1. //
  2. // Demies
  3. // Atlético-Bayern

Mais qu'est-ce que tu fous là, Serdar Taşçı ?

Arrivé à la dernière minute au FC Bayern Munich cet hiver, le Germano-Turc est l'un des recrutements les plus étranges de la saison côté Bundesliga. À peine arrivé, Taşçı a squatté le banc et Pep Guardiola ne semble vraiment pas compter sur lui.

Modififié
574 16
« Serdar Taşçı m'a montré à quel point je n'avais pas été juste avec lui. » Pep Guardiola est un peu embarrassé à l'issue du match à l'Olympiastadion de Berlin. Le Bayern a gagné facilement, et Serdar Taşçı, titulaire en défense centrale, a réalisé une prestation plus qu'honnête. Surtout, le FCB a été solide, sort avec un clean-sheet et quelques certitudes supplémentaires en vue du titre et du match de Ligue des champions à venir contre l'Atlético de Madrid. Pourtant, côté Serdar Taşçı, l'interrogation sur sa venue demeure. Le Bayern a clairement pris les devants pour trouver une autre solution dès l'été prochain et ne montre pas la moindre envie de lui faire confiance ou de lever l'option d'achat. Ce n'est certainement pas en proposant un salaire très confortable à Mats Hummels que l'on montre sa satisfaction avec ce qu'on a sous la main. Allons donc, que diable est venu faire Taşçı dans cette galère ?

Ñiguez in Madrid

Taşçı dans la colle


Le 11 avril, Serdar Taşçı craque dans les colonnes de Bild et se permet un remake de La Guerre des boutons. « Si j'avais su, j'aurais pas venu. » Car c'est bien le Bayern qui est venu le chercher au Spartak Moscou à quelques minutes de la fin du mercato hivernal. Javi Martínez, Jérôme Boateng et Mehdi Benatia remplissent l'infirmerie munichoise. Malgré des informations contradictoires sur les intentions du board, Taşçı est finalement récupéré en prêt. La somme est conséquente pour un passage de six mois : 2,5 millions d'euros. Cependant, le FCB sait qu'il a pris une valeur sûre, éligible à la C1 et qui peut offrir de bons et loyaux services immédiatement, comme le souligne Matthias Sammer en conférence de presse. « Dans notre situation, il peut nous aider de suite grâce à son talent et son expérience. » Pas besoin d'adaptation avec lui : la Buli, il connaît par cœur. Avec le VfB Stuttgart, il a joué 181 matchs et gagné le titre. Pas une mince affaire. Seulement voilà... À peine arrivé, Taşçı se blesse et manque le premier match. Sur le deuxième, il squatte le banc. Sur le troisième, contre le promu Darmstadt, il est titulaire et perd un duel aérien contre Wagner. À la 53e minute, Pep le sanctionne d'une sortie prématurée. Rideau.

L'absence qui fait Taşçı


Dès lors, Serdar Taşçı erre au club comme un zombie, comme un fantôme pas très inquiétant, d'autant plus qu'un petit jeune débauché du VfB Stuttgart et milieu de terrain de formation lui chipe la place à quelques jours d'un huitième de C1 tendu à Turin. Même la blessure de Badstuber ne lui profite pas. Le renvoi de karma est sévère. Il n'est même plus question de faire signer l'international allemand. Rien que l'idée de le voir jouer paraît loufoque à Guardiola, qui le trouve trop lent. Donc Taşçı rouspète. Si Sammer essaye de jouer les pompiers et de calmer le jeu, pour conserver l'option si nécessaire, tout comme Guardiola dans ses dernières déclarations, les dés sont pipés. Le Bayern prospecte partout ailleurs, quand ce n'est pas en interne. Le joueur, lui, sait à quoi s'en tenir, mais n'a pas la moindre envie de retourner dans le championnat russe. Son idéal serait un retour au VfB, évidemment – pas un moindre mal étant donné les carences défensives récurrentes chez les Souabes. En chipant du temps de jeu à droite et à gauche si possible, si le Bayern valide son titre ce week-end et poursuit sa route en Ligue des champions. Taşçı n'aura probablement pas eu le temps d'apprendre grand-chose de Pep Guardiola. Mais si tout se passe bien pour ses collègues, il pourrait placer un triplé dans son palmarès... Pour lui, l'hiver n'aurait pas été une si mauvaise affaire.



Par Côme Tessier, avec Ali Farhat
Modifié

Dans cet article

Qu'est ce qu'il était fort à l'époque du titre du VfB (avec un ptit jeune qui montait, un certain Sami Khedira)... Dix ans déjà.
Un incroyable gâchis.

S'il y a moyen de prendre la DeLorean et de faire venir le Tasci de 2007 au BVB, ok, on laisse Mats repartir en Bavière.
Rakamlerouge Niveau : National
Note : 1
"Javi Martínez, Jérôme Boateng et Mehdi Benatia remplissent l'infirmerie munichoise"

ET Holger Badstuber, bordel.

Il est tellement souvent blessé que les journalistes en oublient qu'il existe.
Ca doit pas faire du bien quand t'es le seul DC disponible dans un club et que ton coach préfère aligner un milieu de terrain de 20 ans et un latéral gauche en charnière plutôt que toi.

Même si Kimmich et Alaba c'est fort.
HerbyCohen Niveau : CFA2
Un des piliers du titre en 2007, il est fort le cochon avec Delpierre (putain!!!) et Osorio. Même si derrière il a connu quelques saisons délicates, à l'image du Vfb, c'est avec son départ que la défense de Stuttgart à vraiment sombrée.

ça sent le recrutement décidé par le board et non le coach tout de même. Parce que j'ai peine à croire qu'il a perdu toutes ses qualités depuis qu'il est à Moscou. Okay ce n'est pas le meilleur défenseur du monde mais il possède une bonne lecture du jeu, il est solide dans les duels, pas mal dans les airs et plus que correct à la relance. Franchement il pourrait jouer dans de nombreux clubs de haut de tableau en Buli (Justement en voilà un qui serait complémentaire de Sokratis). Il est loin d'être moins bon que Benatia je pense. Bon après Badstuber et Boateng en forme, ils sont inamovible mais tout de même.
HerbyCohen Niveau : CFA2
Non mais Meira surtout en fait!!! avec ça chevelure et son élastique, Capitaine le Fernando de mémoire.
Note : 2
Message posté par HerbyCohen
Non mais Meira surtout en fait!!! avec ça chevelure et son élastique, Capitaine le Fernando de mémoire.


Sans oublier la doublette Cacau-Mario Gomez, avec Marco Streller en back up... Et un Pavel Pardo impressionnant à la récup avec Thomas Hitzlsperger, et un Timo Hildebrand que l'on voyait comme le successeur d'Oliver Kahn...j'ai l'impression que c'était il y a 20 ans.
HerbyCohen Niveau : CFA2
Message posté par SidLFC
Sans oublier la doublette Cacau-Mario Gomez, avec Marco Streller en back up... Et un Pavel Pardo impressionnant à la récup avec Thomas Hitzlsperger, et un Timo Hildebrand que l'on voyait comme le successeur d'Oliver Kahn...j'ai l'impression que c'était il y a 20 ans.


Haha, la même, une autre époque presque! Oui, Pardo, comment oublier ce mec, il était monstrueux! Sreller bien sûr, le mec pas super élégant ni très technique mais parfait pour suppléer les deux de devant. L'équipe était homogène et puis ce battre avec S04 pour le titre ça aide.

Hildebrand était sensé devenir le nouveau Titan... Mine de rien la plupart des joueurs ont eu des carrières bien moyenne derrière (a l'exception de Sami). Ils se sont tous plus ou moins vautrés ou on signés dans des clubs à faible standing. Finalement Hilbert renait un peu des ces cendres depuis qu'il est au Bayer et Gomez à eu son heure de gloire au Bayern mais bon...

Et le big up à Armin Veh pour n'avoir fait que ça et puis ensuite avoir planté tellement de clubs.

Ouuuuh, j'allais oublier la poire improbable de Ludo Magnin pour ambiancer le côté gauche.
Note : 1
Message posté par HerbyCohen
Haha, la même, une autre époque presque! Oui, Pardo, comment oublier ce mec, il était monstrueux! Sreller bien sûr, le mec pas super élégant ni très technique mais parfait pour suppléer les deux de devant. L'équipe était homogène et puis ce battre avec S04 pour le titre ça aide.

Hildebrand était sensé devenir le nouveau Titan... Mine de rien la plupart des joueurs ont eu des carrières bien moyenne derrière (a l'exception de Sami). Ils se sont tous plus ou moins vautrés ou on signés dans des clubs à faible standing. Finalement Hilbert renait un peu des ces cendres depuis qu'il est au Bayer et Gomez à eu son heure de gloire au Bayern mais bon...

Et le big up à Armin Veh pour n'avoir fait que ça et puis ensuite avoir planté tellement de clubs.

Ouuuuh, j'allais oublier la poire improbable de Ludo Magnin pour ambiancer le côté gauche.


Oh oui Magnin, avec Arthur Boka, on avait là la doublette d'arrières gauches la plus vilaine (physiquement parlant) de Bundesliga.
En plus de tous ceux que nous avons cités, je reste convaincu que des mecs comme Andreas Beck et Christian Gentner (modèle de fidélité) ont "loupé le train", à un moment où ils auraient pu signer dans des très grands clubs.
Au final, ils demeurent de solides joueurs de BuLi dans des clubs...moyens.
HerbyCohen Niveau : CFA2
Message posté par SidLFC
En plus de tous ceux que nous avons cités, je reste convaincu que des mecs comme Andreas Beck et Christian Gentner (modèle de fidélité) ont "loupé le train", à un moment où ils auraient pu signer dans des très grands clubs.
Au final, ils demeurent de solides joueurs de BuLi dans des clubs...moyens.


Complètement. Moi je pensais vraiment que Beck allait faire quelque chose. Le choix du TSG je l'avais trouvé pas bête car le club était ambitieux à l'époque mais il n'aurait pas dû y rester aussi longtemps, parce que là en Turquie...

Gentner il a tenté le Vfl non? une année il me semble, mais là encore échec. Si je compare Gentner et Castro par exemple je me dis que le second n'est vraiment meilleur que le premier mais un choix de carrière ça change beaucoup.

Dans une moindre mesure je voyais aussi Delpierre faire mieux, je me souviens à une époque être de ceux qui pestait contre ça non présence en EDF haha.
Message posté par HerbyCohen
Un des piliers du titre en 2007, il est fort le cochon avec Delpierre (putain!!!) et Osorio. Même si derrière il a connu quelques saisons délicates, à l'image du Vfb, c'est avec son départ que la défense de Stuttgart à vraiment sombrée.

ça sent le recrutement décidé par le board et non le coach tout de même. Parce que j'ai peine à croire qu'il a perdu toutes ses qualités depuis qu'il est à Moscou. Okay ce n'est pas le meilleur défenseur du monde mais il possède une bonne lecture du jeu, il est solide dans les duels, pas mal dans les airs et plus que correct à la relance. Franchement il pourrait jouer dans de nombreux clubs de haut de tableau en Buli (Justement en voilà un qui serait complémentaire de Sokratis). Il est loin d'être moins bon que Benatia je pense. Bon après Badstuber et Boateng en forme, ils sont inamovible mais tout de même.


Le problème maintenant, c'est qu'un énorme écart s'est creusé entre l'élite et les autres clubs. Il suffit de voir les 5 grands championnats. Et à part certaines incohérences qui font encore le charme du football (Leicester, Montpellier ou des gros clubs qui peinent comme en PL), il y a facilement 20-25 points d'écart entre le 1er et le 5ème en fin de championnats. Impensable il y a encore quelques années à quelques exceptions près.
Bon n'est pas très bon ou excellent.

D'autre part, j'ai l'impression qu'il n'y à qu'au Real Madrid ou les joueurs acceptent de cirer le banc sans trop broncher. C'est pourquoi d'ailleurs Reus ne voulait pas y aller, car il savait qu'il ne serait pas forcément titulaire.

Pour le Bayern, l'effectif actuel devrait suffire, mais la saison a montré que Badstuber se blesse de manière récurrente sur de longues durées, Benatia est également souvent blessé, de même que Martinez. S'ils ont la possibilité de récupérer Hummels qui a toute sa famille et sa belle famille à Munich, ils auraient tord de se priver d'un titulaire indiscutable en équipe d'Allemagne et qui joue dont régulièrement avec Boateng et Neuer (et jadis Lahm). Il n'y a donc pas photo avec Tasci.


La situation n'était sans doute pas la même en début de saison et d'année (avec les nombreuses blessures) et comme pour l'année dernière où l'absence des deux ailiers a rendu la victoire contre le Barça impossible, le board a décidé d'anticiper.
Pas si étrange que ça, c'est juste décidé à la dernière minute pour (peut-être) pallier à des blessures car ça coûte pas cher. Si le PSG avait 4 blessés en défense le 31 Janvier, ils auraient pris Michael Ciani pour 2 chameaux et 1 cendrier en bronze.
Pas à ce moment là. Mais juste après, c'est d'ailleurs notifié
Message posté par HerbyCohen
Complètement. Moi je pensais vraiment que Beck allait faire quelque chose. Le choix du TSG je l'avais trouvé pas bête car le club était ambitieux à l'époque mais il n'aurait pas dû y rester aussi longtemps, parce que là en Turquie...

Gentner il a tenté le Vfl non? une année il me semble, mais là encore échec. Si je compare Gentner et Castro par exemple je me dis que le second n'est vraiment meilleur que le premier mais un choix de carrière ça change beaucoup.

Dans une moindre mesure je voyais aussi Delpierre faire mieux, je me souviens à une époque être de ceux qui pestait contre ça non présence en EDF haha.


Beck est quand même un cadre de Beşiktaş depuis qu'il les a rejoint l'an dernier, équipe qui si elle ne fait pas de bêtise, devrait terminer championne cette année (pour la première fois depuis 2009).

Beşiktaş, où évolue également un Gómez retrouvé (25 buts en 38 matchs toute compétitions confondues), qui devrait logiquement se retrouver à l'Euro 2016, chose impensable l'an dernier il me semble.

Enfin, Hilbert est également passé par cette même équipe de Beşiktaş où il a laissé de plutôt bons souvenirs durant 3 ans, et son transfert au Bayer en 2013 prouve qu'il a su rebondir!
Déçu qu'il n'ait pas choisi de représenter la sélection turque à l'époque.

Il a avoué lui-même que l'insistance et les mots de Joachim Löw lui ont fait choisir définitivement l'Allemagne, ce qui souligne les qualités de formateur, de visionnaire de Löw.

Fatih Terim a peut-être dû s'en inspirer pour Yunus Mallı!

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
574 16