Deschamps et Laurent Blanc. Et c'est pour ça qu'ils font de bons entraîneurs. »

De sa carrière, passée essentiellement à Auxerre avant d'évoluer à Lyon et Kilmarnock, Christophe Cocard conserve beaucoup d'amis et, surtout, des souvenirs atypiques, plus particulièrement en Écosse. « La première année où j'ai signé, on a acheté une maison dans un lotissement sur un terrain de golf. Le soir même, quelqu'un a frappé à la porte pour nous inviter à dîner. Il tombait des cordes, mais ils avaient préparé un barbecue, les mecs faisaient cuire les merguez en K-way, cela ne les gênait pas. » Sur les pelouses britanniques, Cocard s'est offert un parcours façon « Cantona du pauvre  » : une Coupe de la Ligue, une qualification européenne et l'intérêt des Rangers. Mais le transfert capote, car Kilmarnock est trop gourmand. Au final, il vivra trois années heureuses, avec un public qui chante régulièrement la Marseillaise pendant les matchs à domicile, et des ambiances de folie chez les deux monstres du Old Firm : « On joue devant des stades pleins, c'est une ferveur que l'on n'a pas en France. Le Celtic Park, c'est l'une des plus grosses ambiances que j'ai connues, c'est impressionnant. »

« Mes pauvres cons, j'ai toute la vie devant moi »


Christophe Cocard a donc un paquet de beaux souvenirs, mais aussi des regrets. Comme celui de ne pas avoir remporté de Coupe d'Europe avec la grande équipe d'Auxerre. « On a dépucelé le club avec la Coupe de France en 1994, puis le doublé de 1996. On a fait une demie et deux quarts en Coupe d'Europe. Aujourd'hui, c'est malheureux de voir où en est le club. Actuellement, les gens à la tête de ce club ne connaissent strictement rien au football. » Le football d'aujourd'hui, il ne s'y retrouve plus forcément, à cause des excès financiers - « avant, le meilleur joueur du monde touchait entre 60 000 et 80 000 euros à la Juventus de Turin, aujourd'hui, certains avec les pieds carrés prennent 300 000 » -, mais aussi en raison d'un niveau médiocre : « Il faut se faire violence pour regarder certains matchs de Ligue 1. Je me retrouve plus dans les valeurs du rugby. C'est malheureux de dire cela, mais je pense qu'à un moment, on a laissé passer trop de choses par rapport aux valeurs. Un grigris, et l'agent réclame 50 000 euros de plus dans le salaire mensuel. »

À bientôt 47 ans, il se souvient de sa carrière comme si elle s'était déroulée hier : « Je me souviens encore de mon premier contrat stagiaire avec Auxerre, à 18 ans. Je m'entraînais déjà avec les pros, je faisais des passes avec Jacky Perdrieau et Claude Barret, et ils m'ont dit "Oh petit, profite bien, car cela va vite". Et moi, je me disais : "Mes pauvres cons, j'ai toute la vie devant moi". Je n'ai pas vu ma carrière défiler et, pourtant, j'ai joué 16 ans en pro. Il faut en profiter au maximum... » . Du titre de 1996 à 2015, il n'y a qu'un pas.

Par Nicolas Jucha Propos de Christophe Cocard recueillis par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ma toute première idole époque Lyon...
Bon après je me suis rattrappé avec Recoba ;)
Judas iscariot Niveau : Loisir
Il aura score durant le mythique France Azerbaijan - 10 0 pour la France. Match ou etait associe djorkaeff, Zidane et le Dieu Reynald Pedros.
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : -1
Pas connu le joueur. J'ai trouvé son côté "moi, à mon époque" un peu agaçant
Message posté par Judas iscariot
Il aura score durant le mythique France Azerbaijan - 10 0 pour la France. Match ou etait associe djorkaeff, Zidane et le Dieu Reynald Pedros.


Et à l'Abbé-Deschamps si je ne m'abuse !
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Message posté par j'y suis giresse
Pas connu le joueur. J'ai trouvé son côté "moi, à mon époque" un peu agaçant


En même temps à son époque :
- moins de pognon et de perversions dans le foot
- l'AJA jouait l'europe
- La ligue 1 avait une plus belle gueule.


Bref, je préfère aussi son époque.

On était champions du monde, je pleurais de joie.
On écoutait fantaisie militaire, je pleurais de chaudes larmes
Metz était vice champions de France, je pleurais pour une différence de buts et pensais qu'on pourrait encore jouer le titre pour les trois décennies à venir.

Le seul truc bien maintenant qu'on est en 2015, c'est que Marty McFly va ramener sa petite gueule. Et je compte bien lui choper sa Doloréan, l'almanach et me refaire la finale 98 au stade de France.
Message posté par Pascal Pierre


En même temps à son époque :
- moins de pognon et de perversions dans le foot
- l'AJA jouait l'europe
- La ligue 1 avait une plus belle gueule.


Bref, je préfère aussi son époque.

On était champions du monde, je pleurais de joie.
On écoutait fantaisie militaire, je pleurais de chaudes larmes
Metz était vice champions de France, je pleurais pour une différence de buts et pensais qu'on pourrait encore jouer le titre pour les trois décennies à venir.

Le seul truc bien maintenant qu'on est en 2015, c'est que Marty McFly va ramener sa petite gueule. Et je compte bien lui choper sa Doloréan, l'almanach et me refaire la finale 98 au stade de France.


Bien vu, mais que fais tu de Biff Tannen ?
morsaypresident Niveau : Loisir
Christophe , y'a un canard qui te suis en vélo pour te mettre un cocard !!
Ce match contre l'ajax en 93.... Dutuel, Martins, Vahirua... Ça jouait au ballon...
Note : -1
De très jolies perles dans cet entretien :

"...C'est simple, quand tu investis dans un futsal, la première année tu perds de l'argent, la seconde, tu espères en perdre moins, voire pas du tout, et la troisième, tu espères commencer à en gagner un peu. »

Hé ducon, c'est valable dans la quasi-majorité des secteurs.

"...c'est Didier Deschamps et Laurent Blanc. Et c'est pour ça qu'ils font de bons entraîneurs. »

Là je suis plié de rire et je suis arrêté de lire tout court.

Cocard c'était l'Overmas du pauvre...
Saisons 92-96 pour moi la plus grande AJA que j ai connu..
Quels épopées européennes!!!ils m ont fait vibrer tout comme le PSG en 93,tout deux demi finaliste de l UEFA
Pour ma part cocard et vahiura deux des meilleurs ailiers français des années 90
Avec leur petit shorts et leur sponsor Duc de bourgogne lol
Prunier,martini,rabarivony,mahé,dutuel,ciechelski,witchgue(pardonnez moi l orthographe),martins,verlaat,baticle et j en oublie

Je me souviens de Caen cet année la,avec un gros match face a saragosse avec des gravelaine,dedebant,paille,dangbeto,montagnier,etc...

A cette époque,les coachs jouaient cet compet a fond,aujourd hui,on met l équipe bis et on voit le résultat
On a bien du mal a se qualifier rien qu en poule
Bah punaise, t'es bien condescendant toi.
Il s'est jamais comparé à Overmars, c'est quoi ce procès d'intention ?

Cocard c'est un joueur avec une carrière hyper honorable quand même, dans une époque de football à la papa, et à Auxerre quoi. Ce qui ne lui empêchait de mettre une branlée au grand Ajax de Bergkamp,Danny Blind et... Overmars. Et en plus, je me souviens qu'il était hyper régulier, peut-être encore plus que son alter-égo plus talentueux Vahiruha.

Le mec a géré sa carrière à la cool, comme un boxeur retiré des rings : lucide, pragmatique, sans se prendre pour un autre. Du coup son regard sur la sphère du foot actuel semble honnête et certainement plus objectif que le notre (coucou Lavezzi !)..

Bon excuse, si je prends la mouche mais en plus j'ai jamais pu trop blairer Overmars qui m'a toujours semblé le moins talentueux de sa génération donc un poil surcoté (cf: son transfert mirobolant au Barça.
Ils me font toujours un peu marrer, ce qui disent "de mon temps, il y avait moins de pognon, blablabla". Alors oui, sûrement qu'il y avait moins de pognon en jeu, mais bon, n'oublions pas que les années 90, c'est : l'OM de Tapie, le Bordeaux de Bez, les tribunes de Furiani, et j'en oublie certainement...

Certains diraient que ça avait plus de gueule qu'aujourd'hui, peut-être, en attendant, le football n'a pas attendu l'arrêt Bosman et les Qataris pour être un sport de mafieux qui brasse du fric. La seule différence avec aujourd'hui, c'est que les montants sont sans commune mesure avec ce qu'il se faisait il y a 25 ans, et qu'aujourd'hui, tout est sûrement moins artisanal qu'à l'époque... Aujourd'hui, ce sont des consortiums qui magouillent grâce à des paris truqués sur internet, pas des self-made men qui achètent des matches pour accélérer le titre en championnat...

Et puis bon, il a beau jeu de parler des "valeurs" du rugby. Quand on voit comment le rugby pro est en train de prendre tous les mauvais côtés du football (coucou Mourad, coucou Jackie), je ne suis pas convaincu qu'on puisse parler de "valeurs". Ou alors financières...
Perso j'ai adoré Overmars quand j'étais jeune. Son débordement pour le but de Litmanen contre Milan dans le 1er match de l'Ajax en C1 94-95 je m'en souviens comme si c'était hier ! Et je trouve que des Kiki Musampa, Nordin Wooter, et autre Winston Bogarde étaient bien plus surcotés ... et vu le déroulement de leur carrière bah ça n'a pas loupé!
Il faut pas en vouloir à l'ami Overmars pour son transfert coûteux au Barça, après tout c'est pas lui qui a fixé le prix. Et le Barça niveau transfert à cette époque c'était une catastrophe (Christanval, Rochemback, Petit, Coco, Geovanni).

En plus Overmars jouait à gauche, Cocard était ailier droit. Les ailiers gauches d'Auxerre étaient Varihua et ensuite Diomède. J'ai pas connu la génération Vahirua-Martini-Prunier mais je me souviens bien de l'équipe du doublé avec Blanc, blessé la première moitié de saison remplacé par Taribo West, Goma, Saïb, Lamouchi, Laslandes etc. c'était une équipe très solide, et puis il y avait cet horrible maillot DUC ... Et dire que Cocard n'a même pas joué la ligue des champions avec eux !
@Bens1980,

ce que tu dis est vrai concernant le business dans le foot. Je rajouterai même que rien n'a changé concernant le dopage, les paris sportifs et les matchs truqués.

Mais sur le plan tactique, le football était moins homogène qu'aujourd'hui. Les Français, les Hollandais, les Soviétiques, les Yougoslaves, les Italiens, les Anglais, les Allemands, les Brésiliens etc. aussi bien leurs clubs que leur équipes nationales, chacun avait son propre style de jeu et perdait avec leurs idées. Perso je regarde de moins en moins de matchs de foot tellement je m'ennuie, et je ne suis hélas pas le seul.
Et un autre point qui me gêne, c'est l'écart entre les grands et les petits clubs. Tu t'aperçois que le football est à l'image de la société libérale. Il y a 20-30 ans, des petites équipes avec juste 2 gros transferts et un projet sportif solide pouvaient encore gagner des trophées, comme Nantes, Aberdeen ou Nottingham Forest, mais aujourd'hui c'est plus possible. Et du coup ça influe sur la mentalité des jeunes footballeurs en devenir et aussi la vision des jeunes qui découvre ce sport car ils ne connaissent que cette mentalité libérale du foot.

Et l'argent déteint du coup sur le sportif quand tu vois:
-le prix des abonnements des clubs riches
-la transformation des supporters en simple consommateur par ces mêmes clubs
-la mort des championnats mineurs comme la Belqique, l'Ecosse, la Hollande etc.
Le Portugal, la Russie et l'Ukraine sont encore là, mais niveau concurrence c'est pas très folichon
-le format de la ligue des champions, avec le Real Madrid 2014 ou Liverpool 2005 vainqueur sans avoir gagner leur championnat la saison d'avant, et que chaque saison tu vois les 14-16 même clubs ultra riches se disputer les 16 places pour les 8e, à un moment donné ça tourne vraiment en rond cette compétition, ça ressemble de plus en plus à la NBA, et je déteste le Basket ...

Bref il y a tellement à dire! Mais je préfère jouer au foot au stade que regarder le foot pro aujourd'hui ...
Message posté par ZizouGabor
@Bens1980,

ce que tu dis est vrai concernant le business dans le foot. Je rajouterai même que rien n'a changé concernant le dopage, les paris sportifs et les matchs truqués.

Mais sur le plan tactique, le football était moins homogène qu'aujourd'hui. Les Français, les Hollandais, les Soviétiques, les Yougoslaves, les Italiens, les Anglais, les Allemands, les Brésiliens etc. aussi bien leurs clubs que leur équipes nationales, chacun avait son propre style de jeu et perdait avec leurs idées. Perso je regarde de moins en moins de matchs de foot tellement je m'ennuie, et je ne suis hélas pas le seul.
Et un autre point qui me gêne, c'est l'écart entre les grands et les petits clubs. Tu t'aperçois que le football est à l'image de la société libérale. Il y a 20-30 ans, des petites équipes avec juste 2 gros transferts et un projet sportif solide pouvaient encore gagner des trophées, comme Nantes, Aberdeen ou Nottingham Forest, mais aujourd'hui c'est plus possible. Et du coup ça influe sur la mentalité des jeunes footballeurs en devenir et aussi la vision des jeunes qui découvre ce sport car ils ne connaissent que cette mentalité libérale du foot.

Et l'argent déteint du coup sur le sportif quand tu vois:
-le prix des abonnements des clubs riches
-la transformation des supporters en simple consommateur par ces mêmes clubs
-la mort des championnats mineurs comme la Belqique, l'Ecosse, la Hollande etc.
Le Portugal, la Russie et l'Ukraine sont encore là, mais niveau concurrence c'est pas très folichon
-le format de la ligue des champions, avec le Real Madrid 2014 ou Liverpool 2005 vainqueur sans avoir gagner leur championnat la saison d'avant, et que chaque saison tu vois les 14-16 même clubs ultra riches se disputer les 16 places pour les 8e, à un moment donné ça tourne vraiment en rond cette compétition, ça ressemble de plus en plus à la NBA, et je déteste le Basket ...

Bref il y a tellement à dire! Mais je préfère jouer au foot au stade que regarder le foot pro aujourd'hui ...


Ca veut dire quoi la "mentalité libérale"?
Je parle de "mentalité libérale" dans le sens où aujourd'hui le football et l'argent (transferts, salaires, mode de vie) sont médiatiquement mis sur un même pied d'égalité, et que du coup ces jeunes n'ont pas connu la simplicité du "football de papa", et quand je parle à des jeunes footballeurs du club près de chez moi, pas mal me répondent qu'ils veulent être footballeur pour être riche, avoir une Ferrari comme Cristiano et chopper des mannequins...

Je conçois que c'est caricatural mais le libéralisme l'est (et donc le football, ou le rap, ça marche aussi) et je ne me reconnais pas là-dedans, mais ce n'est que mon humble point de vue et je ne me revendique pas dissident ...
shamoidor Niveau : DHR
A l om ils etaient pas dans le top 5 des plus riche d europe et ils ont gagne l europe et a plusieurs reprise le championnat de france alors qu a paris ...
Peut etre du au manque de niveau de la ligue 1 ou c est l effet paris
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Message posté par Pascal Pierre


En même temps à son époque :
- moins de pognon et de perversions dans le foot
- l'AJA jouait l'europe
- La ligue 1 avait une plus belle gueule.


Bref, je préfère aussi son époque.

On était champions du monde, je pleurais de joie.
On écoutait fantaisie militaire, je pleurais de chaudes larmes
Metz était vice champions de France, je pleurais pour une différence de buts et pensais qu'on pourrait encore jouer le titre pour les trois décennies à venir.



A son époque:
-les escrocs Bez-Tapie, les "grandes" années de la Juve
-Saint-Etienne commençait à dépérir, Lyon n'existait pas encore, l'OM était convalescent
-On a des stades magnifiques dans des villes comme Lille ou Nice alors qu'il devait se taper des matchs au Havre ou à Cannes.

Chaque époque a ses torts mais de la à dénigrer systématiquement comme il le fait, c'est pénible. On dirait du Zemmour
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Message posté par j'y suis giresse


A son époque:
-les escrocs Bez-Tapie, les "grandes" années de la Juve
-Saint-Etienne commençait à dépérir, Lyon n'existait pas encore, l'OM était convalescent
-On a des stades magnifiques dans des villes comme Lille ou Nice alors qu'il devait se taper des matchs au Havre ou à Cannes.

Chaque époque a ses torts mais de la à dénigrer systématiquement comme il le fait, c'est pénible. On dirait du Zemmour


Du Zemmour ?

Je ne dis pas que tout était parfait à l'époque, mais l'orientation économique prise avec l'ère Bosmann s'est accéléré et les sommes en jeu, la perversion des procédés utilisés ont atteint des niveaux exponentiels à ceux des années 90. Tapie est presque un ange au final quand on voit qui possède le PSG aujourd'hui ou quand on voit les procédés d'un Mendes qui sont bien relatés dans le dernier so foot.

Pour les stades, je préfère largement les ambiances qu'on pouvait trouver dans les anciens stades de L1. Alors oui, ils étaient moins confortables, mais y'avait juste un peu plus de folie.
C'était populaire : à 17 ans, je me payais ma place en secondes à St Symphorien pour 8 francs. Tout le monde pouvait s'offrir une place dans un stade.

Relis les articles récents comme sur le stade Le Basser, ou sur Kastendeuch. ça te donnera peut-être une autre perception.

On peut être nostalgique sans être réac pour autant.

Enfin, on peut franchement douter d'un foot payant à tous les étages (même devant ta télé devant une coupe du monde), d'une gentrification des tribunes, d'une marchandisation du joueur de foot dès son plus jeune âge, du naming à outrance (stade, club, compétitions).
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Sur l'argent, on est d'accord. Mais on peut tout de même noter qu'il n'y a jamais eu autant de grands joueurs en même temps dans le championnat de france, et qu'avec la libre circulation des joueurs, les salaires sont forcément à la hausse et ça nous apporte aussi de supers joueurs.

Pour les stades, il y a encore de belles ambiances en L1 à Nantes, Sainté ou Lens. Bordeaux va avoir un stade à la mesure de son club. Alors oui, il y a de l'aseptisation voire des trucs liberticides au sujets des IDS, mais faut aussi se souvenir d'épisodes comme la banderole lors du dernier match de Weah au PSG dans ce cas.

Sur la carrière, Cocard le dit lui même "il faut profiter au maximum". Donc les gars qui ont une opportunité pour vivre tranquille le reste de leur vie, ils en profitent et se barrent aux Emirats.

On peut être nostalgique sans être réac, mais les propos de Cocard, c'est du dénigrement systématique. Ça me rappelle l'interview de Thierry Moreau, joueur que j'adorais pendant mes premières années de supporter, mais qui est resté bloqué sur "c'était mieux avant"
il y a 37 minutes La Ligue des champions reprend ce soir ! il y a 50 minutes Lugano prolonge à São Paulo 3
il y a 4 heures Falcao s'essaye au baseball 3 il y a 5 heures Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 60 Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7 Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT)
Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35 Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 37 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2