Mais qu'est-ce que tu fous KP Boateng ?

Le meilleur des deux demi-frères Boateng poursuit sa carrière façon Xavier Gravelaine à l'international. Viré de Schalke, indolent à Milan, le Ghanéen va désormais jouer sous les couleurs plus anonymes de Las Palmas. Y a de l'espoir pour Kevin-Prince Boateng ou il est vraiment cuitas des bananas ?

Modififié
3k 20
Kevin-Prince Boateng enchaîne les CDD non-renouvelables à très courte durée, des contrats précaires avec un employeur qui s'assure de pouvoir se débarrasser de lui au plus vite si l'affaire tourne mal. C'est peu dire que sa réputation le précède et lui fait du tort. Libre depuis la fin de la saison passée, personne en Europe n'a semblé vouloir tenter l'aventure avec le milieu offensif ghanéen... Sauf Las Palmas, en limitant les risques. Pour sa nouvelle aventure, Kevin-Prince Boateng doit se contenter d'une petite année de contrat... avec un an de bonus en fonction du nombre de matchs joués et de son comportement. Dès son arrivée, la pression est mise sur son professionnalisme. Car en dehors, sur le plan sportif, Boateng a des arguments pour postuler à contrait de plus longue durée. Il n'a que 29 ans et quelques belles années de football devant lui normalement. Seulement voilà : alors que son frère s'affirme dans la solidité, lui, le grand demi-frère, s'avère de plus en plus fragile et instable. Y a-t-il vraiment un petit espoir de sauver Boa ?

« Schalke ?????????? »


Le tournant de la carrière de Boateng se déroule sur quelques jours d'une fin de mercato estival, lorsqu'il choisit de quitter Milan où il a pourtant connu de belles années et un titre de champion d'Italie. Face au PSV, Boateng claque une belle frappe soudaine des 30 mètres pour qualifier les Italiens en phase de poules de la Ligue des champions. On est le 28 août.

Youtube

Kevin-Prince part aussi vite à Schalke 04. Un retour au pays souhaité par le natif de Berlin, qui supporte mal le racisme ambiant en Italie, mais qui ne se fait pas sans contradiction. Il va finalement jouer la C1 avec un autre club et surtout, lui, l'ancien de Dortmund, passe chez les Königsblauen. À l'époque, Jürgen Klopp se fend d'un petit texto un peu moqueur auprès de son ancien joueur. « Schalke ??????? » Sous-entendu « Vraiment ? Tu veux quitter Milan où tu te débrouilles pas mal pour aller chez mon concurrent régional ? Après avoir porté les couleurs du BvB ? » Boateng semble apprécier en effet la Ruhr et tant pis s'il faut porter un autre maillot, car il porte aussi un temps quelques espoirs pour Schalke avec de bonnes premières rencontres et une nouvelle qualif en C1. Mais l'aventure tourne court quand Schalke accumule les contre-perfs la saison suivante. Boateng est particulièrement dans le viseur à cause de bêtises extra-sportives qui durent depuis un moment, du type fumette en attendant un contrôle anti-dopage après un match à Leverkusen.


Le point de non-retour est atteint à la fin de la saison 2014/2015, lorsque Null Vier va perdre 2-0 à Cologne en livrant une prestation indigne. Ni une, ni deux : Held craque et déclare Boateng suspendu et libre de partir dès que possible.

Galactique des Canaries


Après un petit passage éclair et discret pour Milan pendant six mois début 2016, Boateng est attendu donc à Las Palmas, avec l'étiquette du « joueur étranger le plus important de ces dix dernières années » de la part du président du club espagnol, comme un « galactique » des Canaries. Mais côté média, notamment en Allemagne, on est beaucoup plus sceptique sur ce transfert dans un « no-name-club » , dixit l'Express.de, pour un joueur aussi bourré de talent. Le choix de carrière n'est pas convaincant. Dans une interview pour n-tv, à la sortie de son autobiographie, Boateng se disait pourtant confiant sur son talent – et conscient de son relatif gâchis. « Clairement, je n'ai pas encore exploité l'étendue de mon talent. Cela paraît bien sûr arrogant. […] Mais j'étais négligeant et fainéant. Si je m'étais investi et concentré à 100 %, comme je le fais aujourd'hui, j'aurais eu la chance de jouer dans une grosse équipe. » Soit un Real, un Barça ou un Bayern. Au lieu de quoi il va jouer la prochaine saison avec un objectif maintien en Liga. Les qualifs en C1 sont loin... Mais pour Boateng, ce n'est pas un mal. Il précisait déjà à l'époque pour n-tv qu'il considérait « malgré tout [avoir] fait une super carrière » . Maintenant, l'ambition n'est plus le maître-mot et c'était peut-être ce qu'il lui fallait. Car chez les Boateng, il ne fait pas bon être le meilleur. Du temps de Wedding et du terrain en béton des débuts, George était officiellement le plus fort avec la balle de la fratrie. Il traîne maintenant dans le milieu du gangsta-rap allemand plutôt que sur le gazon. Au fond du trou, KP Boateng est aujourd'hui moins attendu que Jérôme. Il va peut-être enfin apprendre à travailler et à devenir réellement fort, comme son petit frère. Il est encore temps. Par Côme Tessier
Modifié

Dans cet article

Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
J'ai peut être mal compris, mais vous seriez pas en train d'expliquer qu'entre Jerôme et Kevin-Prince, c'est le second le meilleur, par hasard ?
Parce que bon, je veux bien que KPB ait eu ses belles années et qu'on puisse regretter le tournant pris par sa carrière, mais un tel postulat est pas loin d'être du déni intellectuel.
Le chapeau de l'article est un sacré troll. Ça m'a coupé l'envie de lire la suite.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Puis ses belles années, il faut également les relativiser.
Tout comme Nocerino, Emanuelson ou encore Muntari, ses grosses prestations, il les a fournies du fait d'un seul homme: Zlatan Ibrahimovic, qui de part son travail et sa qualité rendait ces types lambdas excellents (et aussi un peu du fait de Cassano, également).
Même si KPB a toujours eu un style de jeu spectaculaire et qu'il a toujours fait plaisir par sa hargne, il n'a jamais eu le talent pour être autre chose qu'un joueur au mieux bon, au pire médiocre.
On parle pas du tout d'un Arturo Vidal bis, ici.
Note : 2
Qui sommes-nous pour juger ?
Totti Chianti Niveau : CFA2
Message posté par Georgesleserpent 2.0
J'ai peut être mal compris, mais vous seriez pas en train d'expliquer qu'entre Jerôme et Kevin-Prince, c'est le second le meilleur, par hasard ?
Parce que bon, je veux bien que KPB ait eu ses belles années et qu'on puisse regretter le tournant pris par sa carrière, mais un tel postulat est pas loin d'être du déni intellectuel.


C'est tellement énorme que je me suis mis à chercher un frère caché dans la famille Boateng!
"...Si j'étais pleinement aller au bout et je m'étais concentré à 100 %, comme je le fais aujourd'hui, j'ai eu la chance de jouer dans une grosse équipe. » C'est KPB ou l'auteur de l'article qui est bourré?
Totti Chianti Niveau : CFA2
Message posté par Cafooteros
"...Si j'étais pleinement aller au bout et je m'étais concentré à 100 %, comme je le fais aujourd'hui, j'ai eu la chance de jouer dans une grosse équipe. » C'est KPB ou l'auteur de l'article qui est bourré?


Ça va, son Français n'est pas si mal au bon KPB!
Jean-Nourdine Niveau : District
Absolument honteux cet article. Purée quoi.
Note : 1
C'était bel et bien KP Boateng qui était annoncé comme une future pépite et pas son frère à la base et ça date pas de Milan il était parti à 19ans à Tottenham avec l'étiquette de future star.
Message posté par Jean-Nourdine
Absolument honteux cet article. Purée quoi.


Sac à papiers !
einmaleinstern Niveau : DHR
J'échange pas un Jérôme Boateng contre 10 Kevin-Prince Boateng.
Note : 1
Qu'est-ce qu'il fout? Ben il fait ce qu'il veut, pardi..
C'est vrai qu'à la base la pépite des 2 c'était KP.

Sauf que Jérôme a autre chose dans la tête que son frère et c'est finalement lui qui décroche le titre du meilleur des frères.

Mérité pour Jérôme, surtout quand on voit la sérénité que le mec a quand on le voit jouer aujourd'hui !
Message posté par einmaleinstern
J'échange pas un Jérôme Boateng contre 10 Kevin-Prince Boateng.


meme contre 1000 soyons fou !!!
wallotexas Niveau : CFA
Pourquoi comparer ces deux (demi) frères ? L'un est international allemand après une éducation ''normale''(désolé, je ne trouve pas le mot) et l'autre, international pour un autre pays, avec une jeunesse plus perturbée... ça dépasse le domaine du sport, tout ça... et pas que ça...

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3k 20